Bienvenue à la Sanctuary of Wrestling, une fédération virtuelle québécoise accueillant vos lutteurs créés.
     
    AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

    Partagez | .
     

     Blood of Champions 2016

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 5:19


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Les lumières jaillissent enfin des ténèbres qui berçaient la salle, que dis-je, l’arène qui accueille ce soir le pay-per-view de l’année ! Blood of Champions ! Les commentateurs débarquent sur la rampe et se font accueillir comme il se doit ! Les fans sont surexcités malgré le retard que semble avoir pris le show…

    Claudia Banks : Messieurs, dames… Bonsoir et bienvenue à Blood of Champions !

    Patrick Frazer : Ce soir, nous allons assister à du grand spectacle mais je crois qu’un lutteur a été choisi pour vous présenter la carte…

    Claudia Banks : Et oui, je vous demande de lui réserver tous vos applaudissements : NEIL WHITIS !

    La foule s’attendait visiblement à un autre nom puisqu’elle réagit à peine lorsqu’apparait le General Manager. Celui-ci est dans un costume bien différent de celui qu’il a l’habitude de porter au quotidien, en tenue de lutte avec un slip mauve, il s’avance vers le ring, micro à la main !

    Neil Whitis : Que voulez-vous ? On arrête pas le progrès… Bonsoir à tous ! Nous nous excusons pour ce contretemps technique, j’ai cru comprendre que notre ingénieur lumière avait fait un malaise alors on a fait comme on a pu… Quoiqu’il en soit, je suis là pour vous assurer que le show se passera dans les meilleures conditions possibles !

    La soirée s’annonce chargée alors je ne vais pas vous faire attendre plus et nous allons revoir ensemble les annonces des matchs que nous verrons ensemble ce soir !

    Le match de la soirée sera bien évidemment le MITB où six hommes en colère chercheront à remporter une chance pour le titre SOW ! Ce même-titre pour lequel s’affronteront Wes Yesco et Legion dans le Main Event !

    Du côté Wildside, MJ Price et Didier Desvilles continueront leur valse enflammée et Price parviendra peut-être à reconquérir un titre qu’il a déjà possédé.

    Par la suite… Oh et puis, vous les connaissez déjà ces matchs-là ! Place au match de la soirée ! J’appelle mon adversaire : Chuck Striker ! On va en découdre dès maintenant.




    *
    * *


    La foule est prise de court et se tourne vers le titantron. Les secondes s’écoulent et enfin se met à vibrer le theme song de Chuck Striker qui débarque sans plus tarder dans l’arène, accompagné par Grayson et Chomsky ! D’un pas lourd, il s’avance vers le ring où il rentre, toisant Whitis qui s’échauffe en le regardant sarcastiquement.

    L’arbitre fait sonner la cloche, le match peut commencer !


    Match pour le poste de General Manager
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Neil Whitis

    Striker ne perd pas de temps pour prendre l’avantage, il s’acharne sur Whitis sous les rires amusés de Grayson et Chomsky. Le pauvre General Manager tente de se mettre en garde mais Striker s’en amuse, il tourne autour de lui et attise les huées de la foule. Cutter de Striker qui flanque Whitis au sol ! Striker se tourne vers ses camarades et vient frapper dans leur main, fier de sa domination… ET SE PREND UN LOW BLOW ! Whitis vient de se disqualifier, l’arbitre fait sonner la cloche… Que fait-il ?! Whitis se tourne vers l’arbitre et lui rappelle qu’il est encore General Manager alors il ferait mieux de faire comme s’il n’avait rien vu… C’est scandaleux ! Chomsky et Grayson regardent leur partenaire s’écrouler et s’apprêtent à monter dans le ring mais ils se font, eux aussi, attaquer par derrière par les Filmore ! Ceux-ci sont lourdement armés et les tabassent comme il se doit !

    Claudia Banks : Un match plein d’éthique.

    Patrick Frazer : Il fallait s’y attendre, l’enjeu est trop grand !

    Whitis sourit et fait le tombé victorieux sur Chuck Striker… Non ! Malgré un tel coup, l’enseignant tient bon et reste dans le match ! Hors du ring, c’est le chaos, un vrai pugilat. Les deux équipes se frappent dessus chacune leur tour tandis que Striker se relève et a l’air furieux. Whitis recule de quelque pas mais se prend une vilaine Clothesline ! Je crois que ça va être l’heure du contrôle pour Whitis… EVALUATION ! Striker coince son adversaire dans sa prise de soumission… IL NE TARDE PAS A ABANDONNER ! WHITIS JETTE L’EPONGE !

    Spoiler:
     

    Striker jette son adversaire du ring, le faisant rouler à grands coups de pied. Sans prendre le temps de célébrer, il vient récupérer l’avantage numérique avec ses partenaires et parvient à faire fuir les Filmore sous les huées de la foule, mécontente de ce changement de manager.

    Claudia Banks : La soirée commence sur un premier rebondissement…

    Patrick Frazer : Et je crains le pire pour les prochains shows, il va falloir relire nos contrats !alloir relire nos contrats !
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 5:19

    La caméra se faufile à travers les couloirs de la Sanctuary of Wrestling et s’immisce dans une loge à la porte entre-ouverte. On entend déjà le rire de MJ Price qui est en pleine activité manuelle. Oh non, ce n’est pas ce que vous croyez. Je vous explique. Muni d’un marqueur, il écrit les mêmes mots sur plusieurs papiers. « Street Match ». A chaque papier où les deux mots sont inscrits, il le retourne face contre table et en réécrit un autre. Il en est maintenant à plus d’une dizaine mais arrive alors Didier Desville qui vient railler son adversaire avant le match.

    Price est tout confus et s’empresse de terminer son dernier papier et le retourner sur la table. Il sourit à Didier.

    MJ Price : Je pensais justement à toi. Tu étais le premier à vouloir défendre ton titre dans des matchs à stipulation puis… Plus rien. Tu ne t’es pas vanté de cette parole mais je vais te mettre au défi d’accepter de jouer ton titre dans un match Hardcore. J’ai écrit des stipulations sur chacun de ses papiers. Pioche-en un et on s’affrontera dans la stipulation que tu auras découverte. Le hasard fera bien les choses, j’en suis sûr et puis, ça donnerait un peu de fougue dans ce match, qu’en penses-tu ?

    Desville s’approche de la table au grand plaisir de Price qui sent que son plan va enfin fonctionner. Un pas, deux pas, le voilà maintenant face à Price. Il le regarde droit dans les yeux et tend la main, comme pour prendre un papier… Sauf qu’il lui en tend un, de sa poche ! MJ Price n’en revient pas et ouvre le papier pendant que Desville s’explique.

    Didier Desville : Je vois qu’on a eu la même idée. Je ne reviens jamais sur ma parole, pas comme toi. Etant le champion, je n’ai pas à jouer à tes tours de passe-passe, prépare toi car ce n’est pas dans ta stipulation favorite que tu auras ta chance de prendre mon titre…

    Desville s’apprête à sortir de la loge avant de se retourner.

    Didier Desville : J’espère que tu n’as pas peur des barbelés…


    _______

    Claudia Banks : Ca ne va pas rigoler dans le match Wildside, ce soir !

    Patrick Frazer : En parlant de rigoler, le match qui suit risque d’être folklorique…

    Les lumières s’éteignent subitement et quelques secondes passent avec que des halos rouges éclairent la foule. Un faisceau lumineux balaye la salle et s’arrête par endroit sur des personnes portant le même masque que Ryan Wilson ! C’est maintenant une dizaine de personnes qui sont éclairées et qui s’avancent vers le ring d’un même pas ! Les voilà s’approchant du ring, ils passent les barricades et entourent le lieu du combat… Un des Wilson grimpe dans le ring et s’élève sur un des turnbuckles, célébrant avec sa foule ! Celle-ci applaudit l’étrange personnage qui applaudit dans ses mains.

    Claudia Banks : Très populaire ici, ce cher Wilson !

    Patrick Frazer : Un bon élément, à n’en pas douter.

    Wilson est encore en train de célébrer avec la foule qu’un nouveau theme song surgit dans l’arène… Nouveau ? On vient de l’entendre ! C’est Ryan Wilson qui débarque sous le titantron… Mais ? Il y a deux Ryan Wilson ! Le nouvel arrivant accourt vers le ring et vient y grimper pour bousculer son semblable. Les deux hommes se revendiquent être le Wilson et commencent à en venir aux mains. Ryan Wilson claque l’autre Ryan Wilson qui s’insurge qu’on ne le reconnaisse pas.

    L’arbitre ne sait pas quoi faire et décide de faire sonner la cloche, on finira bien par savoir lequel des deux est le vrai Wilson.


    Single Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les deux Wilson s’attrapent par le masque et tentent d’enlever celui de l’autre mais se repoussent, voyant que le masque commence à partir. Les deux font les mêmes gestes, comme si ce n’était que le même homme devant un miroir. La foule est amusée mais étonnée de ce spectacle. Ryan Wilson fait un pas en arrière, l’autre fait de même… DROPKICK DE WILSON SUR WILSON ! On reconnait bien le style de King Nas dans ce Drop Kick ! Enfin, c’est ce qu’on se dit… Le tombé est tenté instantanément… Non ! Le Wilson retourne le tombé et les rôles s’inversent, nouveau tombé… Non ! Encore un tombé… Non plus ! A force de les voir tourner dans tous les sens, on ne sait plus qui est le Wilson King Nas qui a fait le Dropkick…

    Claudia Banks : Regardez l’arbitre, il ne sait plus où donner de la tête !

    Patrick Frazer : En même temps…

    Les deux hommes se font face et Wilson offre une Bitch Slap à son semblable avant de partir pour le Mic Drop ! L’autre Wilson se défait de la prise et repousse son attaquant, lui reprochant de voler jusqu’à ses prises ! L’autre se brusque et jure que ce sont les siennes ! Les prises et les coups s’enchainent et on ne parvient toujours pas à départager le vrai du faux et à discerner lequel des deux est celui qu’il prétend être, cela n’a ni queue ni tête ! Ryan Wilson s’avance vers son opposant et l’attaque d’un Eye Poke ! Le touché est complètement sonné et recule de quelques pas et ne va pas tarder à prendre un nouveau coup puisque Wilson s’avance vers lui… SUPERKICK en pleine tête ! Le Wilson ayant reçu l’Eye Poke simulait et vient maintenant porter le BREAK THE FOURTH WALL ! Il hurle que le vrai Wilson aurait su que Wilson porte toujours un masque avec une protection au niveau des yeux ! La prise est resserrée et l’homme qui l’a subit ne tarde pas à lâcher prise, il tombe complètement KO !

    Spoiler:
     

    Ryan Wilson gagnant célèbre sa victoire avant de se pencher sur son adversaire et lui enlever son masque sous lequel se cache… Un autre masque ! Serait-ce le vrai Wilson au final ? Non ! Le deuxième masque enlevé, on s’aperçoit de la supercherie et King Nas apparait au public, complètement inconscient ! Wilson peut maintenant fêter sa victoire.
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 5:19

    « Ils n’ont jamais rien compris, tu le sais très bien. Ce n’est pas une question de gros bras ou de gloire. Je m’en fous de ça, tu l’sais bien, joue pas au con pour me motiver. J’ai pas besoin de motivation, j’en ai jamais eu besoin. A chaque fois qu’on a eu besoin d’écraser quelqu’un, on l’a fait. Aujourd’hui, ce sont ces codes à la con que je veux briser. Il se croit plus malin que tout le monde mais je vais lui montrer que l’enfer, c’est tout ce qu’il ne voit pas. »

    Belzebuth est en coulisses accompagné de son fidèle partenaire au sein de l’Alliance Maudite : Matthew Duke. Les deux hommes discutent des matchs qu’ils vont avoir dans la soirée.

    Matthew Duke :  De toute manière, la roue a tourné et le monde est à nous désormais. On l’a prouvé ailleurs, on le prouvera encore ce soir. Notre empreinte s’inscrit petit à petit à la Sanctuary of Wrestling, je suis champion et toi tu t’attaques à un des monstres sacrés de l’histoire de la fédération. Encore une fois, nous sommes au sommet de la hiérarchie.

    Belzebuth a l’air pensif, il regarde son partenaire comme s’il ne l’avait pas écouté.

    Belzebuth : Tu le conserveras ton titre, ça ne fait pas de doute. Et puis, s’il y avait un intrus, tu sais que je regarde le match dans ma loge avec le verre de champagne qui me reviendra de droit.

    Un technicien rentre dans la loge et semble appeler Belzebuth pour son match. Celui-ci le suit et laisse le Duke avec son titre, souriant de voir leur alliance toujours aussi forte.


