Bienvenue à la Sanctuary of Wrestling, une fédération virtuelle québécoise accueillant vos lutteurs créés.
     
    AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

    Partagez | .
     

     Showdown : 14 Mars 2016

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Showdown : 14 Mars 2016 Mar 15 Mar - 0:33



    Quelques dizaines de minutes avant le lancement du show, Desville rentre dans l'arène où se tiendra le show de la Sanctuary of Wrestling. Il s'avance à travers les couloirs de la fédération mais se fait très rapidement intercepté par un Belzebuth tout de noir vêtu qui l'arrête dans sa marche.

    Belzebuth : Desville. J'ai réfléchi à tout ton bordel comme quoi tu veux absolument te battre contre Booya. Il s'avère qu’ayant le même désir, on devrait pouvoir s’entendre pour le brutualiser ensemble.

    Desville continue sa marche mais Belzebuth suit son allure et continue à tenter de le faire rallier sa cause.

    Belzebuth : Ecoute, ce soir, je te laisse le massacrer. Ce que je veux, c'est l'humilier au payperview lors de l'un des plus gros shows de l'année. Ce soir ? Fais en ce que tu veux.

    Desville s'arrête soudainement et fait face à son opposant, le fixant droit dans les yeux.

    Didier Desville : Il y a peu de temps encore j'aurai accepté ton offre avec plaisir. C'est terminé cette époque. Je ne vois pas pourquoi je te laisserai la meilleure place. Et…

    Sa phrase interminée, il est coupé par le champion Wildside, Ryan Wilson qui passait par là.

    Ryan Wilson : Tiens revoilà les deux en un. Ca risque d'être dur pour vous ce soir…

    Les deux hommes passent devant lui et l'ignorent complètement, à sa grand colère.

    Belzebuth : Ecoute, ici t’es rien,tu passes ton temps à te plaindre de ce qu'il t’est arrivé avant. Pendant ce temps, je suis au sommet de toutes les fédérations dans lesquelles je suis passé. Reste à ta place, saisis l'offre que je te sers.

    Wilson accourt pour rattraper les deux autres hommes et vient marcher à côté d’eux.

    Ryan Wilson : Vous m'ignorez là ? Qu'il soit pas capable de promoter contre moi, je veux bien mais quand il nous book, il pourrait faire en sorte qu'on s'affronte surtout vu le match à venir…

    Les deux hommes ne comprennent rien à ce que dit le champion et préfèrent simplement l'ignorer.

    Didier Desville : Fais ce que tu as à faire, j'en ferai autant. Je n'ai d'ordres à recevoir de personnes. Sur ce.

    Desville presse le pas pour semer Belzebuth qui finit par s'arrêter et le regarder s'enfuir, sr retrouvant seul avec Wilson.

    Ryan Wilson : Bon sang, il vous faut quoi pour me répondre ? Un match  THIS is! en un contre un, des stipulations de folie, mon titre ?! Ca commence à bien faire !

    Sans même le regarder, Belzebuth lui fait signe de dégager avant de partir à son tour.

    *
    * *

    Et la musique de Showdown se met à jouer dès l’arrivée de la caméra dans la scène ! La caméra nous montre la foule EN DÉLIRE et la caméra, tourne lentement et une transition nous amène à nos deux annonceurs, Claudia Banks et Patrick Frazer qui accueillent la caméra avec un grand sourire !

    Claudia Banks
    : Bonjour à tous et à toutes, bienvenue à SHOW…

    DRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNGGGGGGG…. SCHOOOOOOOOL’S OUT. FOR. SUMMER !  La foule hue copieusement Chuck Striker qui arrive accompagné des Anarchistes ! Les Bullies descendent vers le ring et Striker, micro à la main se dirige vers le côté du ring où se trouvent les annonceurs et Striker les salue et lève le micro pendant que Chomsky et Grayson montent dans le ring.

    Chuck Striker
    : Désolé. J’ai une nouvelle à annoncer qui, sans doute, réjouira certainement les fans, mais tout d’abord, laissez-moi faire votre travail. Darkside, Philo, Yungsung SoW Championchip. Finn, Duke, IC. Wilson, whatever, Wildside. Rafael fâché, ULMANN, vieux. Tony en veut encore. Old Gen, Sins, équipe. Voilà. J’pense que je suis déjà plus pertinent que vous auriez pu l’être, mais j’ai fait votre boulot, j’vous laisse votre salaire.

    Striker envoie un pouce en l’air en direction des annonceurs qui sont rouges de colère, et Striker roule dans le ring.

    Striker : Je suis un homme, qui contrairement ce que pense Yesco, qui accomplit des choses. Neil, dans sa quête constante de m’éloigner de l’affiche, m’empêchait d’avancer dans ma mission auto-proclamée d’améliorer le produit actuel, me lançait toujours Syd Filmore pour me contrer. Cette semaine, j’ai décidé de prendre les choses en main.

    Striker se tourne vers l’écran géant et lève le micro.

    Striker : MONTAGE !

    On aperçoit Striker qui quitte Phil Salfino. Nous sommes à la séance d’autographes des Filmores dans un centre commercial de Laval, Québec. La caméra filme la séance d’autographe au-dessus de l’épaule de Striker, alors qu’un fan met une feuille sur la table. Syd la tient dans ses mains et fige. Il repousse violemment la feuille sur la table et Sarah la regarde et son visage se glace aussi. Syd se lève alors debout d’un trait et c’est à ce moment que Striker rentre dans la pièce. Syd saute alors par-dessus la table et Striker lève les mains dans les airs et saute sur Striker ! Syd frappe violemment Striker au visage et plusieurs agents de sécurité viennent s’interposer, mais personne ne réussit à arrêter Filmore. C’est finalement Sarah qui arrive et repousse son mari. Striker est levé par les agents de sécurité et s’essuie la lèvre inférieure. Il regarde Sarah et Striker lève les yeux vers elle et fait un geste d’incompréhension… ET SARAH FRAPPE LUI AUSSI STRIKER !

    L’image revient alors sur Striker dans le ring qui sourit et sort une enveloppe jaune de son pantalon.

    Striker
    : Non, cette enveloppe, n’est pas ce que Syd et Sarah ont lu, d’ailleurs, je me demande bien où c’est, j’imagine que ça aurait pu les aider en cour.

    Striker se tourne vers Chomsky et Grayson qui jouent les innocents.

    Striker
    : Dans cette enveloppe, tient la clé de mon avancement. Une chose de moins sur ma route. Dans cette enveloppe, se trouve… une injonction.

    La foule se met à huer alors que Striker montre la feuille.

    Striker : Oups. J’aurais peut-être dû en parler à Neil avant, mais bon, pas comme s’il aurait su quoi faire. Alors voilà, je vais vous et lui expliquer en même temps. Et je vais faire ça court, sachant que ce soir, on aura la chance de s’occuper de Yesco. (Striker se tourne et tape l’épaule de Chomsky). Les Filmore, ne peuvent plus partager la même bâtisse que moi. Je contrôle, la destinée des Filmore. JE déciderai, lorsqu’ils reviendront dans le ring. Sur ce, bonne soirée.

    School’s out d’Alice Cooper se remet à jouer et Striker tire une révérence pour la foule et quitte avec les anarchistes sous la haine de la foule.



