Bienvenue à la Sanctuary of Wrestling, une fédération virtuelle québécoise accueillant vos lutteurs créés.
     
    AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

    Partagez | .
     

     Blood of Champions 2015

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    AuteurMessage
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 0:57

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Osaka, Japan

    Le public est en feu, et parlant de feu, ceux d'artifice explosent dans l'aréna, dans un grand bang, où on voit les signes de dollars s'envoler en fumée. Alors que les affiches sont soulevées en l'air par les fans afin d'être vues par le plus de gens possible, on compte de nombreux slogans humoristiques, comme celui-là, juste là. Bon, vous l'avez peut-être raté, mais c'est pas grave, vous en verrez d'autres. Toujours est-il que Nowhere Kids se fait entendre, et que Sarah Filmore se présente sur le stage, vêtue d'une robe très élégante, sûrement achetée à un prix exorbitant. Elle doit même avoir été faite sur mesure pour convenir aux jambes exagérément longues de la general manager, qui descend la rampe avec sourire respectueux, sous une réaction tout aussi respectueuse. La jeune femme entre dans le ring, et regarde le public pendant qu'on lui apporte un micro.

    Sarah Filmore: Bonsoir à tous, et bienvenue à l'évènement le plus important du monde de la lutte! Ce soir marque un tournant de l'histoire. Ce soir, les choses deviendront encore meilleures. Nous traversons la ligne entre la fin d'une année, et le début d'une autre. C'est donc le moment tout désigné pour ce qui effraie le plus les lutteurs en coulisses. LE CHANGEMENT. Depuis ma prise en charge de la fédération, j'ai fait en sorte que personne ne puisse être réellement assis sur ses lauriers, et vous pourrez confirmer que le résultat a été des plus intéressants. Certains, déstabilisés, d'autres avantagés. Mais personne favorisé. Et ce n'est que le début, puisque nous entrons dans cette nouvelle année avec rien de moins cette soirée qui s'annonce des plus excitantes.

    Le public hurle, démontrant son accord. La general manager sourit, puis reprend la parole.

    Sarah Filmore: Vous serez témoins de bien des choses dans les prochaines semaines, voire les prochains mois, et ça ne peut être que pour le mieux. Je compte bien mettre le roster à dure épreuve, et leur apprendre à respecter la main qui les nourrit. Je vous souhaite jusque là une bonne soirée.

    Sarah redonne le micro au technicien, puis elle quitte le ring sans attendre.

    Claudia Banks: Ça, ça pique ma curiosité!

    Patrick Frazer: Et la mienne dont!


    *
    * *


    Claudia Banks : Ça y est, on y est : BLOOD OF CHAMPIONS commence vraiment !

    Patrick Frazer : On accueille en premier, celui qui a fondé la UCW, le Reverend Horton Heat !

    La salle est plongée dans l'obscurité. "Kingdom" de Devin Townsend commence subitement à jouer, sous des éclairs de lumière blanche. L'image d'une Bible apparaît sur le titantron. La lumière blanche se fait plus intense et le Reverend Horton Heat fait alors son apparition, une Bible entre les mains. Il traverse la rampe en direction du ring tout en récitant des versets, avant de grimper sur le turnbuckle, d'où il se débarrasse du long manteau qu'il porte, et de faire le signe de croix en incitant la foule à l'imiter (ce qu'elle ne fait pas, évidemment). Il lit ensuite sa bible, histoire de faire passer le temps avant le match !

    Claudia Banks : Et voilà Azrael qui arrive !

    Remix de Coming Undone de Korn retentit et le Bouffon noir fait son entrée. Il avance vers les rampes d'une démarche inquiétante, il taquine le publique avec son humour clownesque . Rendu tout près ring, il pousse un rire de débile qui s'inspire de celui du Joker et rentre à l'intérieur de l'arène de combat. Par la suite, il enlève son manteau avant de se mettre en position de combat face à Heat.

    Patrick Frazer : L'arbitre donne ces dernières instructions aux lutteurs ... est c'est parti pour cette nouvelle édition de .... BLOOD OF CHAMPIONS !


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les deux combattants sont l'un face de l'autre, ils se fixent droit dans les yeux. Le Bouffon Noir tente le premier une approche, mais le Reverand le repousse si tôt. Il tend ensuite sont bras en direction de son opposant avant de lui adresser un signe de croix ! Ceci à le don d'énerver Julio Angelo qui fonce brutalement vers son adversaire : Violente Clothesline ! Jesse Heath est au sol, mais il se fait relever très vite avant de se faire projeter contre l'un des turnbuckle. Azrael enchaine alors immédiatement en fonçant vers son adversaire : Corner Splash ... mais le bouffons noir se fait accueillir par les pieds d'Horton Heat droit dans sa poitrine ! Malgré la violence du choc, le bouffon noir parvient à tenir sur ses pieds, de justesse. Le Reverend en profite, il se hisse sur la seconde corde et se jette contre son adversaire : Second Rope Flying Clothesline ! Le premier tombé du PPV est alors tenté :

    UN ... DE ... Dégagement sans soucis d'Azrael.

    Le tout nouveau lutteur de la SoW se relève puis aide son opposant à faire de même, malheureusement pour lui, ce dernier en se laisse pas faire : Jawbreaker ! Le bouffon noir ne perd ensuite pas un instant et enchaîne avec un European Uppercut. Projection dans les cordes et Back Body Drop ! Le Reverend se relève tout de même assez vite, se tenant le bas du dos : Dans tes Dents (Double Underhook Powerbomb pin à la William Regal) :

    UN ... DEUX ... TR ... Dégagement réflex !

    Claudia Banks : Il en était moins une !

    Le Bouffon Noir se relève et nargue le Reverend en lui criant de faire ses prières ! Horton Heat, qui avait jusque là les yeux fermés, les ouvre brusquement et tourne sa tête en direction de sa bible, sagement posée sous les des coin du ring. Il la fixe en instant puis rampe en sa direction, Azrael ne réagit pas pour l'instant. Jesse Heath tend le bras pour attraper le livre sacré, amis le Bouffon Noir viens lui écraser les doigts peu avant ! Il choppe ensuite le Reverend par le col pour le relever ! Mais l'homme d'église parvient à chopper sa bible et en colle un coup droit dans le pif de son adversaire ! L'arbitre réprimande le Reverend et lui ordonne de poser son arme ! Le Reverend fait mine de ne pas comprendre, mais se fait surprendre par un coup d'avant bras dans la tronche de la part d'Azrael ! Gauche dans le ventre en réponse, signé du Reverend ! Azarel sous plie en deux sous le coup mais néanmoins, ça lui empêche pas de coller un bon coup de coude dans les adbos de son opposant !

    Les deux hommes tiennent limite debout, Heat Horton, toujours sa bible en main, voit son adversaire poser un genoux en face de lui ... LOW BLOW D'AZRAEL !! Mais simultanément ... GOD'S PUNISHMENT de RHH ! Le Reverend viens de ballancer sa bible dans les roubignoles (Les Gosses si vous préférez chers québécois) d'Azrael ! Les deux hommes s'écroulent à terre, se tenant les bijoux de famille !

    Patrick Frazer : J'ai mal pour eux !

    L'arbitre regarde la scène, incrédule, mais finit par réagir, pas de Double DQ : il choisi de débuter un double compte au sol : UN, DEUX, TROIS, toujours rien, les 2 lutteurs se les tiennent encore. QUATRE, CINQ, ça bouge en fin, le Reverend à rouler sous les cordes, SIX, il s'aide de celle-ci pour se remettre sur ses pieds, SEPT, Azrael lui s'est remit à genoux, HUIT, le Bouffon Noir est quasiment debout, NEUF .... Les deux hommes sont debout ! Se fut moins une !

    Horton Heat est avachie contre les câbles, son adversaire ne réfléchie pas un instant et fonce : Clothesline qui fait passer le Reverend par dessus la troisième corde ! Mais RHH a de la ressource, il s'est retenu aux cordes et a fini sa course sur l'apron du ring, chose qu'Azrael n'a pas vu ! Ce dernier pavane sur l'aire de combat, l'homme d'église lui en profite, il monte aussitôt sur un coin ... son adversaire se tourne vers lui à ce moment là : Diving Crossbody !

    Le Reverend se relève, se tenant toujours les bijoux de famille. Face à lui, Azrael a commencé à se relever, il est à genoux. RHH recule alors contre les cordes derrière lui pour prendre de l'élan : Shining Wizard ! Il tente le cover après cela :

    UN ... DEUX ... Azrael relève une épaule du ring, juste à temps.

    L'homme de foi se remet sur ses pieds, puis regarde un instant son opposant encore au sol. il relève se dernier, mais se fait piéger par un Rool Up .... UN ... DEUX ... TR .. non, dégagement réflexe !

    Claudia Banks : De justesse ! Le match a failli se terminer plus tôt que prévu pour le Reverend !

    Les deux lutteurs se relève en même temps, il se font face, se fixant droit dans les yeux. On voit la transpiration couler de leurs fronts ... Une prise de contact est amorcée. Les deux hommes font force égale, aucun d'eux ne prend d'avantage certain durant les premières secondes de cette prise de contact. Mais, malin comme il est, Le Bouffon Noir adresse un chaleureux coup de genoux dans le ventre de RHH, qui se fait surprendre. Azrael enchaîne alors avec un collier arrière, histoire d'affaiblir un peu son adversaire.

    D'ailleurs ce dernier se voit contraint de poser un genou au sol. Azrael sert de plus en plus son étau, RHH est à présent complètement pris au piège ! Mais la foi est avec lui, il finit par réagir : coup de coude dans le ventre d'Azrael, puis un seconde suivi d'un troisième. Le bouffon noir se voit contraint, suite à ses coups, de relâcher un peu la pression. Le Reverend Horton Heat se saisit de cette opportunité pour projeter son adversaire contre les cordes avant d’enchaîner avec un Spinebuster ! Le fondateur de la UCW se relève ensuite, bouge une coup le cou histoire de voir si le collier arrière n'a pas trop fait de dégât. Azarel lui à ramper vers l'un des coin et s'aide du turnbuckle pour se relever. Heat Horton ne souhaite pas lui laisser se privilège, il fonce dans le coin : Corner Splash ! Mais Azrael l'a vu venir et s'échappe juste à temps ! Le Reverend s'écrase contre le coin, il est légèrement désorienté après ce choc, Azrael en profite ... kick dans le ventre, suivi d'un Piledriver ! Le tombé est tenté tout de suite après la prise :

    UN ... DEUX ... dégagement !

    Azarel se relève ensuite, se frottant les mains, il sent que la fin du Reverend n'est pas loin ! Il relève son opposant et le place en position pour son fameux Happyjoyjoy Driver ! Il part pour son finisher ... mais réaction inattendue du révérend, il pousse contre son adversaire jusqu'à le plaquer contre l'un des turnbuckle ! Azrael ne se laisse pas faire pour autant : coup de coude dans la nuque de son opposant qui le tenait plaquer contre le coin ! Second coup de coude, il se saisit correctement de son adversaire par la nuque et monte sur les cordes : Tornado DDT !

    Azrael n'a pas du tout aimer se faire contrer son finisher. Il veux faire payer Heat Horton et quoi de mieux que de lui sauter dessus depuis la troisième corde ? Le Bouffon Noir est debout sur la troisième corde ... il s'élance : Best Moonsault Ever ! Non le Reverend à rouler est esquive la prise ! Azrael finit son vol en plein contre le ring ! Les deux combattants sont au sol. Azrael ne semble pas au mieux après ce choc, le Revrend lui est accroupi et reprend son souffle. Le Bouffon Noir commence à se relever, RHH en profite et fonce droit sur lui ... Spear ! Le Reverend se relève ensuite très vite, il fait signe à son opposant de faire de même. L'Homme d'église semble avoir retrouvé son second souffle. Son adversaire tente de se remettre sur ses pieds, tant bien que mal, chancelant un peu ... Stunner From Heaven !

    Claudia Banks : STUNNER FROM HEAVEN ! C'est magnifiquement porté ! Le Reverend viens de nous sortir son finisher ... Ça sent la fin pour le Bouffon Noir !

    Le Reverend, à genoux devant le corps inerte de son adversaire, joint les mains sous son menton. Il lève les yeux au ciel, recitant quelques mots en latin avant de faire le tombé :

    UN ... DEUX .... ET ... TROIS !

    Victoire Reverend Horton Heat

    Le Theme Song de RHH résonne alors. Le Reverend se met alors à genoux et joint de nouveau les mains sous son menton, tout en regardant le ciel. Il fait ensuite un signe de croix avant de se relever. L'arbitre du combat lui lève alors le bras pour le désigner vainqueur de cet opener de Blood Of Champions. Azrael lui reste encore à terre, il ne semble pas encore remit du Stunner du Reverend.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 0:58

    Le theme song de Pétale se fait entendre, et l'ancienne multiple championne se présente sur le stage, vêtue d'une robe légère verte dont le dos est entièrement dénudé, laissant voir les tatouages multiples de la légende. De sa démarche féline, elle salue le public en se gardant une certaine réserve, puis elle se présente derrière le pupitre installé, où un micro l'attend.

    Pétale: Je lutte depuis environs 10 ans. Pendant ces 10 ans, j'ai rencontré de bons lutteurs, d'excellents lutteurs, des amis, des gens que je peux appeler ma famille. Durant ces 10 ans, j'ai côtoyé de phénomènes inqualifiables. J'ai eu de bonnes rivalités, d'autres excellentes. On pense entre autre à celles contre Estilo Et Alexander Anderson, mais aussi à celle qui me lie avec mon bon ami Methodcobra.

    La foule s'enflamme en entendant parler de l'innovateur de la brutalité.

    Pétale: On a combattu l'un contre l'autre, mais aussi ensemble. J'ai même eu le privilège d'être la dernière personne à croiser le fer dans le ring avec lui avant qu'il ne parte à sa retraite. Et j'ai aussi celui de lui ouvrir les portes du hall of fame. Mesdames et messieurs, veuillez accueillir notre nouveau hall of famer: METHODCOBRA!

    La foule explose littéralement dans un cri énorme, alors que Methodcobra se présente, sa femme Michelle accrochée à son bras. Elle semble très émue pour son époux, qui s'arrête face à sa rivale de toujours. Les deux lutteurs se regardent dans les yeux, et le public hurle encore plus fort devant cette image. Methodcobra offre une main à Pétale, qui la repousse plutôt pour serrer son vieil ami dans ses bras de manière chaleureuse. Elle embrasse ensuite Michelle, puis retourne en coulisses pour laisser à Methodcobra le temps de faire ses remerciements.

    Methodcobra: Au début de ma carrière, plusieurs personnes ne croyaient pas en moi. Il aura fallu que je devienne l'esclave de Pétale pour qu'on s'intéresse à mon cas, et qu'on me donne une chance de percer. Même si ce fut difficile à accepter au début, je n'aurais jamais reculé. J'ai pu arriver à offrir à tous de bons moments, j'ai pu participer aux plus grands matchs, dans la fédération que j'ai chérie pendant des années. Merci à tous de me donner cette récompense. J'espère vous revoir bientôt. Longue vie à la SOW!

    Le couple quitte ensuite, en toute sobriété, pendant que le public acclame toujours le nouvel intronisé.


    *
    * *


    Come out and play de Offspring retentit et des lumières rouges et jaunes se mettent à éclairer l'arène lorsqu'on entend le début de la musique. La caméra bouge de gauche à droite en montrant le titantron. Lorsqu'on entend " You gotta keep em separated" c'est à ce moment que Yan Yungsung fait son entrée en une prennant une pose confidente pour la caméra. Par la suite, il avance vers les rampes avec tant d'assurances en avançant vers le ring.

    Une fois qu'il est rendu tout près du ring, il saute sur les tabliers et salut ses fans avec des peaces et entre dans le ring pour donner son hoodie blanc à l'arbitre. Il s'approche au milieu en s'éttirant ses jointures tout en sautillant pour attendre l'arrivé de son adversaire.

    Carbon Airways-Guter Punk se fait ensuite entendre et les gardes du corps de Syd Filmore se présentent sur le stage les premiers. Ils regardent partout, descendent la rampe jusqu'au ring, vérifient que tout est nickel. Ils vont jusqu'au dessous du ring, puis remontent la rampe pour escorter Syd. L'américain sort des coulisses, et profite pleinement de la réaction de la foule, qui ne se fait pas attendre. Il descend la rampe avec une certaine confiance, et une concentration bien typiquement Filmorienne. Syd s'arrête pour regarder Yan, puis il entre dans le ring, où il se positionne face à son adversaire


    MITBEC Qualification Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La cloche est sonnée par l'arbitre et les deux hommes se mettent en mouvement dans le ring en se scrutant. Ils prennent d'abord le contact, avec de grandes précautions, et se lancent dans une épreuve de force, dominée par Syd Filmore, qui fait plier Yan. La chinois se retrouve rapidement avec un genou par terre, mais se redresse, donne un coup de pied dans le ventre de Syd, puis il enchaine avec un arm drag qui projette l'américain au sol. Syd se remet sur pieds avant que Yan n'ait le temps de bouger, et le chinois s'élance sur lui pour être plaqué au sol par un shoulderblock. Syd se laisse pratiquement tomber par terre pour le marteler de coups de poings violents au crâne. Il se relève à la demande de l'arbitre, qui l'éloigne, puis au moment où Yan est de retour sur ses pieds, il fonce à nouveau, mais Yan s'échappe, court dans les cordes, dont il se sert pour rebondir sur Syd avec un crossbody. Yan se relève et martèle Syd de coups de pieds, puis il relève l'américain, lui donne un coup de genou dans le ventre pour enchainer avec un DDT. Syd s'écrase au sol et Yan s'en approche doucement mais est surpris par Filmore qui lui attrape les pieds et le fait trébucher. Yan est frappé d'un coup de pied dans la face pendant que Syd lui tient les deux jambes. Syd positionne Yan dans un sharpshooter, qu'il maintient avec une fermeté étonnante. Yan hurle de douleur et tente de ramper vers les câbles, ce qui n'est pas chose facile, mais à force d'y mettre des efforts, il finit par parcourir la distance qui le sépare de la liberté. Syd lâche, un peu à contre coeur. Il regarde les gardes du corps juste pour être certain qu'ils sont toujours à leurs postes, puis il relève Yan, à qui il envoie des coups de pieds sur les genoux, cuisses, partout sur le bas du corps. L'arbitre finit par le séparer de son adversaire, qui a attrapé les cordes une nouvelle fois.