    ________

    Plus aucune lumière ne parvient à résister à l’arrivée du dieu des enfers ! Darkside va maintenant pouvoir faire son entrée dans l’arène. Une étincelle jaillit sur le titantron. La flamme surgit enfin et est accompagnée par tant d’autres dans l’arène, sur la rampe et dans le ring ! La salle baigne maintenant dans les flammes et des gouttes de sueur coulent sur le front de nos spectateurs les plus rapprochés. Une horde d’hommes débarque sur la rampe, ils sont des dizaines et sont tous encapés, sous de grands voiles noirs. Comme une marche funéraire, ils s’avancent vers le ring avant de s’écarter et laisser passer leur maître : Darkside ! Celui-ci s’avance vers le ring, entouré de ses fidèles. Les flammes continuent de jaillir, sans cesse. Le dieu des enfers est maintenant au pied du ring mais toute sa mise en scène est rompue en instant.

    Claudia Banks : Tiens, plus de flammes ?

    Patrick Frazer : On dirait bien que non.

    Et pour cause ! C’est à Belzebuth de faire son entrée ! Darkside se retourne et le voit arriver, en chef de file. De quelle file ? De celle de son armée à lui. Son enfer l’accompagne, des hommes et des femmes malmenés par la vie. Un mec sans bras, une femme à la mâchoire arrachée, un autre dont le visage ne permet pas de voir s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. Deux univers vont s’affronter ce soir et la horde de Belzebuth le suit jusqu’au ring, rejoignant petit à petit la meute de Darkside. Les deux lutteurs se regardent. Les rejetés de la vie s’attaquant aux fidèles de Darkside ! Ce sont des dizaines d’hommes et femmes qui se battent entre eux tandis que les deux lutteurs sont toujours en leur centre.  

    Belzebuth passe devant Darkside et monte dans le ring pendant que ses monstres s’attaquant à ceux de Darkside. Darkside le rejoint et regarde son armée souffrir autant qu’elle fait souffrir celle de Belzebuth. Le ring est entouré, ils ne pourront visiblement pas en sortir ce soir. L’arbitre les regarde et fait sonner la cloche, un peu inquiet.



    Single Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les deux hommes se tournent autour. Belzebuth n’est pas peu fier du chaos qu’il vient d’instaurer dans l’arène. Il sourit et montre à Darkside le monde dans lequel ils évoluent, écartant les bras en large. Le dieu des enfers est imperturbable… Quoi que la droite que vient de lui mettre Belzebuth pour entamer les hostilités semble l’avoir réveillé ! Belzebuth surenchérit et à chaque coup, il lui peste des mots inaudibles mais qui semblent emplis de violence. Dans ce climat de haine et de chaos, Belzebuth prend l’avantage et parvient à dominer le dieu des enfers. Sa gourmandise est trop grande, il veut humilier son adversaire avec une Powerbomb mais Darkside se démène et tient à son honneur, il parvient à renverser la tendance et c’est maintenant Belzebuth qui subit les coups de son adversaire.

    Claudia Banks : Doucement avec notre table, messieurs, dames…

    Patrick Frazer : Quel foutoir…

    Darkside enferme Belzebuth dans une vilaine prise d’enfermement mais là encore, l’honneur est plus important que tout et aucune chance qu’il abandonne sur un moment difficile. Le voilà qui se débat, qui se démène comme il peut, la vision de tout ce cauchemar l’entourant le revigore et il parvient à trouver une faille dans la prise de Darkside et la renverse ! Darkside est maintenant gorge nouée par le bras de Belzebuth mais pour lui, aucune envie de le faire abandonner, il le massacre contre son genou en Backbreaker ! C’est une lutte farouche qui a lieu entre ces deux hommes, pire entre ces deux mondes. Chacun cherche à renverser l’autre, à lui montrer sa notion de l’enfer. L’affrontement est serré, les dominations imperceptibles dans la durée. Animés par la volonté et l’honneur, ils se battent comme des bêtes pour survivre et vaincre celui qui met en péril son univers.

    Patrick Frazer : Quel combat, quelle intensité, on dirait que leur vie se joue là-dessus !

    Claudia Banks : C’est plus important encore, ce sont des idées qu’ils défendent ce soir.

    Leur prétention les pousse parfois à l’erreur, là où ils croient leur adversaire vulnérable, ils en oublient sa force et se font avoir dans leur propre jeu. Plusieurs Dark Slam et Vengeance Shot sont tentés mais à chaque fois ils ne servent qu’à faire revenir leur adversaire dans le match. La tension monte à mesure que la fatigue se fait ressentir, chaque coup marque un peu plus la fin du match car tous dieux qu’ils peuvent être de leur univers, ils ne peuvent se battre indéfiniment et l’issue du combat approche. Les deux hommes commencent à s’attaquer autour du coin du ring et à y grimper. Belzebuth place son adversaire pour un Vengeance Shot mais ça ne se concrétise pas, Darkside fait de même pour son Ultimate mais pas mieux ! Il est balancé par Belzebuth avec une Belly-to-Belly Suplex !

    Claudia Banks : Ca commence à s’échauffer.

    Patrick Frazer : Ca n’avait pas encore commencé ? Il y a déjà deux ou trois gars complètement inconscients par terre, hein…

    La fatigue se fait sentir sur le visage des deux hommes qui ne rigolent plus comme ils le faisaient au début du match. Les coups de poing se font plus lent et plus lourds. Belzebuth s’impatiente, il profite d’une mauvaise prise de Darkside qu’il a retourné en DDT pour grimper sur l’un des coins du ring et préparer sa fameuse Diving Clothesline. L’affrontement d’univers hors du ring touche à sa fin, il ne reste plus que quelques membres de chaque clan. Il en sera bientôt de même dans le ring. Darkside est debout… BELZEBUTH S’ELANCE POUR LA DIVING CLOTHESLINE ! Darkside titube et fait un pas de côté en chancelant, sauvant sa tête ! Belzebuth se retourne et se prend un coup de pied dans l’abdomen, ça sent mauvais. Darkside est préparé. HELL RIDE ! Le tombé ne tarde pas. UN.. DEUX… TROIS !

    Spoiler:
     

    Au moment où Darkside remporte le match, il n’y a plus que des corps inconscients hors du ring. Il est le dernier debout. Il se poste devant Belzebuth et lève les bras au ciel. Les lumières s’éteignent et se rallument, Darkside et les siens ont disparu.
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 5:19

    Claudia Banks : Eh! Voilà le moment que tout le monde attedaient tous, le Money in the Banks Elimination chamber 2016.  De la pure barbarisme à l'intérieur de cette structure fait par Satan.

    Patrick  Frazer : En plus de cinq grand gaillard qui se trouve à l'intérieur de cette cage.

    Claudia Banks : Booya devra trouver un moyen de survivre dans cette cage s'il tient à devenir pour une seconde fois Mister Money in the Bank 2016.

    Sad But true de Metallica retentit et Finn Simmons est le premier à faire son entrée sur le stage. Comme d'habitude il se met à garder sa vivacité tel qu'un Brock Lesnar et des feux d'artifices qui explosent derrière lui, au moment qu'il  baisse ses bras d'un geste vif. Il prend un bref moment d'observer cette structure avant d'entrer à l'intérieur pour se prendre une cellule.

    Claudia Banks : Frank Sinmmons, Ancien champion Intercontinental fait sa première apparition à l'intérieur de la cage.

    Patrick Frazer : Étant connus sur son ancien pseudonymes Bring_it, ce dernier sera capable d'en donner ce soir.

    On voit Frank Simmons qui est à l'intérieur de sa cellule et semble patiemment à attendre l'arrivé du prochain adversaire et Behind's Blues eyes de Limp Bizkit envahit les stéréos. Rafael fait son entrée sur le stage. Il avance avec une envie d'amener la brutalité à dans ce Elimination Chamber. Il ne perd pas de temps à entrer à l'intérieur de la cage pour se prendre une cellule tout prêt de Simmons.

    Claudia Banks : Tu imagines si Rafael est le Mister Money in the Bank?

    Patrick Frazer : Je crois que cela ne vaudra pas grand chose, car depuis que Yan fût champion de la SOW. Rafael s'est juré de détruire tout se qu'il a devant lui. Les titres ne valent pas grand chose pour lui. Se qu'il importe est de voir quelqu'un sur un lit d'hôpital ou dans un cercueil.

    Booya de La Harissa résonne dans la salle et "Booya" apparaît sur l'écran avec un fond très coloré. La foule semble recommencer à lui faire confiance avec une accueil très positive. Il arrive en sautillant et en levant ses mains dans les airs, tel qu'un Daniel Bryan. jusqu'au milieu de la scène où il pointe à l'aide de ses doigts la foule de chaque côté du ring en criant "WE ARE NATION! WE VICTORIOUS!" Il commence ensuite à descendre la rampe en marchant avec un grand sourire et en criant "Booya" à répétition avec une partie de la foule sous le rythme de son thème musical. Il arrive près la cage et prend une grande respiration pour ensuite entrer à l'intérieur du Élimination chamber et se prend une cellule tout prêt de celui de Rafael.

    Claudia Banks : Parlant de Booya, le voilà enfin à l'intérieur de la chambre éliminatoire. Avec une seule envie, devenir Mister Money in the bank pour la seconde fois.

    Patrick Frazer : S'il réussit, il aura réparer se qu'il a détruit comme réputation lorsqu'il était MadBooya.

    Hell Broke Luce de Tom Waits démarre, et de la fumée jaillit des backstages, et remplit la scène. Au bout de 15 secondes, ULMANN fait son entrée, un cigare au bec. Il regarde à droite et à gauche, et commence à s'avancer tranquillement vers la structure démoniaque. Avant d'y entrer, il tire une dernière grosse taffe, et balance son cigare pour être enfin prêt à l'action dans ce Elimination Chamber.

    Claudia Banks : ULMANN, un autre des favoris qui pourrait être un potentiel Monsieur Money in the Bank.

    Patrick Frazer : Il a prouvé qu'il peut donner une raclée dans des matchs barbariques alors pour lui, un Elimination chamber ne sera que de la petite bière.

    :La salle s'assombrit, puis lors des deux "sursauts" de batterie une lumière vive et blanche éclaire la salle. Puis se rééteignent soudainement après ces deux "sursauts" les lumières restent éclairées. Mustaine apparaît alors sur le titantron. Il avance en direction du ring sans regarder les fans. Il semble plus concentrer à donner la performance de sa vie dans cette cage. Il ne perd pas de temps à entrer à l'intérieur et à attendre Methodcobra au milieu du ring.

    Claudia Banks : Mustaine risque d'accomplir quelque chose de gros, s'il ressort vainqueur du Elimination Chamber.

    Patrick Frazer : Et il pourra être le premier membre de la Nextgen à devenir champion du monde s'il parvient à vaincre Wes ou Légion.

     I Don't Wanna Be Me de Type O Negative résonne dans l'arène. Des lumières similaires à ceux de l'entrée Triple H se mets à éclairer l'arène. Alors que la salle devient un peu sombre pour faire place à ses lumières. On entend des riffs de guitares qui commence. Une fois que Peter finit répéter deux fois i don't wanna be, i don't wannabe me ainsi que anymore la musique devient mouvementé et MC apparait d'une manière énergétique. Derrière lui, des flammes se mettent à apparaître, et ce dernier se mets à bouger comme Edge de chaque côté. il fait une marche rapide pour aller vers la cage pour démarrer le combat entre Mustaine et lui.

    Patrick Frazer : qui aurait deviné que Methodcobra serait de retour pour entrer à l'intérieur du Élimination Chamber?

    Claudia Banks : Tout peut arriver à la Sanctuary of Wrestling même une victoire de ce dernier. Cela me fait rire d'entendre de Sex Bomb, que c'est chance son mince de gagner le Money in the Bank. S'il serait pas préoccupé par son égo, il devrait savoir que Methodcobra est un spécialiste dans l'art du survie. Il peut prendre des raclée comme il peut en donner. Il a même été vainqueur du Royal Rumble 2013.

    Patrick Frazer : Allons ne te laisse pas emporter , tes émotions. Nous savons tous se qu'il est capable de faire et il va continuer nous épater ce soir.

    Ding! Ding! Ding!

