Bienvenue à la Sanctuary of Wrestling, une fédération virtuelle québécoise accueillant vos lutteurs créés.
     
    AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

    Partagez | .
     

     Chuck's Party 2016

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Chuck's Party 2016 Dim 12 Juin - 12:51

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Ce soir est un grand soir pour la Sanctuary of Wrestling ? Pourquoi ? Car c'est la plus grande fête de l'année mais pas n'importe laquelle, celle de Chuck Striker, notre General Manager ! La salle est remplie de ballons de baudruches qui explosent lors de leurs passages aléatoires sur les pyrotechniques qui jaillissent de part et d'autre de l'arène. Certains d'entre vous sont même venus avec des chapeaux pointus et des langues de belle-mère pour rester dans le thème même si vous êtes nombreux à boycotter notre nouvel homme fort !

    Des confettis tombent du ciel après une explosion au dessus de l'arène et rentre alors dans l'arène l'homme de la soir : Chuck Striker ! Vous imaginez sans mal son bonheur d'être au coeur d'un événement aussi important qu'un payperview de la fédération. Facile, me direz-vous quand on l'a crée de toute pièce pour sa propre gloire, quitte à effacer un payperview historique.

    Il s'avance dans le ring avec un micro où s'entremèle ses initiales, son t-shirt "Chuck Striker au sommet du monde" illustre parfaitement son état d'esprit du soir !


    Chuck Striker : Ce soir, assistez avec moi au payperview de la Sanctuary of Wrestling... CHUCK'S PARTYYYYYY. Je vois que vous êtes venus en nombre pour venir m'applaudir et fêter avec moi cette soirée en mon nom ! Quoi de plus normal pour l'homme qui a révolutionné la fédération ? C'était la moindre des choses pour me remercier que de célébrer ma gloire lors d'un show si important.

    Les plus grincheux se plaignent de moi mais la loi règne désormais, ce n'est plus tout le monde qui peut intervenir dans les matchs comme c'était le cas avant et il y a enfin un homme fort que l'on écoute dans cette fédération. Fini l'air Whitis où il suffisait de réclamer, maintenant c'est une nouvelle ère où la Sanctuary of Wrestling retrouve enfin le patron qui lui manquait tant.

    Tout a été mis en place pour vous offrir un grand show ce soir, des matchs intenses, parfois avec de belles stipulations et dont les enjeux sont grands !

    Le bon General Manager que je suis va vous faire une dernière fleur. Je sais que vous voulez toujours en savoir plus, que vous n'êtes jamais satisfaits de ce que vous avez. Le mois prochain, vous allez bouger puisque c'est d'ores et déjà signé le prochain payperview se présentera à Londres ! Et ce n'est pas tout, son thème va pousser nos chers lutteurs si antipathiques à s'allier puisque ce payperview sera sous le signe des Survivor Series Match !

    Maintenant, revenons au plus important et profitons de la Chuck's Party !

    La foule est tout à fait surprise mais pour une fois avec Chuck Striker, cela semble être d'une bonne manière !

    Sans plus tarder, la soirée va démarrer avec un match de dernière minute avec l'arrivée d'Azrael qui va affronter Methodcobra !


    ___

    Claudia Banks : C'est ce soir que cela se passe, la confrontation entre maître et élève.

    Patrick Frazer : Vrai, avant qu'il soit l'impitoyable Azrael, il n'était qu'un élève formé par Methodcobra, et ce soir, ils vont s'affronter pour régler des comptes.

    Clown  de Korn retentit et des hués se font entendre lorsque la foule aperçoit le Sociopathe de la lutte, Azrael. Il s'amène armé d'un micro dans ses mains et se met à faire un peu le clown en riant avant de s'arrêter vers les rampes pour s'adresser au publiques. La musique s'arrête, au même moment que le clown psychopathe se met à parler.

    Azrael : Bonsoir fans de la Sanctuary of Wrestling, je suis votre hôte Azrael. Ce soir pour la modique somme de 9,99$ sur SOW Network vous allez assister à la dernière représentation de votre héros Methodcobra.

    Les fans se mettent à huer the Mad Trickster suite à cette déclaration et ce dernier continue d'avancer vers le ring en même temps qu'il continue de parler.

    Azrael : Ne me huez pas!! Je ne fais que mon devoir d'homme de mission envers un homme ayant dit prendre sa retraite après fait un match dantesque contre Pétale MAIS!!  Ne peut se dégager du spotlight tel qu'un junkie sur l’héroïne. Je croyais qu'il serait un homme de parole et qu'il se retirerait pour de bon.

    Il parvient enfin à entrer dans le ring et s'approche au milieu en regardant la SOWtron.

    Azrael : Serait-ce l'inquiétude que personne ne prennent soin de la SOW? Si tel est le cas, il pourra dormir sur ses deux lauriers. Je promet de prendre bien soin de la SOW en m'installant confortablement Ha ha ha ha ha ha! Je peux être un très bon samaritain lorsque je m'y mets......*il prend une pause* Ha ha ha ha ha ha!

    Les rires d'Azrael se font interrompre par I don't wanna be me de Type O Negative et l'ancien élève d'MC se met à sursauter.

    Azrael : Parlant du loup!!

    The Mad Trickster échappe son micro et fait signe au Mercenaire de s'amener alors que le Hall of Famer ne perd pas de temps à aller rejoindre, l'ancien 2 fois Bloody Champion de la FGB.Lorsque le Québecois Hall of Famer se retrouve sur le ring. Il reprend le micro et s'adresse à son ancien mentor.

    Azrael : Oh! MC avant qu'on débute le combat que dirais-tu de me serrer la pince, question de commencer dans le respect?

    The Merc with the mic est conscient de son côté imprévisible en observant le buzzer sur sa main gauche et préfère tasser son bras et lui arrache son micro.

    Methodcobra : Pourquoi pas plutôt te taire et montrer se que tu as dans le ventre.....Julio.

    Le fait d'entendre son vrai nom, ne fait qu'énerver the Mad Trickster qui amène le Mercenaire dans un coin et le malmène avec les droites.

    Ding! Ding! Ding!

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Le Sociopathe de la lutte détient l'avantage en envoyant des droites et des atémis à son ancien mentor. Il le piétine avec un mudhole stomp et il l'étrangle avec sa chaussure en disant d'arrêter de l'appeler par ce nom. Il s'arrête en prenant une distance, il se met à faire des stepettes de boxer et fonce dans le coin avec un stinger splash mais loupe sa cible car le vétéran est parvenu à l'esquiver et c'est alors, que ce dernier s'en donne à cœur joie sur le bouffon avec the cobra unleashed, le pauvre Azrael ne peut que se protéger tellement que les coups du serpent sont vifs. Le québécois s'apprêtait à faire le stinger splash mais voit que son ancien protégé titube en restant en position de garde mais tombe face première se qui déclenche un rire au publique.