    Clothesline de Syd, évitée par Yan qui se retourne en vitesse et envoie un dropkick à Syd. Filmore tombe hors du ring et Yan profite de ce répit afin de reposer ses jambes. Syd se relève, pendant que l'Arbitre compte et en est à 3. Il glisse dans le ring, et court en direction de Yan, qui file entre les cordes et grimpe dans un coin, d'où il s'élance pour un tornado DDT impossible à contrer pour Filmore. Syd s’écroule au sol pendant que Yan se relève et en profite pour respirer un bon coup. Yungsung laisse Filmore se remettre sur pieds à son tour et lui adresse un sourire arrogant, auquel Syd répond par un sourire du même type mais beaucoup plus marqué. Syd réceptionne Yan qui s’est emballé trop vite, puis il le soulève en souplesse rapide, avant de faire une roulade pour se retrouver par-dessus son adversaire, qu’il frappe avec violence dans la face. Syd se relève rapidement et saute sur le coin, d’où il s’élance dans une gracieuse moonsault, après laquelle le trouble seeker reste couché sur son adversaire; 1…2…!

    Claudia Banks : Ce début de soirée offre des perspectives intéressantes pour la suite du show!

    Patrick Frazer : Effectivement, et c’est pas les fans qui s’en plaindront!

    Pendant que les commentateurs faisaient connaitre leur contentement face au spectacle, Syd et Yan se sont remis sur pieds et ont recommencé à s’échanger des coups. Ils bloquent tous deux plusieurs tentatives d’offensive de leur adversaire. Plusieurs prises sont contrées, et il faut un bon moment avant que Yan réussisse à envoyer Syd au sol avec une flying clothesline pour laquelle il a usé d’une vitesse déconcertante. Syd se relève lentement, un peu sonné, et Yan revient à la charge avec un coup de genou dans la face de l’américain qui retourne au sol. Syd ne reste quand même pas très longtemps à terre, et commence déjà à se relever. Yan s’empresse de courir dans les cordes et ramène Syd au sol avec un bulldog. Il se couche sur Syd ; 1…2…! Yan se redresse rapidement et attend un peu. Syd profite du délai pour se redresser et plaque Yan avec son épaule jusque dans le coin, où il lui envoie des coups d’épaule dans le ventre. L’arbitre s’interpose et Syd recule, mais revient à la charge avec un dropkick. Syd attrape la tête de Yan sous son bras et enchaine avec un bulldog. Il se relève lentement pour regarder la foule avec un large sourire aux lèvres. Yan profite de cet instant pour reprendre ses esprits. Il attrape Syd par surprise en l’amenant au sol dans un schoolboy pin; 1…2…2,9! Syd n’en revient pas, et Yan s’éloigne en roulant pour reprendre son souffle encore un peu.

    Claudia Banks : Yan a bien failli réussir à se faire une place dans le Elimination Chamber!

    Patrick Frazer :
    Heureusement que Syd possède assez de ressources pour s’en sortir facilement.

    Syd explose et fonce sur Yan, qu’il frappe de violents coups de poings, sans que l’arbitre ne réussisse à faire quoi que ce soit pour l’arrêter. Yan réplique néanmoins avec une certaine force étonnante, et la foule se met à taper des pieds pour encourager les deux lutteurs à s’en mettre encore plus plein la gueule. L’arbitre essaie de leur faire entendre raison, mais ce n’est pas chose facile, puisque les deux hommes sont dans une espèce de bulle. L’attention de l’arbitre finit par être attirée par trois personnes qui sautent la barricade et sèment la zizanie auprès des gardes du corps de Filmore. Il s’agit vraisemblablement de femmes, portant des sweaters avec la capuche relevée, rendant impossible l’identification. Syd envoie Yan au sol avec un puissant uppercut, puis s’approche des cordes, d’où il regarde ce qui se passe en dehors du ring. Alors que les trois gardes du corps en ont plein les bras avec ces trois femmes, Yan se relève lentement en se tenant la bouche, puis il regarde lui aussi ce qui se trame hors du ring. Après quelques secondes à regarder les trois gardes du corps escorter les femmes en direction d’une sortie, Yan tente d’en profiter et revient à la charge sur Syd, qui le reçoit en pleine face. Yan le martèle avec violence, puis l’envoie dans un coin où il le force à monter. Yan enchaine d’une superplex, puis s’approche avec difficulté de son opposant. L’attention de l’arbitre est hors du ring, où une quatrième femme a sauté la barrière de sécurité et s’approche du ring. Yan hurle à l’arbitre, qui se retourne a temps pour s’élancer ; 1…2…2,5! Yan n’en revient pas, et se laisse tomber dans un coin pour reprendre son souffle.

    Patrick Frazer : Ça aurait pu être la fin…

    Claudia Banks : N’empêche que la femme est toujours près du ring!

    Elle se glisse dans le ring, et Syd commence à se relever en s’aidant des cordes. Il remarque la présence de la femme, qui retire la capuche de son sweater, et révèle son identité; Rachel, la femme qui avait interrompu le Filmore show! Syd devient blême d’un coup, mais la femme ne fait que le regarder avec une intensité dans le regard… Yan profite de cette distraction pour venir frapper Syd par derrière. Ils se remettent à se taper dessus, et c’est étonnamment Yan qui domine le plus le brawl. Rachel, elle, tombe face première et se retrouve tirée du ring par Sarah Filmore, qui vient à la rescousse de son mari. La general manager a laissé ses chaussures à talon aiguille de côté pour avoir plus de facilité à se battre avec Rachel. Syd, de son côté, réussit à reprendre le dessus sur son opposant, qu’il hisse sur ses épaules. Syd se tourne afin de pouvoir voir ce qui se passe hors du ring, et Sarah réussit à la surprise générale à hisser Rachel sur ses épaules. Le couple Filmore y va d’un GTS parfaitement synchronisé et dévastateur qui fait hurler le public. Syd est le premier à se remettre sur pieds, et il s’approche des cordes pour voir Sarah se relever à son tour. La femme Filmore regarde Rachel au sol en riant à gorge déployée pendant que son mari la regarde avec une certaine surprise. Il ne perd pas sa concentration pour autant et il se couche sur Yan; 1…2…3!

    Vainqueur via pinfall : Syd Filmore


    La General Manager se glisse dans le ring et aide son mari à se relever, pour lui lever le bras avec l’arbitre. Syd fête un peu sa victoire, mais se dirige vite vers Yan, qu’il regarde d’un air étrange. Filmore tend ensuite la main à Yan pour l’aide à se relever, et il lui fait une accolade amicale en le félicitant. Syd lève ensuite la main de Yan, sous les applaudissements du public, mais aussi ceux de la general manager, qui échange de rapides paroles avec le chinois. Le couple Filmore sort ensuite du ring et retourne en coulisses.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 0:59

    On se retrouve devant la loge de Syd Filmore, où Eve Jennsen s'avance, avant de frapper à la porte fermée. On lui ouvre, mais il s'agit plutôt de la General Manager, qui referme la porte derrière elle et regarde la journaliste des pieds à la tête, analysant l'apparence de son employée. Eve regarde ses habits, nerveuse devant le regarde critique de sa patronne, mais le sourire en coin qui s'affiche sur les lèvres de la blonde lui indique qu'elle a passé le test.

    Eve: J'aurais aimé parler à Syd au sujet de cette Rachel et de ses liens avec votre mari.

    Sarah Filmore: Ce n'est ni le temps ni l'endroit pour discuter de ça. Mais je peux te dire que lors du show de lundi prochain, tout le monde trouvera sa réponse au sujet de Rachel. Pour l'instant, Syd doit rester concentré sur son deuxième match de la soirée, et ne plus penser à cette histoire. Je te prierais donc de retourner sur tes pas sans insister, et de trouver quelqu'un d'autre à interviewer.

    Eve: Donc vous me confirmez que lundi prochain la question sera réglée?

    Sarah Filmore: Exactement. Au revoir Eve.

    La general manager quitte ensuite, en direction de son bureau, laissant Eve devant la porte, contente d'avoir quand même tiré une date.


    *
    * *


    La salle s'assombrit soudain, et l'arena se retrouve plongée dans un silence complet. Jusqu'à ce qu'un hurlement déchire l'air et résonne à en faire éclater les tympans : « PAYS DE GALLES INDEPENDAAAAAAAAAAANT ! » Grandgousier apparaît alors, accompagné par Galaad.

    Claudia Banks : Voilà le premier des opposants pour le match qui va suivre ! Grandgousier a un compte à régler avec Wes Yesco, qu'il accuse d'avoir triché lors de leur concours de mangeurs de saucisses, il y a deux semaines à Injection. Comme d'habitude, cette histoire va se régler sur le ring.

    Patrick Frazer : Si par « tricher » vous entendez frapper son adversaire avec une chaise pour pouvoir rattraper tranquillement son retard sur le score, alors oui, il semble que Wes Yesco ait triché.

    Claudia Banks : Yesco prétend que ce n'était pas interdit.

    Easy Rider résonne à présent dans la salle et Wes Yesco apparaît. Il marche lentement vers le ring, une canette de soda à la main. Il passe auprès de Galaad, avec qui il échange un regard de défi, un rictus aux lèvres. Puis il engloutit d'une gorgée le contenu de sa canette, avant de la balancer dans le public, et de monter sur le ring.

    Ding! Ding! Ding!

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les deux hommes se font face sur le ring, se tenant à quelques mètres d'écart. Ils échangent des propos, et bien que le public ne puisse les entendre, il semble que Wes Yesco ait fait une blague qui n'ait pas plu à Grandgousier, puisque celui-ci s'élance aussitôt vers son adversaire.

    Claudia Banks : On dirait qu'il a réussi à vexer Grandgousier !

    Patrick Frazer : J'ai pas bien entendu, mais j'ai cru comprendre qu'ils parlaient de variétés de saucisses. On ne plaisante pas avec la nourriture.

    Et Grandgousier empoigne son adversaire, qui se dégage en lui collant des droites. Tous deux échangent une volée de coups, et Grandgousier porte un Headbutt à son adversaire, avant de le renverser avec un Hip Toss. Les deux hommes se relèvent, et Wes Yesco lance des injures. Cette fois-ci, on l'entend suggérer à Grandgousier un emplacement où il pourrait se garer les saucisses. Grandgousier se rue sur Yesco, tente un Running Clothesline, esquivé par Yesco qui baisse la tête ; Grandgousier se projette dans les cordes, revient... Yesco l'arrête dans sa lancée d'un coup de pied dans l'abdomen, saisit son adversaire avec un Front Facelock, et lui assène un coup de genou dans la face ! Grandgousier titube alors que Yesco poursuit avec un enchaînement de coups de poing, puis un Big Boot. Debout face à un adversaire à terre, Yesco fait de grands gestes en hurlant qu'il est le vrai roi des concours de bouffe. Cela semble motiver Grandgousier qui se relève aussitôt, et projette Yesco dans les cordes, et réussit cette fois-ci une Running Clothesline. Sans perdre de temps, Grandgousier attrape la tête de Yesco qui n'a pas pu se relever, et lui assène un violent coup de genou dans la tronche. Puis il le traîne vers les cordes, le soulève... Flapjack ! La mâchoire de Yesco s'écrase sur la troisième corde !

    Patrick Frazer : Grandgousier doit vraiment en vouloir à Yesco pour faire ça. Il sait mieux que quiconque à quel point il est indispensable d'avoir des dents en bonne santé.

    Claudia Banks : Vous prenez soin de votre dentition, vous?

    Patrick Frazer : Evidemment. Si je ne le faisais pas, dans vingt ans je n'aurais pas d'autre choix que de manger de la soupe. Et la personne qui me fera manger de la soupe n'est pas encore née.

    Yesco titube en se tenant la mâchoire. Grandgousier marche vers lui, le soulève du sol avec une force étonnante pour le placer sur ses épaules. La foule retient son souffle, on les entend crier "Military Press ! " mais Yesco ne se laisse pas faire et commence à asséner des coups de poing à Grandgousier pour se dégager. Yesco retombe à pieds joints sur le tapis du ring, juste derrière Grandgousier, à qui il applique une Back Suplex ! Il enchaîne avec une série de stomps sur ce pauvre Grandgousier. Jusqu'à ce que le pauvre Grandgousier empoigne à deux mains le pied de Yesco, tire avec force pour lui faire perdre l'équilibre et qu'il se retrouve à terre auprès de lui. Il lui suffit d'une roulade pour se retrouver assis sur le dos de Yesco, lui bloquer la tête et commencer à la tirer en arrière. La douleur est lisible sur le visage de Yesco, qui tente de ramper vers les cordes alors que Grandgousier renforce son emprise. Puis on entend Grandgousier pousser un cri de douleur : Yesco est en train de le mordre ! Et le voilà qui réussit à se dégager, alors que Grandgousier recule.

    Patrick Frazer : Quand je vous disais que ça sert, les dents !

    Yesco, de nouveau debout, porte un Irish Whip, envoyant Grandgousier dans le coin. Il lui fonce aussitôt dessus, envoyant avec élan une droite dans la face de Grandgousier. Ce dernier, sonné, se laisse glisser pour se retrouver assis dans le coin. Yesco poursuit avec de grands coups de pied, obligeant l'arbitre à le rappeler à l'ordre. Yesco recule, laisse le temps à Grandgousier de se relever. Puis il le ramène vers le centre du ring, tente un nouveau coup de pied dans l'abdomen... contré par Grandgousier, qui envoie Yesco au tapis avec un Take Down Reversal ! Yesco se relève en vomissant un flot d'injures, mais Grandgousier lui assène un coup de poing, un coup de tête, puis empoigne Yesco et lui écrase violemment le bide d'un coup de genou : Anneau Gastrique !!! La foule acclame Grandgousier alors que Yesco titube, le souffle coupé. Grandgousier le projette dans les cordes, et le cloue au sol avec un Big Boot ! Yesco est inerte, et Grandgousier sent que le moment est parfait. Il prend son élan dans les cordes, et court jusqu'à son adversaire inerte, et exécute ce qui ressemble à un Atomic Led Drop !

    Patrick Frazer : Le double-jambonneau !!! Le double-jambonneau !

    Claudia Banks : Vous avez perdu l'esprit, Patrick ? On a déjà mangé. Vous disiez vous-même que vous ne pouviez rien avaler de plus...

    Patrick Frazer : Mais non, suivez un peu ! C'est le nom de la prise de finition que Grandgousier vient d'exécuter de façon magistrale !

    Et Grandgousier enchaîne sur le tombé !

    1...

    2...

    Il s'est relevé !!! Wes Yesco s'est relevé ! Et il vient de cracher à la gueule de Grandgousier ! Ce dernier éponge son visage, ce qui laisse le temps à Wes Yesco de lui attraper le bras et le renverser à l'aide d'un Arm Drag, détruisant au passage le dos de Grandgousier sur le tapis. Il profite de ce que son adversaire soit au sol pour reprendre un peu ses esprits. Et, accessoirement, insulter Galaad qui se tient en ringside, en train d'observer dignement le match, la main sur le pommeau de l'épée.

    Patrick Frazer : Je crois que Yesco est en train de lui suggérer un endroit mieux approprié pour ranger son épée...

    Mais il ne semble pas avoir vu que Grandgousier s'est déjà relevé, et le voilà qui court vers Yesco ! Il... non ! Yesco l'a vu venir, et l'arrête dans sa course avec un coup de coude en pleine tronche. Et Yesco attrape son adversaire par le pantalon, l'entraîne de force vers les cordes, et le balance à l'extérieur !

    Patrick Frazer : Le jour des poubelles !

    Claudia Banks : Les éboueurs sont passés il y a deux jours, vous êtes en retard comme d'habitude, Patrick...

    Patrick Frazer : Mais non, suivez un peu ! C'est le nom de la prise que vient d'exécuter Wes Yesco !

    Et Grandgousier se ramasse sur le sol en ringside, jeté comme un vulgaire déchet. L'arbitre commence à compter, mais Grandgousier n'est pas décidé à se laisser infliger une défaite par count-out et commence déjà à se relever. Il fait un signe de tête à Galaad pour signifier qu'il va bien, et retourne à la bataille, enfin, sur le ring. Yesco l'attendait de pied ferme, il tente un Headlock, qui est repoussé. Grandgousier lui envoie une droite, Yesco réplique, Grandgousier réplique à nouveau, et ainsi de suite... les deux lutteurs s'échangent des gnons sans broncher, de la même manière qu'un adorable couple échangeant des baisers. La scène semble s'éterniser, et les gars ne font pas semblant. Ça cogne, ça cogne dur, et on commence à se demander ce que ces types ont dans le crâne tant ils semblent ne rien sentir. C'est finalement Grandgousier qui rompt la monotonie qui commençait à s'installer, faisant mine de reculer enfin, il balance un Roundhouse Kick dans la poire de Wes Yesco, lequel va s'échouer contre les cordes.

    Grandgousier se tourne alors vers la foule. Il hurle "Pays de Galles indépendant !!!" et on lit toute la détermination dans son visage. Il va chercher Yesco, fait un signe de croix sur son front, et lève le bras pour lui coller une grosse tarte... mais Yesco arrête son geste et lui flanque un Headbutt avant de le repousser. Puis, alors que Grandgousier recule de quelques pas, Yesco se projette dans les cordes, et... IL ENVOIE UN BIG F**CKING SUPERKICK DANS LA TRONCHE DE GRANDGOUSIER !!!! Il soulève aussitôt son adversaire, le place sur ses épaules... THE LAST SUPPER !!! Grandgousier est K.O, Wes Yesco n'a plus qu'à faire le tombé :

    UN !!!

    DEUX !!!

    Tr... non ! L'arbitre interrompt le compte, Grandgousier a une jambe sur la première corde ! Wes Yesco n'en croit pas ses yeux, et commence à engueuler l'officiel, lequel ne veut rien entendre. Yesco traîne alors son adversaire au centre du ring, bien loin des cordes, et retente immédiatement le tombé. Un ! Deux ! Trop tard, Grandgousier s'est relevé !