    Money in the Bank Elimination Chamber Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Le combat est enfin commencé et les quatre hommes observe Methodcobra et Mustaine en train de s'échanger des mots. On voit ce dernier qui se met à dire des trucs qu'il devrait laisser la place au jeunes et retourner dans le club de l'âge d'or et le Mercenaire mais fin aux insultes avec un coup de tête qui déstabilise the Heart of Gold et le bombarde de coup de coudes et coup de pieds de style Muay thaï. Il l'emporte dans un coin et continue à le maltraiter avec une série de droite et un uppercut qui fait tomber l'ancien Warmachine sur le derrière tout prêt d'un coin. The Merc with the Mic relève Must et l'envoie au sol avec un sidewalk slam. MC va pour le pin, Un!...Deux! Dégagement de Mustaine, le Mercenaire le relève par les cheveux mais perd le contrôle lorsqu'il subit un Jawbreaker. The Heart of Gold profite de cette ouverture pour rebondir dans les câbles et lui envoie la botte en pleins figure.  Mustaine continue son assaut avec des descentes de genoux suivi d'un élan dans les câbles et d'une autre descente de genoux sur la figure du serpent. Le Rocker dans l'âme, va pour le pin, Un!.....Deux! Dégagement de l'innovateur de la Brutalité.

    Mustaine continue de maltraiter MC avec des droites aux visages, il lui balance quelques insultes mais se fait avoir lorsqu'il a la garde baisser par le spécialiste des soumissions qui l'emprisonne dans un jugigatame. The Heart of Gold reste emprisonné pour quelque minutes pour ensuite avoir trouvé un moyen de se dégager avec une roulade. Les deux lutteurs se relève debout et Mustaine esquive le spinning roundhouse kick d'MC. Il voit qu'il se tient tout prêt des câbles et le Rockeur envoie le mercenaire à l'extérieur du ring avec un clothesline. Mustaine saisit les jambes du Merc with the Mic et écrase la figure de ce dernier contre la grille avec un slingshot. Il le relève de nouveau et le prend par la taille pour écraser de nouveau sa figure vers la porte de cellule de Rafael, qui apprécie de voir son ancien rival se faire malmener.

    Claudia Banks : Mumu ne se laisse pas impressionner face à Methodcobra.

    Patrick Frazer : Et c'est surprenant d'ailleurs.

    The Heart of Gold détient toujours le contrôle sur Methodcobra en frottant son visage contre la grille. Il le relève de nouveau et le prend par la taille pour tenter de l'écraser contre la cellule de Simmons mais MC renverse à la dernière minute et c'est Must qui rencontre la cellule à la place.  Surpris, The Heart of Gold tente de riposter mais se fait avoir par le flying knee elbow combinaison et l'attrape par la gorge pour le ramener dans le ring avec un choke slam.

    Claudia Banks : Et voilà une dose de brutalité pour toi.

    Patrick Frazer : Cela n'est pas fini, MC décide de prendre des risques.

    Comme cité par Patrick, MC grimpe la troisième corde et attend que Mustaine se relève pour s'élancer avec un diving tiger knee sur la mâchoire du Rockeur. The Innovator of Brutality s'apprêtait à se préparer pour un trademark mais se fait distraire par le compte à rebours.

    10!.....9!.....8!....7!....6!....5!....4!.....3!......2!....1!

    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN!!!!

    Un spots de lumière bouge dans les cellules de manières aléatoires et finit par désigner ULMANN comme étant le prochain lutteur à sortir de sa cellule.

    Patrick Frazer : The Ulktster ULMANN est le prochain à s'amener dans la baston.

    Claudia Banks : Et il semble enfin content de se dégourdir les jambes.

    Dès que ULMANN sort de sa cellule il semble épargner personne. Il va avec un Lou thess press avec une série de droites sur le Mercenaires et voit que Mustaine se dirige vers lui, alors il le prend par la taille et le cogne contre sa cellule. Il prend Mustaine par les cheveux le place entre ses deux jambes et le lève dans les airs pour envoyer se dernier s'écraser contre sa cellule qui se détruit sous l'impact de sa prise de finition Bomb-U ( Falling Powerbomb). Suite à ce bump, des holy shit se font entendre venant de la foule.

    Claudia Banks : Damn!!! Mais qu'est-ce qu'il a mangé ce ULMANN pour être en feu?

    Patrick Frazer : J'en sais rien mais j'aimerais bien connaître sa recette.

    The Ulkster pourrait très bien éliminer Mustaine mais préfère se concentrer vers Methodcobra en échangeant des droites avec lui. Il prend MC par la taille et le plaque contre la grille et l'écrase sur le plancher métallique du Elimination Chamber avec un spinebuster. Il va pour le pin, Un!.....Deux! Dégagement de Methodcobra. Il relève le Mercenaire et le plaque contre la clôture de la cage. Il va pour quelque coup d'épaules dans l'estomac mais MC parvient à répliquer avec un double axe handle sur le dos et quelque alternate knee strike au visage qui le  fait rebondir vers les câbles et il lui écrase la tête sur le plancher clôturé avec un running DDT. The Merc with the Mic relève l'Ultimate Opportuniste et le ramène dans le ring pour faire le compte, Un!....Deux! Dégagement de ULMANN. Cobra relève le fils de l'Uranium debout et lui envoie une droite suivi d'un rolling elbow derrière la tête.

    L'attention des deux lutteurs se tourne vers un Mustaine ensanglanté qui finit par récupérer et se trouve vers la troisième corde. Il s'élance sur ULMANN et Methodcobra avec un diving double clothesline qui étalent les deux lutteurs au sol. The Heart of Gold garde son attention sur ULMANN car il lui a causé tant de dommage avec sa prise de finition. Il le prend par la tête et l'amène dans un coin en grimpant sur la seconde corde pour lui balancer une série de droite. Il descend de la seconde corde et se prend un élan pour lui envoyer un  running european uppercut dans sa figure. Il enchaîne en plaçant ULMANN en position assis sur la troisième corde et se prépare pour un Superplex. The Innovator of Brutality s'en va les rejoindre et s'installe entre les deux jambes de Mustaine pour l'attraper en position d'un powerbomb et ensemble, ils réalisent un powerbomb( de MC sur Mustaine) combiné d'un superplex ( De Mustaine sur ULMANN).

    Suite à cette manœuvre, les trois lutteurs se retrouvent aux sol.

    Patrick Frazer : c'est se que j'aime dans les matchs à plusieurs, on peut voir des prises combiné tel que le superplex et le Powerbomb démontré par Mustaine et Methodcobra.

    Claudia Banks : Imagine la possibilité avec six lutteurs dans le ring.

    Mustaine est le premier à se relever il s'apprêtait à couvrir ULMANN mais se fait distraire par la foule qui se met à compter le décompte. 10!....9!......8!.....7!......6!....5!...4!.....3!....2!....1!

    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN

    Et cela continue avec un spot de lumière qui tente de choisir une cellule de manière aléatoire et cela finit par tomber sur celle de Booya qui peut enfin entrer en action.

    Claudia Banks : L'ancien Money in the Bank, Booya entre maintenant en jeu et peut tenter de reprendre se qu'il lui vient de droit.

    Patrick Frazer : S'il peut survivre face à des lutteurs comme ULMANN, MC et Mustaine.

    Booya se met à échanger des droites avec Mustaine mais il prend vite l'avantage lorsqu'il contre le dernier coup de poing  et lui assène un coup de genoux dans son ventre pour ensuite l'envoyer contre la grille et continue de frapper sa tête à plusieurs reprises comme un déchaîné avant de le laisser tomber pour s'occuper d'un ULMANN qui s'en va le rejoindre et pense le surprendre avec un big boot mais l'ontarien utilise son agilité pour l'esquiver et contre attaque avec un pelee kick qui envoie l'Ulkster tout prêt de sa cellule. Awesome Booya tourne son attention vers Methodcobra qui se relève tranquillement.

    Dès qu'il se trouve dans sa mire de tire, il saute sur la troisième corde et prend son envol avec un springboard hurricarana sur le Mercenaire. Il voit que the Merc with the mic se retrouve à genoux alors il va pour une série de roundhouse kick sur le torse tatoué du Mercenaire en même temps que la foule, se met à scander des yes. Il profite de cette occasion pour tenter de le surprendre avec son Booyacadra mais MC parvient à bloquer son coup de pied à la dernière minute. Il se relève debout en même temps qu'il maintient le pied droit du franco ontarien. Il le fait projeter au point qu'il réalise un backflip en retombant sur ses pieds  et le surprend avec un single leg dropkick en pleins sur son visage.

    Patrick Frazer : Mais quel effet de surprise venant de Booya! J'ai vraiment crus que MC allait reprendre l'avantage.

    Claudia Banks : Il est bien partie pour emporter ce combat jusqu'à présent.

    Booya se retourne et se fait avoir le discuss lariat de ULMANN qui lui fait un 360 et tombe coucher sur son ventre. Il le fait coucher sur son dos pour le clouer au sol avec une tentative de pin, Un!.....Deux! Interrompu par Mustaine qui s'en prend à ULMANN avec des piétinement. Il le relève debout et décide de l'envoyer par dessus la troisième corde pour qu'il s'écrase sur le plancher clôturé du Elimination Chamber. Il prend le Fils de l'Uranium par sa tête, se place tout prêt de la clôture de la cage et lui écrase la nuque contre cette structure de l'enfer avec un russian leg sweep. Il répète se processus cinq fois et va pour le pin, Un!....Deux! Interrompu par Booya qui le tire par la jambe gauche et le relève debout pour lui envoyer un gamengiri derrière la tête.

    Booya porte un roundhouse kick à un ULMANN qui était à genoux et se retourne pour avoir son attention vers Mustaine mais pas pour longtemps car Methodcobra se prend élan et va les rejoindre en sautant par dessus la troisième corde avec running tope (façon Undertaker) sur the Heart of Gold et le Self proclaims Best in the World.

    Patrick Frazer : Methodcobra vient de nous prouver qu'il n'a toujours pas perdu le goût du risque.

    Claudia Banks : Et là, c'est déjà l'heure d'un nouveau venu.

    L'attention d'MC se tourne vers les cellules de Frank Simmons et Rafael car il se demande lequel des deux va être le prochain alors que la foule se met à compter, Dix!....Neuf!.....Huit!....Sept!.....Six!....Cinq!.....Quatre!.....Trois!.....Deux!.....Un!

    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN!!

    Une lumière de spot se met à bouger aléatoirement entre la cellule de Simmons et celui de Rafael. Cela ne dure quelque instant avant qu'elle se pose sur la cellule du Finnster.

    Claudia Banks : Ho ho ho! L'ancien champion Intercontinental qui semble l'avant dernier.

    Patrick Frazer : Cela veut dire qu'il ne restera que Rafael.

    Finn Simmons sort de sa cellule et va déjà pour le coups avec le hall of famer, Methodcobra. Il surprend le Mercenaire avec un Lethal Injection (superman punch dans le bedon).  Il envoie Booya rencontrer la clôture face première. Mustaine arrive vers lui et le Finnster l’accueille avec un avec un spinebuster sur le plancher métallique. Il voit que ULMANN se relève prêt de sa cellule alors il se prépare à l'attendre et fonce vers lui pour tomber tout droit dans la gueule du loup car il se fait avoir par ULMANN qui l'attrape en scoop powerslam et l'envoie s'écraser contre la vitre de la cellule qui se brise sous un éclat. Suite au second bump, des holy shit de la foule se font entendre.

    Claudia Banks : Cela fait la seconde fois que ULMANN envoie quelqu'un vers la porte de la cellule.

    Patrick Frazer : Et pourtant il n'est pas Ryan Wilson.

    Rien de cette façon, ULMANN parvient à faire calmer Finn Simmons pendant un moment. L'Ultimate Opportuniste va rejoindre Methodcobra dans le ring. Cela continue dans les échanges de droites qui les amène tout prêt d'un coin. L'Ulkster va pour des coup de coudes arrières. Il aide le Mercenaire à grimper la troisième corde en même temps qu'il fait la même chose. Il lui envoie quelque droite pour le faire s'asseoir au dessus du top d'une et entoure son bras au niveau de la nuque d'MC pour une super DDT? Non! MC s'en libère, le prend par la tête et va pour un avalanche Method effect du haut de la cellule jusqu'au ring ouch.

    Évidemment des holy shit se font entendre car c'est quand même quelque chose d’impressionnants.

    Claudia Banks : Aaaah! Je croyais vraiment que Methodcobra allait y passé.