    Claudia Banks : Ha ha ha! Il croyait vraiment qu'il pouvait tenir face à la brutalité légendaire de son mentor?

    Patrick Frazer : Je dois admettre que c'est marrant.

    Voyant qu'il a l'opportunité de le couvrir, il s'approche pour le faire mais ceci n'était qu'une ruse du clown qui le piège dans un small package, Un!....Deux! Dégagement du hall of famer. Les deux hommes se relèvent en même temps et Azrael éclate de rire en disant : “ tu ne t'attendais pas à cela MC?” et Azrael reprend l'avantage sur son mentor avec un superkick au moment qu'il était placé à genoux. Il regarde des deux côtés et décide de grimper la troisième corde et s'élance avec un creepy splash (Frog splash) mais personne au rendez-vous car Methodcobra est encore une fois parvenu à se dégager. The Innovator of Brutality se prend un élan dans les câbles et porte un running big boot sur la tronche maquillé d'Azrael. Methodcobra le prend par le bras et le relève debout en lui appliquant un short-arm clothesline. Il le traîne par le bras et se couche sur son ancien élève pour le pin, Un!...Deux! Dégagement du Mad Trickster.

    Claudia Banks : Jusqu'à présent, Azrael n'a pas montré grand chose.

    Patrick Frazer : Il ne faudrait pas parler trop vite, qui sais peut-être que cela n'est que la première phase de son côté imprévisible.

    The Trickster se relève difficilement et en prend plaisir de rire de la douleur, que le Mercenaire lui inflige. Il reste en position assis en demandant un temps mort au Hall of famer mais ce dernier ne veut rien entendre. Azrael continue de supplier le surprend avec un eye poke dans les yeux du Merc with the Mic, qui a la vision troublé. L'arbitre tente de s'assurer s'il le hall of famer va bien, se qui donne le temps à  Azrael de se relever debout en prennant le temps de rire un petit coup.

    Dès qu'il retrouve sa vision, MC revient en charge vers Azrael qui l'attendait avec un reverse atomic drop suivi d'un série de jab ainsi qu'un discuss punch qui propulse le Mercenaire à l'extérieur du ring. The Mad Trickster regarde des deux côtés et décide de se prendre un élan afin de s'élancer entre la troisième et la seconde corde avec un suicide dive. Il le prend par les cheveux et l'envoie s'écraser sur les escaliers métallique. Il revient dans le ring pour briser le compte et retourne à l'extérieur du ring pour étrangler Methodcobra avec ses deux mains tout en riant mais le vétéran reprend le contrôle, après avoir infligé un coup de genoux dans les côtes du Bouffon. Methodcobra se relève debout et ramène le Sociopathe de la lutte à l'intérieur du ring.

    Patrick Frazer: Et Methodcobra reprend l'avantage, suite aux tours de passe passe de son ancien protégé.
    The Merc with the mic décide de grimper la troisième corde et pense avoir le champ libre afin de le surprendre de façon aérien. MC va pour the swift bite mais se fait avoir par Azrael qui l'attendait avec the Punchline (Swiss death). Une idée vient de briller dans la tête du clown et se met à rire en disant “ il est temps d'humilier se pauvre Hall of famer”. Il s'approche d'un coin et se place en position pour attendre son mentor avec un Method-Xpress tout en continuant de rire comme un cintré.

    Il fait signe à son ancien mentor de se relever et il immite le regard dément du Mercenaire pour ensuite rire au passage. Methodcobra se relève après quelques minute et Azrael fonce vers lui pour un Method-Xpress va t-il réussir? Nooon! The Merc with the Mic parvient à le surprendre et the Mad Trickster heurte le coin. Azrael se retourne et se fait chopper la gorge pour un chokeslam. Le Hall of famer fait signe que c'est le temps d'en finir. Il prend Azrael par la tête en le relevant debout et le place entre ces deux jambes. Il le soulève dans en position d'un crucifix bomb  pour un Last-Judge--- Non! Azrael parvient à se dégager après avoir surpris MC avec deux fausses mains en plastiques. Le Hall of famer est un peu outré de se faire avoir par un tour de passe passe du bouffon. Il tente de reprendre le contrôle mais MC se fait avoir par un bon vieux small package qui ne peut se dégager car Azrael tient la corde sans que l'arbitre le remarque.

    Un!...Deux!...Trois!

    Spoiler:
     

    Clown de Korn retentit et Azrael dégage rapidement du ring en célébrant sa victoire ne riant. Quant à Methodcobra, il reste en position assis outré d'avoir été victime d'un tour de passe passe du Mad Trickster. Azrael s'approche du stage et continue à rire des malheurs de son mentor, qui réfléchit comment il aurait plus anticiper ceci, mais il est trop tard, Le Sociopathe de la lutte est le vainqueur de ce match pour son retour dans le ring.

    Claudia Banks : Comment il a fait pour avoir deux mains en plastiques?

    Patrick Frazer : J'en sais rien mais une chose est sûr, c'est que Azrael gagne sa première victoire en montrant un côté qui semble bien exceller.


    Dernière édition par Didier Desville. le Lun 13 Juin - 20:29, édité 3 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Dim 12 Juin - 15:38

    C'est l'heure de la Booya Nation et la foule répond présent en hurlant le nom de son héros : BOOYAAA ! Ils sont aux quatre coins de la foule ! Des lumières les éclairent, regardez-les comme ils sont beaux ! Les voilà qui avancent, chacun de leur côté en direction du même endroit : le ring ! Le public les touche comme s'ils étaient le messie et sont tous rivés sur ces héros du peuple ! Booya peut maintenant bondir entre les cordes et laisser ses compères hors du ring pour que puissent arriver les Last Faces !

    Claudia Banks : Je serai toujours impressionnée de voir la popularité de ce lutteur ! Tiens, c'est Booya Jr. qui vient par là, viens là mon beau...!

    Patrick Frazer : Et oui, comme vous le dites ! Booya est toujours acclamé par la foule de la Sanctuary of Wrestling qui ne l'oublie pas !

    La Booya Nation est prête, il manque maintenant les Last Faces ! Les lumières s'éteignent pendant un temps. Un rayon blanc vient éclairer la rampe où on retrouve Palmer qui joue le theme d'entrée du groupe à la batterie ! Un nouvel éclair transcende l'arène pour faire apparaitre Townseed à la basse ! Un autre et c'est maintenant Larson ! Il ne manque plus que le chef du groupe... Les éclairs s'enchainent à en éblouir la foule et le bruit du moteur d'une moto se fait entendre et celle-ci ne tarde pas à se propulser dans l'arène avec Mustaine aux commandes ! Il dérape devant le ring et rentre entre les quatre cordes, suivi par ses partenaires.

    Patrick Frazer : Une entrée remarquable !

    Claudia Banks : Les artistes se doivent de soigner leur mise en scène, hein Booya Jr. ?