    Patrick Frazer : On imagine aisément la déception de Wes Yesco ! Et regardez la tête de Galaad, il a bien cru que la défaite était inévitable !

    Galaad, en effet, lance des encouragements à son ami Grandgousier. Ce dernier, toutefois, semble exténué. Il reste étendu sur le sol, ne semble pas avoir la force de se relever. Yesco ne semble pas non plus dans son assiette. Il semble avoir besoin de quelque chose, car il regarde partout autour de lui...

    Claudia Banks : Mais... qu'est-ce qu'il fait ?

    Wes Yesco vient de quitter le ring, et... OH ! Il vient de chipper un hot dog à un spectateur du premier rang ! Et il est en train de manger, tranquillement, répandant de la moutarde un peu partout. Il s'aperçoit que l'arbitre est en train de le compter à l'extérieur, il décide donc de remonter sur le ring pour y terminer son casse-dalle. Il se penche un instant vers son adversaire, en mâchant toujours son hot dog... Grandgousier réagit aussitôt, saisissant la tête de Yesco pour lui coller un coup de genou ! Et Grandgousier se relève avec une rapidité étonnante, contourne Yesco, le soulève pour un Back Drop Botto... NON ! Yesco le contre, et réalise précipitamment un Irish Whip. Grandgousier est projeté dans le coin, mais renverse l'arbitre au milieu de sa course ! Il se relève lentement, et Yesco profite de ce laps de temps pour ramasser son hot dog. Il marche en direction du coin, arrive à hauteur de Grandgousier, et lui fourre le morceau de hot dog dans la bouche ! Grandgousier semble s'étouffer !

    Claudia Banks : Je n'aurais jamais cru voir Grandgousier rebuté par de la nourriture...

    Yesco recule, prend de l'élan. Grandgousier reprend sa respiration et crache la nourriture... il ne voit pas Yesco lui foncer dessus pour exécuter un CORNER CANNONBALL !!! Complètement sonné, Grandgousier se laisse traîner par Yesco au centre du ring. L'arbitre vient de reprendre ses esprits, juste à temps comme Wes Yesco tente une nouvelle fois le tombé :

    UN !!!

    DEUX !!!

    TROIS !!!

    Vainqueur : Wes Yesco

    Easy Rider retentit et Wes Yesco célèbre sa victoire sous les huées du public, tandis que Galaad accourt vers Grandgousier pour s'assurer que son ami va bien.

    Patrick Frazer : Vous n'allez pas me croire, Claudia, mais cette rencontre m'a donné faim !
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 0:59

    « Et maintenant, place à une nouvelle intronisation ! »

    La foule prête alors toute son attention à ce qu'il se passe sur le stage. Après un léger temps d'attente, un homme se présente. Un léger brouhaha d'hésitation et de curiosité naît, puis on entend une forte acclamation venant des premiers rangs, mais les caméras filment de loin alors le reste de la foule ne voit pas tout de suite de qui il s'agit.

    Patrick Frazer
    : Ohlala.. OHLALALA

    Claudia Banks : Incroyable...

    Finalement les caméras se rapprochent, et diffusent enfin sur les grands écrans le visage de l'homme qui vient de se présenter sobrement devant l'audience, sans aucune musique ni artifice.

    Patrick Frazer : ESTILO mesdames et messieurs ! Le King of Style est ici ce soir !!

    Un incroyable mouvement de foule naît alors. La très grande majorité des spectateurs présents se lèvent, se mettent à crier et applaudir. On entend rarement une rare hardeur, d'autant que celle-ci dure assez longtemps. L'acclamation de surprise et de joie laisse place ensuite à une acclamation hommage avec des « Estilo ! Estilo ! », et le tout dure finalement assez longtemps.

    Voilà un très long moment que le Hall of Famer n'était pas apparu devant les écrans de la SOW. Le portugais semble manquer à de nombreux supporters et cela se voit à leur forte réaction.

    Les cheveux un peu plus courts que d'habitude, mais sa barbe de trois jours intacte et travaillée. Joli costume noir sobre sur chemise bleue claire et cravate violette foncée. La réception semble naturellement le ravir, il sourit pour remercier la foule et semble plutôt détendue.

    Après 2 bonnes minutes d'acclamation, la foule se calme progressivement, même si de nombreux cris se font encore entendre. Alors que le silence était presque présent, une femme crie « Estilo, épouse moi après le shooow ! » ce qui a pour effet de faire rire la plupart des personnes, et sourire Estilo.


    Estilo : Bonsoir à toutes à tous. Merci mille fois pour votre accueil, cela me fait chaud au cœur, tout autant que de revenir ici.

    Nouvelle acclamation d'une quinzaine de secondes.

    Estilo : Nous avons vécu des choses très fortes ici, que je n'oublierai jamais. J'ai vécu des moments inoubliables, et rencontré des personnes formidables. J'ai réussi à me construire, certains disent « reconstruire » mais je parle bien de « construire » en choisissant mes mots car je n'étais rien lorsque je suis arrivé à la SOW, il y a maintenant presque 8 ans.

    Mais je ne suis pas venu ici pour parler de moi. Je suis venu ici, pour ériger au rang de Hall of Famer, l'une des personnes formidables que j'ai rencontré au cours de ces années, une de ces personnes qui me laissera à jamais un souvenir impérissable. Impérissable pour la qualité de l'engagement qu'il a apporté à notre rivalité, impérissable par rapport au respect toujours très fort que nous nous sommes mutuellement témoignés malgré la force de l'adversité qui nous opposait, et impérissable par l'intensité de tout ce qui a nous rattaché l'un à l'autre, sur le ring et en dehors.

    Vous savez, il faut savoir une chose.

    La foule est désormais parfaitement attentive.

    Lorsque vous avez une longue rivalité avec quelqu'un, les images que l'on vous renvoie sont celles de deux personnes qui se détestent, qui se tirent tout le temps dans les pattes, n'arrivent pas à se supporter et à cohabiter dans la même fédération ; en d'autres termes, ont envie de se détruire mutuellement. Pourtant, vous n'y avez jamais pensé, mais dans notre business, pour arriver à entretenir une histoire de plusieurs mois ou de plusieurs années avec la même personne, il faut forcément avoir une putain de complicité avec elle, que vous soyez son partenaire, mais aussi son adversaire.

    Léger temps de silence, une certaine émotion semble arriver dans la voix d'Estilo.

    Je sais ce que vous vous demandez tous sur mon cas. Je ne sais pas si je reviendrai un jour sur un ring, mais cela n'est pas du tout exclu. Je suis en bonne forme physique et je m'entraîne régulièrement. J'ai seulement d'autres activités, d'autres projets, et les derniers feuds que j'ai connu ici n'avaient pas forcément le goût de mes plus grands moments. J'ai vécu des moments magiques en 2009 et 2010, avec Pétale, Darkside, Draven, Alexander.. et pour être tout à fait honnête, cette magie n'est jamais revenue ultérieurement, ou du moins pas de manière aussi forte. Je suppose que cela est normal, c'est comme le grand amour, lorsqu'on le vit une fois on se rend à quel point c'est fort et à quel point les autres amours sont différents..



    Quoiqu'il en soit, ne m'oubliez pas, car moi je n'oublierai jamais tout ce que vous m'avez apporté.

    Grosse acclamation de la foule qui se lève et applaudit.


    Estilo : Allez, accueillons tout de suite le nouveau Hall Of Famer : ALEXANDER ANDERSON !

    Estilo est rejoint par son partenaire de longue date, qui lui fait une accolade amicale remplie d'émotion. Les fans sifflent et crient leurs noms. Le prêtre s'approche ensuite du micro, devant lequel il fige un peu, troublé par les émotions qui lui remontent à la gorge et aussi par le soutien des fans. Il finit par prendre la parole, avec un sourire aux lèvres.

    Alexander Anderson: Wow. Merci à tous. Je n'aurais jamais cru obtenir autant de réaction après autant de temps loin des rings! Quand j'ai signé mon premier contrat à la SOW, je n'aurais jamais pensé marquer autant les esprits. Je pensais lutter, avoir quelques bonnes rivalités, mais j'étais loin de me douter que d'être lutteur nous permet d'écrire des histoire. La mienne comporte plusieurs chapitre, comptant dans ses acteurs mon ami Estilo, ma chère amie Pétale, et beaucoup d'autres personnes, qui ont toutes contribué à me rendre meilleur. Pas seulement en tant que lutteur, mais aussi en tant que personne. La Sanctuary of Wrestling est une énorme famille, à laquelle on peut confier nos angoisses, nos joies, nos peines, mais encore plus nos coeurs. Le mien est à la SOW, et le restera à travers les années, grâce à cet honneur qu'on me fait de m'introniser au Hall of fame. Merci à tous mes anciens collègues, mes amis, mais merci surtout aux fans, de donner à tout ça des dimensions tellement plus importantes. Merci!

    Il quitte ensuite la scène en compagnie de son bon ami Estilo. Sous les acclamations de la foule.


    *
    * *


    Soudainement les lumière de l'amphithéatre s'éteigne alors que l'ont entend 'Invincible' de Adelita's Way débute au travers du système de son.
    Trois spots de projecteurs s'ouvre visant l'entré menant vers le ring alors qu'ont entend les premières paroles chanté par Korn. Ont y vois Sylvain, se tenant droit, la tête caché par le capuchon de son kangourou sans manches.

    'Bow down I'm invincible tonight
    I'm alive. Take a look into my eyes
    This time I'ma take you for a ride
    I'm invincible tonight'

    Believe me
    You've never met a mother fucker like me
    Bet you've never seen the things that I've seen
    Bottled up inside this time
    Cause I'm taking back my life

    Sylvain sautille un peu a la Brock Lesnar alors que le second couplet de la chançon débute. Sylvain s'avance de quelques pas en même temps.

    'I'm rising up
    I've had enough!'

    C'est alors qu'une séries de trois explosions pyrotechnique se produise en meme temps que le groupe chante les les paroles principale de leur chanson. C'est alors que Sylvain retire sa capuche, l'air en plein focus sur une seul chose, le ring, avec un large sourire mais la meme intensite que l'ont lui connais dans les yeux. Portant le titre Intercontinental a son epaule droite fierement Une fois a l'intérieur du ring il retire son kangouroo le donnant a un officiel. Sur sa paire de shorts d'art martiaux mixte ont peu y voir ''Grand Slam'' sur la patte gauche et ''Triple Crown'' sur la droite alors que le nouveau Champion presente son titre a bout de bras a la foule qui semble heureuse.


    The Beastie Boys - (You Gotta) Fight For Your Right (To Party) se fait ensuite entendre, et la foule cherche déjà d'où et de quelle manière le champion Intercontinental fera son entrée. C'est finalement par l'entrée habituelle que Zack apparait, accompagné de jolies japonaises, qui tiennent la ceinture pour lui, et qui se collent au champion. Zack arrête devant le ring, où il roule une pelle à l'une des jeunes femmes, puis il fait signe à ses amies de l'attendre en coulisses, qu'il n'en aura pas pour longtemps. Il monte dans le ring, présente le titre à la foule, rempli d'assurance, puis il met la ceinture entre les mains de l'arbitre.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Le match débute avec une série de low kicks du champion à son challenger, Zack enchaine ensuite avec deux coups de pieds dans la poitrine, mais Sylvain ne réagit pas. Il le détenteur du titre par le cou de la main gauche et lui envoie une série de coups de coude du bras droit avant de le projeter dans les cordes. Keibler tente alors un Dropkick mais son adversaire esquive facilement avant de lui infliger un saut chassé de son propre cru, sans toucher sa cible. Les deux hommes se relèvent, l'Américain tente un Rana mais sans résultat, Primeau lui répond alors avec un Pelé Kick, encore esquivé. Ils se retournent alors, un bon mètre les séparent.

    Claudia Banks : Ces deux là sont chauds !

    Patrick Frazier : Ils se sont déjà assez affronter pour passer les préliminaires du genre clé de poignet et roulade !

    Sly prend son opposant de vitesse et le plaque au sol avec un Takedown Lariat bien violent, il lui attrape ensuite le bras et lui applique un Arm Trap Stretch Muffler... Tout de suite cassé par le Rope Break ! Le Champion se réfugie tout de suite dans les cordes... Et se prend une pluie de Stomp ! Primeau ne perd pas plus de temps et le relève en lui prenant le poignet... Il tente une German Suplex mais n'y arrive pas, il lâche la prise et assène un Gamengiri par derrière au Californien qui titube alors, puis part dans les câbles et revient avec un Float Over Knee-DT... Suivit d'un Enzugiri ! Keibler met un genou au sol et se prend de suite un Shining Big Boot dans la face ! Le tombé de l'ex Double Champion Oméga : 1, 2... Deux et demi !

    Patrick Frazier : Regardez l'attitude de Sly ! C'est un exemple : cette détermination dans chaque prise, pas mal de gens devrait en prendre de la graine.

    Claudia Banks : Le beau Zack par exemple ?

    Alors que Keibler se relève et envoie une série de punchs à Primeau, ce dernier ne recule pas d'un pouce. Son rival part dans les cordes et revient vers lui avec un Whisper in the Wind, mais personne n'est là pour le réceptionné, il retombe difficilement sur ses pieds... Et se prend un Overhead Kick ! Le fils de la Légende Globale poursuit son offensive avec deux Dropsault pour faire reculer sa proie jusqu'au coin le plus proche. Il prend un peu de recul et administre à l'étudiant d'UCLA deux Cornered Clothesline consécutives avant de le tirer par les cheveux vers le centre du ring : Falcon Arrow sévère. Le Montréalais monte maintenant sur les câbles du coin : Best Moonsault Ever... Dans le vide... Sly s'écrase au sol.

    Claudia Banks : Keibler va avoir l'occasion de revenir après cette esquive !

    Patrick Frazier : Quel magnifique Springboard 450° ! Il a l'air de s'être fait mal tout de même.

    Sylvain ne reste pas au sol très longtemps mais est renvoie à terre avec une Flying Clothesline, il se redresse un instant plus tard mais retourne à nouveau au tapis après un Springboard Crossbody, suivit du tombé : 1, 2... Simplement deux pour le Champion Intercontinental ! Le Pin Fall est renversé par le Contender : 1... Même pas 2 ! Keibler se remet sur ses pieds et donne un Dropkick dans la tempe de son opposant avant de lui infligé un bon vieux DDT. Le Californien profite du court moment de répit pour faire réagir la foule, quelques cris sur-aigu se font alors attendre. Il se fait alors surprendre par un Blue Thunder Driver par derrière, suivit au sol d'un Edgecator.

    Patrick Frazier : Et voilà, Zack paie son insolence !

    Claudia Banks : Au lieu de regarder Keibler, jetez un coup d'oeil à Sly. Il s'acharne sur le dos de sa victime pour donner le plus d'effet à la soumission.

    En effet, Primeau donne, sans discontinuer, des coups de coudes dans le dos de son adversaire. Avec le bras qui ne sert pas à marteler les vertèbres, il prend le bras de Zack, ce bras justement qui cherchait à tout prix les cordes pour s'en sortir. Ne reste plus qu'une main au détenteur du titre pour essayer de s'en sortir, il rampe avec difficulté vers le bord du ring, la foule l'encourage de plus en plus... Et il arrive finalement à trouver le câble le plus bas pour faire arrêter la prise. Son repos n'est que bref, Sly arrive au dessus de lui, arrache son bras de la corde et lui applique un Cobra Clutch, il le remet rapidement sur ses pieds... Momentum Switch (Cobra Clutch Backbreaker) ! Il le couvre : 1, 2...

    Claudia Banks : 3 !

    Patrick Frazier : Presque ! Zack à de la chance sur ce coup, mais je ne suis pas sur que ça dure longtemps !

    L'étudiant d'UCLA se remet sur ses bottes, esquive une Clothesline et part dans les cordes, comme si rien ne s'était passé. Il se prend un Gut Kick et le fils de Prime tente un Game Over (Stunner)... L'Américain reste debout et profite que son rival soit au sol pour passer derrière les cordes. Primeau le suit et lui donne un gros Shoulder Block entre les câbles, il lui fait ensuite une Facelock : Corner (Rob Conway's Ego Trip), contré avec un gros coup de genou sur le sommet du crâne. Keibler passe au dessus de Sly avec un 450° et poursuit son chemin pour rebondir dans les câbles, le Québécois revient lui aussi vers le centre du ring... Killer Instinct (Bicycle Kick) ! Contré en School Boy ! Le tombé : 1, 2, 3 !


    Vainqueur du match et toujours champion Intercontinental : Zack Keibler
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 1:00

    La caméra suit Sylvain en le surplombant légèrement. Il remonte lentement et douloureusement la grande rampe sous les cris des fans, en partie bons, en partie mauvais. Les spectateurs les plus proche de lui tentent de lui serrer la main ou de lui faire signer un autographe mais il n'en fait rien et continue son chemin. Il est maintenant derrière le rideau, les bruits de l'arena s'estompent peu à peu, le silence se fait alors peu à peu. Il s'assoit sur la première chaise venue et prend une bouteille de boisson énergisante qui trainait là. C'est la bouteille de Mark Gaillard. Le Suisse, debout, en train de se préparer pour son combat avec son partenaire, le fusille des yeux. Il récupère sa boisson dès que Sly la repose et une fois qu'il a fini sa gorgée, il déclare :

    Mark Gaillard : Et dire qu'il y a un an, Edward me demandait de t'envoyer à l'hôpital. Tu n'as pas besoin de quelqu'un pour perdre, tu le fais déjà très bien toi même.

    Alors que Rorry, en arrière plan, en rajoute, Sly lui, reste stoïque, absent, il se contente de regarder devant lui, tout en étant pencher en avant.

    Mark Gaillard : Reste là et regarde l'excellence européenne en action plutôt que le mur. T'apprendras deux trois choses, comme gagner un match !

    Les Deux Hommes Dangereux quitte le couloir dans un éclat de rire, laissant Primeau seul avec lui même.


    *
    *   *


    Claudia Banks : Mesdames et messieurs, c'est maintenant le moment du world tag team championship entre Booya Nation, The Last Wolves et les 2 Hommes Dangereux.