    Methodcobra pose son bras sur le corps inanimé de ULMANN pour le pin, Un!.....Deux!.....Trois? Nooon!! Kick out in extremis de l'Ulkster. Booya en profite pour faire son opportuniste afin d'avoir un autre victoire sur MC, Un!.....Deux!..Tr? Nooon!  Dégagement du Mercenaire. Booya semble pas en croire de ses yeux, il pourrait bien essayer  à nouveau de le couvrir mais fait l'erreur de se retourner afin de subir un belly to belly suplex du Finnster qui se remet de son bump causé par ULMANN. Pour lui faire payer ceci, il lui envoie un roundhouse kick en  lui disant «  ça c'est pour m'avoir envoyé vers la porte de la cellule connard! »

    Finnster s'apprêtait à tenter de finir ULMANN mais Mustaine qui était derrière lui, le ceinture par derrière et tente un german suplex mais Simmons lui envoie un coup de coude et se place à son tour derrière lui pour un german suplex Brock Lesnaresque. Il pousse un cris de guerre pour montrer qu'il est enfin prêt d'attaque et le publique se met déjà à compter le décompte pour le dernier lutteur qu'est Rafael.

    Claudia Banks : Très bientôt, Finnster pourra se défouler Rafael.

    Patrick Frazer : Ou pas, car il s'agit bien de Rafael et il semble en forme pour détruire tout sur son passage.

    10!....9!....8!....7!.....6!.....5!....4!....3!.....2!....1!

    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN!!

    Le spot de lumière éclaire les cinq cellule pour cinq seconde va de tomber rapidement sur celui de Rafael car il est le dernier à sortir de sa cellule il s'en va le rejoindre mais se fait stopper rapidement par le big boot du géant vampire. Il enchaîne en prenant la tête de Simmon et l'envoie frapper contre la grille métallique. Il profite du fait qu'il est étourdi pour placer sa tête entre ses deux jambes pour le soulever et il écrase la nuque de Simmons en pleins sur le plancher métallique pour the Requiem (Joker Driver).

    Rafael va déjà pour le kill....

    Un!.....Deux!....Trois!

    Finn Simmons has been eliminated by Rafael.

    Claudia Banks : On a enfin le droit à la première élimination de la soirée par Rafael.

    Patrick Frazer : Je t'avais prévenue qu'il fallait pas le prendre à la légère.

    Rafael s'en va rejoindre Methodcobra et ULMANN qui se relève tranquillement du ring et va pour un running big boot sur son collègue Hall of famer, MC ainsi qu'un tomahawk chop sur la tête de ULMANN. Booya voit que Mustaine est à l'extérieur du ring. Il se prend un élan saute sur la troisième corde et grimpe sur la clôture du Elimination Chamber tel qu'un Spider Man ou un Vega de Street fighter et s'élance vers the Heart of Gold avec un springboard tornado DDT sur le plancher métallique en se faisant mal à son dos au passage. Malgré la douleur, il trouve l'énergie pour se relever. Afin d'encourager Mustaine à faire de même et il lui envoie son coup de grâce avec un Booyacabra (Superkick) au moment que le Rocker était positionné à genoux, il va ensuite pour le kill.

    Un!....Deux!.....Trois!

    Mustaine has been eliminated by Booya

    Claudia Banks : Plus maintenant que quatre lutteurs à l'intérieur du Élimination Chamber.

    Patrick Frazer : Qui sera le nouveau gagnant du money in the bank entre Methodcobra, Booya, Rafael et ULMANN?  Il ne peut qu'en avoir qu'un.

    De retour dans le match les quatre lutteurs sont du côtés ouest et est de l'élimination chamber. On voit que Rafael domine toujours la situation en envoyant ULMANN heurter les clôtures avec un irish whip de toute ses forces qui lui fait crier des douleurs. Alors que du côté de Methodcobra et Booya cela va pour les coups comme des atémis, des coups de pieds et des droites. Booya tente d'envoyer le Mercenaire vers la vitre d'un cellule qui a pas encore été brisé mais vue le gabarit de se dernier, il parvient à le renverser et l'ontarien fonce tout droit vers la vitre de la cellule qui ne se brise pas. Il tente de se retourner mais n'a pas vue MC venir avec un Method-Xpress (Roman Reign Spears) qui détruit une autre porte de cellule au passage. Le Hall of famer profite pour poser son bras sur le torse de l'Ontarien.

    Un!....Deux!.....Trois!

    Booya has been eliminated by Methodcobra.

    Des this is awesomes se font entendre alors que les deux lutteurs n'ont toujours pas bougé de la cellule qui est maintenant détruit. Après quelques minutes, Le mercenaire s'en va rejoindre Rafael qui revient dans le ring après avoir brutalisé ULMANN avec des slingshot et lui avoir fracassé sa tête à plusieurs reprises contre la grille métallique.

    Suite à cette brutalité ULMANN se retrouve ensanglanté comme un cochon. Rafael voit que Methodcobra peut toujours combattre alors il décide d'aller le rejoindre dans le ring  afin de régler leurs comptes d'un Blood of Champion où ce dernier l'a vaincu pour devenir le nouveau SOW Champion il y a 2 ans. Les deux géants vont un peu pour le talk trash avant de procéder à des échanges de coups très agressifs. Le géant vampire arrête l'échange avec un coup de genoux dans le ventre du Mercenaire, il se prend un élan dans les câbles et tente de décapiter la tête du serpent avec un western lariat manqué, car MC est parvenue à esquiver le coup.

    The Merc with the Mic enchaîne avec une torsion du bras, il place la tête de Rafael en position d'un front Headlock, il lève son bras gauche en poussant un cris de guerre et l'écrase au sol avec un Method Effect (Evenflow DDT). Le Québécois Hall of famer se relève debout et se place dans un coin pour se préparer à son Method-Xpress.

    Claudia Banks : Cela ne semble pas bon pour Rafael.

    Patrick Frazer : Il semble bien partie pour subir le Method Xpress de MC.

    Methodcobra a toujours ce regards de dément en encourageant le géant vampire à se relever. Dès qu'il est enfin debout, le Mercenaire va pour pour un Method-Xp---- Nah!! Rafael parvient à l'esquiver et the Merc with the Mic rencontre le coin. Rafael en profite pour se placer derrière afin de lui asséner un violent coup d'atémis qu'est son vampire sword.

    Il prend sa revanche en couvrant son vieux némésis pour le kill.

    Un!....Deux!....Trois!

    Methodcobra has been eliminated by Rafael.

    Patrick Frazer : On peut dire que Rafael a enfin prit sa revanche sur Methocobra.

    Claudia Banks : Et là il ne reste que ULMANN à éliminer s'il veut prendre son butin.

    Rafael prend son temps car ULMANN semble vraiment dans un état lamentable. Il continue à le maltraiter avec des coup de pieds dans le ventre et des pétitionnements qui l'amène tout près d'une cellule. Il relève ce dernier debout pour le soulever en position d'un front powerslam et fonce tout droit vers  la vitre d'une cellule. Il prend ULMANN par les cheveux et le traîne tout près des câbles avant de le relever pour le renvoyer à l'intérieur du ring. Il lève sa main dans les airs pour signaler que c'est la fin pour le Fils de l'uranium.

    L'ulkster se relève difficilement, Rafael semble impatient de lui enfoncer sa main dans sa gorge. ULMANN est enfin debout et le géant vampire peut enfin profiter de se préparer pour un Electric chair backbreaker mais à la grande surprise de ce dernier, un ULMANN ensanglanté saisit la gorge de Rafael à son tour. La lutte pour un chokeslam fait rage entre les deux. L'Ultimate Opportunist semble mal en point pour être la victime mais il voit une ouverture et saisit l'occasion avec un coup de pied dans l'abdomen du vampire qui lâche prise.

    Au grand plaisir de la foule ULMANN parvient à lever Rafael dans les airs avec son Uraslam ( Chokeslam à la Big Show de son jeune temps). Il rebondit dans les câbles et va pour sa fameuse descente de la jambe qu'est le  U-tomique Leg Drop.

    ULMANN ne perd pas de temps pour aller pour le kill.

    Un!......Deux!.....Trois!

    Ding! Ding! Ding!

    Vainqueur et Monsieur Money in the Bank 2016 : ULMANN

    Le thème de ULMANN retentit et le vainqueur se fait offrir la mallette par un arbitre. Il profite de célébrer sa victoire avec ses fans sous les confettis qui tombent en haut de l'arène.

    Claudia Banks : Félicitation à ULMANN qui se mérite une chance de devenir champion de la SOW avec la mallette.

    Patrick Frazer : Il pourra faire le choix d'encaisser comme bon lui semble !
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 5:19

    Claudia Banks : Prêt pour le prochain match de championnat ?

    Patrick Frazer : Ca va saigner !

    Claudia Banks : Effectivement Patrick ! Car il s’agit d’un Barbed Wire Match ! Les cordes du ring sont remplacées par du fil barbelé !

    Patrick Frazer : Espérons que le match ne soit pas barbelant…

    Claudia Banks : … passons sur cette tentative de… « blague » je suppose, avec l’entrée du challenger au titre Wildside, MJ Price !

    Awesome de XV résonne dans l’arène, et on aperçoit MJ Price tout en haut des tribunes, sourire aux lèvres. Lorsque le mot Awesome résonne, il se désigne avec les pouces, puis se jette dans le public qui le transporte jusqu'au ring. Puis il retire sa capuche et passe entre les cordes, en faisant bien garde à ne pas se couper. Une fois à l'intérieur, il monte sur le turnbuckle et se désigne à nouveau avec les pouces en criant sa catchphrase "Talent is Mine". Il attend son adversaire.

    Claudia Banks : Et c’est maintenant au tour du champion de faire son entrée !

    Le thème de Rocky démarre, et  les lumières de l'arène s'éteignent et un seul faisceau lumineux éclaire maintenant le titantron où apparait Didier Desville, une serviette sur la tête, masquant son visage. Il s'avance, seul, toujours illuminé jusqu'à son arrivée dans le ring où il jette avec mépris sa serviette au public qui peut maintenant admirer ce presque bel homme boxer dans le ring, se préparant pour le combat. Il fait lui aussi attention à ne pas se couper en rentrant sur le ring… et se précipite sur MJ Price et commence à le frapper après un Lou Thesz Press ! L’arbitre hésite, puis se dit que, bon, c’est un match Wildside avec des barbelés à la place des cordes, donc on est plus à ça près, autant faire sonner la cloche.

    Ding… ding… ding…

    Barbed Wire Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Le match commence donc avec Price au sol, violemment frappé par Didier avec des coups de poing et de tête. Il tente immédiatement un tombé, qui échoue. Didier se relève, et relève Price… qui réussit un Jawbreaker pour pouvoir rentrer dans son match. Didier se tient la mâchoire… et Dropkick dans sa face par le challenger ! Didier tombe au sol, sonné, et Price se désigne plusieurs fois avec le doigt, en gueulant « Talent is mine ! ». Price attend que son adversaire se relève pour lui placer un Enziguiri ! Et il enchaîne par un pinfall…

    Un... Didier se dégage. Price s’en doutait un peu semble-t-il, et n’est donc pas décontenancé. Il place pendant quelques secondes Desvilles dans un Chinlock, histoire de reprendre son souffle et de réfléchir à la suite des hostilités. Mais Didier commence à se débattre, et réussit à se relever… et place un Stunner sur Price qui vacille… Didier se relève, prend un peu d’élan… et effectue un spear sur Price qui vient s’exploser le dos contre les barbelés ! Didier est aussi un peu touché dans la manœuvre, et saigne du visage. Price lui a le dos lacéré, et se le tient en roulant sur le ring. Didier s’essuie le sang qui couvre son visage, nous révélant un sourire sadique. Il contemple Price au sol… et ce dernier le prend dans un petit paquet !

    Un… deux… dégagement de Didier ! Ce dernier enrage de s’être fait avoir de la sorte, et relève Price pour lui mettre un pain dans la figure ! Ce dernier se tient la lèvre… et Didier lui en met un deuxième ! Price recule, et se trouve à nouveau près des cordes ! Mais il se rebiffe, et c’est à son tour de foutre un gros coup de coude dans la gueule de Didier ! Outch ! Ce dernier lui met un gros coup de pied dans le ventre ; il recule un peu, et fonce pour un nouveau spear sur Price… Back Body Drop qui le fait passer juste au dessus des cordes !

    Patrick Frazer : Je pense que Price aurait préféré qu’il retombe en plein sur les cordes !

    Claudia Banks : Merci Cap’tain Obvious, vos interventions pertinentes sont toujours un plaisir.

    MJ se met des petites claques sur la tête pour s’encourager, tandis que Didier se relève hors du ring… Price prend son élan, et s’élance pour un Suicide Dive au dessus des cordes ! Et il s’écrase sur Desvilles au dehors du ring !

    Claudia Banks : Quel risque, il aurait pu s’écraser tout seul sur les cordes !