    Mustaine et Booya se retrouvent au centre du ring tandis que les six autres lutteurs entourent le ring, ne laissant personne sortir.

    La cloche sonne et le match peut commencer !

    Lumberjack Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Un affrontement se prépare et tout commence par un jeu de regard, les deux hommes se jaugent et c'est à Flying Booya d'assurer le spectacle alors il se jette sur Mustaine qui arrive à se servir de ses appuis pour pivoter et le propulser dans les cordes pour le cueillir finalement d'une belle Clothesline qui l'envoie pile aux pieds de Larson qui vient le piétiner ! Les Last Faces le martèlent mais il est vite secouru par Super Booya et sa bande qui permettent à Booya de retourner dans le ring sans trop grand mal. Le héros du peuple est sonné après ses coups, quel pauvre homme ! Cet énorme coup de pied de Mustaine en plein dans son ventre le fait tomber et il est maintenant acculé au sol, les coups pleuvent sur lui ! Cela commence mal pour notre ami Booya qui ne parvient pas à se sortir de l'assaut mustainien ! Rien n'arrête le guitariste qui balance maintenant le highflyer dans le coin du ring où il vient l'attaquer à grands coups d'épaule !

    Patrick Frazer : Serait-ce un match à sens unique auquel nous assistons ?

    Claudia Banks : Avec toute cette bande qui s'agite autour du ring, tout peut arriver !

    Et en effet, je n'avais pas pu le constater tant je prenais plaisir à voir les coups variés de Mustaine qui tient Booya sous sa domination mais en dehors du ring, les frictions sont multiples et Super Booya a tendance à provoquer les hommes de Mustaine, seul le placement de Fat Booya entre les deux camps permet qu'ils ne se tapent pas dessus ! Booya a maintenant les pieds en l'air... Non, ce n'est pas ce que vous croyez, Mustaine tente une Vertical Suplex !.. BOOYA NOUS SORT UN TORNADO DDT DE NUL PART ! Quelle agilité ! La tête de Mustaine a cogné contre le ring et le voilà volant à la renverse tandis que Larson tente de rentrer dans le ring, empêché par l'arbitre qui le menace.

    Claudia Banks : Cet homme n'abandonnera jamais, vous pouvez en être sûr !

    Patrick Frazer : Je n'aime pas voir toute cette tension près de nous, même Booya Jr. a l'air bien belliqueux...

    Booya titube mais compte bien saisir sa chance, c'est maintenant à son tour de jouer le jeu et il se dirige vers le cordes où il grimpe avec une certaine rapidité malgré sa douleur. Townseed s'apprête à frapper dans le poteau pour déséquilibrer Booya mais le vieux Magic Booya est rusé et anticipant le coup, il se place devant et vient asséner une giffle violente à Townseed, ce qui provoque un certain rire maitrisé de Larson et Palmer. Flying Dropkick de Booya qui renvoie son adversaire au sol et il est maintenant temps de le travailler un peu avec une belle prise de soumission. Townseed est furieux et commence à frapper Magic Booya au visage... S'en est trop pour Fat Booya qui, tout gentil qu'il est, ne supporte pas qu'on frappe le grand vénérable de l'île des Booya ! Il se saisit de Townseed et l'enferme dans le Gros Câlin ! Les partenaires de Townseed décident enfin de l'aider mais Mustaine est envoyé valser à leur pied par un violent coup de pied de Booya en pleine tête ! Ils préferent alors s'occuper de leur chef.

    Patrick Frazer : Ils laissent vraiment leur partenaire sans soutien ?

    Claudia Banks : Apparemment...

    Townseed tombe rapidement inconscient dans les bras de Fat Booya qui ne le lache pas pour autant ! Booya bondit sur les cordes et se jette en Diving Crossbody sur les trois autres membres des Last Faces, Mustaine compris dans le lot ! Les hommes de Mustaine sont balayés sous le coup mais se relèvent avant Booya et l'encerclent. L'héros du peuple est rapidement maitrisé par Larson et Palmer qui l'attrapent par les bras et il ne tient plus qu'à Mustaine de l'attraper. Le guitariste se dirige vers le pied du ring pour aller chercher la guitare de Larson laisser là avant le match. Il lève le bras pour porter un grand coup de guitare dans le crane de Booya et éventrer sa guitare avec son crane mais au même moment, les Last Faces sont assiégés par Fat Booya qui a délogé l'escalier en fer du ring et qui se rue tel un kamikaze sur le clan de musiciens. Super Booya est monté dans le ring et s'élance en Moonsault sur les hommes couchés et c'est maintenant un vrai pugilat au sol qui est en place en dehors du ring. L'arbitre ne sait plus quoi faire, il siffle la double disqualification !

    Spoiler:
     

    Les hommes des deux clans se battent mais la Booya Nation prend vite l'ascendant grâce à l'absence de Townseed toujours inconscient. Ils arrivent à faire reculer les Last Faces et à les rediriger vers la rampe. Alors que ses partenaires font reculer les Last Faces, Booya demande un micro et monte dans le ring.

    Flying Booya : C'en est pas fini entre nous, Mustaine. Tu as pu l'entendre, le prochain payperview sera sous le signe des Survivor Series Match... Alors je peux te dire que moi et ma Nation ont va venir te botter les fesses une bonne fois pour toute et cette fois, tu ne pourras pas être aidé par tes esclaves ! BOOOOOOOOOOYAAAA !

    Mustaine fait signe à ses hommes de retourner en vestiaires pendant que la Booya Nation hurle des Booya avec sa foule.
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Dim 12 Juin - 15:55

    Après ce match plus qu'agité, nous voilà dans les chères coulisses de la Sanctuary of Wrestling où le calme règne en maître avec la paix éphémère. Regardez qui notre caméra a décidé de suivre, vous le reconnaissez sûrement par sa taille, la largeur de ses muscles ou encore son titre SOW qui tient accroché à sa ceinture : ULMANN ! Le voilà qui entre calmement dans sa loge où il trouve une chaise en plein milieu de la pièce avec une grande valise posée dessus.

    Le champion de la SOW tend la main et ouvre la valise dans laquelle se trouve une tenue de lutte neuve et un mot écrit à la main.

    "Bon courage pour ce soir, ne t'en fais pas, tout le monde sait que tu es le vrai champion de la fédération et nous ne laisserons jamais gagner Wes Yesco, peu importe ce qu'il peut se passer."

    Un court mot signé de la main du nouveau General Manager, maître de la soirée : Chuck Striker.

    ULMANN relit le mot par deux fois et commence à voir rouge, agacé du comportement de cet homme qui lui offre une aide qu'il n'a jamais demandé. Il déchire le mot avant de balancer la valise et la chaise, rouge de colère.

    ULMANN claque la porte de sa loge et signe la fin de cette entrevue dans les couloirs de la Sanctuary of Wrestling.