    Patrick Frazer : Entre ces trois équipes, un seul va partir les pleins peines avec ses championnats.

    Les premières notes de Watchmaker du groupe Hands Like Houses se font entendre. Peu après, un léger voile de fumée apparaît sur le sol se situant sous le titantron. Un drapeau suisse apparaît ensuite sur cette écran géant avant de laisser place à une vidéo compilant les plus beaux SMIS que Mark Gailard a pu réaliser à la FGB ! L'Horloger arrive enfin en chair et en os sur le stage accompagné de son partenaire Rorry. Le Suisse salut la foule de manière très neutre alors que l'Écossais ne fait que le suivre. Les deux se précipitent dans le ring avec Gaillard qui continue de faire bouger le drapeau Suisse alors que Rorry ne fait qu'embarquer dans les deux coins en faisant ses taunts au publique. Par la suite, les deux se place dans un coin, afin de discuter leurs stratégie de combat.

    Claudia Banks : Tu pense qu'ils ont une chance de repartir avec le titre?

    Patrick Frazer : Malgré leurs malchance, je crois qu'ils pourraient surprendre après se qu'on a vu en promo dans leurs salle d'entraînement.

    La salle est plongée dans le noir total et un seul spot à faible intensité s’allume. Alors que la musique se met en marche, Aiden se présente sur le stage avec sa partenaire Harper. Les deux lutteurs discutent de leurs plan d'attaques en marchant dans les rampes. Ils ne perdent pas de temps à aller dans le ring, en faisant leurs rituel dans les coins pour ensuite se trouver un coin.

    Claudia Banks : Les Last Wolves un autre équipe qui aurait du potentiel à remporter le combat.

    Patrick Frazer : Je crois plus que Harper aurait une chance avec Luther Kay mais je dis, qu'il faudrait voir se qu'il va se passer ce soir avec ce tandem.

    Claudia Banks : Ouais peut-être qu'ils pourraient donner un vent frais ensemble.

    Élicie entre la première avec sa ceinture autour de sa taille pour vérifier les environs et lorsqu'elle voit que tout est sécuritaire. Elle fait signe à son partenaire de la suivre sur la scène et il arrive avec son grand sourire tenant la ceinture au bout de ses bras. Booya commence à sautiller en criant "Booya" pour suivre Élicie jusqu'au bas de la rampe. Elle va ramper sous la première corde, tandis qu'il s'excuse encore auprès des partisans. Il continue ensuite son chemin en montant sur les escaliers, puis il saute par-dessus la troisième corde d'un seul bond. Élicie sautille attendant le son de la cloche, tandis que Booya grimpe sur un turnbuckle réchauffer la foule pour le match. Pendant tout ce temps, Booya Junior descendait la rampe avec une fausse moustache et des lunettes de soleil. Booya s'en va porter Booya Jr à la table de Claudia et Patrick, alors qu'il retourne dans le ring avec sa partenaire.

    Claudia Banks : Eh! Voilà les world tag team champions, Booya Nation.

    Patrick Frazer : Avec notre invité Booya Jr.

    Claudia Banks : Ho ho ho! Je sens que je vais avoir du plaisir discuter avec lui.

    Les trois équipes ont trouvé leurs coin respectif et négocier pour déterminer lequel va entrer en premier dans ce ring. Cela ne dure que quelque instant avant qu'on apprenne que les trois premiers, sont Elicie, Harper et Rorry.

    Ding! Ding! Ding!

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les trois adversaires tournent en rond, Harper et Elicie ont l'idée en tête de s'en prendre à Rorry en leurs sortant dessus avec des coups partout sur le corps. Les deux femmes tentent une projection dans les câbles mais l'Écossais revient en force avec un double diving clotheslines sur les deux demoiselles. Le Marin se concentre ensuite sur Elicie en le relevant debout pour le placer sur les cordes en la tenant par la tête pour la bombarder de coups de genoux au niveau de son ventre. Il la retire des câbles et offre la tag à Mark Gaillard qui se place sur la troisième corde, alors que Rorry place la tête de la Tornade entre ses deux jambes.

    Patrick Frazer : Cela n'est pas bon signe pour Elicie.

    Claudia Banks (parlant à Booya Jr) : Tu penses qu'Élicie pourra survivre à cette chute?

    Booya Jr : Groiiin Groiin!!

    Claudia Banks : Oui, tu as raison je ne devrais pas la sous-estimer.

    Rorry la soulève en position d'un powerbomb et écrase la dame masquée au sol combiné du guillotine leg drop de Mark Gaillard, qui s'élançait de la troisième corde. Le suisse va pour le pin, Un!...Deux! Interrompu par Harper, qui s’écrasait sur lui avec un elbow drop. La louve ne laisse aucun moment de répit au Suisse avec des piétinement à plusieurs reprises qui le garde à quatre pattes. Elle se prend un élan dans les câbles et envoie un basement dropkick au visage de l'Horloger. La Jeune anglaise se retourne et reçoit le Dropkick d'Elicie. La Fille de Vorhees relève son ancienne partenaire  et la place entre ses deux jambes pour un piledriver. La moitié des champions en équipe, se couche au sol pour la tombée, Un!....Deux! Interrompu par Gaillard qui tire la Tornade par la jambe.

    Il la relève debout en la clouant au sol avec un lariat. Il se précipite vers son coin pour offrir la tag à Rorry. L'Écossais va rejoindre la Tornade Rouge et la relève debout en l'envoyant dans les câbles pour l’accueillir avec un neckbreaker transformé en clothesline. Il se retourne et  n'a pas le temps de réagir face au spinning wheel kick de Harper. La jeune Louve  amène son adversaire tout près de son coin et offre la tag à Aiden. Les deux membres des Last Wolves le relève debout. Harper inflige un reverse atomic drop dans les bijoux de famille du Marin combiné du Koppu kick de Grayson. Le nouveau membre des Wolves, se jette au sol pour le pin, Un!...Deux! Interrompu par Élicie qui se jette sur le partenaire d'Harper.

    Patrick Frazer : Il y a beaucoup tombées interceptées jusqu'à présent.

    Claudia Banks : Et toujours pas de Booya dans le ring.

    Booya Jr : Groin!

    La Tornade la martèle de coups au même moment que Aiden se relève debout. Il tente de faire son mieux afin de trouver une ouverture, car il a du mal à riposter face aux rafales de coups de l'ancienne manageuse d'Azrael. Cette dernière tente une projection dans les câbles mais cela est renversé par Grayson qui se baisse pour un surpassement mais reçoit le coup de pied de la Folle masquée qui le redresse debout et tombe au sol, suite au discuss lariat de la Tornade Rouge.

    Elicie pourrait bien tenter une tombée mais elle préfère offrir la chance à Booya d'entrer dans le ring avec la tag. L'ami des animaux semble en feu, au moment qu'il entre dans le ring. Il porte un Booya Stunner à Aiden suivi d'un Jumping DDT à Rorry McMurray, qui fonçait vers lui. Il se relève debout avec un kip up. Il se dirige vers la troisième et s'apprête à faire un Booya Splash sur Grayson mais Harper sauve la mise en bougeant les cordes, qui le fait recevoir la troisième corde entre ses deux jambes. Aiden parvient à récupérer du Booya Stunner et grimpe la seconde en allant rejoindre  l'ancien champion Oméga avec un superplex que le Highlight Reel tente bien de résister avec des coup de têtes aux visage de Grayson. Rorry s'en va les rejoindre en se plaçant entre les deux jambes d'Aiden.

    Les fans ainsi que les commentateurs se réjouissent de voir le Superplex de Aiden sur Booya combiné d'un powerbomb du Whisky Drinker sur Grayson.

    Claudia Banks : Woooah! Mais quel combinaison venant de Rorry et  Aiden! Tu n'es pas d'accord avec moi Booya Jr?

    Patrick Frazer : Comment tu veux qu'il soit d'accord? Cela n'est qu'un cochon qui est destiné à aller dans mon estomac.

    Booya Jr (avec de la colère) : Groooin!

    Claudia Banks : Je crois que vous l'aviez mit en colère.

    Rorry rampe rapidement vers Booya pour la tombée, Un!....Deux!  Dégagement de la moitié du champion en équipe. Les deux hommes Dangereux s'approchent vers l'ami des animaux et le relève debout pour lui faire subir un beatdown, façon Demolition à l'époque de la WWF. Ils l'amènent à l'extérieur du ring et continuent leurs travail sur un pauvre Booya qui ne fait qu'endurer la torture. Les deux Hommes Dangereux n'ont pas le temps de faire grand chose, car ils se font écraser par les Last Wolves qui les rejoint à l'extérieur du ring avec un double suicide dives.

    Elicie grimpe la troisième corde et observe se chaos qui est en train de se créer à l'extérieur du ring. Elle voit que chaque membres d'équipes adverses sont en train de s’entre tuer, jusqu'au moment qu'ils la remarquent sur la troisième corde. Elle s'élance en s'écraseant sur tout le monde avec un diving crossbody.

    Claudia Banks : Je ne pensais pas que la Tornade Rouge pouvait voler.

    Booya Jr : Groin! Groin!

    Claudia Banks : Ah! Bon? Je vais me coucher moins inculte ce soir, merci Booya Jr.

    Flying Booya et Rorry McMurray semble être les seuls survivant de la chute d'Elicie car ils retournent dans le ring, afin de poursuivre leurs combat. Les deux lutteurs décident d'aller pour les échanges de droites. L'écossais détient l'avantage avec un european uppercut qui envoie Booya au sol. Il se prend un élan pour un Clothesline by a Sailor (Clothesline from hell)  mais l'ancien champion Oméga l'évite au dernier moment et le surprend avec un Booyacabra (Superkick).

    L'ontarien va pour le kill

    Un!...Deux!...Trois!


    Vainqueurs et toujours champion en équipes :  Booya & Elicie (Booya Nation)

    Le thème des champions en équipe retentit et Booya s'en va rejoindre Elicie afin de l'aider à se relever. À deux, ils reprennent leurs titres ainsi que Booya Jr. Ils célèbrent leurs victoires en se dirigeant tranquillement, sur le stage sous les yeux de leurs adversaires qui ne semble déçus d'avoir perdu l'opportunité de devenir world tag team champion.

    Claudia Banks :  Ooooh! Quel dommage! Booya Jr doit nous quitter

    Patrick Frazer : Il faut bien que les champions en équipes célèbrent leurs victoire avec leurs copain.

    Claudia Banks : Qu'importe, cela fût un combat très divertissant, très heureuse que les champions repartent les mains pleines.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 1:01

    C’est le Theme song d’une lutteuse absente depuis quelques semaines qui résonnent dans l’arena et qui passe sous le Sowtron en tenue de soirée. Sexy en diable, Carrie s’avance sur la rampe tout en saluant les fans avec un sourire radieux. Elle passe gracieusement entre les cordes et récupère le micro ainsi qu’une petite statuette dorée et une enveloppe, que lui tend un assistant. Elle remercie poliment, puis vient se placer au centre du ring.

    Elle a à peine prononcé deux mots que le public réagit avec enthousiasme et lui coupe bruyamment la parole, clamant d’avance les noms de leurs lutteurs favoris et brandissant bien haut leurs pancartes. Elle sourit avec affection et reprend un peu plus fort.


    Carrie : c’est avec un plaisir immense que je vais remettre le dernier Trophée Hall Of Famer de la soirée. Cette récompense est particulière. Les personnes qui l’ont reçue ont marqué l’histoire de la Sanctuary Of Wrestling à jamais. Evoquer leur nom, c’est faire référence à cette fédération. Parler de la SOW, c’est rappeler leurs carrières exceptionnelles. Ils sont à jamais ancrés dans les mémoires de chacun d’entre nous, et celui-ci a tout particulièrement marqué la mienne. Il a participé à la renommée de la SOW, elle a été son berceau, sa maternité. Elle lui a tout donné, et il lui a tout pris, puisqu’il est Gran Slam Champion depuis le 31 octobre 2014. Laissez-moi accueillir le nouveau Hall of Famer : Rafael !

    Dans un timing parfait le Sowtron se déclenche et diffuse le theme de Rafael, qui s’avance sous l’écran dans un costume très élégant. C’est bien simple à eux deux on a l’impression d’assister à la remise des oscars, et ils forment un couple terriblement sexy (attention, le narrateur n’est pas du tout objectif et l’assume entièrement). Rafael grimpe dans le ring et vient enlacer Carrie avant de l’embrasser d’une façon si torride que le caméraman se sent obligé de filmer ailleurs pour ne pas choquer les téléspectateurs les plus innocents…. Puis il saisit le micro que lui tend l’assistant et prend la parole, sans relâcher pour autant sa compagne.

    Rafael : merci. Tout simplement merci. Merci aux fans, merci à la production, merci à la SOW, merci aux autres Hall of Famer qui ont fait l’histoire de la SOW, et merci à ceux qui viendront encore après nous, animés par la même passion, la même soif de gloire et d’extrême. Ma carrière a été ponctuée de joies et de victoires, mais elle a aussi connu les doutes et les déceptions. Mais malgré les épreuves de la vie, j’ai trouvé en la SOW bien plus qu’un lieu de travail, bien plus qu’un sacerdoce, une raison de vivre. J’ai trouvé une famille, MA famille, et je ferai toujours partie d’elle comme elle fera toujours partie de moi. Je remercie particulièrement les fans bien sur, mais également mes amis les plus proches, et ma sœur de cœur, Pétale, sans qui je ne serai plus là. Et enfin, je remercie cette femme que j’ai l’honneur de pouvoir serrer contre moi ce soir, qui m’apporte plus que ce qu’un homme peut rêver d’avoir.

    Il se tourne vers elle et l’embrasse à nouveau, déclenchant des cris stridents dans le public féminin et des sifflets côté masculin. Il lui dit quelque chose à l’oreille qui la fait rire aux éclats avant de prendre le trophée et de le lever en hommage aux fans, puis ils rendent les micros et s’éloignent main dans la main en direction des coulisses.


    *
    * *


    Claudia Banks : La foule est tout excitée ... et il y a de quoi !

    Patrick Frazier : Oui, le thermostat va pas tarder a rapidement grimper dans cette Arena !

    Claudia Banks : Et les flammes vont bientôt surgir !

    Les lumières s'abaissent soudainement et sont rapidement remplacées par des spots de différentes couleurs avant que l'arène ne vire au bleu et que " Confusion " de New Order démarre . Un homme apparait alors sur la scène, habillé d'un joggings et de basket, celui-ci quelques pas de danse suivants le flux de la musique avant de descendre la rampe avec un look de fraîcheur et de l'assurance en lui. Brujah admire le dispositif pour générer des flammes avant de monter sur le ring. Une fois dans celui-ci, il admire la foule présente pour assister à Blood Of Champions en attendant son opposant !

    Toute la salle est plongée dans le noir, puis deux colonnes de feu surgissent brusquement de chaque côté au moment où le thème se lance. Des spots rouges survolent les tribunes avant de se focaliser sur Luther Kay sous le titantron. Le Red Wolf porte fièrement la ceinture Hardcore sur l'épaule. Il marche vers le ring en fixant Brujah, avec un sourire carnassier, le Red Wolf s'arrête alors au pied du ring, et tout comme son challenger, admire le dispositif, encore éteint qui mettra le ring en feu, Le champion Hardcore confie alors sont titre à l'un des officiel de ringside et pénètre dans le ring pour se mettre juste devant Tony St-Michel et le défier du regard.


    Claudia Banks : Il est tend de faire surgir les flammes de l'enfer !

    Les deux combattants sont au cœur du ring, autour de celui-ci une équipe de 5 pompiers, extincteurs à la main, près à agir.

    Patrick Frazier : On rigole pas avec la sécurité à la SoW, en plus des pompiers présent, quelques extincteurs sont aussi posés à proximité du ring !

    Les deux combattants sont sur le ring, près à en découdre, quand subitement les flammes surgissent des 4 côtés de l'aire de combat. Le Red Wolf et Le Brujah les admirent un instant, avant de se fixer à nouveau droit dans les yeux ...

    DING DING DING !

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Droite du Red Wolf ! Tony s'est fait surprendre en ne sentant pas venir le coup. Le Champion Hardcore attrape alors son challenger et le projette contre les cordes. Clothelsine du Red Wolf, non, Tony se baisse et passe sous le bras du Champion. Brujah rebondit alors contre les cordes opposées avant d'encaisser un Powerslam ! Avec les vibration après le choc entre Tony et le ring, les flammes ont subitement montées d'au moins 1 mètre ! Luther Kay relève son opposant et le pousse contre l'un des coin. Atémis du Champion, suivi d'un second ... non Tony St-Michel repousse brutalement son adversaire avec ses pieds. Ce dernier tente de revernir à la charge, mais se fait accueillir avec un Big Boot !

    Le Red Wolf reste sur ses jambes, se tenant la mâchoire, son challenger se saisit de l'occasion : Corde à Linge qui met le champion au sol. Luther se relève tout de même assez vite, mais Brujah lui colle un kick avant de l'attraper par la nuque et de lui exploser la face contre l'un des turnbuckle ! Le Red Wolf reste affalé contre le coin, Brujah tente déjà de le soulever et le faire chuter dans les flammes. Mais le champion ne se laisse pas faire, il se retient aux cordes et colle des coups de coudes à son challenger qui fini par s’écarter. Luther Kay lui aussi en profite pour s'éloigner du coin. Les deux combattants se font de nouveau face, prise de contact. Les deux hommes semblent faire force égale, ils se tiennent à bout de bras ... coup de genou dans le ventre de la part du québécois. Ce dernier enchaine avec un coup de coude contre la nuque du champion qui se retrouve à genoux. Tony en profite violent Kick contre la poitrine du Red Wolf qui se retrouve au sol.

    Patrick Frazier : Tony semble contrôler aisément ce début de combat !