    Dehors, Price a déjà relevé Didier, et le soulève pour lui écraser la tête sur la barricade près des fans ! MJ se trouve derrière le champion, et il le choppe par la taille pour une German Suplex, avec Didier qui vient s’exploser le dos contre l’apron ! MJ se relève, et se pointe à nouveau avec les doigts pour signifier que le talent est sien. Il relève Didier, bien amoché, et tente de le remettre sur le ring. Il le monte sur l’apron… et il le soulève en suplex, sur l’apron, face aux barbelés ! Mais Didier se débat, et retombe sur le ring, sans toucher les cordes, et choppe la tête de Price pour lui exploser le menton sur les fils barbelés ! Price retombe sur le sol hors du ring, et Didier hurle en se pointant du doigt « talent is mine now ! », sous les huées de la foule. Il ressort de nouveau du ring, pour aller choper son adversaire, qui saigne du menton désormais, et il le remet sur le ring sans difficulté. Didier ne remonte pas immédiatement, et va chercher un truc sous le ring… et il s’agit d’une barbie ! Une batte de baseball entourée de fil barbelé !

    Patrick Frazer : Aïe aïe aïe ça sent pas bon pour Price !

    En effet, il remonte sur le ring, en s’égratignant un peu le dos, ce qui lui fait avoir un rictus de douleur. Mais il serre les dents, tandis que Price se trouve à quatre pattes… et il lui met un coup de barbie dans la face ! Et un deuxième sur le dos, tandis que Price se met en position fœtale pour éviter de s’en prendre littéralement plein la gueule. Et là craque, la barbie se pète en deux ; Didier la regarde contrariée, et décide tout de même de faire le pinfall sur Price, qui semble pas spécialement bien en point, tout sanglant.

    Un… deux… tr… dégagement de Price ! Didier n’a pas l’air content, et va prendre ce qu’il reste de la barbie, se disant que ça pourrait sans doute servir. Il s’approche de Price… et Drop toe Hold par ce dernier ! Didier tombe tête la première sur les barbelés, et ça y est, il saigne comme un cochon qu’on égorge ! On pourrait faire du boudin en ramassant son sang ! Il tente difficilement de se remettre debout, mais est complètement aveuglé par le sang qui coule de son arcade ouverte. Price quand à lui se remet très péniblement sur ses deux jambes ; son dos, ses jambes et son menton sont particulièrement touchés. Il évite facilement un coup de Didier, qui frappe à l’aveuglette. Il ramasse le reste de la barbie qui était tombé… et frappe le dessus du crâne de Didier avec ! Ce dernier s’écroule, mais se relève aussitôt… seulement pour que Price se mette en position pour un Russian Leg Sweep avec le reste de la barbie contre la gorge ! Et BAM ! il le fait ! Et il n’a pas fini, il se relève, cours vers les barbelés… et PREND APPUIE DESSUS POUR UN LIONSAULT ! Et il retombe en plein sur le bide de Desvilles pour un Pinfall !

    Un.. deux… troi… NON ! Dégagement in extremis de Didier ! Price se tire les cheveux en arrière, il pensait en avoir fini, mais ce n’est pas le cas. Il se relève difficilement, car en plus maintenant, il saigne du pied, car le barbelé a traversé sa chaussure au moment de sa prise. Ola, il fait signe qu’il veut en finir ! Il relève Didier… qui s’écroule immédiatement. Contrarié, il tente à nouveau de le relever pour le même résultat. Il regarde du coup le turnbuckle… oh oh oh ! Il semble qu’on soit parti pour le Five Star Moonsault ! Il grimpe difficilement les cordes, et se pointe avec les pouces en gueulant « Talent is mine ! », et s’élance pour sa prise… pour se faire contrer par les deux genoux de Didier dans le bide ! Price va rouler un peu plus loin en hurlant, tandis que Desvilles, hagard, le visage en sang, tente de se redresser, mais c’est bien difficile.

    Claudia Banks : Les deux sont mal en point…

    Patrick Frazer : Ah bah ça, c’est pas un titre de timide le titre Wildside…

    Finalement, après quelques secondes, le champion se relève, de même que son challenger. Ce dernier tente le premier une droite, en plein dans le pif de Desvilles. Ce dernier réplique par un coup de coude dans le menton de Price, qui recule un brin. Didier se rapproche… oh ! Coup de pied de Price, qui part pour le Whirlwind Talent ! Son Jumping Twist of Fate ! MAIS DIDIER LE REPOUSSE EN PLEIN DANS LES BARBELES! Price se retrouve pris au piège dans les barbelés! Et Didier, tel une furie se fonce sur Price, et vient lui frotter le menton sur les barbelés ! Il pisse le sang ! Price, dans un accès d’instinct de survie, met un gros coup de coude dans le pif de Didier, qui se met lui aussi à pisser le sang. Price réussit à se défaire difficilement des cordes… tout ça pour se prendre un coup de ce qu’il reste de barbie sous le menton ! Il s’écroule au sol, tandis que Didier fixe la barbie… et il commence à enlever le fil barbelé de la batte !

    Patrick Frazer : Mais qu’est-ce qu’il fout !

    Et il se l’enroule autour du bras ! On peut lire sur son visage que ce n’est pas forcément très agréable… mais ce n’est rien par rapport à ce qui attend MJ Price ! Didier le met en effet en position pour un Chinlock ! Position latérale de soumission ! Sa prise de finition ! Les deux hurlent de douleur ! Le bras de Didier saigne désormais aussi abondemment, mais c’en est trop pour Price qui doit taper !

    Ding… ding… ding

    Vainqueur et toujours champion Wildside : Didier Desvilles

    Sur le ring, Didier lâche finalement la prise, et entreprend d’enlever les barbelés de son bras, tandis que les soigneurs viennent s’occuper de MJ Price.
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 5:20

    La caméra s’infiltre avec aisance dans l’infirmerie où on entend grommeler et machouiller du cigare. Pas de doute, il s’agit bien du nouveau Monsieur Money In The Bank : ULMANN ! Le corps plein de rougeur et de plaies, il est en train de se faire soigner par deux médecins qui s’inquiètent pour sa santé. A la vue de la caméra, l’Ulkster s’agace.

    ULMANN : Z’en avez pas marre d’me suivre partout ? J’en ai pas eu assez dans la soirée faut qu’on m’cherche encore des noises. Allez donc, il est pas mort le vieux ULMANN, il va encore vous en faire voir de toutes les couleurs. J’sais pô qui va l’gagner ce titre entre les deux fous furieux mais ça risque de dégenerer rapidement quand l’Ulkster va s’insérer dans l’équation. Cassez-vous d’là maintenant, vous l’avez votre coup de com’ !

    Le géant s’agite dans tous les sens malgré les plaintes des médecins qui lui demandent de se tenir calmement. De la main, il fait geste à la caméra de partir, ce qu’elle fait pour ne pas attirer la colère du lutteur.


    ________



    Tandis que les projecteurs de la salle s'affolent aux premières notes de Time Lapse, GG Ventura, en short et maillot de rugby, et Mano Solo, en jean et marcel noir, entrent dans l'arène. Le Rat tient un micro à la main et, tout en avançant vers le ring avec son partenaire, déclare avec une gestuelle extravagante :

    Mano : Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, les productions Evil Step-Brothers, en partenariat avec la SOW, sont fiers de vous présenter : Venant tout droit du meilleur et pire pays du monde ! Avec le poids combiné d'un sacré paquet de gnôle !

    Il montre alors de l'index GG qui se tape le crâne en levant l'autre bras :

    Mano : L’inarrêtable machine à coups de boule ! The Juggernaut ! GG Venturaaaaaaa !

    Puis, il lève sa main libre au dessus de sa tête en se désignant du doigt :

    Mano : Et son coéquipier ! La vile et vulgaire vermine violente ! The Rat ! Manoooo Soooooolo !

    Écartant les bras, Mano passe le micro à son équipier. Ils montent dans le ring, GG par les escaliers et Mano en glissant sous la première corde et se relevant presque aussitôt. Puis, une fois les deux réunis au centre du ring, The Juggernaut conclu :

    GG : Ensemble, ils sont la plus vicieuse et emmerdante équipe du Monde ! TRYYYY HAAARD !

    Le public applaudit mais change d'avis une fois que le theme song des champions par équipe retentit dans l'arène. Les lumières se ferment. Durant l'intro de cette chanson, les mots ''Hall'', ''Of'' et ''Fame'' apparaissent tour à tour à répétition. Au même moment que le chanteur prononce le mot ''Freedom'' et que la musique prend son envol, un jeu de lumière se met de la partie et le couple le plus puissant de la SOW fait son entré. Les deux lutteurs arrêtent avant de descendre la rampe. Ils regardent la foule avec un sourire arrogant. Sex Bomb est le premier à descendre la rampe de reculons avec les bras ouvert, pendant que Pétale le suit en le pointant lui et le ring. Une panoplie de feux d'artifice se déclenche. Sex Bomb la pointe à son tour et au même moment, il pivote sur lui même et pointe lui aussi le ring. Arrivé près du ring, la Tornade Rousse saute sur l'apron, avant de s'aider des cordes pour faire une pirouette et atterrir au centre du ring. La Living Legend, lui, monte par les escaliers en se faisant un énorme plaisir de dire aux spectateurs qu'ils sont ce qu'il y a de mieux ici à la SOW. Une fois sur l'apron, et il continue sa marche à l'opposé et va vers l'autre Turnbuckle. Pendant que Pétale s'assoit en indien sur la dernière corde, Sex Bomb monte sur la deuxième corde derrière elle et lève son bras.

    Claudia Banks : Je suis curieuse de voir qui va repartir avec les titres par équipe.

    Patrick Frazer : En tout cas, Sex Bomb et Mano semblent vouloir commencer le match.

    En effet, Mano et Sex Bomb sont restés sur le ring. L'arbitre les regarde et fait sonner la cloche.


    Tag Team Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Les deux se jettent l'un sur l'autre et voilà que le champion pousse son adversaire jusqu'à le faire tomber au sol. Mano est à genoux et voit son adversaire se moquer de lui en exposant ses muscles. Le challenger se met debout en souriant et passe la main à son partenaire. GG Ventura fait son entrée et fixe le champion. Les deux hommes se jettent l'un contre l'autre et c'est Sex Bomb qui se retrouve au sol cette fois. Il regarde son adversaire qui le nargue en montrant ses muscles. Le champion semble irrité et demande une nouvelle confrontation de suite. GG s'approche de lui et se prend un Eye Poke. Huée de la foule qui continue de plus belle après le Swinning Neckbreaker de la part du champion. Il tente le tombé : Un... Dégagement de GG Ventura.

    Patrick Frazer : C'est pas très loyal comme prise.

    Claudia Banks : Oui mais ça marche.

    Sex Bomb va faire le changement avec Pétale qui se place au centre du tablier. Elle regarde GG Ventura se relever le dos vers elle. La championne décide de sauter sur les cordes et elle place un Springboard Dropkick sur le dos de son adversaire qui chute en avant sur la première corde. GG s'aide des cordes un peu groggy et voilà que Mano lui fait le changement. Le challenger entre et se retrouve face à la crazy girl. Mano lève le bras en l'air pour proposer une épreuve de force à la championne qui semble accepter. Elle le rejoint et se prend un Eye Poke suivi d'un swinning neckbreaker. Mano fait le tombé : Un... Dégagement de Pétale Orientale. Sex Bomb commence à hurler à la triche tandis que Mano lui demande de se taire en plaçant son doigt devant sa bouche.

    Patrick Frazer :Quelle mauvaise foi de la part du champion.

    Claudia Banks : Il va pas le féliciter en même temps.

    Mano fait le changement avec GG Ventura. Il entre et voit Pétale en train de se relever. Il la relève et la couche au sol avec une droite. Elle se relève à nouveau et nouvelle droite qui la couche au sol. De nouveau debout, elle se reprend une droite qui la place contre un coin. GG Ventura fait le changement avec Mano qui entre.  GG Ventura l'attrape et l'envoie dans le coin où la championne se trouve. Le challenger tente un Yakuza Kick mais Pétale se baisse au bon moment, fonce sur GG Ventura qu'elle couche avec un Dropkick. Mano a bloqué son pied au dessus la troisième corde et voilà que Sex Bomb l'attrape et se jette en dehors du ring. Mano tombe en arrière en se tenant la cheville. L'arbitre n'a rien vu puisqu'il s'occupait de voir Pétale et GG Ventura.

    Patrick Frazer : Quel coup fourbe !

    Claudia Banks : Oui mais c'est plutôt bien joué.

    Pétale fait le changement avec Sex Bomb qui entre sur le ring, relève son adversaire et lui place le Sex Drop. GG Ventura regarde son adversaire faire le tombé et se prend le Kiss of Darkness de Pétale Orientale. L'arbitre fait le compte : Un... Deux... Trois !