    ___
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Dim 12 Juin - 16:47

    La cage au dessus du ring va finalement descendre petit à petit pour venir s'installer autour des cordes et empêcher toute sortie facile des deux hommes qui vont s'affronter maintenant. Belzebuth et Keibler vont en découdre entree ces grilles solides et encore froides. Belzebuth est le premier à rentrer dans l'arène, rires machiavéliques et lumières affaiblies, le voilà qui débarque et qui s'avance vers la cage. A sa hauteur, il vient tater la grille, tester sa solidité avant de sourire en s'apercevant qu'elle ne cèdera pas.


    Claudia Banks : Belzebtuh est dans son élément, lui qui a choisi cette stipulation !

    Patrick Frazer : N'enterrez pas de suite Zack Keibler qui est doué en improvisation !

    Et c'est ce dernier qui va maintenant pouvoir faire son entrée dans l'arène. Son theme song démarre et le voilà à courir sur la rampe. Il s'arrête devant le ring où la cage le sépare de Belzebuth qui le toise. Il vient taper sur la grille comme pour attiser une bête sauvage, avec lenteur il s'avance vers la porte et rentre dans le ring.

    Patrick Frazer : Keibler est maintenant enfermé avec The Avenger !

    Claudia Banks : Pour gagner, il va falloir sortir de cette cage !

    L'arbitre vient verrouiller la porte de la cage et Belzebuth contourne Keibler pour verifier que le cadenas tiendra pour ce match. Chose faite, le match peut commencer !

    Steel Cage Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Belzebuth a un grand sourire sur le visage et dispose enfin comme il le souhaite de Zack Keibler. C'est son moment et il compte bien le saisir. Seul souci qui semble l'agacer petit à petit, à chaque pas dirigé pour s'attaquer à son adversaire, Keibler s'esquive et fait tourner Belzebuth en bourrique sans qu'il puisse l'atteindre. Avec un jeu de jambes intéressant, The Avenger trompe son opposant et arrive à le coincer dans un des coins du ring. Le prédateur jubile et se jette pour porter une Clothesline à Keibler qui est plaqué contre la grille de la cage. Belzebuth s'amuse à lui frotter le visage contre l'acier et à le cogner brutalement et sans relâche.

    Claudia Banks : Regardez-le avec ce sourire carnassier !

    Patrick Frazer : Depuis le temps qu'il cherche à se retrouver à cet endroit...

    C'est un véritable plaisir pour Belzebuth qui ne laisse aucun répit à son opposant, Keibler subit, la marque des grilles sur sa joue est déjà visible et son front est à la limite de saigner suite à un en plein dans la cage ! La force brute est à l'honneur mais à force de facilité, Keibler parvient à trouver une première faille et la saisie de suite, Belzebuth le soulève sans le serrer suffisemment et ça suffit à l'étudiant pour retomber dans son dos et de le plier avec un Neckbreaker ! Belzebuth se relève de suite mais Keibler bondit sur le coin du ring et repart en Diving Crossbody ! Les prises s'enchainent sur Belzebuth, Keibler profite de sa vitesse pour reprendre l'avantage dans un match qui s'annonçait compliqué ! LE SOW EST MIS ! Zack Keibler porte le Lou Thesz Press et hurle son Sigma ! Il s'élance pour le Rolling Thunder... Non ! Ca ne passe pas. Peu importe, il bondit sur les cordes et plaque Belzebuth au sol avec une Springboard Clothesline ! Le voilà qui grimpe sur la cage, il ne lui reste plus grand chose !

    Patrick Frazer : Il va le faire !

    Claudia Banks : Un contre aura suffit !

    Keibler passer sa première jambe mais se fait agripper la deuxième par Belzebuth qui se relève au bon moment, sinon c'en était fini ! Keibler s’écroule du haut de la cage et s’éclate littéralement le dos sur le centre du ring où Belzebuth le cueille pour reprendre la bastonnade ! Les deux hommes commencent à fatiguer, on peut le voir à leurs coups moins précis et plus lents. L’étudiant est maintenant sur les épaules de Belzebuth et… POWERBOMB SUR LA GRILLE ! L’acier est tout tordu et le dos de Keibler suinte de sang ! Cela va être dur maintenant. Belzebuth commence à gravir la cage mais à mi-chemin, il se jette sur Keibler les deux pieds en avant pour le balancer de nouveau contre la grille.

    Patrick Frazer : Il ne le lachera pas, il veut le détruire !

    Claudia Banks : Pourquoi ? Aucun honneur, aucune dignité !

    Belzebuth se relève péniblement mais constate avec joie le mauvais état de son opposant. The Avenger s’avance vers la grille mais on sent que les rotules souffrent ! Il peine à escalader et cette fois, son poids n’est plus un avantage… Et Keibler ne donne pas son dernier mot ! Malgré tout le mal, il accroche une de ses mains à la grille et entreprend de rattraper Belzebuth. Les deux hommes sont maintenant à la même hauteur et avec la même peine ! Il commence à se cogner dessus.. Belzebuth est déséquilibré… PRIME LEGACY DU HAUT DE LA CAGE ! Un acte aussi héroïque qu’opportuniste de Zack Keibler qui explose son adversaire ! L’étudiant se relève avec mal mais cette fois, il n’est plus embêté ! Le voilà au sommet de la cage, il se retourne pour voir son adversaire et avant de se laisser tomber pour gagner le match, il fait un pied de nez à Belzebuth !

    Spoiler:
     

    Des médecins se jettent immédiatement sur les deux hommes et notamment sur Belzebuth dont le cuir chevelu saigne abondamment. Keibler peut être fier de son match mais pour l’instant, il va devoir faire un joli tour à l’infirmerie !
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Lun 13 Juin - 13:11

    Qu’il est guilleret notre bon Wilson ce soir ! Regardez-le comme il se balade dans les coulisses de la Sanctuary of Wrestling tout en se trémoussant ! Mais que tient-il dans ses bras ? Non, ça ne peut pas être ça… Mais, on dirait quand même…

    Ryan Wilson : Un, deux, trois, le dieu de l’effroi. Quatre, cinq, six, avant que tu sévisses. Sept, huit, neuf, je vais t’enterrer. Tiens, ça rime pas, ça ne va pas ça. Peu importe, ce soir, j’enterre une légende de la Sanctuary of Wrestling ! Quelle bonne idée ce Buried Alived Match ! Quel autre génie que moi pour trouver cela ?

    Avec ce qui est bel et bien une pierre tombale dans les mains, Wilson se balade dans les couloirs jusqu’à être interpellé par un officiel.

    Officiel : Striker a refusé votre demande de Buried Alive Match, le match sera un affrontement standard. Bonne chance !

    Ryan Wilson jette un regard à la caméra et jette sa pierre tombale au sol, agacé.


    ___

    Claudia Banks : Il est maintenant l’heure du match pour le titre Wildside !

    Patrick Frazer : Et pour commencer, je vous demande d’accueillir Mano Solo !