    Brujah compte bien garder son adversaire au sol, le lutteur de Trois-Rivières poursuit avec une descente du coude, droit contre la poitrine de l'écossais. St-Michel se relève, face à lui Luther Kay s'est mit à quatre pattes. Brujah se saisit de l'occasion pour coller un coup de pied dans les côtes de son adversaire, mais, juste à temps, Luther Kay contre en attrapant le jambe de son challenger ! Le Red Wolf se relève, toujours en tenant la jambe de Tony, puis tire son opposant vers lui : Clothesline ! Le Brujah se relève assez vite, nouvelle corde à linge ! Tony se remet à nouveau sur ses pieds assez vite mais cette fois-ci il encaisse un kick dans le ventre avant que le Red Wolf n'enchaine avec une Suplex. Le québécois est à terre, non loin des cordes, Luther Kay essaye alors de le pousser dans les flammes, mais Brujah se retient contre les cordes. Kay tente de pousser avec plus de puissance, mais en vain, Tony reste à quelques dizaines de centimètres du feu. Le Champion Hardcore finit par renoncer et laisse son adversaire se relever.

    Brujah se relève, projection de Luther, non c'est renversé. Kay rebondit contre les cordes avant de se prendre un Spinebuster ! Tony se redresse, le visage dégoulinant de sueur, faut dire qu'il a failli rôtir il y a quelques instants. Celui qui a déjà remporter 5 titres Hardcore dans sa carrière relève son opposant, mais Kay le piège avec un Jawbreaker ! Le Red Wolf enchaine avec un European Uppercut, qui fait reculer Brujah d'un ou deux pas. L'ex Champion de la FGB poursuit avec un coup de genoux dans l'estomac de son opposant avant de le saisir par la nuque et de l'envoyer par dessus la trosième corde !

    Claudia Banks : Oh mon Dieu ! Il a volé au dessus des flammes !

    Effectivement, Tony "Le Brujah" St-Michel est passé au dessus des flammes, les effleurant seulement ... une chance pour lui ! Le canadien semble néanmoins assez touché après ce vole plané qui a failli l'envoyé sur la table de nos chers Claudia et Patrick. Luther Kay le regarde, à travers les flammes, depuis le ring. Le Red Wolf semble réfléchir à comment rejoindre son opposant hors du ring sans se faire bruler les miches ! Mais pour le moment, il n'y a pas le feu au lac, Tony reste encore au sol. Le québécois semble avoir mal atterri et se tient le dos. St-Michel se met à genoux, il essaie la transpiration sur son visage et fixe un instant Kay à travers les flammes. Tony St-Michel se relève alors, mais le Red viens de prendre son élan ... SUICIDE DIVE par dessus le feu ! Le québecois esquive de justesse, Luther Kay s'écrase alors sur la table des commentateurs qui cède sous le choc !

    Patrick Frazier : Mais il est cinglé : ma table !!!

    Claudia Banks et Patrick Frazier regardent, sous le choc, la carcasse de Kay gisant aux milieu de ce qu'il reste de leur table. Brujah viens aux nouvelle également, il relève le pauvre Kay. Le Red Wolf, le visage en sang après le choc, ne tiens même plus debout sans l'aide de son adversaire. Tony à le sourire jusqu'aux oreilles. Il soulève son opposant pour l'emmener en plein dans les flammes ! Mais la chaleur semble comme réveiller le Champion Hardcore ! Le Red Wolf commence à se débattre, tandis que Tony l'a déjà bien rapproché des flammes ! Brujah fini par lâcher son opposant qui se retrouve une fois de plus au sol. L’Écossais est à quatre patte tandis que son challenger viens de ramasser un extincteur ! Il s'approche du Red Wolf et lui frappe dans la nuque avec ! Le Champion Hardcore de la SoW est à plat ventre, KO.

    Claudia Banks : Sans mauvais jeu de mot, ça semble cuit pour le Red Wolf !

    Brujah laisse son extincteur au sol près du champion et par en direction des officiels ... demandé à ce qu'on lui passe la ceinture de SoW Hardcore Champion ! L'officiel refuse catégoriquement ! Le Brujah n'apprécie guère la non-coopération de l'officiel, et l’attrape par le col ! Sous le menace, il se voit remettre ce qu'il demandait. Le canadien admire un instant la ceinture avant de se diriger vers Luther Kay. Le Red Wolf, le visage ensanglanté viens de se mettre à genoux. Tony souhaite humilier le Champion en lui assénant un coup avec sa propre ceinture ! Le Brujah à le sourire des beaux jours ... mais se fait asperger de CO2 ! Luther s'était saisit de l'extincteur, chose que Brujah n'avait pas vu et à complétement vider celui-ci sur et autour de son opposant. Tony est couvert de mousse, aveuglé il donne un coup ceinture dans le vide avant d'encaisser un coup d'extincteur dans le bide ! Le Challenger s'écroule et se retrouve à genoux face au champion, aux milieu de la mousse.

    Patrick Frazier : Il y a de la mousse partout devant nous !

    Claudia Banks : On se croirait en soirée mousse en club !

    Patrick Frazier : Luther a même éteint quasiment tout un côté des flammes !!!!

    Le ring n'est plus qu'en feu que sur trois côtés alors que le Red Wolf se relève se tenant la nuque. Il regardes les dégâts autour de lui, il a de la mousse étalée sur trois ou quatre mètres, des restes de la table des commentateurs, et aux milieux de ça le Brujah encore à terre. Kay le regarde, septique

    Claudia Banks : Maintenant que le Brujah est couverts de mousse, ça va être tout de suite plus compliqué de le mettre en feu !

    Le Champion essuie le sang coulant de son front. Il réfléchie un instant avant de relever son adversaire avant de le projeter contre la barrière séparant le ring et le public. Tony se retrouve assis, affalé contre celle-ci, mais le Red Wolf viens déjà le relever. Il le traine loin de la mousse, là où les flammes se dressent encore autour du ring. Kay emmène son opposant à quelques décimètre du feu. Le Brujah est à genoux, il commence même à sécher avec la chaleur des flammes donnant sur lui. Luther Kay passe ses bras autour du crâne et des bras de son opposant : Wolf Bite (Combinaison du Masterlock et du Khali Vice Grip) ! Luther porte parfaitement la prise fétiche de son défunt frère, Lion, tout en essayant de rapprocher le visage ne son opposant dans les flammes ! Tony est doublement en mauvaise posture ! Il doit résister à la fois à la soumission et aux chaleurs du feu, qui est à seulement à quelques centimètres de son visage. Si près que les sourcils et les cils du lutteur de Trois-Rivières sont presque déjà grillés ! Les pompiers se rapprochent prêt à intervenir.

    Mais la mousse restante sur les bras du Brujah rend ceux-ci glissant ! Il se débat, gigote, tout en faisant gaffe au flamme. Les bras de Luther commence à glisser et la pression faite sur le crâne du challenger se réduit. Kay fini par lâcher prise ! St-Michel s'écroule alors au sol, tandis que Le Red Wolf en profite pour posé un genoux au sol, histoire de souffler un instant et de reprendre son souffle. Le saignement de Kay s'est enfin atténué, mais le visage du champion est déjà couvert de sang. Le lutteur de Glasgow se redresse alors et aide son opposant à faire de même. Il le saisit alors par la gorge. Après le Wolf Bite, place au Hand of Darkness (Chokeslam) ! L’Écossais est prêt à soulever son challenger et l'envoyé droit dans le feu, mais sursaut du canadien ! Il colle un coup de coude à son adversaire, puis une seconde, suivi d'un troisème et d'un quatrième ! Le Champion Hardcore fini par laisser tomber sa tentative de Chockeslam et se fait même surprendre par STO du Brujah !

    Les deux valeureux combattants restent à terre pour le moment ! Le Brujah roule sur le côté et se met à quatre pattes avant de se dresser sur ses genoux. Il se tient un coup la nuque et la bouge un peu dans tout les sens. Tony s'aide ensuite des barrières pour se relever totalement, tandis que son adversaire commence seulement à tenter de se relever. Brujah vient en son aide, mais se fait violemment repoussé par le Champion. Ce dernier se relève et fonce droit sur son challenger, mais Tony se décale et esquive le coup ! Dans le même mouvement, il pousse aussi le Champion droit dans les flammes ! LUTHER KAY FINIT SA COURSE DANS LE FEU ! Il reste 2 ou 3 secondes immobile au milieu des flammes et en ressort brusquement ... les deux bras en feu !

    Victoire et nouveau Champion : Tony "Le Brujah" St-Michel

    Luther Kay s’agite dans tout les sens, toujours en feu, mais les pompiers interviennent vite ! Il l'asperge avec leurs extincteurs et éteignent très vite Luther Kay ainsi que le ring ! Tony en rigole et se dirige lentement en boitillant vers là où il a laissé tombé la ceinture de champion un peu plus tôt dans le combat. Il la ramasse et la soulève fièrement alors que son Theme Song démarre !

    Claudia Banks : Que de violence ! Brujah viens de prouver que c'est peut être bien lui le plus violent des lutteurs de la SoW !

    Patrick Frazier : Pour le moment je pense qu'on va tourner une page de pub histoire prendre le temps de nettoyer ce champ de bataille et surtout d'essayer de réparer notre table .. on en besoin pour la suite du PPV !
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 1:01

    L'équipe médicale accueille Luther Kay, sur une civière, et l'escorte jusqu'à une ambulance, où on le fait entrer rapidement. Harper se trouve tout près, et un homme lui adresse quelques mots rapides, alors que la jeune louve regarde son mentor être amené en vitesse afin de soigner ses brûlures. Phil Salfino choisit ce moment pour arriver, et s'approche de la jeune femme, qui semble préoccupée.

    Phil Salfino: Harper, avez-vous des détails au sujet de Luther?

    Harper: Pas vraiment. Ils n'excluent pas qu'il aura peut-être besoin de s'absenter un peu. Mais on ne m'a rien dit de plus que ça. Puisque je ne suis pas médecin et que tout vient d'arriver, je ne peux pas en dire plus pour le moment.

    Elle s'arrête de parler, et Phil semble lui aussi préoccupé. La jeune femme lui donne une tape sur l'épaule, puis quitte. Phil se retourne pour la regarder s'éloigner, juste à temps pour remarquer que Aiden l'attendait au coin. Il passe son bras autour des épaules de la jeune femme, puis salue Phil de l'autre main. Le duo se dirige vers le parking lot, probablement dans le but de quitter en direction de l'hôpital.


    *
    * *


    Le silence se fait dans l’arène, Blackbuerry sort des backstages, un casque avec un « b » rouge bien connu sur les cotés. Il marche négligement vers le ring et une fois dedans, fini de s’échauffer. Il se dirige ensuite vers l'une des cellules, où il est enfermé sans attendre.


    Bring'Em Down - Lostprophets se fait entendre, de même que le son assourdissant des moteurs de Harley. Aaron Riggs apparait sur le stage sur Titine, dont il fait rugir le moteur. Il est vite rejoint par une dizaine d'autres hommes aussi à dos de moto (bah oui, ça se dit bon), qui le suivent le long de la rampe et autour du ring dans un vacarme d'enfer qui fait trembler l'aréna. Aaron s'arrête, alors que les autres font un petit arrêt pour lui souhaiter bonne chance, puis il monte dans le ring pendant que ses compagnons de balade (oui, c'était une balade) retournent en coulisses. Riggs se pointe devant une cellule, à laquelle on lui donne accès, avant de l'enfermer.


    Hunt you down se fait entendre, et tout devient blanc aveuglant. L'entrée sur le stage est éclairée de lumières blanches, et une épaisse fumée blanche elle aussi vient s'y ajouter. Le public scande déjà le nom de la vampire rousse, qui fait son apparition sur la scène, toute de blanc vêtue. La "Hardcore goddess" n'aura jamais si bien porté son surnom, puisqu'elle ressemble parfaitement à une déesse dans son voilage blanc qui la suit jusqu'au ring en voletant légèrement derrière elle. La rousse détache le bas de sa robe, pour se retrouver en petit short blanc, puis elle roule dans le ring en écartant les bras bien grands. Elle va se placer dans la cellule qui lui est désignée, et on l'enferme.


    Victimized de Linkin Park vient ensuite piquer la curiosité des fans. La chanson débute dans une explosion lumineuse stroboscopique blanche et rouge. Lorsque la musique se calme, Philo sort tranquillement au haut de la rampe, vêtu de son kilt carotté noir et rouge, peau d'ours lui couvrant partiellement la tête. Il fait de son corps une croix, et lorsque la musique s'intensifie de nouveau, il se met à courir rapidement vers le ring et glisse dans ce dernier, avant de rapidement se relever, et courir dans les câbles, puis de monter sur l'un des turnbuckle et d'à nouveau faire de son corps une croix, en criant vers la foule. Il rejoint la dernière cellule, dans laquelle on l'enferme à son tour.


    Tandis que le public attend fébrilement la prochaine entrée, des mafieux des années '30 envahissent la salle de tous les côtés : ils descendent du public, surgissent de sous le ring, se lèvent du public, arrivent depuis le titantron. Les fans sont embrouillés et se demandent ce qu'il arrive.

    La salle est plongée dans l'obscurité et le titantron affiche une vidéo filmée à Chicago. On y voit un homme, de dos, négocier avec ce qui semble être un homme plutôt important, du genre cigare à la bouche. Dans la petite ruelle, les hommes ne semblent pas s'accorder, et l'homme de dos sort une réplique culte : "Tu as été communiste ? Hein, la vie de rêve, on te dit quoi il faut penser, ou quoi écrire, quoi faire, être le mouton tu aimes ? Avec le troupeau des bêtes." L'homme important s'énerve et tente d'attaquer l'homme mystère qui finit par le mettre dans le coffre d'une vieille Ford...

    Qui sort justement du film pour arriver dans la réalité, dans l'arène ! L'effet est saisissant alors que Gutter Punk de Carbon Airways commence : au volant de la voiture de légende, Syd Filmore. Mister Mayhem arrête la voiture sous le titantron pour profiter de la foule qui est histérique à la vue de cette entrée épique ! Il tape dans quelques mains et accorde quelques mots à certains enfants du premier rang qu'il semble reconnaitre avant de se concentrer et s'arrêter devant la cage. Pendant ce temps, les mafieux se sont alignés derrière lui, ils forment une armée gigantesque. Filmore se retourne face à eux, étend les bras, et ils lèvent alors tous des armes équipées de pyrotechnie. Une pluie d'étincelles tout le long d'une rampe bien plus longue que d'habitude. Les hommes se dispersent ensuite et Syd enlève sa veste et son chapeau d'Al Capone. Son t-shirt affiche la tête de Yungsung sous une guillotine alors que le dos du t-shirt affiche "Man of Mayhem". Il rigole plus, le mari Filmore.


    Le theme song de Black Lotus est le dernier à être entendu, alors que le Shangri-la master se présente sur le stage dans un énorme nuage de fumée. Il regarde en direction du ring, sans bouger, alors que derrière lui apparait son manager, ainsi que de nombreux "disciples" maquillés eux aussi. Lotus porte un maquillage spécialement conçu pour l'évènement, et il tient son shinai, qu'il fracasse sur son front avant d'entrer dans le ring, faisant couler le sang avant même le début du combat. Lotus se positionne face à Syd alors que d'autres éclairs viennent s'écraser près de la cage.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Syd et Black Lotus sont les premiers à commencer dans le ring. Ils se mettent en mouvement dans le ring et se tournent autour en s’observant. Ils prennent contact au centre, et se lancent dans une épreuve de force, dominée par Black Lotus qui réussit à pousser Syd jusqu’au coin où la cellule de Pétale se trouve. Il le martèle de coups, surtout au niveau des côtes, puis pointe la vampire qui lui fait un doigt d’honneur bien franc. Lotus pousse Syd de l’autre côté des cordes, et Syd tombe sur le métal. Au moment ou Lotus traverse de l’autre côté, Syd le fait trébucher tête première contre la paroi de la cellule de Pétale, qui éclate de rire en envoyant la main à Lotus. Syd se positionne par-dessus Lotus et le frappe de coups de poings dans le front, avant de lui taper la tête contre le métal. Il relève Lotus, et le projette dans le mur de la cage. Syd fait reculer Lotus et tente de l’envoyer à nouveau contre la cage, mais Lotus l’envoie à sa place, puis le relève et l’envoie par-dessus les cordes. Lotus retourne entre les cordes, puis relève Syd de force, et le frappe avant de lui coincer la tête dans un headlock qui fait asseoir Syd. Mais la foule se soulève et tape du pied en suivant le rythme imposé par Pétale qui fait la même chose dans sa cellule. Syd reprend ses esprits, et se relève doucement avant de se laisser retomber pour un jawbreaker. Syd se relève et envoie un coup de pied circulaire impressionnant dans la tronche de Lotus.

    Il l’envoie ensuite dans le coin de la cellule de Riggs, à qui il jette un long regard. Syd monte sur la deuxième corde pour frapper Lotus au front, mais le shangri-la master le pousse par-dessus les cordes. Filmore tombe violemment sur le métal, et se retourne sur le ventre en se tenant le dos. Il relève la tête pour voir que Philo l’observe attentivement lui aussi. Lotus relève Syd, qu’il plaque contre la cage. Il lui frappe l’arrière de la tête à plusieurs reprises contre la chaine. Syd tombe ensuite sur le ventre, et rampe vers les cordes, sous lesquelles il passe. Black Lotus les traverse à nouveau, et frappe Syd d’un coup de pied derrière la tête. Filmore s’étend de tout son long, et Black Lotus enchaine avec un elbow drop. Il attrape ensuite le mari Filmore par les cheveux pour le relever, au même moment où la foule hurle le décompte; 9… 8… 7… Lotus est repoussé par Syd qui le frappe de coups de pieds et de poings puissants. 4… 3… Syd envoie Lotus dans les cordes… 1… Les cellules s’illuminent l’une à la suite de l’autre dans un ordre aléatoire afin de déterminer qui sera le prochain… pendant ce temps, Syd envoie Lotus au sol avec un crossbody, puis le frappe de coups de poings au visage. C’est EDWARD BLACKBUERRY qui les rejoindra finalement.

    Claudia Banks : Et voilà Eddy!

    Patrick Frazer : L’ajout d’un participant pourrait bien changer la donne.