    Vainqueurs et toujours champions : Original Sins

    La musique des champions retentit. Ils récupèrent leurs ceintures et célèbrent avec sur le ring pendant que l'arbitre s'occupe des deux membres de Try Hard.
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 5:20

    La musique de l'étudiant retentit et voilà Zack Keibler qui fait son entrée. Il hurle élite sous le titantron avant de courir en direction du ring. Il monte dessus puis monte sur la seconde corde en criant à nouveau élite. Il se place sur le ring et attend son adversaire.

    Washing the world away de Crossfade retentit dans l'arène. Les lumières éclairent de toutes les couleurs et voilà que Matthew Duke arrive sous le titantron vêtu d'une veste et de lunettes noir complétant son slip de lutte de couleur bleu et violet. Il a son titre sur l'épaule. Duke regarde un peu partout dans l'arène puis lève son titre en l'air déclenchant une pluie d'étincelle derrière lui. Il sourit puis replace sur l'épaule puis commence à marcher en direction du ring. Il monte sur le ring, va vers le coin le plus proche et monte sur la seconde corde en levant sa ceinture. Il se replace sur le ring, retire ses lunettes et sa veste ainsi que sa ceinture qu'il confie à l'arbitre.

    L'arbitre regarde les deux hommes et leur montre la ceinture. Il passe la ceinture en dehors du ring puis fait sonner la cloche.



    Single Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Le champion et son challenger sont face à face. Ils se regardent dans les yeux avant de tendre leur main chacun vers l'autre. Les deux s'en aperçoivent puis sourient avant de se serrer la main.  Une fois qu'ils se lachent, ils font le tour du ring avant de se lancer l'un sur l'autre. C'est dominé par Matthew qui lui place rapidement un headlock. Zack le repousse vers les cordes et se prend l'épaule de Duke une fois que celui ci revient vers lui. Keibler est au sol et peut voir Matthew debout en train de jouer avec ses muscles. Zack se relève avec un sourire que le protagoniste lui rend. Les deux hommes se jettent à nouveau l'un contre l'autre. La phase est dominée par Zack et son headlock. Duke le repousse dans les cordes et cette fois, c'est lui qui reçoit l'épaule de l'étudiant qui l'envoie au sol.

    Claudia Banks : C'est mignon cette épreuve de qui est le plus fort.

    Patrick Frazer : C'est ridicule. On espère voir mieux pour la suite.

    Duke se relève, les deux hommes toujours souriant. Il regarde son adversaire qui lève un bras en l'air pour proposer une nouvelle épreuve de force. Duke semble accepter en voulant attraper la main de son adversaire mais voilà qu'il lui place un coup de pied au niveau de l'abdomen qu'il enchaine avec une Suplex. Il fait le tombé : Un... Dégagement de Zack Keibler. L'étudiant commence à se relever et peut voir son adversaire avec le bras en l'air. Il semble lui attraper la main mais lui place un coup de pied à l'abdomen enchainé par une suplex. Il fait le tombé : Un... Deux... Dégagement de Matthew Duke. Le protagoniste se relève en semblant agacé et voit Zack qui lui sourit en lui montrant un deux du doigt. Duke réplique avec un sourire forcé qu'il a fait exprès pour mettre du suspense.

    Claudia Banks :  Ah ah ah, ils sont drôles ces deux.

    Patrick Frazer : Le problème est qu'on n'est pas au cirque ici mais dans un match de catch ! Mais qu'est-ce qu'il fait là lui ?

    Matthew Duke : Tu tiens tant que ça à voir du catch ? Et bien tu vas nous en montrer mon grand.

    Duke qui est descendu du ring et qui a rejoint les commentateurs retire le casque de Patrick, le lève et l'envoie sur le ring en compagnie de Zack Keibler.

    Matthew Duke : Bonsoir. Ici Matthew Duke et je vais commenter ce match en compagnie de la ravissante Claudia Banks.

    Claudia Banks : Mais vous avez le droit de faire ça ?

    Matthew Duke : Vous n'êtes pas contente de commenter ce match avec moi ?

    Claudia Banks : Si !

    Zack Keibler regarde son nouvel adversaire et l'arbitre tente de l'empêcher de se battre. L'étudiant l'écarte et voit le commentateur le supplier. Il lève la main et Patrick ferme les yeux. Keibler sourit et le décoiffe.

    Matthew Duke : Excellente technique de la part de Zack !

    Claudia Banks : Pas sûr qu'on puisse gagner un match comme ça.

    Matthew Duke : Seul les faibles d'esprits pensent ça. Mais il y avait bien plus que ça dans cette attaque !

    Zack Keibler : Allez, c'est à mon tour de commenter. Remonte sur le ring.

    Duke retire son casque et sourit à Zack qui vient de le rejoindre en dehors du ring. Il lui laisse la place et monte sur le ring. Il regarde mais voit que Patrick est sorti du ring.

    Claudia Banks : Mais comment vous allez commenter un match de Matthew s'il n'a pas d'adversaires ?

    Zack Keibler : Qui a dit qu'il n'avait pas d'adversaires ?

    Keibler retire le casque de Claudia et l'envoie sur le ring. Patrick en profite pour retrouver sa place de commentateur et Zack le rejoint.

    Zack Keibler : Et c'est un magnifique match qui va commencer !

    Patrick Frazer : Vous en avez pas marre d'offrir un spectacle ridicule ?

    Zack Keibler :Tu veux retourner sur le ring ?

    Patrick Frazer : Non !

    Matthew regarde Claudia qui tremble et semble vouloir lui mettre un coup. La commentatrice ferme les yeux et reçoit un bisous de la part du protagoniste.

    Zack Keibler : C'est ce qu'on appelle une arme de seduction massive !

    Patrick Frazer : C'est vraiment nul.

    Zack Keibler : C'est ce que j'ai dit à ta mère hier soir !

    Matthew sourit à Claudia qui semble rassurer et lui fait signe d'un appel telephonique. Il s'assoit maintenant sur la seconde corde pour laisser l'espace à Claudia de sortir du ring. Duke lui envoie un baiser de la main et se prend un Schoolboy de Zack Keibler : Un... Deux... Dégagement de Matthew Duke. Le protagoniste se relève sans comprendre ce qui lui est arrivé et se prend le Prime legacy ! Le terrible stunner de Zack Keibler. Duke roule en dehors du ring ne sachant plus trop où il est. Il s'appuie sur le tablier du ring et observe Zack Keibler sur le ring en train de faire le signe de la ceinture autour de sa taille.

    Claudia Banks : Quelle surprise ! Je m'y attendais vraiment pas.

    Patrick Frazer : Peut-être que les choses sérieuses vont enfin commencer !

    Le protagoniste se relève un peu sonné et monte sur le tablier. Zack lui fonce dessus et lui porte un Dropkick qui l'envoie une nouvelle fois dehors. Duke se retrouve à quatre pattes puis se relève avant de se recevoir le Suicide Dive de son adversaire. Zack se relève recevant les applaudissements de la foule puis commence à débarasser la table des commentateurs. Il place le protagoniste qui semble inconscient dessus. Il monte sur le ring, se place sur la troisième corde et se lance pour un Diving Elbow. Le protagoniste se retire au bon moment et l'étudiant s'écrase sur la table. L'arbitre regarde le carnage en dehors du ring puis compte.

    Claudia Banks : Oh non, notre belle table !

    Patrick Frazer : Si Zack est dans le même état que cette table, je pense que la fin du match est proche.

    Matthew est remonté sur le ring avant d'en ressortir à nouveau pour casser le compte. Il rejoint Keibler. Il semble s'inquiéter sérieusement et lui prend le pouls. Il le relève et passe son bras autour de son cou afin de le raccompagner en backstages pour se faire soigner. Le public applaudit l'action avant que Matthew décide d'envoyer plutôt Zack contre les escaliers. Le protagoniste lève les bras et se reçoit une grosse huée de la foule. Duke ignore la réaction de la foule et se dirige vers l'étudiant en lui prenant la tête et en la cognant une fois sur les escaliers puis une seconde fois et une troisième. L'arbitre sort du ring et le menace d'une disqualification. Matthew l'applaudit pour la censure qu'il fait preuve et passe de l'autre côté des escaliers pendant que l'arbitre regarde si Zack est toujours conscient. Voilà que les escaliers cognent la tête de Zack à cause du coup de pied du protagoniste dessus.

    Patrick Frazer : Ah non, c'est vraiment pas fair play ça.

    Claudia Banks : Fair play ou non, il risque de conserver le titre comme ça.

    L'arbitre engueule Matthew qui l'engueule à son tour en lui disant qu'il donnait juste un coup de pied de frustration. L'arbitre lui dit de remonter sur le ring. Le protagoniste monte et s'assoit sur la troisième corde en observant ce qu'il se passe dehors. L'arbitre prend la main de Zack puis estime qu'il est toujours conscient et remonte sur le ring en faisant le compte. Les premiers chiffres se font entendre et Keibler reste toujours sans bouger. Six, il commence enfin à montrer signe de vie. Sept, huit, il réussit à se mettre à quattre pattes. Neuf, il réussit à remonter sur le ring en se roulant dessus. Le public applaudit l'effort de l'étudiant qui est maintenant sur le dos proche du coin où Matthew se trouve. Duke lève les bras en l'air, se prend une huée puis met ses pieds sur la troisième corde. Il se lance pour le Duke Jump qui trouve le sol. Il se relève en se tenant le ventre et voit l'étudiant qui l'attrape pour lui porter le Prime Legacy. Matthew le repousse dans les cordes et le receptionne en Book End. Les deux hommes sont au sol et Duke réussit à placer sa Misencube ! Keibler commence à souffrir à cause de l'anaconda vice du protagoniste.

    Claudia Banks : C'est la fin.

    Patrick Frazer : Je ne vois pas Zack résister à la prise longtemps.

    Keibler tente de placer des droites sur la tête de son adversaire mais ça ne sert à rien. Il est trop affaiblit pour que les coups fassent lacher le protagoniste. Voilà que le public montre son soutien à l'étudiant qui tente d'attraper les cordes. Il essaye avec sa main la plus proche des cordes mais Duke tient trop bien la prise pour qu'il puisse attraper quoi que ce soit. Zack ne va plus tenir très longtemps et voilà que l'arbitre demande à Matthew d'arrêter la prise. Duke refuse et l'arbitre commence à le compter : Un... Deux... Trois... Quatre... Le protagoniste lache la prise, se lève et commence à crier à la conspiration. Il hurle à l'arbitre que les mains étaient à côté de lui, ce qui est vrai. Mais l'arbitre lui montre la jambe de l'étudiant qui est sous la première corde. L'arbitre applaudit le geste de Zack qui commence à se redresser en avec le poing en l'air pour montrer qu'il va bien. Applaudissement qui se change en huées après que Matthew lui place son pied sur sa tête et qui le couche de nouveau au sol.

    Patrick Frazer : Heureusement qu'il a eu l'idée d'utiliser ses jambes.

    Claudia Banks : Il aurait peut être mieux fait d'abandonner.

    Duke le tire vers le centre du ring et place son pied sur son abdomen : Un... Deux... Dégagement de Zack Keibler. Matthew est furieux et rejoint son adversaire au sol pour lui replacer la Dukemission. Cette fois, Keibler se débat avant que le protagoniste vérouille sa prise et après quelques droites, Matthew lache l'affaire et se relève. Il décide de relever son adversaire et de l'envoyer vers le coin le plus proche. Zack commence à grimper sur les cordes et le Whisper in the Wind est placé ! Duke se relève un peu groggy et se prend le Lou Thesz press de Keibler qui hurle Sigma. Il prend de l'élan en rebondissant dans les cordes et place le Rolling Thunder en criant Omega. Il se dirige vers le coin le plus proche et monte sur les cordes pour placer le Swanton Bomb en hurlant Whisky ! Mais le saut est esquivé par le protagoniste. L'étudiant se relève en se tenant le dos et se prend le Duke Final ! Le tombé est fait : Un... Deux... Troi... Dégagement de Zack Keibler !

    Claudia Banks : Il est vraiment résistant !

    Patrick Frazer : Matthew Duke va devenir fou.

    Matthew se relève et commence à hurler sur l'arbitre qu'il y avait bien trois. L'arbitre lui réplique qu'il n'y a que deux mais Duke ne s'intéresse plus à lui. Il se place au niveau de l'étudiant et commence à le relever. Ce dernier ne tient plus debout seul et Matthew décide de l'envoyer dans un coin. Zack y atterit en plein torse et voilà que Duke semble avoir eu une idée vu son sourire. Il se place vers son adversaire et tente de placer le School boy ! Mais l'étudiant ne se laisse pas faire et se retient aux cordes. Matthew tente d'y mettre plus de force et finalement, l'étudiant se laisse tombé mais vu la vitesse qu'il a pris, il réussit à faire une roulade arrière et à se remettre sur ses pieds. Duke se relève, se retourne et se prend le Prime Legacy ! Les deux hommes sont au sol mais voilà que Zack réussit à placer un bras sur son adversaire : Un... Deux... Troi... Dégagement de Matthew Duke !