    Accompagné de GG Ventura, le challenger au titre Wildside fait son entrée dans l’arène ! La foule applaudit celui qui, ils l’espèrent, arrachera le titre à cette vermine de Desville ! Que sont-ils en train de faire ? Ils sortent déjà pleins de tables de sous le ring ! Je crois qu’ils viennent de donner un gros indice à Desville sur la stipulation du match ! Solo emporte déjà une table avec lui dans le ring et attend maintenant son adversaire. Quant à Ventura, il se place dans un des coins du ring pour soutenir son partenaire.

    Patrick Frazer : Ancien infirmier raté, applaudissez maintenant le champion Wildside…

    Claudia Banks : DIDIER DESVILLE !

    Les lumières s’éteignent à la seule exception de celle qui éclaire Didier Desville arrivant sous le titantron ! Pas d’entrée extravagante pour ce champion qui avance la tête baissée vers le ring, concentré sur son objectif. Il ne boxe pas comme d’habitude, étonnant… Arrivé à hauteur du ring, il s’amuse de voir les tables et s’avance vers Ventura et lui tend la main… Ce dernier ne sait pas trop s’il doit répondre commence à lever la main et se la fait saisir ! Didier Desville dans une vitesse surprenante menotte Ventura à une des cordes du ring ! Avec ça, il ne devrait pas être gêné !

    Le champion jette sa ceinture et s’élance dans le ring pour s’attaquer de suite à Solo qui lui renvoie ses coups de poing ! Le match peut commencer !


    Tables Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les deux hommes se battent farouchement et s’envoient des coups de poing violents et rapides. C’est Solo qui prend le dessus en ce début de match en parvenant à envoyer un bon coup de pied dans le visage de son adversaire. Il le balance dans une des cordes et le sèche au retour avec un Dropkick parfaitement executé ! Le voilà qui se prépare déjà à remporter le match, en effet, il place déjà une des tables dans le coin du ring ! Il ceinture sonn opposant pour une Back Suplex directement dans la table mais, pas bête la guêpe, Desville sait qu’il doit se ressaisir et envoie son coude en plein dans le menton de Solo qui recule et qui se voit répondre par une Belly-to-Belly Suplex !

    Claudia Banks : Que de fougue, j’aime ça !

    Patrick Frazer : Calmez-vous quand même…

    Desville ne prend pas de risque et déloge la table du coin du ring et préfère s’en servir comme d’une arme pour cogner le torse de Solo qui tente de limiter les dégâts en attrapant la table mais se la prend tout de même de plein fouet. Desville balance la table sur le corps de son adversaire et bondit pour un Leg Drop… Solo roule et le champion Wildside se retrouve au sol à se tenir la jambe ! Solo sort du ring et murmure quelques mots à son partenaire, des conseils peut-être ? En tout cas, Ventura a l’air plus qu’énervé du vilain tour de Desville. Solo déplie une première table en dehors du ring et s’assure de sa solidité. Le champion Wildside surgit des cordes du ring pour un Suicide Dive mais Ventura le repousse d’un main en plein vol et Desville manque la table de quelques centimètres ! C’est un match très dynamique auquel nous assistons et regardez comment Solo maintient son adversaire au sol avec des coups de pied très brutaux qui le ramènent à terre dès qu’il tente de se lever.

    Patrick Frazer : Comme quoi, il a bien fait de menotter GG Ventura !

    Claudia Banks : C’est le danger de toute équipe !

    Desville se fatigue et est maintenant projeté dans les escaliers de fer avec un étonnant Monkey Flip de Solo qui surprend le champion. Ce dernier est à portée de Ventura qui l’attrape par les bras tandis que son partenaire attrape une des tables au sol et se jette table en avant sur le crane de Desville ! La table ne cède pas mais on ne peut pas dire autant de l’arcade sourcilière du champion qui est maintenant en sang ! L’arbitre s’avance pour vérifier son état mais est poussé en arrière par Desville qui ne veut pas d’aide. Il rampe hors de la portée de Ventura mais voit Solo se rapprocher de plus en plus, comment va-t-il pouvoir s’en sortir ? Il ne peut pas ! Solo le relève et lui assène quelques coups de poing avant de tenter une Belly-to-Belly Suplex en direction de la table… Mais les pieds de Desville ne décollent pas et c’est Solo qui voltige en arrière et s’éclate le dos en plein dans les barricades !

    Claudia Banks : Un vrai combat de chiens affamés… J’adore !

    Patrick Frazer : Manquerait plus qu’ils mordent tant qu’on y est…

    Desville semble bien gêné par les puissants coups de pied de Solo et c’est pour cela qu’il vient les attaquer à coups de table ! La cheville de Solo est malmenée et subie les assauts de Desville qui ne veut plus la voir sur son chemin ! Le sang ruissèle sur le visage de Desville et il faut avouer qu’il commence à faire peur ! Solo est au bord de l’inconscient et Desville décide de le laisser pour se venger de la malveillance de Ventura ! Mais ce dernier est menotté, il n’a pas de voie de sortie ! Desville s’approche et s’amuse de l’immobilité de sa proie. Ventura cherche un échappatoire mais il n’y en a pas ! Le champion Wildside est pris d’un élan de furie et saisissant une des tables, il s’élance sur Ventura et lui donne un grand coup latéral en plein dans les genoux avant de venir s’aider de la table pour marteler le corps entier de Ventura !

    Patrick Frazer : Il perd beaucoup de sang quand même…

    Claudia Banks : Ce n’est pas le seul, Mano Solo semble lui aussi ensanglanté, la bouche peut-être ?

    Desville reprend du poil de la bête et se dirige vers Mano Solo pour terminer le match mais le membre des Try Hard est relevé et compte bien gagner le match en propulsant Desville à travers la table juste en face de lui. Il s’élève en titubant et chancelle jusqu’à Desville… Mano Solo met une énorme giffle à Desville qui voit rouge ! Solo lève la jambe pour frapper mais sa cheville est fragilisée et il se fait mal plus qu’autre chose ! Il ne faut pas énerver le champion Wildside qui passe son bras sur le coup de Mano Solo et le propulse à travers la table avec un ROCK BOTTOM ! La table est pliée et le match aussi !

    Spoiler:
     

    Desville ne décolère pas et même après avoir battu Mano Solo, il se relève et lui porte la HAINE DE DIDIER ! Mano Solo a le crane qui saigne et cela ne va pas s’arranger avec Desville qui lui jette tout le sang qui coule depuis un moment sur son torse ! Le Champion Wildside récupère sa ceinture et sort de l’arène après avoir craché aux côtés de Mano Solo.
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Lun 13 Juin - 13:13

    De retour dans sa loge, Belzebuth est bien mal en point et des points de suture sont visibles sur son crâne. Le pain de glace qu’il tient sur sa mâchoire n’aide pas à lui donner une allure de vainqueur et pour cause, il a perdu face à Zack Keibler ! Il fulmine, serre le poing mais est toujours courroucé de douleurs. Une ombre apparait derrière lui sans qu’il l’aperçoive.