    *
    * *


    Il ne tarde pas à faire son entrée en scène, Matthew Duke rentre dans l'arène sous les réactions mitigées de la foule qu'il fait toujours réagir que ça soit en bien ou en mal. Dans une de ses mains, il tient une mallette, dans l'autre, un micro dont il se sert sans plus tarder avant même d'être dans le ring.

    Matthew Duke : Le futur champion Intercontinental de la Sanctuary of Wrestling fait son entrée et vous devriez tous l'ovationner ! Beaucoup ne m'en croyait pas capable et pourtant, je l'ai fait ! J'ai assommé le géant Legion sans aucune difficulté. Des gars comme lui, j'en ai déjà battu des… légions. Trêve de plaisanterie, si je suis là ce soir, c'est pour mettre en garde mon futur adversaire et futur ex champion, j'ai nommé Finn Simmons !

    Cette mallette que vous voyez représente le contrat qui me nomme comme futur challenger au titre Intercontinental. Bientôt aura lieu le Money in the Bank Elimination Chamber Match et ça sera pour moi une nouvelle opportunité de remporter ces malettes qui me sont chères. La seule différence c'est que cette fois j'aurai déjà une ceinture autour de mes hanches.

    Alors qu'il célèbre son opportunité au titre dans le ring, il est coupé par le theme song de Finn Simmons qui débarque dans l'arène et se dirige en furie vers le ring où il rejoint Duke. Les deux hommes se toisent et Simmons commence à parler sans qu'aucun son ne soit amplifié par le micro. Matthew Duke se met à rire.

    Matthew Duke : Ah oui, j'oubliais de te prévenir, j'ai graisse la patte d'un technicien du son pour t'empêcher de parler. Ca fera du bien à tout le monde. C'est ce que font tous les grands hommes de notre histoire, il vaut mieux faire taire l'opposant pour célébrer en paix.

    Finn Simmons s'échauffe et balance le micro au sol, s'approchant de Duke, le torse bombé.

    Matthew Duke : Maintenant, deuxième leçon, écraser l'ennemi.

    Alors qu'il a à peine fini sa phrase, il balance la mallette en plein dans le crâne de Simmons qui chute et est martelé de coups de cette arme peu commune. Duke le frappe jusqu’à ce qu'il ne se rebelle plus.

    Matthew Duke : Il ne te restera bientôt plus rien, mon pauvre. Hier, ta quête contre les anciens champions a été ruinée. Aujourd'hui, ton honneur est déjà bafoué. Demain, ça sera ton titre que je te prendrai et tu ne pourras rien y faire.

    Le Protagoniste sort du ring, toujours la mallette à la main et rejoint les vestiaires la tête haute.


    *
    * *


    On se retrouve avec MJ Price sur le ring, micro à la main.

    MJ Price : Bon d'accord, les dernières fois que j'ai combattu sur un ring, ça ne s'est pas bien passé. Je reste sur trois défaites d'affilés mais avant ça ? Il s'est passé quoi ? J'ai battu Didier Desville et Flying Booya. J'ai battu le champion Wildside en titre. J'ai battu Zack Keibler et ces mecs, si je les ai battu, c'est car "Talent is..."

    Il lève le micro en l'air afin que le public puisse crier "Mine".

    MJ Price : Apparemment, Zack a un problème avec moi. Du fait que je l'ai battu ou du fait qu'il s'est éliminé en même temps que moi pendant le rumble ? Mais mec, tu veux réaffronter MJ Price ? Et bien vas y. Montre moi que tu es le roi des emmerdeurs. Je lance un Open challenge maintenant et si tu as les couilles aussi grosses que ton égo viens sur ce ring maintenant.

    Une musique se fait entendre mais ce n'est pas celle de Zack Keibler. Chop Suey de System of a down, la musique de Devilhand se fait entendre et le voilà qu'il apparait sous le titantron. MJ Price donne le micro à l'arbitre qui vient de monter sur le ring et s'échauffe pendant que l'homme qui répond à son open challenge descent la rampe. Devilhand monte sur le ring et le voilà qu'il fait face à MJ Price.

    Patrick Frazer : MJ Price contre Devilhand, ça  risque d'être intéressant comme match !

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    L'arbitre fait sonner la cloche et voilà que les deux hommes se jette l'un contre l'autre pour une prise de force. Aucun réussit à prendre le dessus, les deux se lachent avant de se rejetter l'un sur l'autre. Price a changé de stratégie et est passé derrière son adversaire mais ce dernier réagit directement et le prend en Headlock. MJ se dégage directement en repoussant Devilhand dans les cordes. Ce dernier rebondit dessus et fonce sur son adversaire en tentant une Clothesline mais c'est esquivé. Il continue son chemin pour rebondir à nouveau sur les cordes, il fonce à nouveau sur son adversaire qui s'est couché au sol cette fois et saute par dessus afin de continuer sa route. Nouveau rebond dans les cordes, il fonce sur Price et tente un Dropkick. Son adversaire a eu la même idée et les jambes des deux hommes se touchent mais ça n'a pas semblé faire mal puisque les deux hommes se sont relevés assez rapidement.

    Patrick Frazer : Quel début de match dynamique !

    Claudia Banks : Si Price bouge comme ça partout, j'envie ses partenaires.

    Les deux hommes sont debouts mais Price fonce directement sur son adversaire qui se penche au bon moment pour l'envoyer derrière lui mais c'est mal joué puisque MJ lui place un Sunset Flip powerbomb directement enchainé par un tombé : Un... Dégagement de Devilhand. Il se relève rapidement et se fait renvoyer au sol par un Dropkick de Price. L'Awesome One se relève et place un coup de pied dans plusieurs membres de son opposant tout en tournant autour. Après le World of Price, il se désigne du doigt et hurle "Talent is mine !" avec le public. Il se dirige maintenant vers le coin le plus proche afin de monter sur les cordes. Il est maintenant sur la troisième corde mais ne pourra rien faire de plus puisque son adversaire s'est déjà relevé et lui a foncé dessus pour lui mettre un coup afin qu'il perd l'équilibre et se retrouve assis sur la troisième corde. Devilhand monte sur la seconde corde, son adversaire tente de placer une droite mais c'est contré. Devilhand lui place quelque droites pour le calmer et part pour une Superplex.

    Claudia Banks : Pauvre Price, ça a du faire mal !

    Patrick Frazer : Ils sont habitués à recevoir ce genre de coups... Mais qu'est-ce qu'ils font ici eux ?

    Devilhand commence à peine à se relever et voilà que le public montre son etonnement. Pas du au fait que le lutteur s'est déjà remis du choc mais car Legion, Karybde et Scylla sont en train de descendre la rampe. Devilhand est maintenant debout et voit les trois hommes s'approcher du ring. Price commence à se relever à son tour et son adversaire jette un coup d'oeil sur lui. Dans l'incapacité de gérer quatre hommes à la fois,  il s'aperçoit trop tard que Scylla est monté sur le ring et a déjà commencé à l'attaquer.