    Patrick Frazer : Mais qui va remporter cet excellent match ? Les deux se battent à armes égales !

    Claudia Banks : C'est pas vous qui disiez que les deux étaient ridicules ?

    L'arbitre montre un deux du doigt à Zack qui est à plat ventre. L'étudiant s'aide des cordes pour se relever et voit son adversaire toujours au sol sur le dos. Keibler regarde le coin le plus proche puis monte sur la troisième corde. Il crie Whisky et se lance pour le Swanton bomb ! Le mouvement est bien réussi et le tombé est fait avec le public qui compte en même temps que l'arbitre : Un... Deux... Trois !

    Vainqueur et nouveau champion intercontinental : Zack Keibler

    Patrick Frazer : C'est pas possible, il l'a fait !

    Claudia Banks : Pauvre Matthew qui venait de gagner son titre au PPV d'avant.

    Patrick Frazer : C'est la dure vie d'un champion. On peut perdre son titre n'importe quand.

    Keibler se lève les deux bras en l'air. L'arbitre va voir le désormais ancien champion mais s'aperçoit d'une chose. Duke a mis son pied sous la première corde ! Voyant cela, l'arbitre fait annuler le résultat du match et explique cela à Zack Keibler. Le match n'est donc pas encore fini ! Zack demande à l'arbitre si c'est une blague et c'est répondu par la négatif. Voilà que le protagoniste place le school boy à son adversaire : Un... Deux... Trois ! Non dégagement in extremis de l'étudiant ! Keibler se relève et voit le protagoniste à plat de ventre qui semble à bout de force. Il commence à se relever avec difficultés et voilà que Keibler passe derrière les cordes. Il attend que son adversaire se relève avant de sauter sur les cordes et de se lancer pour un Springboard Clothesline ! Mais le voilà accueilli par le Duke Final ! Les deux hommes sont au sol et Matthew réussit avec difficultés à placer son bras sur son adversaire : Un... Deux... Trois !

    Vainqueur et toujours champion intercontinental : Matthew Duke

    Aucun doute possible, aucun membre de l'étudiant se trouve sur ou sous les cordes. La victoire est pour Matthew Duke et Washing the world away de Crossfade retentit. L'arbitre place le titre à côté de Matthew puis regarde si Zack va bien. Duke tient le titre contre lui avant de se relever en s'aidant des cordes. L'arbitre le rejoint et lui lève le bras. Avec son autre bras, Duke lève son titre sous des huées mais quelques applaudissements de la foule. Voilà que Zack Keibler se relève avec difficultés et aide de l'arbitre. L'étudiant semble rejeter l'aide. La musique s'arrête et voilà l'étudiant debout face à Matthew. Les deux hommes se regardent et voilà que le champion tend sa main. Keibler regarde la main puis le protagoniste avant de lui serrer la main. La musique retentit à nouveau et Duke continue sa célébration pendant que Keibler quitte le ring et repart en direction des backstages.
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 5:20

    Claudia Banks : Et c'est maintenant le moment du Maint Event qui déterminera un SOW Champion entre Légion et Wes Yesco.

    Patrick Frazer : Au titre qu'il a rapidement été mit vacant suite au départ surprise de Philo après sa victoire contre Yan Yungsung et Darkside.

     Les lumières clignotent pendant l'intro de Edge of the edge puis tout s'allume et Yesco sort des coulisses avec sa veste en jean aux couleurs des MoM, un bonnet noir sur la tête et des lunettes de soleil. Avec les doigts, il forme un M, un O puis à nouveau un M. Il descend vers le ring tranquillement, entre à l'intèrieur puis recommence ses signes avec les doigts. Il enlève sa veste, son bonnet et ses lunettes, les pose dans un coin puis fait quelques assouplissements dans les cordes.

    Patrick Frazer : Wes Yesco, était l'un des lutteurs qui a livré un combat épique face au dernier champion Yan.

    Claudia Banks : Et ce soir, il aura l'occasion de donner la performance de sa vie face à Légion.

    Toute la salle est plongée dans le noir, et quelques volutes de fumées apparaissent au niveau de l'allée. De là, l'intro musicale retentit dans la salle, mais où est-il passé? Quelques spots rouge sang se baladent dans toute la salle, jusqu'à se qu'ils éclairent Legion, celui-ci commençant à s'extraire du sol par une trappe munie d'un élévateur. Cependant, il peut apparaître n'importe où, même sous le ring ou juste derrière son adversaire ! Il a une démarche sûre et déterminée et n'arrête pas de toiser du regard son adversaire. Et tout d'un coup, lorsqu'il est sur le ring, il lève les bras et les spots rouges éclatent avec des flammes à chaque coin du ring, puis les lumières s'allument.

    Patrick Frazer : Légion, celui qui a prit la place de Darkside comme étant l'être diabolique de la SOW.

    Claudia Banks :  De se que je me souviens, il avait déjà compétionner dans un triple treat pour la IC où il y avait aussi the N.

    Wes Yesco ne semble pas du tout intimidé par la présence de Légion, il semble plus déterminé que jamais à devenir le nouveau champion de la SOW. Alors que pour le Roi Noir, c'est tout simplement une obstacle dans son chemin à tasser afin qu'il puisse s'emparer du st-Graal. Les deux poids lourds s'approchent au centre du ring et attendent le signal de la cloche.

    Ding! Ding! Ding!

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Légion et Yesco se regardent dans les yeux et l'Ombre qu'il partira les mains vide ce soir car le titre sera à sa possession. L'ancien rival de Yan réplique avec une droite et une échange commence entre les deux. Dr Yesco va pour une projection et saisit Légion en headlock qui parvient à se libérer facilement en le repoussant dans les câbles. Yesco revient en charge avec un shoulder block mais ne fait pas bouger d'un poil. The Black King opte pour la même option et cela semble ne faire aucun effet envers le roi du Gourmet. Wes lui sourit afin de le provoquer et Légion lui arrache ce sourire avec un uppercut qui l'envoie dans un coin. L'antagoniste de la SOW continue de maltraiter Wes avec des droites et utilise sa botte pour étrangler le Gros lard athlétique mais le relâche lorsque l'arbitre compte jusqu'à 4.

    Ce dernier tente de prendre son courage à deux mains pour donner une avertissement à Légion mais se met à sursauter avec l'Ombre qui lui fait un regard terrifiant. Il se met à prendre rapidement ses distances pour éviter de se faire martyriser par Légion.

    Claudia Banks : Sérieux, la SOW devrait penser à engagé des arbitre plus courageux.

    Patrick Frazer : Il faut lui donner une chance, Légion offre quand même une présence terrifiante dans le ring.

    L'Ombre revient vers Wes et le prend par la tête pour le relever et l'envoie dans les câbles avec un irish whip. Il s'apprêtait à lui envoyer un big boot mais Yesco le surprend avec un diving forearm cross body block like à la Bray Wyatt. L'ancien rival de Yan va pour le pin, Un!....Deux! Dégagement de Légion. Yesco rebondit dans les câbles mais se fait arrêter sec par le spinning back hand de Légion. Ce dernier se prend un élan dans les câbles et va pour une descente de la jambe au niveau de la gorge du Roi de Gourmet. Légion se couche sur Yesco pour le pin, Un!....Deux! Dégagement de Boom Boom. Le Roi Noir le saisit à nouveau par les cheveux et frappe sa tête contre le troisième coin. Il le soulève par la taille afin de le faire s'asseoir sur la troisième corde. Il lui chope la gorge pour tenter de l'écraser au sol avec un super chokeslam mais Yesco parvient à s'en défaire avec des coup de pieds faisant un peu dégager Légion.

    Le Monstre de 7'1 fonce tout droit vers Yesco mais se fait avoir par le missile dropkick de ce dernier.

    Patrick Frazer : Surprenant de voir qu'il peut bouger comme un cruiserweight pour son gabarit.

    Wes rampe rapidement vers Légion pour le couvrir, Un!...Deux! Dégagement du Dark King. The King Gourmet voit qu'il est toujours étendue au sol. Alors il lui porte un double stomp suivi d'un senton qu'est le S&S. Légion se met à rouler pour tenter d'avoir un moment de répit mais malheureusement pour lui, il choisit un coin où il se trouve assit. Ce qui donne l'opportunité à Wes Yesco d'afficher un sourire narquois car il avait l'intention de porter par un Canonball mais deux afin de s'assurer qu'il ne bouge pas d'un poil. Yesco lance le signal que c'est le moment de clore le spectacle pour un Last Gourmet.

    Claudia Banks : Légion semble dans le beau drap, s'il parvient pas à trouver une solution, Wes Yesco sera notre nouveau champion de la SOW. Je l'imagine pas l'image qu'il va donner en tant que la figure de cette compagnie.

    Patrick Frazer : Moi je serais de curieux de voir se que cela donne.

    Légion est enfin debout et tourne du côté de Wes pour se faire prendre par les épaules, Wes s'élance pour un Last Gour- Nah!  Le Roi Noir retombe sur ses pieds et attrape la jambe de Wes pour le relever debout et l'attrape par la gorge afin de l'écraser au sol avec un Leg trap chokeslam (à la Golberg). Il fait le coupe gorge de l'Undertaker lève sa main dans les airs.

    Après quelque minutes, Dr Yesco est enfin debout et se fait chopper la gorge pour the Hand of Darkness ( One arm stall chokeslam). Il balance ses mains de chaque côté pour signifier que c'est la fin et se place au milieu du ring pour attendre que son adversaire se relève. Il se met en position pour appliquer un full nelson et tente d'emprisonner Wes avec son  Oblivion, au moment qu'il se retrouve debout mais Yesco parvient à se glisser entre les jambes de ce monstre et le piège dans un victory roll, Un!....Deux! Dégagement de Légion. Le Mosntre de 7'1 prend une mauvaise décision d'avoir son moment de répit à l'extérieur du ring. Car le Gros Bâtard rebondit dans les câbles et saute entre la troisième et la seconde corde pour un suicide dive qui le fait pousser vers les barrières de sécurités.

    Claudia Banks :  Woooah! Je ne pensais pas cela de Wes.

    Patrick Frazer : Légion non plus.

    Wes Yesco continue de combattre Légion à l'extérieur du ring. Il lui écrase le dos contre les barrières de sécurités. Dr Yesco tente de lancer de toute ses forces avec une projection mais cela retombe contre lui, car Légion renverse la prise et c'est Wes qui percutte la clôture de sécurité. Légion revient dans les ring afin de briser le compte car sinon il y aurait eu un double count out. Il revient vers Wes le soulève en position d'un front powerslam et porte un snake eyes au niveau des tabliers. Il prend Wes par le fond de culotte et le fait glisser en dessous de la première corde pour le rejoindre dans le ring et le couvrir pour le pin Un!....Deux!....Tr? Dégagement de Wes Yesco. Légion en profite de torturer ce dernier pendant qu'il est au sol, pour lui chopper la gorger en l'étranglant d'une seule main et l'arbitre tente de s'interposer mais se fait encore intimider par l'Ombre.

    Claudia Banks : Mais pourquoi a-t-il la trouille? Il a le pouvoir de le disqualifier, Légion ne peut rien faire.

    Patrick Frazer : Essaie de dire ça devant Légion, je suis sûr que tu vas te cacher en dessous de la table . Tu n'avais pas cette courage lorsque Pétale t'a intimidée pour prendre ta place dans les commentaires.

    Le Roi Noir fait coucher Yesco sur son dos et le place en position d'un d'un camel clutch pour lui envoyer des crochets et lui écraser le dos avec son postérieur. Il le relève encore dans cette position afin de répéter cette manœuvre. Légion se met projeter un rire diabolique avant de le relever debout en se plaçant derrière lui pour un Dark Tower (Texas Tower Bomb).

    Ce dernier va pour le kill

    Un!....Deux!....Tr?

    L'arbitre arrête le compte au moment qu'il entend  Hell Broke Luce de Tom Waits.

    Claudia Banks : Quoi? Mais c'est le thème de ULMANN?!?!?

    Patrick Frazer : Il prend vraiment de risque à encaisser la malette ce soir, suite à un combat redoutable qu'il a eu à l'intérieur de la cage.