    ??? : Tu es un survivant. Même dans la défaite, t’as hargne et ta haine ne diminue pas. C’est exactement ce dont j’ai besoin.

    Belzebuth sursaute et se jette sur ses pieds aussi vite que possible malgré les douleurs, il se retourne et voit Chuck Striker dans son dos.

    Belzebuth : Que fais-tu ici ? Ne vois-tu pas que je cherche la paix ? Je me fais voler le match par un gamin et tu viens me narguer ? N’as-tu pas mieux à faire de ton temps, Monsieur le General Manager ?

    Striker se met à rire, ce qui a don d’énerver Belzebuth encore plus.

    Chuck Striker : Je viens en ami. J’admire ton esprit de vengeance, cette nécessitée de détruire les autres pour survivre. Oui, survivre, c’est ça que tu fais en permanence et je respecte cela. J’ai besoin de cela. Etablissons un contrat entre nous…

    Chuck Striker tend sa main en direction de Belzebuth…

    Fade out.


    ___

    Claudia Banks : Ryan Wilson veut réveiller le bon vieux Darkside – il a peur de rien, il risque bien de se faire étriper s’il réussit… - et il aura l’occasion de le combattre à nouveau dans un match simple !

    Patrick Frazer
    : En effet, Wilson a déjà battu une fois Darkside – qui en retour à plus ou moins tenté de l’assassiner.

    Claudia Banks : Il aura à nouveau l’occasion de le faire, j’veux du sang moi !

    Patrick Frazer : Au fait, c’est quoi cette énorme valise que vous trimballez ? Y’a quoi dedans ?

    Claudia Banks : Occupez vous de vos fesses Patrick, je pars en vacances après le show !

    I Hate you de Dark Temptation démarre, l’arena est plongée dans le pénombre, et Darkside fait son entrée sous le titantron, en se faisant craquer les jointures – visiblement, il a prévu de bastonner. Il avance sans perdre de temps sur le ring, pour attendre son adversaire.

    Patrick Frazer : Bon, il doit y avoir un petit problème technique, le thème de Wilson ne démarre pas !

    Claudia Banks : Et on est plongé dans le noir en plus…

    En effet, il fait tout noir, un murmure d’incompréhension traverse les fans. On entend Darkside grommeler sur le ring que ce n’était pas dans le script, et que cette fédération est remplie d’incompétents.
    Soudain, l’arena se rallume plus ou moins – le noir se fait moins présent, on peut distinguer le titantron au loin.

    Claudia Banks : Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?
    Patrick Frazer : Euh… une pelleteuse me semble… et deux tombes…

    En effet, pendant la coupure de courant, une pelleteuse et deux tombes sur un monticule de terre ont fait leur apparition le long de la rampe d’accès.


    Darkside, qui en a visiblement assez d’attendre Wilson, et qui sent le coup tordu, décide d’aller voir pour en avoir le cœur net. Mais tandis qu’il s’approche du monticule, le thème de l’Undertaker se met à résonner, et la brume à envahir la salle.

    Patrick Frazer : Brrr, flippant tout ça…

    Darkside s’approche lentement des deux tombes, et peut distinguer deux noms sur les pierres tombales– le sien, sur la pierre devant la tombe vide, et celui de Wilson, sur celui de la tombe pleine. Il s’approche un petit peu… et une main bleue de cad avre jaillit de la tombe de Wilson ! Darkside, surpris, recule, tandis que la main gratte la terre et laisse un corps s’extirper de la tombe…


    Claudia Banks : Oh bordel, c’est Wilson !

    Il s’agit en effet de Ryan Wilson… ou du moins de ce qu’il en reste… son costume est en lambeau, sa mâchoire pendouille, un os ressort de son tibia, et son dos est complètement tordu. Le Wilson-zombie s’approche de Darkside en hurlant « cerveauuuux-cerveauuuux ». Mais il en faut plus pour effrayer Darkside, qui s’approche du zombie… qui lui mord le bras ! Darkside profère un « putain » bien audible, et secoue son bras pour faire lâcher le Wilson-zombie. Ce dernier refuse, et Darkside commence à lui mettre des coups de poings violents, qui réduise quasiment la tête de ce dernier en bouillie ! Le Wilson lâche enfin prise, sa mâchoire n’est plus qu’une masse sanguinolente, et Darkside en profite pour le choper en position de Chokeslam ! Dark Slam ! Mais il ne lui lâche pas la gorge, et le balance dans la tombe vide ! Ni une, ni deux, il fait signe au conducteur de la pelleteuse de vider la terre sur le Wilson-zombie !

    Patrick Frazer : Eh ben… vous en pensez quoi de tout ça Claudia ?

    Claudia Banks, avec du popcorn sur les genoux, en train d’applaudir à tout rompre : OUUUUAIIIIIS ! Buried Alive Match Baby !

    Patrick Frazer : Euh ça va Claudia ?

    Claudia Banks : Je l’ai eu mon Buried Alive Match ! Excuse moi mon gars, j’ai un match à faire moi maintenant !

    Et Claudia bondit sur le ring, et de là effectue un Suicide Dive sur Darkside qui était en train de se rapproche du ring ! Et elle lui fout des droites dans la face ! Elle le relève… et l’envoie direct dans les escaliers ! Elle le rattrape maintenant par le fond de la culotte, et l’envoie sur le ring.

    Patrick Frazer : Claudia… ?

    Coup de genou de Claudia dans la face de Darkside qui tentait de se remettre sur ses genoux !
    Soudain, Claudia devient toute rouge, et tombe à genoux ; elle se met le visage entre les mains, et quand elle les retire… il s’agit de Ryan Wilson ! Il retire les vêtements de Claudia, et se trouve dans sa tenue de lutte habituelle. Il se tourne vers Patrick, horrifié, lui fait un clin d’œil et lui dit de regarder dans la valise. Il l’ouvre, et y découvre Claudia bâillonnée.
    Sur le ring, l’arbitre se gratte la tête, semble n’y comprendre que dalle, puis finalement, hausse les épaules, et vu que les deux lutteurs sont présents, fait sonner la cloche.



    Ding… ding… ding…

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Wilson tourne autour de Darkside, et lui met des petites calottes derrière la tête, en lui disant qu’il veut voir le vrai Darkside. Ce dernier se remet à nouveau à genoux… pour se prendre une droite de Wilson. Il se tient la mâchoire, mais réussit tout de même à se lever ; ça risque de mal se passer pour Wilson…

    Claudia Banks : J’espère bien qu’il va l’étriper !