    Edward ne perd pas une seconde et fonce sur Syd et Lotus. Il redresse Syd, qu’il envoie dans un coin du ring, avant de l’écraser sous tout son poids. Edward enchaine avec un neckbreaker, puis se dirige vers Lotus qui se relevait en se tenant la tête. Edward lui donne une clothesline, et relève le clown en le balançant dans les cordes. Lotus n’a pas le temps de rebondir qu’il est envoyé de l’autre côté des cordes par Edward qui l’a suivi en lui donnant une nouvelle clothesline. Syd se relève dans le dos d’Edward et le surprend avec une german suplex rapide. Il est ensuite lui-même surpris au moment où il se relève près des cordes et qu’il se fait attraper par Lotus qui s’était remis debout de l’autre côté. Lotus le tient et tente de le soulever par-dessus les cordes. Edward se remet sur pied assez rapidement et fonce, mais Syd réussit à s’enlever du chemin et c’est Lotus qui encaisse tout l’impact. Edward ne perd pas de temps, et se retourne en vitesse vers Syd, avec qui il se lance dans un brawl dévastateur qui fait réagir tout le monde. Mais la foule réagit encore plus lorsque Lotus revient dans le ring et s’approche lentement d’eux pour faire la même chose. Après une longue bataille, Lotus est envoyé à nouveau au sol par Edward qui lui a foutu un bon coup de pied dans la tronche. Il s’affaire ensuite à retirer le coussin du coin le plus proche, et se retrouve plaqué dessus par Syd, lui-même plaqué par Lotus. L’ancien membre du blood diamond écrase ses deux opposants sous tout son poids, avant de reculer pour se donner un élan.

    Il revient à la charge, mais les deux autres s’enlèvent du chemin rapidement et Lotus se prend le coin de plein fouet. Syd et Edward se mettent à deux pour le hisser sur le coin, et le retournent la tête en bas. Ils en profitent tous deux pour le frapper de multiples coups, jusqu’à ce que Lotus se décroche. Les deux hommes continuent leur bonne entente le temps de soulever Lotus dans une double souplesse, puis ils enchainent avec des coups de pieds nombreux. Syd relève Lotus et lui fait un canadian destroyer. Il est ensuite envoyé dans les nuages par Edward qui lui fout un bon coup de genou dans la tronche. Ed se couche sur Lotus; 1…2…3!

    Black Lotus Has been eliminated!

    Et alors que le clown est toujours au sol, l’anglais se dirige vers l’américain, qu’il relève lentement. Le public, lui, s’écrie haut et fort 9…8…7… Syd est relevé et envoyé dans les cordes… 4…3… Il évite une droite d’Edward en se baissant, puis s’arrête net pour lui faire un backbreaker violent. 1… Les cellules s’illuminent l’une à la suite de l’autre dans un ordre aléatoire afin de déterminer qui sera le prochain à entrer. C’est sur AARON RIGGS que la lumière s’arrête. Un arbitre s’empresse de lui donner accès au match, et pendant ce temps Syd en profite pour affaiblir Edward. Il a tout juste le temps de se retourner vers Riggs qui le plaque avec violence au sol. Aaron se lâche et tabasse Filmore, qui tente de se protéger au mieux de ses capacités. Edward en profite pour se relever et vient enlever Riggs de sur Filmore en lui brisant le dos sur son genou. Syd s’éloigne d’eux en se glissant sous les cordes du ring, et prend un temps pour reprendre son souffle. Il regarde Pétale, qui semble bien contente de voir Blackbuerry et Riggs se livrer à une violence intensive. Ed envoie Riggs en direction du coin découvert mais Riggs réussit à contrer à la dernière seconde et c’est Edward qui se retrouve dos contre le coin.

    Patrick Frazer : J’ai toujours pensé que ça devait faire très mal.

    Claudia Banks : Moins que ça!

    Et par « ça », elle désigne le fait que Riggs en est maintenant à frapper la tête d’Edward contre le coin. Syd s’approche d’eux en restant hors du ring et Riggs le laisse lui arracher Edward. Syd lui porte une souplesse par-dessus les cordes, directement sur le métal. Il grimpe ensuite dans le coin, près de la cellule de Pétale, qui regarde son bon ami avec un sourire carnassier et s’excite dans sa prison pour sortir. Syd s’élance en moonsault directement sur Edward qui le reçoit de plein fouet. Syd le relève avec difficulté, puis lui tape la tête contre le grillage en chaines, lui frotte le front dessus, puis il enchaine avec un coup de pied dévastateur qui renvoie Edward au sol. Syd se couche dessus; 1…2…3! Tout juste 3! Edward a bien tenté de kicker out, mais trop tard.

    Edward Blackbuerry has been eliminated!

    Syd retourne vers Riggs, qui est bien plus en forme que lui. Les deux hommes s’analysent un peu, puis finissent par se taper dessus, en enchainant coups rapides, tentatives de prises contrées par leur adversaire et projections dans les cordes. Rien de plus fructueux que ça, alors que le rythme est endiablé, un peu comme le public qui commence le décompte en regardant toujours les deux s’échanger des coups. 9…8…7…6…les deux participants toujours enfermés abordent ce décompte de façon tout à fait différente, alors que Philo fait preuve d’un calme plat, pendant que de son côté du ring, Pétale est beaucoup plus impatiente. 3…2…1! Les cellules s’illuminent l’une à la suite de l’autre dans un ordre aléatoire afin de déterminer qui sera le prochain à entrer. C’est PHILO qu’on libère sans attendre, et qui entre dans le ring avec une détermination évidente collée au visage. Visiblement, il sait déjà ce qu’il fera; il se dirige vers les deux autres, qu’il projete dans les cordes, avant de les passer tous les deux par-dessus, juste à côté de la cellule de Pétale. Philo projette d’abord Syd contre la paroi, et Pétale répond d’un bon coup de pied de son côté. Philo projette ensuite Riggs, et Pétale répète le coup de pied.

    Claudia Banks : Qu’est-ce qu’il essaie de faire?

    Patrick Frazer : On dirait qu’il veut Pétale.

    Philo relève Riggs, qui le repousse et le plaque contre la cellule de Pétale. La rousse hurle avec le public qui veut aussi la voir entrer dans le match. Elle tape contre la paroi avec force. Syd et Riggs se mettent à deux sur Philo, qui repousse Filmore au sol, puis plaque à nouveau Riggs contre le mur de la cellule de Pétale. Cette fois c’est efficace, la paroi éclate, et Pétale trébuche un peu elle ne perd pas une seconde pour sortir de sa cage et venir s’en prendre à Philo, avec qui l’échange est très violent, très agressif, et très enflammant pour le public qui se soulève déjà. Pétale est envoyée de l’autre côté des cordes, d’un autre côté que celui qu’ils venaient de quitter. Syd, lui s’en prend à Riggs à nouveau, profitant du fait qu’il soit un peu sonné de son utilisation pour défoncer la paroi de la cellule. Syd l’envoie par-dessus les cordes et les traverse à son tour. Il se rapproche des deux autres, pour constater que Pétale et Philo continuent de s’en mettre plein la gueule de leur côté. Philo envoie Pétale face première contre le métal, et Syd vient tirer son amie entre les cordes. Philo regarde Syd et lui adresse la parole brièvement, puis il s’en prend à Syd sans se faire attendre. Syd offre une résistance respectable considérant la soirée qu’il a déjà dans le corps. Riggs se relève lentement, et se dirige vers Pétale, qui faisait de son côté la même chose. Il se met à la frapper, la soulève comme une plume et la balance au sol dans une spinebuster. Riggs la couvre ensuite de coups, mais Philo vient interrompre l’assaut en lui envoyant son pied dans la face. Il tire Pétale vers le coin, où il l’adosse contre le coussin du bas avant de retourner vers Syd et Riggs, qui se mettent à deux sur eux.

    Patrick Frazer : C’est bizarre, ça.

    Claudia Banks :
    Moins bizarre que ce qui risque d’arriver quand Pétale reprendra ses esprits.

    Et si Claudia dit ça, c’est surtout que du sang commence à couler du front de Pétale vers le reste de son visage. C’est aussi ce qui se passe avec la bouche de Syd, qui a du encaisser un bon coup bien puissant. La rousse se relève dans le temps de le dire en sentant la présence de sang. Elle essuie un peu son front, sourit à pleines dents. Le décompte s’affiche sur l’écran géant sans que la foule ne s’en préoccupe. Pétale fonce sur les autres et les frappe tous de plein fouet. Les cellules s’illuminent l’une à la suite de l’autre dans un ordre aléatoire afin de s’arrêter sur la cellule où se trouvait Pétale. La rousse, d’ailleurs, en surprend plus d’un en réussissant à porter son Pétale Special sur Philo malgré son poids plus imposant que celui de la vampire. Elle ne maintient pas la prise longtemps, préférant se relever directement pour revenir sur les autres. Un brawl éclate entre Pétale, Riggs et Syd, et Philo ne met pas de temps à se relever, sentant que l’action est en train de lui passer sous le nez. Il se joint à eux et tout le monde s’en donne à cœur joie. Les coups sont violents, précis et dévastateurs.

    Philo finit par envoyer Pétale plus loin, pour la garder pour lui. C’est lorsque Syd vient vers eux qu’il doit laisser sa proie sans surveillance pour se battre. Pétale se relève lentement mais surement, amochée d’un combat qui ne manque pas d’action. Elle profite du fait que Riggs soit à genoux pour lui envoyer son Kiss of Darkness, puis elle projette Philo dans le coin, où elle le fait grimper de force pour enchainer avec un cyclorama parfait. La rousse profite du fait que Philo soit à terre pour lui attraper les jambes. La foule comprend vite et se soulève sans attendre. Pétale y va de son lockdown. Philo est sur le point de taper… Il tente de résister autant que possible mais la rousse lui met une pression énorme sur les jambes. La colonne de la vampire se plie à un tel point que tout le monde semble avoir de la difficulté à comprendre comment elle peut rester en un seul morceau. Syd s’approche d’eux, et Philo finit par n’avoir d’autre choix que de taper le sol de sa main.

    Philo has been eliminated!

    Pétale se relève avec difficulté, et Syd la hisse directement sur ses épaules; GTS! Il se couche sur Pétale; 1…2…3!

    Pétale Has been eliminated!


    Syd se relève, avec une surprise évidente collée au visage. Il fête! Il saute de joie, les bras en l’air.

    Patrick Frazer : Eh mais il reste encore Riggs à éliminer!

    Claudia Banks : Ah non, Syd semble le penser déjà éliminé…

    Aaron s’approche de Syd, lui porte un lowblown, puis un roll up rapide; 1…2…3!

    Syd Filmore has been eliminated!

    Vainqueur du match : Aaron Riggs

    Alors que Aaron se relève en levant les bras, Syd semble complètement hors de lui. D’ailleurs, il manifeste son mécontentement avec évidence en frappant le sol et en hurlant des injures au gagnant du match. Il faut deux arbitres ainsi que Pétale pour le calmer et le sortir du ring de force. Tout ce beau monde remonte la rampe lentement, mais sûrement, pendant que Aaron Riggs se voit remettre sa mallette, qu’il serre contre lui avec fierté. Il quitte à son tour vers les coulisses, serrant son prix contre son cœur.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 1:02

    Alors que l'arène attend le thème de Prime ou de Bomb, c'est celui de Charlie Green qui se fait entendre !

    Le Géant Vert arrive sur le stage, il descend lentement, lourdement la rampe pour arriver en ringside, les réactions de la foule sont quant à elle mitigée. Il monte sur l'apron et enjambe la seconde corde tout en passant sous la troisième. Il se met au centre du ring et fait signe qu'on lui apporte un micro.


    Charlie Green : Il y a un an, dans ce même ring, votre "champion", Sex Bomb m'a défait lors d'un immense, d'un interminable, d'un titanesque Last Man Standing. Depuis l'année dernière, les choses ont un peu changé, j'ai été blessé et lui est devenu le détenteur de la ceinture Oméga. La même ceinture pour laquelle je peux concourir avec le contrat du Royal Rumble que j'ai gagné et récemment retrouver. Donc Bomb... Si tu gagnes ce soir, tu peux être sur de me trouver sur ton chemin à Ground Zero, la ceinture en jeu bien sur. En attendant d'en être là, je vais rejoindre Claudia & Patrick pour te voir en action, mon cher Bomb !

    Green descend du ring avec son micro, le rend à Livia et s'assoit à la table des commentateurs.


    *
    * *


    Alors que les fans s'attendent a l’arrivée du prétendant au titre SOW Omega les lumières se ferme soudainement, ont se demande un peu ce qui se passe alors que Psyched Out par The Suckersuckers devrait normalement jouer au travers du système de son de l’amphithéâtre mais aucun son n'es entendu pour le temps d'environ une minute ou deux. La voix de Livia Orientale es entendu par la suite;

    'Mesdames et Messieurs... Pour une soirée seulement... Le thème originale de Prime lors de ses debuts sera jouer ce soir par nul autre que le groupe Rage Against The Machine!'

    C'est alors que les lumières s'ouvre dans l’arène et sur le stage a la droite de l'entrer un set d'instruments de musique sont installer et les tenants, sortie de leur retraite depuis 2011 sont les membres du groupe Rage Against the Machine et sont fortement acclamer par la foule alors qu'ils commence a jouer 'Know Your Enemy!'

    Huh!
    Yeah, we're comin' back then with another bombtrack
    Think ya know what it's all about
    Huh!
    Hey yo, so check this out
    Yeah!

    Alors que les premières paroles de l'opus sont chanter par le groupe ont vois sur l’écran géant des images et des pièces vidéos de Prime autant a la SOW que plus tot durant sa carrière et lors que 'Know Your Enemy' es crier par le chanteur une explosion pyrotechnique es vu au centre du stage et une série éclaire en succession rapide allant du stage suivant la rampe et une fois rendu au abords du ring les quatre coins explose également! C'est alors que passant au travers des rideau de l'entrer apparait la Légende Globale!

    Livia 'Mesdames et Messieurs le prochain match es prévu pour un tombe et es pour le TITRE SOW OMEGA!! En chemin vers le ring le prétendant au titre! De Montréal, Quebec, Canada. Pesant 250 livres. La Legende Globale... PRRRRRIMEEE!!!

    Alors qu'il serait normalement habiller de son complet Armani habituel son accoutrement es tout autre; Il s'agis de son accoutrement de départ lors qu'il a débuté sa carrière il y a plus de 30 ans: Une paire de bottes de combat, une pair de pantalon camo verte et un t-shirt noir! Il se présente sur le stage et salut la foule ayant les deux bras lever au ciel avant de les pointer vers le groupe qui chante les saluant également avant de faire son chemin vers le ring en serrant des mains et donnant des High Fives. Une fois dans le ring il fait les quatre coins montant sur la 2ieme corde en pointant sa taille indiquant que le titre SOW Omega allait y être bientôt. Une fois sur le coin le plus proche de l'entrer il point vers Rage Against the Machine qui continue une solide performance pour le plaisir de la foule.

    Prime a l'air prêt pour le combat de sa vie alors que Rage Against the Machine complète sa chanson laissant place a l’entrée du Champion.


    "L'histoire a vu beaucoup de légendes..."
    La salle est plongée dans le noir, et sur l'écran géant défilent les images de légendes de plusieurs milieux: Sports, musique, cinéma, scientifique... Plein de gens aux nombreux accomplissements. On passe même sur le visage de Prime, celui de Pétale, puis le noir total, pendant lequel la foule hurle sa joie.

    "Mais rien comme la Living Legend"
    On voit maintenant des images de la carrière de Sex Bomb, du début jusqu'aux dernières semaines. La salle est plongée à nouveau dans le noir, et hail to the king se fait entendre. Un spot blanc très puissant s'allume sur le centre du stage, où Sex Bomb apparait, en sortant du sol, dos à la foule qui remue l'aréna dans une réaction encore plus puissante. Sex Bomb se retourne, et la ceinture de champion Omega brille comme un diamant à sa taille, à cause de l'éclairage aveuglant. Il gueule avec la foule, motivé comme jamais en vue de ce match. L'ambiance semble bercer le champion alors qu'il descend la rampe en souriant au public, particulièrement aux femmes qui tendent la main vers lui. Il s'arrête devant le ring, et son sourire disparait, pour faire place au sérieux de la situation. Sex Bomb monte dans le ring et grimpe dans l'un des coin en détachant sa ceinture, qu'il lève d'une main.

    La foule est en feu, et le champion l'est tout autant. Il descend du coin, et va dans un autre pour faire la même chose, en criant qu'il est la living legend. Il redescend du coin, et embrasse le titre avant de le donner à l'arbitre.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Prime fonce tout de suite sur Bomb et provoque une épreuve de force, Sex fait un pas en arrière puis arrive à bloquer l'assaut. Les deux hommes restent ainsi immobile pendant 2 secondes avant que le Québécois balance une droite, le Vampire lui en renvoie une avant de bloquer le punch de son adversaire et de lui en remettre une. La Légende Globale déclenche alors un déluge de coups de poings sur la face de son rival, après une demi douzaine de droites, il part dans les cordes et revient avec une Clothesline... Esquivé. Il continue son chemin et rebondit à nouveau dans les câbles pour revenir avec une nouvelle corde à linge et à nouveau, le Blond n'est pas. Le challenger se retourne... Dropkick ! En pleine face ! Sa tête par en arrière et il arrive au sol la nuque la première ! Le détenteur du titre suprême rejoint sa victime au sol et lui applique une grosse Headlock. Avec quelques coups de coudes dans les côtes, le Quinquagénaire se redresse facilement, il tente une Back Drop Suplex mais son ennemi en profite pour passer derrière lui, il se fait ceinturer par derrière, essaie de casser la prise mais se fait retourner le bras, Shoulder Arm Breaker suivit d'un Fujiwara Arm Bar. Ils sont de retour au sol.

    Patrick Frazier : Bomb imprime son rythme dès le début du match, ça sent déjà la retraite.

    Charlie Green : Ce n'est que le début du match. Il fera une erreur et Prime a l'expérience nécessaire pour en tirer parti.