    On voit un ULMANN ensanglanté qui s'amène sur le stage pas tout à fait recouvert de son Élimination Chamber. Il pourrait très bien courir mais décide d'aller pour une marche rapide afin d'aller rejoindre Légion qui n'attend que de finir le travail de Rafael sur ULMANN. L'Ultimate Opportunist balance sa malette vers l'arbitre qui l'attrape et fait signe qu'il va encaisser sa mallette. L'Arbitre s'approche vers Livia qui annonce au micro que ce combat est maintenant un triple treat pour la SOW Championship et le publique semble en délire, suite à cette nouvelle.

    Ding! Ding! Ding!

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Patrick Frazer : Incroyable! Le combat entre Légion et Wes est maintenant une triple menace pour la SOW avec l'ajout de ULMANN.

    Claudia Banks : Mais c'est un peu du suicide suite à son match dans l'Élimination chamber. Il est vraiment sûr de son coup?

    Les échanges de coups se font entre ULMANN et Légion. Le Mister Money in the Bank 2016 détient l'avantage avec un coup de genoux dans le bide il fonce vers lui mais n'a pas le temps d'appliquer son ULTIMATUM car il se fait saisir la gorge par Légion qui s'apprêtait à lui faire un Hand of Darkness  mais ULMANN encaisse le Big F'N superkick de Yesco qui l'envoie au sol. ULMANN se retire quelque instants pour récupérer à l'extérieur du ring. Wes Yesco esquive au passage le big boot de Légion et le prend sur ses épaules pour lui envoyer un Last Supper.

    Wes Yesco va ensuite pour le kill

    Un!....Deux!.....Tr?

    Nah! Interrompue par ULMANN qui s'écrase sur Yesco  et Légion avec son  U-tomique Leg drop et choisit de couvrir Wes pour le kill.

    Un!....Deux!....Trois!

    Ding! Ding! Ding!

    Vainqueur et nouveau champion de la SOW : ULMANN

    Patrick Frazer : Incroyable!! Malgré qu'il a fait deux match, il est parvenu à devenir champion de la SOW en encaissant sa mallette ce soir.

    Claudia Banks : ULMANN nous a vraiment surpris ce soir et mérite bien sa victoire.

    ULMANN n'arrive pas à croire qu'il est enfin le nouveau champion de la SOW. Il semble enfin content d'être en arrivé là. Il grimpe la troisième corde afin de montrer fièrement son championnat sous les yeux de ses fans qui l'acclament. Quant à Légion et Wes Yesco, ils sont tout les deux étendues au sol car ils ne sont pas remis de leurs confrontation.
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 5:20

    REMERCIEMENTS :

    Duke pour : l'Intercontinental et le TT

    Titi pour : le Wildside

    Didier pour : les segments, Ryan vs Nas, Chuck vs Whitis, Belz vs Darkside

    Un TRES GRAND merci à MC pour : le MITBEC et le ME

    Revenir en haut Aller en bas
    Titi

    avatar

    Messages : 254
    Date d'inscription : 15/12/2012

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 6:06

    Hopla, sympa le p'tit coup de pute de Neil ; par contre Striker GM, moi je suis pour, ça peut donner du fun.

    Haha, c'était sympa, ça va tellement bien à Wilson ce genre de match

    Bien aimé ce match! Y'a vraiment un côté apocalyptique avec les 2 armées! Malgré le format un peu résumé, c'est intense, et j'aime bien l'image de DS tout seul debout!

    Très bon boulot MC! De bons spots, un match bien construit (les entrées de ULMANN et Raf, le rappel de la rivalité Raf/MC...) ; s'il y a une petite critique à faire, en tout cas un truc que je comprends pas trop bien, c'est pourquoi des lutteurs viennent briser les pinfall au tout début? Dans l'idée, ça me parait pas logique, quand ils sont encore 6 dans la structure, vaut mieux laisser des mecs se faire éliminer.
    Sinon, me semble que c'est le deuxième match à élimination qu'ULMANN gagne, en ayant éliminé en tout et pour tout 2 mecs. Eh ouais les gars, ça sert à rien de faire son cake, faut éliminer le bon Very Happy

    Victoire des OS, mais de telle sorte qu'on aura sans doute un rematch

    J'adore cette rivalité! Entre le début en mode concours de zizi, puis le match avec les commentateurs, c'est cool et inventif. On est presque déçu d'avoir un match normale ensuite haha. Mais le reste du match est de très bon niveau. Dans l'absolu, à part pour le choc, je vois pas trop ce qu'apporte la fausse fin, mais j'aime bien le fait que Zack et Matt se serrent la main ensuite.

    Bon M-E, avec un Légion bien puissant à souhait, et les passages sympa avec l'arbitre qui se chie dessus. (par contre, le finisher de Wes, c'est The Last Supper, pas The Last Gourmet)
    Haha, ULMANN qui intervient comme ça, ça colle bien avec le perso de le voir arriver en sang et tout! Je pensais voir Wes gagner (il le mérite), et ensuite entamer une rivalité avec ULMANN, mais ça se fait dans l'autre sens en fait!
    Bon, j'espère que la fed va continuer à être active, histoire que je profite de mon titre de champion Very Happy

    Merci à Duke, Didier et MC en tout cas, du beau boulot malgré les circonstances, franchement c'était cool et inventif, j'ai passé un bon moment!
    Revenir en haut Aller en bas
    Methodcobra

    avatar

    Messages : 2407
    Date d'inscription : 04/02/2012
    Age : 30
    Localisation : Montreal,Quebec

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 7:59

    En me relisant, je l'ai corrigé Hahaha
    Revenir en haut Aller en bas
    Eden

    avatar

    Messages : 1632
    Date d'inscription : 11/02/2012

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Lun 9 Mai - 9:16

    Un PPV livré malgré quelques petits bugs internes. Alors bien sûr, c'est pas parfait mais presque. Des surprises ? Non. Titi champion c'était prévisible depuis des semaines. Ça se jouait entre lui et Wes.De l'originalité ? Oh que oui! Les matchs de Ryan et l'intercontinental par exemple. Et puis le cash, putain ça fait du bien! Je milite depuis toujours pour qu'on supprime cette manette qui ne sert qu'à faire attendre son possesseur qui de toutes façons sera à 99,9/ champion. Moi ce BOC m'a plus même s'il est moins imposant que les précèdents. Il sent le frais!
    Revenir en haut Aller en bas
    Simon-Gaele Primeau

    avatar

    Messages : 3958
    Date d'inscription : 13/03/2012
    Age : 27
    Localisation : Montreal

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Mar 10 Mai - 4:53

    Je vais faire des commentaires plus detaillers plus tard mais j'ai bien aimer le PPV!
    Revenir en haut Aller en bas
    Darkside

    avatar

    Messages : 1264
    Date d'inscription : 23/02/2012

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Mar 10 Mai - 6:25

    Le PPV est simple dans la forme mais agréable à lire. COmme le dit Raf assez prévisible mais apporte quelques touches inattendues.

    intro + match GM : l'avoir dès le début laisse penser à un impact/conséquence par la suite. C'est donc un bon placement et Striker en GM c'est bien pour renouveler.

    Match des Wilson : j'ai bien aimé l'idée, c'est rafraîchissant, original et en phase avec le personnage. Reste à savoir quoi en faire pour la suite.

    Belz/Dark : la tournure m'a perturbé au début mais, en effet, la côté armée est originale même si je suis perdu sur ma gimmick car je suis censé être face/révolution et là on voit un Darkside bien Dark dans l'esprit. Volontaire pour mettre un doute ?

    MITB : match de la soirée !! Grand, intense, solide. On sentait tous Ulmann et on y est.

    Tag : sans surprise et classique dans le déroulement. On déroule quoi.

    Intercontinental : encore un gros morceaux sans aucun doute. Surprise à la fin avec une fausse victoire.

    ME : bon fin de PPV. Wes t’inquiètes tu as plein de titres HHS ;).
    Revenir en haut Aller en bas
    Triple A

    avatar

    Messages : 894
    Date d'inscription : 09/06/2012

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Mar 10 Mai - 11:35

    Darkside a écrit:


    ME : bon fin de PPV. Wes t’inquiètes tu as plein de titres HHS ;).

    Oui ben heureusement parce que pour les titres 100% SOW, j'ai tendance à passer au travers.
    D'ailleurs, Titi botte le cul de Wes à chaque fois, quel que soit son perso ou la fèd. Ca commence à m'inquièter. Hahaha

    Pour le reste, je vais pas faire original, c'est un bon PPV malgré le retard et contrairement aux inquiètudes exprimées ces derniers temps, j'ai l'impression qu'on peut s'appuyer là-dessus pour aller de l'avant.
    En tout cas, ULMANN champion, c'est un vrai vent de fraîcheur (qui sent un peu le Picon bière).
    Revenir en haut Aller en bas
    Badrok

    avatar

    Messages : 32
    Date d'inscription : 29/03/2016

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Mar 10 Mai - 14:22

    Très bon PPV dans l'ensemble avec quelques ratés selon moi, mais quand même pleins de matchs de qualité :

    Les points positifs :
    - L'originalité du début de l'excellent match pour le titre IC qui reflète parfaitement la rivalité entre Zack et Duke.
    - Le Wilson vs Wilson est une très bonne idée. De plus, Nas qui porte deux masques qui est plutôt marrant pour la révélation du vainqueur.
    - Un grand Money in the Bank qui se termine avec la revanche entre Rafael et ULMANN et qui a était plein de super spots tout du long.
    - J'ai bien aimé le coup des entrées entre Belzebuth et Darkside même si, pour ce dernier j'ai pas l'impression que ça aille avec sa nouvelle gimmick.
    -Très bon Main-Event avec une fin rappelant Wrestlemania 2015 et félicitation à ULMANN.

    Les points négatifs :
    - Pas un grand fan de l'opener, qui est pourtant un combat sympa avec de bonne idées, comme le low blow de Whitis qui n'aboutit pas à une DQ, mais qui me fait le même effet que quand je vois un combat avec un adversaire qui n'est pas lutteur. Je ne sais pas, peut être que si Whitis avait choisi quelqu'un pour se battre à sa place, j'aurais plus apprécié. Enfin, j'ai hâte de voir comment va avoir lieu le règne de Striker en tant que GM.
    - Je n'ai pas aimé le match pour le titre par équipe. Pourtant, il débutait super bien avec les actions en miroirs, puis la blessure de Mano à la cheville et...rien...le match s'est finit à la va-vite sans tension, sans comeback, sans sursaut, sans rien. J'ai l'impression que le combat à était amputé de la partie la plus intéressante.

    Bref très bon PPV, mais je crois que, pour les prochains, peut être qu'il faudrait moins de matchs (quatre ou cinq grand maximum). Alors, il n'y aura pas tout le monde sur la carte, mais au moins ça sera plus facile à booker (et ainsi se retrouver avec moins de match résumé). Par exemple, vu le désert au niveau de la division par équipes, autant ne pas mettre des matchs pour ce titre à chaque PPV (un sur deux ou sur trois), comme ça vous pouvez prendre plus le temps de développer les rivalités sans les faire tourner trop vite. Qu'en pensez-vous ?
    Revenir en haut Aller en bas
    Mustaine

    avatar

    Messages : 306
    Date d'inscription : 18/06/2012
    Age : 22
    Localisation : Marseille

    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016 Ven 13 Mai - 12:01

    C'est un bon PPV, après vu le contexte HS j'ai trouvé les books un peu moins bon qu'un PPV précédent. Mais ça n'est pas très grave étant donné que l'on a eu notre show.

    Une bonne dose de segments que je trouve bien trouvé par la plupart. Match sympa entre les 2 Wilson même si on connaissait tous le résultat vous avez réussi à rendre ça plus intéressant. Bien joué !

    Content pour ULMANN et sa victoire ECMITB, c'est amplement mérité étant donné sa présence sur le forum et la qualité de ses promos. Puis surprise le voici le même soir champion de la SOW, quelle réponse encore bravo ! Ca renouvelle un peu les têtes c'est très bien je trouve.

    Les OS qui gardent leur titre mais je pense que ça n'est qu'une question de temps pour qu'elles changent de main au plus vite.

    J'ai beaucoup aimé le match IC avec l'après match plein de rebondissement et très plaisant à lire.

    En bref, un bon PPV qui a son lot de surprise. Bravo aux storyliners et bookers d'être toujours là pour la SOW :)
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Blood of Champions 2016

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Blood of Champions 2016

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

     Sujets similaires

    -
    » Clash Of Champions 2016 (Carte et Résultats)
    » Tirage au Sort du Pool
    » Backlash 2016 (Carte & Résultats)
    » Hell In A Cell 2016 (Carte & Résultats)
    » Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Sanctuary of Wrestling :: Le In-Gimmick :: Shows :: Les PPVs-