    Patrick Frazer : Vous, vous êtes rancunière…

    Claudia Banks : C’est pas vous qui avez été enfermé dans une valise par un mec qui vous arrachez des cheveux en disant vouloir faire du polynectar…

    Darkside tente de mettre une Clothesline à Wilson, qui l’esquive et en profite pour remettre une petite tape derrière la tête du Heel’s God. Ce dernier se retourne… et se prend un enzuigiri de Wilson qui le fait chuter à genoux ! Et Wilson enchaîne en courant dans les cordes et porte un coup de genoux dans la face de Darkside ! Ce dernier s’écroule, et Wilson hurle « Maintenant, c’est moi le dieu de l’enfer », et fait un pinfall à la Undertaker :
    Un… Darkside envoie valdinguer Wilson à l’autre bout du ring, et se remet rapidement debout. Wilson s’est lui aussi relevé, et lance un rire démoniaque, en écartant les bras, tandis que des éclairs viennent frapper les turnbuckles. Il hurle à Darkside : « tu voudrais pas récupérer ce genre de pouvoir ? », et ce dernier lance un cri de rage en fonçant pour porter un Big Boot à Wilson… qui esquive à nouveau en mettant une nouvelle calotte à Darkside !

    Claudia Banks : MAIS BUTE LE BORDEL !

    Darkside se retourne vers Wilson, le regard noir… Wilson qui le chope à la gorge, pour un Chokeslam ! Mais Darkside est bien trop lourd, et lui met un gros coup de boule pour se dégager… et choper à nouveau Wilson par la gorge !
    Patrick Frazer : Vos souhaits vont sans doute bientôt se réaliser !
    Il le soulève pour lui porter un Darkslam… mais Wilson passe dans son dos, et lui met une calotte derrière la tête ! Darkside se retourne furibard, et pousse violement Wilson qui va s’écrouler, comme mort, étendu à plat, à l’autre bout du ring. Darkside s’approche de lui… et Wilson se redresse d’un coup (façon Undertaker)… pour se faire chopper à la gorge par Darkside, qui le soulève avec une force incroyable, pour enfin lui porter un Darkslam ! Et il se met sur lui pour lui mettre une pelleté de coup de poing, visiblement énervé, à tel point que l’arbitre tente d’intervenir. Il les sépare, mais Darkside le menace, et lui dit que s’il recommence… ça pourrait TRES mal finir pour lui… L’arbitre fait « glups », et acquiesce sans mot dire. Il se retourne, mais Wilson a roulé hors du ring, et s’est redressé à l’aide des barrières. Darkside sort du ring tandis que l’arbitre commence à compter, mais tandis qu’il fonce sur Wilson, ce dernier lève les bras et les lumières s’éteignent ! On y voit comme à travers une pelle, et l’arbitre arrête son compte.

    Patrick Frazer : C’est pas les plombs, nos micros marchent encore…

    Claudia Banks : Encore une coup de l’autre enfoiré…

    « BOUH » ! C’est Wilson qui a hurlé ça en face de Darkside, en mettant une lampe torche sur son menton ; le Heel’s God recule, surpris, et Ryan éteint la lampe torche. Les lumières se rallument alors, tandis que Ryan est sur le ring, les yeux révulsés, en train de psalmodier dans une langue inconnue

    Patrick Frazer : C’est du Teletubbies ou du Dothraki je crois.

    Darkside remonte comme une furie sur le ring, avec semble-t-il l’intention de tuer Wilson, à la plus grande joie Claudia… mais Wilson commence à l’éviter ! Darkside pousse un juron, tandis que Wilson s’élève vers le toit de l’arena ! Darkside ne le quitte pas des yeux, et l’insulte en lui demandant de redescendre ! Il est fou de rage ! Et il ne voit pas Wilson sortir de sous le ring, qui vient le retourner pour lui porter un Mic Drop ! Wilson monte ensuite sur la troisième corde, et porte un Keyfabe Breaker à Darkside, pour le tombé !

    Un… deux… trois !

    Spoiler:
     

    Wilson part sous le ring, et sort une pelle et un sac de terre qu’il remonte sur le ring. Il verse la terre à côté de Darkside, et met quelques pelletées sur son adversaire du soir, avant de lui faire un bisou sur le front. Mais le Heel’s God donnant des signes de réveil, Ryan préfère subitement s’éclipser. Il claque des doigts, la lumière s’éteint, et quand elle revient, il n’est plus là.
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Lun 13 Juin - 14:03

    La tristesse d’un homme assis seul à un bar. Et pour cause, il a perdu son ami proche et va devoir l’affronter dès ce soir, dans quelques instants. Matthew Duke lape lentement son verre d’eau sans glaçon et regarde sa montre avant de se rendre compte qu’il est en retard pour son match ! Il finit son verre d’un cul sec et se retourne pour se diriger vers l’arène pour y affronter MJ Price… Mais ce dernier lui barre la route !


    MJ Price : Toujours en retard. Ne t’en fais pas, ce soir, ça commence dès ici !

    MJ Price colle son poing dans la mâchoire de Matthew Duke qui tombe à la renverse derrière le bar où s’éloigne le Barman !

    ___

    Street Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Une vraie bataille de chiffonniers, les bouteilles d’alcool tombent sur eux et viennent rapidement leur couper dos et bras ! C’est une nécessité de se sortir de ce champ de bataille improvisé et c’est bien ce que compte faire Matthew Duke qui s’éloigne en direction de la sortie du bar. Il balance une chaise en direction de MJ Price qui l’esquive et se moque du tir raté de Duke avant de se prendre une deuxième chaise en pleine face ! Le Protagoniste tire la porte pour sortir du bâtiment tandis que Price se remet doucement de ses émotions, il va pour rejoindre son adversaire mais se prend la porte en plein nez ! Beau piège de Duke qui claque la porte à de nombreuses reprises contre Price qui est coincé derrière ! Tous les éléments du décor sont bons pour s’attaquer et Duke cogne maintenant le crane de Price contre la poignée de porte !

    Claudia Banks : Ils sont vraiment fous ces deux-là !

    Patrick Frazer : Du moins Price qui choisit sans cesse cette stipulation !

    Duke sort du bar pour repérer comment est organisé les alentours. Il est vite sorti de ses observations par Price qui arrive en courant et lui porte un Bulldog en plein dans la fontaine devant le bar ! La tête de Duke est plongé dans l’eau mais Price prend conscience de ce qu’il est en train de faire et redonne de l’air à son adversaire qui s’empresse de renverser la tendance et mettre MJ Price sous l’eau à son tour ! Pour lui redonner de l’air, il a une technique originale, il le soulève et lui porte un grand coup de poing dans le visage ! Duke se met au sommet de la fontaine et s’élance pour un Elbow Drop.. .MONKEY FLIP QUI BRISE UNE DES STATUES DE LA FONTAINE ! Ca va coûter cher ça ! Le champion Intercontinental est de retour sur les pavés mais dans un bien mauvais état !

    Claudia Banks : Un bar, une fontaine, quel est le prochain lieu ?

    Patrick Frazer : Ca a le mérite de changer nos habitudes !