    Pendant ce temps, Prime a facilement trouvé la corde la plus proche de lui, tandis que Bomb se penche en arrière le plus possible pour faire souffrir l'épaule gauche de son rival lors des derniers instants de la soumission. Il se relève et commence à marcher sur le bras et l'épaule qu'il a visé juste avant puis poursuit avec des Stomps. Un de ses coups de pied est bloqué et la Légende Globale le projette avec un gros Single Leg Takedown avant de se mettre au dessus de lui et lui donner une série de punchs. Primeau Sr se remet debout, prend sa proie par le poignet et le relève en tirant sèchement sur son bras... Short Arm Clothesline. Il le redresse une seconde fois, lui inflige un Gut Kick et envoie le Blond dans les cordes : Spinebuster ! Il part dans les cordes et revient avec une descente du coude à la Stone Cold Steve Austin. Il attend que le Champion soit à nouveau droit dans ses bottes pour lui envoyer un coup de pied dans les abdos, tout de suite suivit d'une Snap Suplex et du tombé : 1, 2. Un bon 2 et demi. Il prend de la vitesse dans les cordes et exécuté une descente du genou sur la face de Bomb. Ce dernier se relève en se tenant le visage, il esquive une Clothesline par réflexe et lui assène un Neckbreaker directement après. Le tombé : 1, 2... A peine 2. Après une Deadlift German Suplex, le Vampire prépare son adversaire à une Suplex arrière... Avant de le placer en Atomic Drop sur la troisième corde. Bomb court dans le coin, prend appuie sur le second turnbuckle et se retourne dans les airs pour asséner une Flying Clothesline qui fait tomber le prétendant au titre Oméga à l'extérieur du ring.

    Claudia Banks : Wooo ! Ce comeback de Bomb ! Vous avez vu ça ?!

    Charlie Green : Ouais. Enfin, ce n'est qu'une Clothesline.

    Sex Bomb passe de l'autre coté des cordes et attend que Prime se relève pour lui envoyer un grand coup de pied en plein visage, il descend du ring et provoque Charlie brièvement avant de retourner s'occuper de Prime. Il lui donne un gros Gut Kick avant de le soulever en Powerbomb... Il se prend une série de punchs sur le crâne mais place quand même sa prise. Il titube, chancèle un instant avant d'aller à nouveau devant la table des commentateurs et de la "débarrasser". Il revient vers la Légende Globale et part pour une T-Bone Suplex, le Quinquagénaire contre avec une série de coups de coude. Le Blond abandonne son idée, laisse sa victime respirer un instant et le renvoie contre le bord du ring avec un gros saut chassé dans le torse avant de rouler un instant sous la corde pour casser le compte de l'officiel qui était à 7. Il prend son opposant par le crâne et lui frappe la tête 3 fois contre le ring puis l'envoie tête la première dans le poteau le plus proche, il lui prend le poignet et fait un gros Irish Whip... Contré en Spinebuster contre le bord du ring suivit d'un Scoop Slam sur le sol de l'aréna ! Le 12 fois champion du monde reprend un instant ses esprits avant de devoir faire à nouveau face à Bomb, il lui envoie une série de droite, un gros coup de poing du gauche dans le ventre et enfin un DDT pour le renvoyer au sol. L'arbitre frôle le 9. Prime se dépêche alors de rentrer dans le ring avec son rival.

    Claudia Banks : Attention, le tombé de Prime !

    Patrick Frazier : Simplement deux !

    Prime laisse son adversaire se relever, il part dans les cordes et le renvoie au sol avec une Clothesline, il répète la même opération deux nouvelles fois. Le Québécois donne ensuite quelques punchs à Bomb avant de tenter une Powerbomb, sa victime résiste un peu... Mais fini par se prendre la prise ! Suivit d'une descente du genou ! Le tombé à nouveau : 1, 2... Deux et demi. La Légende Globale fait reculer son opposant dans le coin avec des coups de pieds puis le stompe à la Stone Cold, pour la plus grande joie de l'audience, il en profite même pour une provoc'. Il guète le redressement de sa proie derrière lui, le Champion s'aide du turnbuckle pour retrouver son équilibre. Primeau Sr lui prend un bras, puis l'autre, en Full Nelson, il l'arrache aux cordes pour le ramener au centre du ring et le soulève : Copyright Enfrightment (Full Nelson Slam) ! Sex Bomb roule au sol, de douleur, tandis que le challenger fait à nouveau une taunt, il prend le Blond par la tignasse et le remet sur ses pieds, il lui prend un bras en Underhook puis un l'autre... Et le Sex Symbol le fait reculer dans le coin, faisant tomber au passage les protections du turnbuckle. Le père de Sly lâche sa prise, reprend sa respiration et repart vers le centre du ring... Gore du Vampire ! Le tombé : 1, 2... Kick out ! Le boyfriend de Pétale roule ensuite vers la corde, il prend de la vitesse grâce aux câbles puis revient : Hall of Fame (Legdrop Bulldog) ! Prime tombe lourdement au sol... Et se redresse juste après pour porter un nouveau Copyright Enfrightment à son rival quelques instants plus tard !

    Charlie Green : Prime a un sacré mental, la plus grande partie du roster n'aurait pas réussi à s'en remettre aussi vite !

    Claudia Banks : Et dire que certain le traite de vieux...

    Patrick Frazier : Je suis sur qu'il va le regretter dans quelques minutes en effet.

    Ils restent au sol un long moment. 8 secondes pour être plus exact. Se regardant l'un l'autre et le ciel. L'officiel vient les voir, l'un puis l'autre, savoir si ils veulent continuer ou si ils préfèrent abandonner. Ils se mettent alors ventre au sol et extirpent leurs corps du ring pour retrouver leur équilibre, groggy et chancelants. Le Blond esquive le corde à linge de son adversaire et passe derrière lui pour lui infliger une Sleeper Hold. Prime met rapidement un genou au sol alors que son visage commence à manquer de sang pour être irrigué. Il ne se laisse pourtant pas abattre plus longtemps : il se décale légèrement sur la gauche et donne un grand coup de coude dans le ventre de son agresseur avant de lui asséner un Stunner sorti de nulle part ! Contré par le Champion qui reste debout avant de sauter : Hall of Fame ! Le Sex Symbol passe de l'autre coté des cordes et attend que la Légende Globale soit debout : TNT (Slingshot Flatliner) ! Contré en Game Over (Stunner) ! Le tombé : 1, 2, 3... Le tombé est cassé au dernier moment ! Bomb se redresse d'un coup, surpris, le 12 fois champion du monde ne tarde pas à se remettre sur ses pieds quelques instants... Pour se prendre un Superkick, suivit d'un Sit Out Piledriver, comme un réflexe de la part du Sex Symbol.

    Claudia Banks : WHAT ?! Bomb est loin d'être fini !

    Patrick Frazier :
    Et pendant ce temps, Prime reste au sol.

    Charlie Green : Je crois que je ne vais pas tarder à l'avoir, mon title shot contre Sex Bomb !

    Tandis que le Géant Vert se lève de son siège et taunt la foule sous les yeux de Bomb, ce dernier redresse son adversaire, il lui donne un premier atémi, puis un deuxième, puis un troisième, puis un quatrième... Et un Gut Kick ! Prime met un genou à terre, le Champion lui donne un Double Axe Handle dans le haut du dos avant de lui prendre un bras, puis l'autre, Double Underhook. Le Sex Symbol part pour un Sex Drop (Lifting Double Underhook Facebuster) mais n'arrive pas à soulever correctement Primeau, il abandonne alors l'idée et donne un Big Boot à son rival. Il poursuit avec une provoc' et croise le regard de Charlie. Il lui lance quelque chose comme "même ce vieillard est meilleur que toi", en partie couvert par la foule, Green se lève de son siège et rejoint les abords du ring. SB continue ses provocations et le Prisonnier ne tarde pas à monter sur l'apron et à rentrer dans le ring. Après une nouvelle provoque, il tente un Lariat From Hell... Esquivé, c'est l'officiel qui se le prend, Bomb inflige un Super Kick à son agresseur. Ce dernier retente sa chance... Et allonge la Légende Globale ! C'est alors que le Blond lui assène un Reverse TNT (Jumping Flatliner) puis le vire du ring à coup de pied. Le tenant du titre demande à ce qu'un Ref' monte dans le ring, c'est le cas quelques instants plus tard, Sex Drop, le tombé : 1, 2, 3 !

    Vainqueur du match et toujours Champion Oméga : Sex Bomb !


    *
    * *


    Alors que Sex Bomb célèbre une défense de titre couronnée de succès en quittant le ring, son opposant, lui, est adossé contre l’un des coins du ring avec un air totalement déboussolé alors qu’il reprend ses esprits un moment. Soudainement il fixe Charlie Green directement dans les yeux lui qui est maintenant rendu sur le stage, sous l’écran géant et une haine viscérale peut être visible, profondément imprégnée dans le visage de Prime qui se relève et lâche un ‘’TABARNAK!!!!!’’ que tout le monde peut entendre au travers de l’aréna! Lentement, un chant débute. Les fans de plus en plus scandent ‘’Green Screwed Prime!’’ a maintes et maintes reprises alors que le vétéran de 30 ans demande un micro que Livia lui remet sans hésitation. Le chant contre l’ex-détenu se poursuit de façon intense pendant de longues secondes que Prime laisse couler alors que les fans scandent le tout à l’unisson avant de lever une main afin de demander le silence qu’il obtiens quelques secondes après. La réalité de la situation semble entrer dans le visage de Prime qui remplace la rage par un peu de tristesse.

    ‘’Je… Je savais que ça finirait peut-être par une défaite. Mais pas par interférence. Pas venant de Charlie Green…’’
    A nouveau ‘’You Screwed Prime!!’’résonne dans l’endroit.

    ‘’Je savait que la défaite était possible, mais j’ai tout donné. Bomb le sait, je le sais… Vous autres vous le savez tous.’’ Une ovation part pour le nouveau retraité de la part des fans reconnaissants.

    ‘’Sex Bomb, Champ, t’a mené un osti de bon combat. Je la voulais tellement la grosse strap mais... Au final t’a eu ce que tu voulais, tu m’a sorti du Sanctuaire. En fait non, t’a pas cet honneur-là. Charlie Green tu l’as volé.’’ Des huées venant de la foule suivent les paroles de Prime.

    ‘’Peux-tu me rendre service Bomb? Juste un… Le genre que je sais que tu te feras un plaisir de faire… COLISS UNE VOLÉE A GREEN!!!’’
    Éruption de la foule qui sont tous d’accord!

    ‘’Je pourrais contester la décision, je pourrais me plaindre, chialer, crier à l'injustice mais non. J'ai perdu, c'est mon chant du cygne. Ma carrière vient de finir et je vais partir dans l'honneur et l'humilité.'' Les fans répondent avec un chant un long ''Please Don't Go!'' qui semble rendre Prime un peu émotif mais il ne craque pas sous le coup de l’émotion... Mais pas loin.


    ''J’ai commencé cette job il y a plus de 30 ans, j’ai commencé lors d’un Pay-Per-View type Blood of the Champions dans la fédération de mon père Jean-Claude la Raw is War Wrestling Federation… C’est juste approprié que je termine mon parcours lors d’un show de la sorte. Mesdames et Messieurs, jeunes et plus vieux… … Ce fut un honneur et un PREVILÈGE de me défoncer pour vous autres à chaque soir, à chaque combat, à chaque promos. Chaque blessure, chaque moment que j'ai passé en douleurs y compris les 6 années sur le carreau, blessé. Tous ces sacrifices que j'ai faits pour vous autres... Je les regrette pas, car ils ont tous valu la peine. Car VOUS en valez la peine, vous autres les fans! Car au final c'est grâce à vous si on peut se battre pis s'en crisser plein la gueule et faire ce qu'on aime le plus au monde.'' C'est là qu'il laisse tomber le micro et regarde la foule qui scande a nouveau ''Please Don't Go!'' alors que Prime les observe avec un air un peu résigné mais un sourire au lèvres avant de lentement mais surement faire son chemin vers le bord du ring et sort pour aller donner un câlin a sa belle-fille Livia Orientale qui le serre en retour fort dans ses bras, avant de lui lever les mains a l'air tel un vainqueur même si son sort es tout autre en ce moment.

    Quittant les abords du ring, Prime donne des poignées de mains au fans de part et d'autres de la rampe sous les acclamations de la foule alors qu'il s’arrête sur le stage et fait face à la foule qui ne souhaite pas vraiment voir partir la Legende globale qui leur fait un dernier salut non sans une tristesse apparente avant de passer les rideaux et disparaitre backstage.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 1:03

    Remerciements:

    Vitro Plus: Azrael vs. RHH + Hardcore championship
    Pétale: Syd Vs. Yan Yungsung + MITBEC
    Reverend Horton Heat: Wes Yesco Vs. Grandgousier
    Estilo: Hall of fame #2 (remerciements Par Pétale)
    aiRKO: Intercontinental Championship + Segment Mark/Sylvain + Segment Pré-Main-Event + Main Event
    Methodcobra: Tag team championship
    Carrie: Hall Of fame #3
    Prime: Segment Post-main-event
    M.D.: Affiche + Vignettes

    + tous ceux qui ont contribué aux entrées spéciales des deux derniers matchs.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Laurence
    Admin
    avatar

    Messages : 8165
    Date d'inscription : 22/09/2011
    Age : 27
    Localisation : Bah Ici?!

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 1:10

    Je vais être honnête, pour celui-là j'ai pas relu les bookings, à part en diagonale rapidement. J'avais pas le moral comme j'ai dit vendredi, et j'avais pas tellement la tête à ça. J'ai quand même fait mes bookings en y mettant tout ce que j'avais.

    Je suis désolée si j'ai oublié quelqu'un dans les remerciements, c'est tout à fait possible.
    Merci à tous ceux qui ont contribué à ce PPV.

    Félicitations aux nouveaux HOFamers, qui l'auront appris seulement en lisant le show parce que les segments ont été cachés tout le long de la préparation du PPV.

    Chui morte encore. Bonne lecture. Et n'oubliez pas de commenter. Parce que c'était un gros PPV, qui a demandé beaucoup de boulot et qui je pense mérite de beaux commentaires détaillés. Bye.

    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    #StandUpAndFight
    Revenir en haut Aller en bas
    Philo

    avatar

    Messages : 894
    Date d'inscription : 19/12/2012
    Age : 29

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 2:36

    Avant d'entrer en détail dans mes commentaires pour le PPV, je tiens à féliciter tous les bookers pour avoir pondu un show de la sorte, et plus particulièrement à Pétale, parce que. Certain seront pas très surpris de mon retour (Methodcobra, i'm looking at you), mais je dois avouer que ça faisais quelques semaines que je me suis replongé dans le bain, et j'étais fébrile de lire le show. La preuve, j'ai écoeuré Pétale toute la journée pour avoir le show, et je l'ai lu à partir du moment où il a été posté. Suffit donc le commentaire pré-commentaire de PPV.

    Azrael vs Reverend Horton Heat
    Opener intéressant. Avec le Reverend tout juste de retour, et Azrael qui semble encore frais sortie de l'esprit de son créateur, ça leur donnera quelque chose avec lequel travailler. RHH comme vainqueur, c'est logique point de vue expérience. Point de vue booking, je trouve qu'il y avait une pointe d'ironie/d'absurde dans l'écriture qui ne servait pas nécessairement les deux personnages en place, mais rien de majeur.

    Syd Vs Yan Yungsun
    Très bon match de lutte entre les deux protagonistes. Pour avoir suivi d'un peu plus près leur confrontation backstage, en mon sens la logique est respecté et Syd l'emporte pour entrer dans le MITBEC. Je suis encore perplexe quant à l'histoire de la femme qui poursuit Syd, et j'attends de voir les développements de l'histoire pour m'en faire une meilleure idée. Lundi prochain right? Point de vue booking, rien à redire, match efficace et complet.

    Wes Yesco Vs Grandgousier
    À mon avis, la surprise du show. Pas nécessairement des personnages qui m'accroche au premier regard dû au côté plus absurde de leur univers, mais de les ''voir'' en action dans un match somme toute assez rapide et rempli d'action, ça me donne envie de porter plus attention à l'évolution de leur personnage. Chapeau au booker!

    Intercontinental Championship
    Clignez des yeux et vous manquerez l'action. C'est un match intéressant qui, à mon avis, s'est terminé beaucoup trop rapidement. En même temps, j'ai toujours été un fan des matchs long (voir même très long), alors... Bien hâte de voir comment le fils de la légende va se relever de cette défaite.

    Tag Team Championship
    Je dois avouer que c'est possiblement l'une des confrontations que j'ai le moins suivi. Donc pour ce qui est de la suite des choses, je ne peux pas vraiment me prononcer. Bon match, avec beaucoup d'action, qui part dans tous les sens à certain moment (dans le sens que l'action devient chaotique avec des corps qui revole partout). Bravo aux champions qui conservent.

    Hardcore Championship
    Beaucoup de plaisir à lire le match, même si j'ai toujours trouvé le concept du inferno match peu réaliste. À nouveau une confrontation que j'ai un peu moins suivi/moins eu le temps de voir se développer depuis ma ''réinsertion''. Grosse victoire pour Le Brujah, sommes toute assez logique, suite à la retraite de Prime, voir l'un de ses personnages secondaires gagner en importance. Hâte de voir l'évolution de la section hardcore.

    MITBEC
    Bon booking bien serré. Content de ma performance lors de ce retour. J'aurais fait durer le suspense un peu plus quant à mon retour, mais sommes toute la cible de Philo est assez clair dans ses actions à l'intérieur du ring. J'ai bien aimé lorsque les 4 ou 5 lutteurs se battent en même temps, le tout reste clair même si chaotique, et j'ai bien aimé la fin en cascade. Bravo à Riggs, personnage que je ne connais pas, et que j'ai bien hâte de voir évoluer!

    Prime Vs Justin ''Sex Bomb'' Danger
    Bon Main Event. Je dois avouer ne pas avoir été surpris de voir le vieux Prime prendre sa retraite, même si j'ai l'impression que ce n'est pas la dernière fois qu'on va le voir dans un ring de la SOW. Y'a du monde comme ça qui sont incapable de rester à la retraite ;) Je ne connais pas l'histoire derrière l'intervention de Charlie Green, et je crois avoir à rattraper l'évolution de Sex Bomb de Justin Danger au Hall of famer de la SOW, toujours est-il que si Pétale est en amour avec lui, je me dois de le respecter. En ce qui à trait au match, bon booking bien serré. À nouveau en tant que fan des longs match, j'aurais rajouté un ou deux paragraphes, surtout connaissant l'enjeu et la carrière qui prends fin suite à ce match.