    Spoiler:
     

    Malgré le coup, Devilhand réussit à prendre l'avantage sur Scylla en lui mettant des droites mais voilà que Karybde le rejoint. Legion est également monté à son tour et se joint à ses camarades. L'arbitre fait quitter le ring à Price qui regardait la scène et commence maintenant à essayer d'arrêter le massacre. Legion le prend par le col et le repousse loin devant lui pendant que la tag team passent Devilhand à tabac au sol. Scylla et Karybde le relèvent tout en tenant chacun un bras et le présentent face à Legion. Ce dernier le regarde avant de lui porter The Dark Tower. Les trois hommes regardent leur victime au sol sous les huées de la foule.

    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Mar 15 Mar - 0:34

    La scène est violente. Scylla et Karybde passent Devilhand à tabac un long moment, rejoints par Legion, qui en a fini avec l'arbitre, pas assez suicidaire pour s'interposer plus longtemps. Les coups volent, et Devilhand tente de se protéger au mieux de ses capacités sans réellement y arriver très bien. La foule hue fortement cette attaque en surnombre, et voilà le moment choisi par les champions par équipe pour arriver. En effet, le couple apparaît sur le stage, sous cut the cord, et ils descendent la rampe, sous un certain nombre d'acclamations de la foule, soulagée de voir que leur arrivée distrait le trio à capuche, qui les regarde à présent, restant sur ses gardes. Les champions montent dans le ring avec nonchalance, et s'empare de micros, avant de se positionner face aux trois assaillants.  

    Pétale: Excusez-nous de vous interrompre, mais on ne pouvait rester en coulisses plus longtemps.

    Sex Bomb: On vous regardait aller, en coulisses, et on se disait que si une équipe devait rétablir l'ordre auprès d'autres équipes, c'était nous.

    Pétale: Parce qu'on est champions, vous voyez?

    Sex Bomb: Alors nous voilà, avec une intention bien simple. Vous provoquer tous les deux dans un match par équipe.

    Pétale: Et au cas où vous seriez trop idiots pour l'avoir compris, par tous les deux, on entends Scylla et Karybde, bien sûr. Et le match est MAINTENANT.

    Voilà que les champions se placent dans un coin pour s'échauffer. Devilhand se redresse et s'en prend à Legion, pendant que sur la rampe, une foule d'arbitres descend en courant pour séparer les deux hommes. Scylla et Karybde laissent Legion se débrouiller seul, prenant plutôt place face aux champions. Devilhand et Legion sont séparés, et l'arbitre les avertit que s'ils tiennent à rester près du ring pour regarder le match, ils ont intérêt à rester tranquilles. Les hommes se placent chacun leur côté, et l'arbitre peut finalement officialiser le début du match.


    *
    * *


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Le match débute avec Pétale et Scylla dans le ring. La rousse s’avance avec arrogance, et propose une épreuve de force, ce qui fait beaucoup rire la foule. Scylla vient pour accepter le défi, mais la rousse lui envoie plutôt une puissante droite en pleine face. Pétale enchaine avec plusieurs coups de coude et envoie Scylla dans les cordes, pour s’élancer dans les cordes et prendre de la hauteur pour porter un crossbody à Scylla, qui la retient dans ses bras et lui pète les côtes sur son genou. Scylla se relève et porte un legdrop à Pétale, qui roule vers son fiancé et évite le coup. Changement effectué ; Sex Bomb saute dans le ring. Scylla est à peine debout que Sex Bomb l’envoie au sol avec une clothesline. Le champion le frappe de coups de pieds au sol, alors que l’arbitre s’interpose au bout d’un moment. Sex Bomb vient faire le tag à Pétale qui escalade le coin et ne perd pas une seconde avant de s’élancer en moonsault. La rousse reste couchée sur son opposant, mais Karybde vient la tirer par le pied et l’enlever de sur son partenaire. Pétale se relève et s’en fait mettre plein le gueule par Karybde, alors que Sex Bomb revient dans le ring et vient à la rescousse. La foule éclate de joie en voyant Scylla se joindre au lot, et la bataille devient rapidement hors de contrôle. L’arbitre fait ce qu’il peut.

    Claudia Banks : Oh-ooh, on dirait que ça influence Legion et Devilhand.

    Patrick Frazer : Tout est complètement hors de contrôle !

    Effectivement, Devilhand et Legion se sont rejoints et se tapent eux aussi dessus à grands coups. La foule d’arbitres est encore sur les lieux et ne perd pas une seconde avant de s’élancer sur les deux hommes et tenter de les séparer. Il faut un moment avant de ramener le calme, à la fois dans le ring et hors du ring. Devilhand et Legion sont ramenés en coulisses, alors que Sex Bomb et Karybde reviennent dans leurs coins respectifs. Pétale et Scylla se remettent à se frapper entre eux, et la rousse est envoyée dans le coin où Karybde se trouve. Scylla vient la rejoindre et fait le changement. Sex Bomb veut intervenir au moment où les deux autres se mettent à frapper Pétale à deux dans le coin. Karybde entraîne la rousse vers le centre du ring et lui porte un uppercut fatal, qui étale la rousse. Il se couche sur la championne ; 1…2.. ! Pétale réagit et se roule sur le ventre, crachant un peu de sang sur le ring, et se met à ramper vers Sex Bomb qui lui tend le bras. La championne est à un cheveu de l’atteindre, mais Karybde lui attrape le pied et la retient. La rousse se débat, le fait lâcher et se relève, avec Karybde derrière elle, puis elle saute en portant un pelé kick qui étale Karybde au sol. La rousse effectue une roulade rapide vers son partenaire à qui elle passe le relai.

    Claudia Banks : Et il semble de mauvaise humeur !

    Patrick Frazer : Après le traitement que les deux autres ont réservé à sa future femme, on peut le comprendre !

    Sex Bomb se lance sur Karybde à qui il donne plusieurs coups de poings au visage. Il se place par-dessus et l’Arbitre doit intervenir au bout d’un moment pour les séparer. Sex Bomb se relève et s’éloigne, alors que Karybde se relève lentement. Sex Bomb repousse doucement l’arbitre pour porter un dropkick à Karybde qui fonçait vers les deux hommes. Sexy se remet sur son adversaire pour le frapper de coups de poings agressifs au visage, puis Karybde réussit à prendre le dessus sur Sex Bomb et le frappe à son tour. L’échange de coups au sol change de main souvent et Sex Bomb finit par prendre le dessus au bout d’un moment. Les deux hommes se relèvent lentement mais sûrement, et Sex Bomb fait signe à Pétale, qui s’éloigne un peu du coin. Sex Bomb place Karybde pour le legend Maker, et la rousse s’élance par-dessus les cordes. C’est Réussi ! Pétale ne perd pas de temps et saute sur Scylla pour l’empêcher d’intervenir. Sex Bomb s'accroche au costume de Karybde; 1…2…3 !

    Spoiler:
     

    Les perdants du match se rejoignent hors du ring, et les champions se placent au centre du ring. Ils prennent un moment avant de demander un micro, qu’on leur apporte sans attendre. Ils prennent leur temps pour reprendre leur souffle, alors que les deux autres sont montés à la moitié de la rampe.

    Sex Bomb : Écoutez… Must, Nelson, nous avons réfléchi cette semaine à ce qui s’est dit la semaine dernière, et une question nous est venue.