    Pour le reste, segment à la hauteur de l'homme suite au Main Event. Et pour ce qui sont des segments du Hall of fame, ils permettent une bonne transition entre les différents match de la carte. Pour ce qui est du choix des Hall of Famer, bravo à tous. Pour avoir côtoyer Estilo et Alexander Anderson lors de mon premier passage à la SOW, je crois que c'est pleinement mérité, tout comme Rafael. Pour ce qui est de la nomination de Methodcobra, Philo répondra In-Gimmick lors de son premier blog de retour... enn hors gimmick, félicitation, c'est pleinement mérité vieux ;)

    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Revenir en haut Aller en bas
    Vitro Plus

    avatar

    Messages : 100
    Date d'inscription : 02/05/2012
    Localisation : UCW Detonation

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 3:38

    Un petit commentaire avant de commenter réellement le show d'ici la fin de la semaine, car pour l'isnatnt j'ai juste survolé le PPV :


    - Tout d'abord, bravo et merci Pétale pour tout le boulot que tu fais ! :scot:

    - J'adore l'affiche et les vignettes Je bave.

    - Concernant le commentaire de Philo sur l'opener que j'ai booké, sur le coup, en l'écrivant, j'avais pas vu ce côté "absurde ou ironique", mais c'est vrai que là, après une relecture "à froid" je le vois aussi et je comprends parfaitement que ça peux déranger légérement. Je pense que j'ai écris le combat un peu trop à la façon dont je bookais à la FGB. :)
    Revenir en haut Aller en bas
    Triple A

    avatar

    Messages : 894
    Date d'inscription : 09/06/2012

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 5:26

    Par manque de temps, départ en vacances imminent, je ne vais pas commenter en détail. Aussi parce que quand c'est bon, ça sert à rien de dire "bon match" à chaque fois. Les bookers ont fait un excellent boulot et Pétale à mener ce show de main de maître, merci à tous.

    Quelques réflexions en vrac:

    -On va commencer, comme tout bon e-fedder qui se respecte par le plus important pour moi, mon match. Very Happy J'étais curieux de voir comment Wes serait booké, sa gimmick étant un peu particulière. Et je dois remercier et féliciter le Rév qui à tout à fait compris le perso. Je l'aurais pas booké différemment. Pour les futurs bookers qui pourrait être en galère, ce book est l'exemple parfait de comment traiter le perso. Un peu triste que Grandgousier perde ce match, ça m'aurait fait plaisir qu'il gagne. Merci à Bi-Croq d'avoir accepté ce match. cheers3

    -Même si je n'ai été qu'épisodiquement à la SOW, j'en connais ces légendes et il me semble que les intronisés au HOF ont tous marqué la féd et méritent largement cet honneur. Bravo à eux.

    -Booya Jr aux commentaires, c'est du bonheur. Une analyse affutée, beaucoup d'objectivité, un humour omniprésent, je me demande si il ne devrait pas prendre la place de Claudia ou Patrick de manière définitive.

    -Pour le MITBEC, y a un petit truc qui me chiffonne. A moins que j'ai raté un truc, ce qui est possible, l'homme mystère n'a pas été annoncé avant les entrées. Et là, Philo rentre normalement, sans emphase particulière sur son entrée. Je m'attendais à peu plus de suspens, de mystère ou une réaction de la foule un peu plus marquée.

    -Pour finir, le discours de Prime est vraiment émouvant. Le niveau de réalisme est assez fort, j'ai faillit écraser ma petite larme. C'est juste dommage qu'il y ait une faute d'orthographe sur mot en majuscule (previlège). A part ça, c'est du bonbon.

    Encore une fois, merci à tous pour le PPV, je vous filerais un coup de main pour le prochain, promis juré craché (dans la face de Grandgousier).
    Revenir en haut Aller en bas
    Reverend Horton Heat

    avatar

    Messages : 70
    Date d'inscription : 12/04/2015
    Age : 26

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 6:42

    RHH vs Azrael : Pour un opener, il fait très bien son boulot. Les deux lutteurs sont mis en avant, et je ne m'attendais pas à l'emporter. J'imagine qu'Azrael n'en restera pas là. Concernant le côté "absurde ou ironique", je n'ai rien vu de gênant. En soi, nos deux personnages ont aussi leur part d'absurdité :)

    Syd vs Yan : le booker met bien en avant les prouesses de deux lutteurs assez techniques. Petit bémol, j'ai trouvé que le sharpshooter sortait un peu trop vite en début de match, mais pourquoi pas. J'ai bien cru que Yan allait l'emporter avec l'intervention de Rachel. Le double GTS fait une belle activité pour un couple équilibré :)

    Wes Yesco vs Grandgousier : Mon booking. Je suis ravi qu'il t'ait plu, AAA. Je me suis senti un peu rouillé en l'écrivant (mon premier booking depuis quatre ans) mais j'ai pris du plaisir à le faire, et j'ai lu tes promos pour m'imprégner de ton personnage. Tes louanges sont la récompense de mon labeur^^

    Zack Keibler vs Sylvain Primeau : un match rapide mais qui débute bien. Petit bémol sur la fin, j'ai eu du mal à comprendre qui faisait quoi, ce qui fait que s'il n'y avait pas eu le résultat je n'aurais pas su qui avait fait le tombé. Il y a un peu trop de noms de prises et de contres balancés les uns derrière les autres sans que le booker ne nous dise qui les exécute.

    Tag Team Championship : Bon travail du booker, ce n'est jamais aisé de gérer un match avec de nombreux participants. Attention aux petites fautes dissimulées ici et là qui, parfois, gâchent un peu le plaisir de lecture aux tâtillons dans mon genre :)

    Inferno Match : j'ai beaucoup aimé cette confrontation, violente à souhait entre deux mecs que je n'aimerais pas croiser dans le tram. Je pensais voir Luther conserver le titre, mais Brujah à su créer la surprise. Merci pour ce match Vitro, d'autant plus que tu as dû le booker en urgence.

    ECMITB : C'est toujours agréable de lire un match qui mélange deux de mes stipulations favorites. On sent un effort pour mettre en valeur Black Lotus en début de match avant d'être éliminé en premier. Amusant, le passage où Pétale entre dans le match plus tôt que prévu. L'amour fou entre Philo et elle les conduit d'ailleurs à se faire éliminer presque en même temps. On imagine la déception de Syd qui, un court instant, a cru avoir gagné.
    Au final, la surprise a été maintenue habilement tout au long du match, et c'est tout ce que j'attendais.
    Petit bémol néanmoins, je rejoins AAA sur un point : l'entrée de Philo passe pour normale alors que sa présence dans le match n'était pas annoncée. Dommage.

    Main Event : Un affrontement bien écrit pour l'essentiel, mais peut-être qu'un peu plus de longueur n'aurait peut-être pas fait de mal ; le match tel qu'il est serait parfait s'il n'était pas au sommet de la carte du plus gros PPV de l'année. Mais reste quand même qu'il y a du niveau, et une intensité qui fait plaisir à lire. Sauf la toute fin, qui, comme pour le championnat Intercontinental, est un peu confuse. J'ai pas trop compris qui faisait quoi (c'est Bomb ou c'est Charlie Green qui met Prime K.O ?)

    Comme il faut toujours qu'un méchant vienne gâcher la fête, Charlie Green s'y colle, rendant déjà la perspective de leur match à Ground Zero fort intéressante. J'ai beaucoup aimé le segment d'après-match, c'est très bien écrit, très émouvant, et cela fait sans doute du départ de Prime l'événement majeur du PPV. J'imagine qu'il fera quelques apparitions occasionnelles par la suite.


    Bref, dans l'ensemble c'est un PPV de très bonne facture, et le staff SOW et plus particulièrement Pétale méritent tous nos applaudissements. Continuez sur cette voie, pour ma part je suis ravi d'avoir rejoint la fed à l'occasion de cet événement et je suis impatient de découvrir la suite.

    clap2
    Revenir en haut Aller en bas
    Laurence
    Admin
    avatar

    Messages : 8165
    Date d'inscription : 22/09/2011
    Age : 27
    Localisation : Bah Ici?!

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 8:19

    Merci, c'est pas désagréable du tout de me réveiller le matin après avoir posté le show et de voir qu'y'a déjà le nombre de commentaires qu'on est habitué de recevoir en une semaine entière! :) C'est cool! :)

    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    #StandUpAndFight
    Revenir en haut Aller en bas
    Vitro Plus

    avatar

    Messages : 100
    Date d'inscription : 02/05/2012
    Localisation : UCW Detonation

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 8:31

    Sinon j'ai une question pour M.D., les noms écris en japonais sur les vignettes, c'est vraiment les nom des lutteur ou c'est juste pour faire beau ? :)

    Oui désolé, je en parle pas couramment Japonnais x)
    Revenir en haut Aller en bas
    Laurence
    Admin
    avatar

    Messages : 8165
    Date d'inscription : 22/09/2011
    Age : 27
    Localisation : Bah Ici?!

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 8:36

    En fait il nous a tous collé des insultes mais on s'en doute pas! Hahaha

    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    #StandUpAndFight
    Revenir en haut Aller en bas
    aiRKO

    avatar

    Messages : 3198
    Date d'inscription : 07/04/2012
    Age : 22

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 8:42

    Nope, c'est des kanjis prit au pif
    Revenir en haut Aller en bas
    Methodcobra

    avatar

    Messages : 2402
    Date d'inscription : 04/02/2012
    Age : 30
    Localisation : Montreal,Quebec

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 9:06

    Philo a écrit:
    Avant d'entrer en détail dans mes commentaires pour le PPV, je tiens à féliciter tous les bookers pour avoir pondu un show de la sorte, et plus particulièrement à Pétale, parce que. Certain seront pas très surpris de mon retour (Methodcobra, i'm looking at you), mais je dois avouer que ça faisais quelques semaines que je me suis replongé dans le bain, et j'étais fébrile de lire le show. La preuve, j'ai écoeuré Pétale toute la journée pour avoir le show, et je l'ai lu à partir du moment où il a été posté. Suffit donc le commentaire pré-commentaire de PPV.


    Sifflotement   lol sérieusement

    Content de ton retour et aussi si tu tenais tant à faire une arrivée discret, il aurait été préférable de rester sur invisible au départ, car certains comme Prime, Fred et moi l'ont deviné mais quoi que tu es chanceux, certains membre ont deviné autre chose.

    Azrael vs Reverend Horton Heat: Comme le Révérend, le côté absurde ne m'a pas du tout dérangé car je m'attendais à cela venant de Vitro plus et le fait qu'au départ, Azrael a débuté à la FGB. Sinon la défaite ne m'a pas dérangé car j'imagine que cela n'est que le début de la feud. Aussi j'ai bien aimé l'ensemble du match, chacun on donné tout se qui pouvaient et le double low blow m'a fait marrer xD. Bravo à Vitro pour ce match et à Rév pour la victoire, j'ai déjà une idée de promo Very Happy.

    MC aux HOF: W000t je suis enfin au Hall of Fame avec Methodcobra, je dois dire que je suis bien content de ma nomination, je ne m'attendais pas à être nominé par ma rivale de toujours Pétale. Je dois dire que c'est un honneur :). Merci à Philo de me félicité et je te répondrais in gimmickement à ton blog avec Yan, car cela m'inspire quelque chose.

    Syd Vs Yan Yungsung: Bien aimé l'ensemble du match, il y a eu beaucoup d'action entre les deux et Yan a passé à quelque reprise de gagner le match. Je dois être le seul qui aurait espéré une victoire de Yan Yungsung, car j'aurais bien imaginé un Yan qui profite le moment de distraction de Rachel pour enchaîner avec un finisher pour tenter l'expérience du Elimination Chamber et de prouver à tout le monde qui le jugeait qu'il valait plus que ses critiques genre faire un Daniel Bryan. Je vais pas me le cacher, cela m'a un peu déçu mais bon je peux vivre avec et espéré quelque chose de positif dans le futur de Yan. Qu'importe bravo à Syd pour sa victoire et à Pétale pour avoir écrit le match :).

    Sarah au sujet de Rachel: Sarah préfère garder le suspense au sujet de Rachel, voyant que Syd doit se concentrer sur le second match.

    Wes Yesco Vs Grandgousier Combat bien serré entre les deux avec un dose d'humour dans les commentaires et dans l'utilisation des personnage. C'est encore une fois Wes qui a le dessus sur Grandgousier, qui s'attire beaucoup de hués chez les jaunes. Même si cela se voit pas, chez les japonais.

    Alexander Anderson au HOF: Eh! voilà le second élu au hall of fame qui va me rejoindre, Alexander Anderson, ayant été introduit par Estilo dans un segment sympathique de ce dernier. Félicitation à Alexander, je trouve qu'il le mérite, l'ayant rencontré à l'époque, quoi que je n'ai jamais eu la chance de feuder contre.


    Intercontinental Championship: Et Zack l'emporte dans un match remplis de prise et de contre. Le plus drôle c'est que je suis le seul qui le savais, car j'étais sensé de l'écrire mais Pétale m'a dit, que Edward l'a déjà pris. Je crois que si cela aurait pas été de cela, j'aurais opté pour Sylvain comme tout le monde. 

    Sly et les 2 hommes dangereux: Drôle de confrontation pour une histoire de boisson énergisante.


    Tag Team Championship: Je suis le créateur de ce match,malgré que j'avais la grippe je faisais mon possible de mettre beaucoup d'action entre les 3 équipes et j'avais envie de créer des situation comique avec Booya Jr et je crois que cela à fonctionner enfin j'crois.

    Rafael pour le HOF: Eh! voilà le dernier hall of famer 2015 en Rafael aka El Verdugo. Après toute ces années à la SOW, comme Alexander et moi, il mérite bien sa place dans le hall of fame, félicitation à lui pour la place.


    Hardcore Championship: Un autre excellent book de Vitro dans un Inferno match entre Luther Kay et Brujah.  Encore une fois, le vampire se retrouve hardcore champion. En espérant que cette fois, il peut le garder longtemps sans se faire avoir par son premier règne.

    MITBEC: Alors c'est finalement Aaron qui parvient à emporter le Money in the Bank comme je l'avais prédit dans un Money in the Bank toujours violent. J'ai aussi réussi à prédire que Philo était l'adversaire mystère Very Happy. Sinon était proche de l'avoir mais ne pourra pas accomplir sa destiné de devenir Omega champion.


    Maint Event: Un très bon main event avec beaucoup d'actions entre les deux lutteurs. Prime perd malheureusement le match qui le force à prendre sa retraite à cause de Charlie Green quel triste fin pour un lutteur voulant toucher l'or pour une dernière fois. Au moins il a donné un bon run à Bomb, qui repart avec la ceinture. J'avais mis Prime comme prédiction, car je me suis dit qui serait temps de voir un autre champion. Avec Aaron Riggs et Charlie Green, Bomb ne pourra pas dormir sur ses deux oreilles.


    Overall: Bravo à Roman pour les affiches, aux Hall of famers ainsi qu'au booker pour le Wrestlemania de la SOW.


    Dernière édition par Methodcobra le Ven 1 Mai - 0:58, édité 2 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Philo

    avatar

    Messages : 894
    Date d'inscription : 19/12/2012
    Age : 29

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 12:57

    Methodcobra a écrit:


    Sifflotement   lol sérieusement

    Content de ton retour et aussi si tu tenais tant à faire une arrivée discret, il aurait été préférable de rester sur invisible au départ, car certains comme Prime, Fred et moi l'ont deviné mais quoi que tu es chanceux, certains membre ont deviné autre chose.


    facepalm Là-dessus j'ai été un peu con, je l'avoue. J'avais complètement oublié que cette option là était possible. Ceci dit, grâce à Pétale j'ai pu me cacher durant la dernière semaine Very Happy Je crois que je vais rester invisible, juste au cas où je ferais un autre come back (on va essayer que non ;) )
    Revenir en haut Aller en bas
    Mr Mayhem

    avatar

    Messages : 734
    Date d'inscription : 25/02/2015
    Age : 23
    Localisation : Belgique

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 14:37

    Je fais la grève des commentaires parce que le ppv était trop beau.

    En vrai, j'reviens d'une journée crevante et je voulais dire que j'avais surkiffé cet événement novateur, mature et rempli d'OMG moment ! Bravo !
    Revenir en haut Aller en bas
    M.D

    avatar

    Messages : 493
    Date d'inscription : 10/09/2012
    Age : 27
    Localisation : Chez Mickey

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mar 28 Avr - 19:12

    Non, Ce ne sont ni des Kanji au pif, ni des insultes ^^

    Tous les kanji ont une signification, et sont, comme au Japon et au Puroresu, un qualificatif proche de la personnalité/gimmick du lutteur.

    Par exemple :

    Brujah => La brute
    Luther => Le chef de meute
    Syd => Grabuge (Mayhem)
    Pétale => La vampire
    Révérend => Le révérend (Ouais, faut pas déconner...)
    Etc...

    J'tente de faire mon commentaire demain^^
    Revenir en haut Aller en bas
    Methodcobra

    avatar

    Messages : 2402
    Date d'inscription : 04/02/2012
    Age : 30
    Localisation : Montreal,Quebec

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mer 29 Avr - 0:22

    Update sur mes commentaires
    Revenir en haut Aller en bas
    Tony St-Michel

    avatar

    Messages : 2519
    Date d'inscription : 08/01/2013

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mer 29 Avr - 0:27

    Sale tease Yan t'aurais pus finir. :p LOL! Blague. :)
    Revenir en haut Aller en bas
    Methodcobra

    avatar

    Messages : 2402
    Date d'inscription : 04/02/2012
    Age : 30
    Localisation : Montreal,Quebec

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015 Mer 29 Avr - 0:29

    Brujah a écrit:
    Sale tease Yan t'aurais pus finir. :p LOL! Blague. :)

    Qu'attend-tu pour le faire toi :P?

    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2015

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Blood of Champions 2015

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

     Sujets similaires

    -
    » Night Of Champions 2015 (carte et résultats)
    » Topsport Vlaanderen-Baloise
    » Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
    » armée blood axe en construction
    » Blood & Chocolate ou Le gout du sang.

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Sanctuary of Wrestling :: Le In-Gimmick :: Shows :: Les PPVs-