    Pétale : Pourquoi nous ferions vous une fleur ? C’est vrai, si on se fie aux paroles de Must dans sa dernière promo, on ne devrait pas pouvoir s’asseoir sur notre gloire du passé, et même à la limite celle d’aujourd’hui, n’est-ce pas ?

    Sex Bomb : Ce n’est donc pas logique que parce que vous avez un nom dans l’histoire de la fédération vous ayez une chance aux titres tag team gratuite… On en est donc venus à la conclusion que vous devrez livrer un combat de number one contendership.

    Pétale : Contre nul autre que Scylla et Karybde. La semaine prochaine. A Injection. Et inutile de vous dire que nous serons à la table des commentateurs pour donner nos impressions sur le match.

    Les deux champions par équipe récupèrent leurs titres et sortent du ring sous les réactions à vif de la foule qui ne sait pas trop comment prendre l’annonce qui vient d’être faite.

    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Mar 15 Mar - 0:34

    Dans sa loge, Zack Keibler parle à un paillasson  posé à l’envers sur le sol.

    Zack: MJ , bordel, c’est pas dans ce sens! Va falloir que tu arrêtes cette manie de tourner le dos, d’offrir ton cul à tout vent! N’y vois pas là le sarcasme homophobe mais plutôt l’ironie de la situation. Il faut que tu agisses en adéquation avec tes dires ma chérie…mon gars! C’est bien joli tes grands discours sur ce qu’est véritablement la lutte, l’age légal, la dérogation des parents, la puberté! Moi je ne me suis jamais enfui. Je contrôle mes émotions mieux que toi on dirait. Pourtant ce n’est pas la maturité qui m’étouffe! Merde, il te manque juste une chose pour être celui que tu as été. Le courage!

    L’étudiant retourne le paillasson.

    Zack: Je sais pas moi, change de look peut être! Laisse toi pousser la moustache! Habille toi en cuir…non laisse tomber! Merde, j’ai dit que tu avais des couilles au cul, que tu étais un mec courageux! Ne me fais pas mentir. Remarque des couilles au cul, tu en as peut être trop? Quatre c’est deux de trop, demande a ton partenaire de se retirer le temps des shows! Je sais pas moi!  

    Zack s’essuie les pieds sur Le paillasson.

    Zack: A croire que tu aimes ça !.. T’aimes ça hein la crampe? …pardon, je m’égare! Un type qui sert de paillasson à des lutteurs que je ne connais même pas, pire, qui s’enfuit, ça fait pas gay, ça fait pas lesbienne, ça fait fillette! T’es une fillette? Tu veux que Z te donne la fessée? Merde je m’égare encore! Sort toi le Plug anal et bouge toi le fion… secoue toi un peu. Je sais que tu es une bonne lutteuse… pardon un bon lutteur. Et puis dépêche toi , réveille toi avant de m’affronter! Tu vois pas que tu retrouve un regain de virilité lors de notre combat? Je passerai pour quoi moi! Pour le con qui c’est fait battre par une grosse tapet… par un trouillard! Non pas question, c’est un coup à se faire traiter de péd.. Tocard! En fait  si tu me pétais la gueule , ça serait comme si tu me pétais le cul! NAAAN, pas question! Je vais donc faire comme tous le monde, te faire les gros yeux pour que tu t’échappes ou alors m’essuyer les pompes  sur toi comme Belzépute ou le masturbateur devilhand. Pardon si je déforme les noms, je ne connais pas du tout ces mecs!

    Zack: Tu fais chier Price! Va falloir que je bosse! En fait t’es encore plus chiant que Whitis… Whitis? NOOON? Whitis aussi serait Gay?

    L’étudiant s’essuie une dernière fois les pieds  puis par en rigolant!

    Zack: Roooh Whitis Gay! Neil Whitis…Merde oui, ça fait homo comme nom! Anglais? Ben oui, si c’est anglais : c’est pédé!

    Keibler sort de sa loge et s'engouffre tout de suite dans les couloirs... MAIS EST STOPPE PAR UN COUP DE CHAISE EN PLEINE TETE ! Keibler est étourdi et tombe en arrière, retournant dans sa loge par la même occasion. MJ Price l'attrape par les cheveux et le traîne dans la pièce. Il attrape maintenant le poste de télévision et le balance sur Zack Keibler ! Il fait de même avec une des plantes en pot qui ornait l'un des coins de la pièce. Il balance tout ce qu'il trouve dans la pièce et s'il peut les faire retomber sur la tête de Keibler, il le fait ! Il regarde la caméra qui se tient sur le seuil de la porte et claque la porte au nez du caméraman.

    *
    * *

    Les lumières clignotent et c’est Edge of the Edge de Little Shalimar qui se met à jouer et la foule se lève d’un bond pour Wes Yesco ! The Fat Athletic Bastard, El Yescito, Dr Yesco… l’homme aux multiples patois arrivent d’un air déterminé, plus aggressif avec sa veste des Men of Mayhem. Il forme un M, un O, puis un M à nouveau pour se mettre à marcher vers le ring. Il descend, enlève les lunettes de soleil qu’il laisse tomber ainsi que sa veste et entre dans le ring. Il monte dans un coin, refait les lettres avec ses doigts sous les encouragements de la foule alors qu’une cloche résonne ! DRIIINGGG  School’s out, pour la troisième fois, se met à jouer et la foule change d’humeur pour l’arrivé de Chomsky ! Celui-ci arrive accompagné de Striker et Grayson qui se tiennent de chaque côté. Les trois lutteurs descendent vers le ring, confiants et alors que Chomsky roule dans le ring, la musique coupe soudainement. Neil Whitis apparait et des agents de sécurité se dirigent d’un bon train vers Striker et Grayson.

    Neil
    : Striker. Je peux rien faire pour cette enveloppe, mais je peux quand même t’expulser du ring. Messieurs, s’ils résistent, n’hésitez surtout pas.

    Striker et Grayson rouspètent et se font pousser par les agents de sécurité et passent devant Neil Whitis qui sourit, plongeant son regard sur Striker. Il relève le micro et se tourne vers le ring.

    Neil : Chomsky, n’oublie pas ton adversaire.

    Dans le ring, Yesco charge alors Chomsky et se fait envoyer au sol par Yesco qui le stomp et l’arbitre fait sonner la cloche !

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Yesco ne perd pas une secnode et saute dans les airs pour écraser Chomsky qui roule sur le tablier du ring à l’extérieur pour s’échapper un peu. Yesco s’éloigne et baseball slide Chomsky qui s’écroule à l’extérieur. Yesco se laisse choir et se relève en bas du ring et prend Chomsky par la tête et le lance vers les escaliers. Chomsky s’arrête cependant tout juste avant d’entrer en collision avec celle-ci, et échappe un soupir de soulagement, et se tourne. SUPERKICK ! Chomsky se ramollit et tombe sur les escaliers et Yesco monte alors sur l’escalier et marche sur Chomsky avant de le tirer par la veste sur le ring. Il prend alors Chomsky et le place sur ses épaules ! Ce dernier se débat et réussit à retomber sur ses pieds et c’est à son tour de surprendre Yesco avec un lariat ! Les deux lutteurs sont au sol et Chomsky saute rapidement sur Yesco et l’étrangle au sol et l’arbitre vient le retirer ! Chomsky lève les mains… et se remet à étrangler Yesco ! L’arbitre compte encore une fois et Chomsky s’arrête au dernier instant encore.

    Patrick Frazer : Chomsky démontre une belle riposte, nous ne l’avons pas vu souvent dans un ring solo.

    Claudia Banks : Je sais que c’est notre travail de mousser les affrontements, mais là, on encouragera certainement pas les Bullies. Come on Yesco.

    Chomsky garde l’avantage de longues minutes en continuant de travailler le cou de Yesco. Il décide qu’il en a assez finalement et s’éloigne dans le coin du ring et frappe le pied du sol!  Il attend… attend… ET S’ÉLANCE POUR LE RUNNING KNEE ! MAIS YESCO évite ! Grayson se retourne et Big F**kin’ superkick ! En pleinge gueule !  Chomsky titube, mais reste debout. Yesco recule alors et se lance dans les cordes et charge violemment Chomsky qui est catapulté jusque dans le coin du ring ! Il tombe assis… et Yesco se lance ! Cannonball !  Yesco se relève rapidement et attrape Chomsky par le collet et le pantalon et le lève dans les airs… Mais le lance vers le coin et Chomsky tombe coincé entre la 2e et la 3e corde ! Yesco s’avance et le relève et le place sur ses épaules ! The Last Supper !  Réussit !! 1------------2-----------------------3 !

    Décision:
     


    Dernière édition par Admin le Mar 15 Mar - 0:36, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Mar 15 Mar - 0:35


    Après le match, Yesco se relève regarde Chomsky au sol et lui prend le bras.. et lui arrache un bracelet de l’amitié ! Yesco le prend dans ses mains et refait encore le signe des MoM avec ses doigts et alors qu’il célèbre dans le ring avant de quitter, la caméra nous amène rapidement en coulisse. On aperçoit alors Striker et Neil Whitis qui s’engueulent.

    Striker : Tu peux rien me faire Neil. J’ai la carrière de lutteur de Syd dans les mains. Si tu ne commences pas à me respecter et à faire ce que je dis, cette injonction disparaitra jamais.

    Neil : Tu es plus con que tu laisses paraitre. Crois-tu vraiment que Syd serait d’accord que je joue sa carrière contre mon show ? Si Syd était ici, il te frapperait à la gueule et se torcherait la gueule avec ce papier.

    Striker
    : Tu feras quoi alors ?

    Neil : J’peux pas faire entrer Syd dans le bâtiment. Mais, ce que je peux faire, c’est t’en faire sortir. Gardes ? Sortez-le.

    Les gardiens de sécurité attrapent alors les bras de Striker et le traine et celui-ci disparait au loin en silence.


    *
    * *

    Il est là ce soir et la foule nous le fait comprendre en cris et presque en pleurs, Flying Booya fait son entrée dans l’arène ! Les gens crient des BOOYA tout le long de son entrée, entrée pour le moins bondissante, Booya sautille de partout et accourt pour rentrer dans le ring. Il se glisse entre les quatre cordes et grimpe sur un des corners pour ouvrir grands ses bras et lever ses poings au ciel pour célébrer avec sa foule.

    Claudia Banks : L’un des lutteurs les plus appréciés de la fédération sans hésiter.

    Patrick Frazer : Et un lutteur de qualité technique aussi.

    Les lumières s’éteignent sauf un unique rayon de lumière qui annonce l’arrivée de Didier Desville dans l’arène ! Il débarque sous le titantron et commence à boxer dans le vide mais alors qu’il descend la rampe, un autre theme song retentit et c’est Belzebuth qui vient le couper pour rentrer à son tour. Il s’avance d’un pas rapide et vient bousculer son partenaire du soir qui reste planté là, surpris d’un tel irrespect de la part de Belzebuth. Les deux hommes commencent déjà à discuter au bord du ring.

    Patrick Frazer : Une alliance plutôt électrique !

    Claudia Banks : Ca risque de chauffer, en effet.

    Le champion nous fait l’honneur d’être là ce soir, Ryan Wilson accourt à son tour pour rejoindre son partenaire du soir et ses adversaires. Il célèbre avec la foule mais celle-ci est toujours concentrée à hurler des BOOYA et à huer l’alliance entre Belzebuth et Didier Desville. Il rentre dans le ring et parade mais il n’y a rien à faire, la foule n’est pas concentrée sur lui.

    Patrick Frazer : Le match va pouvoir commencer !

    Claudia Banks : L’arbitre fait les dernières recommandations.

    L’arbitre fait sonner la cloche et le match commence !

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Booya est le premier homme du match dans son équipe et le choix a l’air plus compliqué dans le camp opposé. Belzebuth et Didier Desville se disputent et finalement c’est Belzebuth qui prend le pas sur les demandes insistantes de l’arbitre. Belzebuth a gain de cause et compte en profiter, il se jette de suite sur Booya et l’assaille de nombreux coups de poing avant de lui porter une violente Tigerbomb. Le supplice continue pour le héros du peuple qui est dans de sales draps, un Dragon Sleeper est appliqué sur Booya qui peine à s’en sortir. Sa motivation paie et il finit par attraper les cordes. De son côté, Desville est que de nerfs, il demande le tag et hurle qu’il le prendra de force s’il le faut. Flying Booya parvient à destabiliser Belzebuth plusieurs fois avec des contres bien placés mais l’homme est trop lourd sur ses pieds, il est dur à faire tomber ! La brèche est finalement trouvée sur un Dropkick en contre de Clothesline ! Seulement, The Avenger est balancé dans le corner où réside Desville qui prend le tag dessus et perce la défense de Booya sans plus tarder.

    Patrick Frazer : Il a réussi à prendre le dessus sur un pour retomber sur l’autre, tout frais.

    Claudia Banks : Les lois du Tag Team Match !

    Un bel enchainement de Suplex cloue le héros du peuple au sol et malgré les appels incessants de Ryan Wilson, il ne semble pas vouloir faire le changement. Desville piétine littéralement son adversaire et le relève maintenant pour sa fameuse Belly-to-Belly Suplex… Non ! Contre de Booya qui applique sa propre Belly-to-Belly Suplex ! Il se relève et bondit pour un Lionsault ! Le tombé est tenté… UN… DEUX… Non ! Wilson veut lutter un peu et commence à crier à Booya que c’est son tour. Booya est dans le match et n’entend pas, il lève les bras en l’air et crie des BOOYA à la foule qui lui répond de même. Le Booyacadabra est armé… IL S’ELANCE ET ! NON ! Esquive de Desville qui passe dans son dos et Roll-Up ! L’ancien infirmier recule à son tour et se rend dans son coin pour prendre l’élan nécessaire à un Spear ! Belzebuth fait le tag et brise la concentration de Desville. The Avenger rentre dans le ring mais Desville ne compte pas sortir. Il finit par y être contraint par l’arbitre mais les deux lutteurs continuent à se discuter le droit d’être dans le ring.

    Patrick Frazer : Une dispute sans fin…

    Claudia Banks : On veut du combat… Et Booya va nous en donner !

    En effet, le héros du peuple grimpe sur la troisième corde tandis que ses adversaires se battent. Booya hurle à son tour et est prêt à bondir sur Belzebuth qui se retourne vers lui… Wilson fait le tag et donne un grand coup de poing dans l’arrière du genou de Booya qui tombe à la renverse en dehors du ring ! Il peut enfin rentrer mais lorsqu’il passe entre les cordes pour commencer à lutter, Belzebuth se retourne pour porter une Clothesline sur Desville et l’expulser du rebord du ring, comme si Wilson n’était pas face à lui. Le champion Wildside est fou de rage ! Il tapote sur l’épaule de Belzebuth avant de lui porter un grand coup de genou dans l’abdomen et… MIC DROP ! Ryan Wilson porte le tombé. UN… DEUX… TROIS !

    Spoiler:
     

    Le champion Wildside ne décolère pas et tabasse Belzebuth au sol. Une fois satisfait, il célèbre sa victoire. Booya vient le rejoindre et malgré le geste très limite de Wilson, il vient lui tendre la main pour le féliciter… MIC DROP ! Le champion veut se faire une place qui lui est dû et avec les grands moyens !

    Claudia Banks : Un match très étrange, on ne peut pas dire qu’il y avait vraiment d’équipe.

    Patrick Frazer : Et il y en aura encore moins dans les semaines à venir !

    Puis la caméra nous emmène à la pause alors que Ryan Wilson quitte le ring en discutant avec sa ceinture.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Mar 15 Mar - 0:37

    Au retour de la pause, la caméra nous emmène en coulisse où se trouve le Champion de la SOW, Yan Yungsung, en compagnie de Phil Salfino, les deux prêts pour une entrevue.

    Phil :
    Me voici donc à nouveau en compagnie de…

    Une main apparaît dans le cadre de la caméra, puis un bras qui tasse l’intervieweur, puis finalement le corps complet de Darkside qui tasse tout simplement hors-cadre Phil Salfino, prenant au passage le micro des mains de ce dernier.

    Darkside : Laisse-moi deux petites secondes, je vais sortir le script original de cette entrevue.

    Bruit de papier, le grand lutteur déplie la feuille alors que Yungsung hoche négativement de la tête.

    Yungsung : T’es pas obligé de faire un fou de…

    Darkside met un doigt sur la bouche de Yungsung en disant : chuuut.

    Darkside : Ne parle pas un mot de plus, tu es plus crédible lorsque tu es silencieux. Donc, si je me fie à ce script, cette entrevue allait être une réitération de ta nouvelle confiance arrogante, un étalement de ta satisfaction d’avoir eu l’opportunité de défaire trois véritables légendes de cette fédération.

    Darkside enlève son doigt du visage de Yungsung, avant de lui donner trois petites claques sur le visage.

    Darkside : Mais toi et moi savons que si nous n’avions pas accepté de nous coucher, Philo, Rafael et moi… Toi et moi savons très bien que s’il venait un moment où nous laissions tomber les scripts pour en arriver à une véritable bataille…

    Darkside pousse Yungsung au mur en l’étouffant de son avant-bras. Les deux lutteurs se sourient l’un à l’autre.

    Darkside : Je te détruirais…

    Yungsung : Et pourtant, au dernier décompte je t’ai battu les trois dernières fois que nous sommes monté dans un ring l’un contre l’autre…

    Yungsung repousse Darkside, s’empare du micro.


    Yungsung : Et script ou non, j’ai vaincu Philo, Yesco, Rafael, et tous les autres lutteurs qui étaient du Triple Cage, par mon intelligence, mon agilité… Scripté ou non, je mérite entièrement tout ce qui m’arrive aujourd’hui, et même sans script, j’arriverais à te vaincre…

    Darkside sourit, hoche devant la confiance du Champion.


    Darkside : Fait attention à ce que tu demandes, Yungsung… un jour ou l’autre, tu prendras une bouchée trop grosse, même pour l’underdog ultime que tu es…

    Et de nulle part Philo fonce de derrière sur Yungsung le propulsant sur Darkside qui se met à son tour à le frapper de violent coup de poing. Sans trop se rendre compte de ce qu’ils font, Philo et Darkside maltraite à l’unisson le Champion jusqu’à ce qu’il soit au sol sans bouger… Moment de flottement, les deux lutteurs l’observe au sol, puis se regardent… Et la bagarre explose de nouveau! Puis rapidement, techniciens et arbitres arrivent sur la scène pour séparer les deux hommes! Les lumières vacilles, Philo disparaît, laissant Darkside le seul lutteur à la verticale.

    *
    * *

    Puis la caméra nous ramène au ring alors que Rafael se trouve déjà en son centre, attendant son adversaire.

    Patrick : Je ne voudrais pas être à la place du Champion de la SOW, de me retrouver au centre de deux légendes tel que Philo et Darkside… Mais honnêtement, j’aimerais encore moins me retrouver face à Rafael.

    Claudia :
    Pourtant, je suis convaincu que Tony St-Michel attends depuis très longtemps l’opportunité de se venger de la commotion cérébrale et autres blessures qui l’ont envoyé à l’hôpital pendant plusieurs semaines…

    Et à la surprise de tous, Hell Broke Luce de Tom Waits démarre, de la fumée jaillit des coulisses, et remplit la scène. Au bout de 15 secondes, ULMANN fait son entrée, un cigare au bec, vêtu en civil. Il regarde à droite et à gauche, et commence à s'avancer tranquillement vers le ring alors que la foule l’accueille avec beaucoup d’enthousiasme. ULMANN descend très tranquillement la rampe en discutant avec la foule, tout en pointant et narguant Rafael qui semble avoir perdu un peu de son calme à la vue du grand lutteur. ULMANN contourne ensuite le ring, sort une flasque de whisky de son veston et en prends une grande lampée avant de se joindre à Patrick et Claudia.


    ULMANN : Patrick… Mam’zelle.

    Puis ULMANN fait un baisemain à Claudia.


    Claudia : ULMANN… et que nous vaut l’honneur de ta présence?

    ULMANN : Bah vois-tu, j’voulais voir comment l’Raf était capable de s’débrouiller sans son agrafeuse…

    Rafael entendant son nom se retourne vers ULMANN, et fait claquer ses crocs. ULMANN se lève et l’invite à venir danser avec lui à l’extérieur, mais War With a Demon de Metal Step se fait entendre ainsi qu’une forte réaction positive de la foule. La fumée envahit de nouveau le stage, alors que des lumières stroboscopique ébahissent la foule et que Tony St-Michel fait son entrée. La bête saute sur place pendant quelques secondes avant de lâche un cri de guerre. Il pointe Rafael, puis se met à courir pour descendre la rampe, glisse dans le ring et saute littéralement sur son adversaire! L’arbitre fait sonner la cloche!


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Tony réussit à faire reculer Rafael dans les câbles avec une avalanche de coup de poing, avant de l’y projeter, et de l’envoyer puissamment au sol avec un Spinebuster! Rapidement Tony s’accroupit sur Rafael et lui balance une vingtaine de coup de poing en pleine gueule avant de devoir s’interrompre au compte de 4 de l’arbitre. Tony se relève et fait face à l’arbitre qui recule avant de courir et de balancer un puissant coup de pieds dans les côtes de son adversaire. Tony tire ensuite son adversaire vers le coin et lui écrase la gorge avec son pied, avant de lui foutre son genou en pleine gueule. À nouveau l’arbitre s’interpose. Tony recule, puis revient sur Rafael, le relève et le projette au sol avec une Pumphandle Suplex. Il tente le tombée, pour un compte de 1 uniquement. Tony se relève et ouvre les bras en criant avant de se retourner vers Rafael qui le pousse dans les câbles! Scoopslam de la part du Géant Colombien! Les deux lutteurs se relèvent presque simultanément, Overhead Chop qui propulse Tony au sol! Rafael se relève, pointe et cri quelque chose à ULMANN, avant de s’élancer dans les câbles et de frapper Tony avec une puissante Leg Drop. Il tente un tombé mais n’obtient qu’un compte de deux.

    Patrick : Je crois qu’il tentait de te dire quelque chose ULMANN…

    ULMANN : P’tain, j’crois bien qu’il tentait de m’faire un hommage!

    Puis Rafael se redresse, regarde Tony, fait un coupe gorge avec son pouce avant de le relever, de l’attraper par le bras, de faire comme s’il le projetait dans les câbles avant de le ramener violemment vers lui avec un Short Arm Lariat! Rafael ne lâche pas le bras de son adversaire et recommence à trois reprises… Avant de voir Tony renverser sa dernière tentative en le soulevant sur ses épaules avant de le retourner au sol avec un Samoan Drop. Compte de un! Tony et Rafael se relève presque au même moment, Tony évite un coup de poing de Rafael et frappe son adversaire avec une German Suplex! Tony ne lâche pas son emprise, puis le frappe avec une deuxième… puis une troisième! Il couvre, compte de deux et trois dixième! Tony se relève avec un sourire au visage, traque sa proie, attends que Rafael soit a genoux pour s’élancer dans les câbles… BUSAIKU KNEE KICK! Rafael semble hors combat! Tony couvre son adversaire… Compte de un! Compte de deux… Compte de trois… NON! Au dernier moment Rafael relève l’épaule au grand damn de la foule!

    Claudia : C’est venu bien près pour Tony d’avoir sa vengeance en empruntant une page du livre de son adversaire!

    ULMANN : C’est qu’il a la tête dure l’Raf!

    Tony se relève puis redresse Rafael qui le soulève sur son épaule et court avec lui jusqu’à l’écraser dans le coin, avant de rentrer son épaule dans son ventre à répétition, se redresse puis se met à lui balancer de violent coup de poing en pleine gueule, avant de se mettre à le frapper à grand coup de tête… VAMPIRE’S SWORD OUTTA NOWHERE! Rafael jette Tony au sol puis le couvre… Compte de 1… Compte de 2… Compte de 3… NON! Tony réussit à relever l’épaule à deux et neuf dixième! Rafael se redresse, ses crocs claques, alors qu’il se relève et marche dangereusement vers l’arbitre qui, pris de peur, sort du ring. Rafael se retourne vers Tony… SUPERKICK! Rafael ne tombe pas, Tony le soulève et le place sur ses épaules avant de le frapper avec son Predator’s Mark! Tony couvre Rafael, l’arbitre remonte dans le ring! Compte de 1! Compte de 2! Compte de 3! NON!!!!! Au dernier moment Rafael place son pieds sur le premier câble! Tony se relève puis s’en va dans le coin opposé à Rafael Patiemment il attends que le Géant se relève avant de foncer vers lui pleine puissance avec un spears, renversé avec une Release Belly to Belly to Overhead Suplex! Rafael se relève presque au même moment que son adversaire, mais Tony lui envoie un coup de pieds au ventre avant de le placer en position pour le FRENZY! Un powerbomb… Deux powerbomb… Trois powerbomb… VAMPIRE SWORDS! Rafael tombe sur Tony! L’arbitre compte! 1…2…3!!!

    Spoiler:
     


    *
    * *

    Dès que la cloche résonne, ULMANN enlève ses écouteurs et se relève, alors que Rafael se redresse, il cri quelque chose à ULMANN qui ne bronche pas. Rafael fait à nouveau un tranche gorge avec son pouce avant de pointer ULMANN… Puis il fait claquer ses crocs… ET LES PLANTES DANS LE COU DE TONY ST-MICHEL! Le Géant Colombien s’abreuve du sang de Tony St-Michel, et au bout de longues secondes où la foule se tait de stupeur, Rafael se redresse, la gueule pleine de sang, avant de se relever et d’inviter ULMANN à venir le rejoindre sur le ring… et c’est sur l’image d’une confrontation, et d’un Tony St-Michel exsangue que les caméras arrêtent de rouler.

    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Mar 15 Mar - 0:38

    REMERCIEMENTS :

    Didier pour : le segment débutant le show + confrontation Duke et Simmons + Belz et Didier V Booya et Wilson
    Chuck pour : le récap + Yesco V Chomsky et son après-match
    Pétale pour : Segment entre OS et Karybde et Scylla + le match les opposants
    Keibler pour : le segment entre lui et MJ
    Duke pour : pour le match entre MJ et Devilhand
    Philo pour : le segment entre Yungsung, Philo et Darkside + le Main Event.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Titi

    avatar

    Messages : 254
    Date d'inscription : 15/12/2012

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Mar 15 Mar - 5:12

    Wiwi ignoré, il va sûrement faire une connerie.

    Haha, quelle grosse pute le Striker

    En parlant de grosse pute, je demande Matthew Duke. Insupportable, le coup de micro pas mal.

    On continue la feud entre DH et Légion, d'une manière assez classique ma foi.

    Ca va, les OS choisissent carrément leur challenger en fait Hahaha

    Voilà, Price devait apparaître un peu plus fort, c'est fait, après un discours imbuvable, comme d'hab haha, de Zack

    Yesco défonce Chomsky, ah là les gars ils avaient pas d'enveloppe magique!
    Yesco c'est un thug, il arrache le bracelet de Chom'. Whitis utilise son pouvoir, youplaboum.

    Ah bah voilà, fallait pas l'ignorer!

    P'tain, l'est barbare le Raf!
    Revenir en haut Aller en bas
    Ezekiel

    avatar

    Messages : 1500
    Date d'inscription : 05/05/2013
    Age : 32

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Mer 16 Mar - 4:47

    Un bon show qui solidifie plusieurs affrontements. Les feuds sont maintenant plus clair et nous donne une bonne indice de ce qu'aura l'air le PPV dans deux semaines. 

    Deux gars veulent s'en prendre à Booya, mais le champion Wildside n'aime pas être mît de côté! Le résultat? Probablement un 4 way au PPV!

    Simmons Vs Duke vient de prendre une touche d'intensité. Le champion voudra certainement répondre bien vite.

    Vous pensiez vraiment qu'on donnait des combats gratuits comme ça? LOL! Pendant un moment, j'ai cru que Théodore Long sortirait des coulisses et nous dirait que nous aurions droit à un combat par équipe......Ben c'était deja un combat par équipe, mais que Legion et DH serait ajouter. Vous me comprenez :-P

    J'espère qu'on verra un peu plus les deux équipes pour pouvoir partager cette feud. Disons que même si la division par equipe à été un peu "Pimper", la participation n'est pas toujours au rendez-vous. Un peu dur de tenter de s'établir comme champion quand on a personne qui ne répond à nos attaques Hahaha 

    Price et Keibler on, je l'espère, une feud tremplin. Une feud qui permettra de les pousser vers les sommets. Même chose avec Striker Vs Wes. Voici 4 gars qui pourrait très bien faire parti du main Event de BOC. Au minimum du Money In The Bank! Je l'avoue, je suis jaloux de ne pas être en feud avec eux ;-)

    Philo/Darkside/Yan continu de grimper en intensité aussi. La conclusion doit arriver bientôt, selon moi, pour que nous assistons à Darkside Vs Philo lors de BOC

    Grosse surprise pour finir le show et je dois dire que j'ai aimé! Je suis d'accord avec Rafael lorsqu'il parle de la transformation humaine de Tony, alors ce sera bien de le revoir vampire. 

    Good job guys!
    Revenir en haut Aller en bas
    Eden

    avatar

    Messages : 1632
    Date d'inscription : 11/02/2012

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Jeu 17 Mar - 6:47

    Curieux que ce Showdown ne soit pas plus commenté! Il est de qualité et il s'y passe plein de choses. Bizarre !
    Revenir en haut Aller en bas
    Laurence
    Admin
    avatar

    Messages : 8172
    Date d'inscription : 22/09/2011
    Age : 28
    Localisation : Bah Ici?!

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Jeu 17 Mar - 12:01

    C'est tristement mort sur le forum ces temps-ci... Sad

    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    #StandUpAndFight
    Revenir en haut Aller en bas
    Darkside

    avatar

    Messages : 1264
    Date d'inscription : 23/02/2012

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Jeu 17 Mar - 12:03

    Bah Raf, pour moi, c'est juste que je l'ai trouvé à chier en fait.

    Du début à la fin c'est de la bouse sidérale. On a rarement atteint un niveau aussi proche des caniveaux. Alors en détail :

    On commence avec une humiliation de plus pour Wilson. Genre.
    Striker pouet pouet injonction. Ouah.
    et après l'autre, le gars quoi et son discours insipide...
    Suite à venir oh et puis non ca n'en vaut pas la peine.










    Vous y avez cru lol ?

    Vrai version :

    Wilson reste toujours un personnage fascinant je trouve. Il est facile à utiliser dans des segments.
    Striker utilise l'arme légale, classique mais en phase avec le perso je trouve.
    Duke enchaîne avec un speech. Je me suis dit que 3 segments d'affilé c'est peut être un peu lourd mais ça passe vu qu'ils ne sont pas trop longs.
    MJ/Devil : le match débute bien et limite l'intervention frustre. Cependant, c'est extrêmement bien enchaîné avec le tag qui sert surtout à montrer que la tag championne décide de tout.
    Zack a toujours ce don d'être exécrable. Bonne "promo".
    Wes most rapide match : purée ca traine pas lol. Match tellement rapide que j'ai failli le zapper.
    Equipes improbables : match étonnant donc sympa comme affiche.
    Promo Dark: bien utilisé et en phase avec mon perso actuel. La fin laisse présager encore beaucoup de baston à 3.
    ME hard : toujours solide les bonhommes. Ulmann en plus ca fait donc du virilité +++.
    Revenir en haut Aller en bas
    Mr Mayhem

    avatar

    Messages : 734
    Date d'inscription : 25/02/2015
    Age : 24
    Localisation : Belgique

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Jeu 17 Mar - 13:55

    Pays de galle indépendant !
    Revenir en haut Aller en bas
    Methodcobra

    avatar

    Messages : 2407
    Date d'inscription : 04/02/2012
    Age : 31
    Localisation : Montreal,Quebec

    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016 Ven 18 Mar - 11:28

    Cela faisait un moment que je n'avais pas commenté alors voilà ^^

    Segment Belz-Desville et Wilson : Je crois que Wilson devra faire un dessin pour comprendre se qu'il veut la prochaine fois ou dans un combat contre l'un des deux se qui sera intéressant.Car cela n'est pas tout le monde qui saisit l'art de briser le quatrième mur, à part peut être Darkside:P.

    Segment Striker et ses bullies : Vraiment une enflure ce prof, comment les filmores vont réagir à son injoction?

    Duke et Simmons : Serais-ce bientôt le début d'un nouveau courronement ou Duke sera juste un autre statistique dans les victoires du Intercontinental champion? C'est se qu'on va découvrir bientôt.

    Price vs DH : Malheureusement pour MJ il continue de nager dans les défaites tout ça à cause d'une interventions des sbires de Légions. Au moins c'est pas une victoire cleans et Devilhand s'en est bien tiré à la fin.

    Les power couple qui mettent leurs grain de sel : Et moi qui croyait qu'il se joignais à la fiesta? Non! Ils sont plus interessé à donner une leçon à Scylla et Karydbe.

    OS vs Karydbe&Scylla : Cela fût rough pour les champions face à ces monstres mais les Power Couples assurent quand même une victoire malgré qu'elle n'est pas cleans.

    Keibler et Price : Cela fût marrant se que Keibler, j,ai bien aimé le passage sur les anglais xD. Sinon ce dernier subit les conséquences de ses paroles par MJ qui je crois, n'a pas digérer sa défaite par DQ ou peut-être qu'il se montre succeptible aux paroles de ce branleur de Keibler?

    Yesco vs Chomsky : Commence mal pour l'un des bullies de Striker qui encaisse une défaite rapide face à Yesco et Neil qui ne digère pas les actions de Stryker décide d'en faire autrement avec ce dernier en l'expulsant à l'extérieur de son show.

    Belz&Desville vs Wilson&Booya : Oh! Finalement c'était un tag team match entre les quatre qui ne semble pas vraiment un tag team, car il y avait un peu de l'animosité entre Belz et Desville.

    Darkside et moi : Plus crédible lorsque je parle pas? Dit celui qui se fit sur son scripte pour me clencher. On croirait The Rock qui garde ses phrases dans ses poignet :



    LOL sérieusement, le segment était bien. Il y a toujours une forte tension entre Darkside et moi. En plus je me fait passer à tabac par mes deux victimes. C'est fout comment j'ai de l'amour à la Sanctuary of Wrestling.

    ME : Comme mon combat contre Philo cela fût serré entre Rafael et Tony. Le géant vampire était sur le point de gagner mais Tony est parvenu à l'emporter. C'est à croire que ULMANN lui porte chance et comme cadeau de victoire, Rafael lui offre en plantant ses crocs dans le cou de St-Michel. Je crois que Rafael trouve que cela manque de vampire à la SOW.


    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Showdown : 14 Mars 2016

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Showdown : 14 Mars 2016

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

     Sujets similaires

    -
    » 5 mars 2016
    » Commémoration du 20 mars 2016 - Souvenirs de l'Algérie
    » 27 mars 2016
    » Mordheim IRL, le 19 Mars 2016.
    » Planning des Messes de l'Ensemble Paroissial Sant Mikêl /du 22 avril au 26 juin 2016/ Lettre du mois de Juin

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Sanctuary of Wrestling :: Le In-Gimmick :: Shows :: Showdown-