    Price a l’avantage et vient cogner Matthew Duke contre les pavés ! Il cherche autour de lui pour trouver un objet comme arme ! Il ne trouve rien alors décide d’arracher la branche d’un arbre pour venir fouetter le dos de Duke qui se roule par terre et parvient à se remettre sur pied et à courir en direction de l'arène ! L’arbitre peine à suivre les deux hommes très mobiles. Le Protagoniste tente de retrouver le ring pour enlever l’avantage de la stipulation à Price. Ce dernier lui court après avec sa branche d’arbre et parvient à coincer Duke qui s’est perdu dans un cul de sac… SPEAR DE DUKE qui ne trouve pas d’autre alternative pour s’en sortir ! Il étrangle Price avec la branche d’arbre ! Il est de retour dans ce match et le plaque contre le mur pour… Continuer à le frapper, voyons !

    Patrick Frazer : Malgré une aisance dans ce genre de match, Price doit faire face à un redoutable Matthew Duke.

    Claudia Banks : Il n’est pas champion pour rien, mon vieux !

    M FINALE ! Duke veut finir le match mais Price ne chute pas, LA PRISE EST CONTREE EN POWERBOMB ! Price voit sa résistance récompensée ! L’impact contre les pavés est rude et Duke se tord de douleur au grand plaisir de Price ! World of Price ! Il s’amuse de Duke en le frappant au sol. Il grimpe sur un banc et s’élance pour un Moonsault ! Esquivé par Duke qui se rit à son tour de son adversaire ! Le champion Intercontinental se jette pour la Misencube ! Price lui donne un grand coup de tête qui le fait reculer et lui retire toute envie de porter sa prise ! Les deux hommes se relèvent l’un avec l’aide de l’autre. C’est presque une accolade qui réunit Price et Duke. Le People Choice regarde l’arbitre et lui fait un clin d’œil en tapant sur le dos de Matthew Duke. L’arbitre hésite et fait sonner la cloche !

    Spoiler:
     

    Matthew Duke toujours sonné recule de quelques pas et regarde son ancien ami qui lui tend la main, poignée de main qu’il accepte avec plaisir, les deux hommes sont de nouveau alliés pour le meilleur et pour le pire si on en croit ces images !


    Dernière édition par Didier Desville. le Lun 13 Juin - 20:29, édité 3 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Lun 13 Juin - 14:08

    Matthew Duke rentre de son match encore trempé, serviette autour du cou. Alors qu’il se dirige vers sa loge, il est interpellé par le champion Wildside : Didier Desville !

    Didier Desville : Alors comme ça on se ridiculise à battre un mauvais lutteur comme MJ Price ? Je vois que vous vous êtes réconciliés, preuve de votre manque de convictions. Tu vas refaire ami-ami avec lui alors que tu ne le considères même pas comme quelqu’un de compétent. Et ce final, c’est pitoyable, à croire que tu n’es pas capable de garder ton titre par des moyens loyaux… J’espère que la direction va enfin te trouver un adversaire à ta taille car là, ça commence à faire de la peine…

    Matthew Duke ne daigne même pas répondre et ferme la porte au nez de Desville qui s’amuse de la réaction du Protagoniste.

    ___

    Claudia Banks : Plus qu’un simple match, c’est un véritable combat d’hommes qui va avoir lieu entre Sex Bomb et Rafael.

    Patrick Frazer : Rafael s’en est pris à l’épouse de Sex Bomb et ce dernier compte bien lui rendre la monnaie de sa pièce.

    Le géant fait son entrée ! Rafael est huée par la foule qui ne lui pardonne pas ses actes violents envers Pétale Orientale. Lui s’en amuse et s’avance vers le ring sans être perturbé par ces huées qui l’entourent. Désormais dans le ring, il n’a plus qu’à attendre son adversaire qui tarde à arriver.

    Claudia Banks : Il en impose en tout cas !

    Patrick Frazer : Mais que fait Sex Bomb ? Oh !

    Sex Bomb zappe son entrée pour attaquer Rafael par derrière ! Il surprend le géant avec un coup derrière la tête et l’envoie dans un des coins du ring où il le martèle de coups.

    L’arbitre fait sonner la cloche !



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Sex Bomb s’attaque à Rafael comme un chien affamé ! Il veut l’abattre et fera tout pour cela, on le remarque directement en ce début de match. Les coups pleuvent sur Rafael mais plutôt que l’affaiblir, cela semble le nourrir et l’amuser. Le sourire narquois ne disparait pas de son visage et cela énerve d’autant plus Sex Bomb qui redouble d’efforts. Etant donné le poids important d’El Verdugo, il est difficile de lui porter des prises et il vaut mieux s’en tenir à des coups pour débuter. Dropkick de Sex Bomb… qui ne fait même pas reculer Rafael ! Peu importe, il persévère et fait tomber le géant avec une puissante balayette ! La tête de Rafael est coincée dans les bras de Sex Bomb… Cela ne semble pas le déranger plus que cela, il se relève avec son opposant sur le dos et le balance par-dessus sa tête avec toute sa puissance !

    Patrick Frazer : Quelle maîtrise d’El Verdugo, rien ne semble l’ébranler !

    Claudia Banks : Pourquoi n’agit-il pas plus alors ?

    En effet, El Verdugo ne semble pas se donner au maximum de ses capacités. Il semble retenir ses coups et tenter de voir les limites de son adversaire. Sex Bomb ne s’aperçoit même pas de cette résistance tant il est aveuglé par la haine. C’est ce sentiment qu’il dégage plus que tout et qui anime tout son être. A chaque coup que lui porte El Verdugo, il ne cède pas. A chaque fois qu’il est porté au sol, il se relève. Rien ne pourra l’empêcher de tenir sa vengeance. El Verdugo tient maintenant Sex Bomb pour une Powerbomb… Sex Bomb parvient à retourner la prise en un Neckbreaker ! Ce qui n’a pas l’air du goût de Rafael qui pensait avoir la situation entre ses mains. Il est trop tard pour regretter, chaque coup que Sex Bomb lui porte au visage est une humiliation. El Verdugo pousse un cri de rage et repousse Sex Bomb comme dans un second souffle.

    Claudia Banks : La bête se réveille-t’elle ?

    Patrick Frazer : On dirait bien !

    El Verdugo abat son énorme poing sur le crane de Sex Bomb qui est totalement sonné sur le coup. C’est un véritable punching ball pour Rafael qui le boxe allégrement. Sex Bomb serre les dents et n’abandonne pas, même dans un Bear Hug oppressant, il est déterminé à se sortir de ce match la tête haute. C’est au tour du géant colombien de dominer ce match et il parait difficile voire impossible de s’en sortir. Pourtant à chaque tombé, El Verdugo se surprend à voir son adversaire toujours dans la course. Impossible de le soumettre, ni de lui clouer les épaules au sol. Le colombien décide alors de muscler son jeu et intensifie ses prises. Après un Guillotine Chock impressionnant, c’est l’heure d’en finir avec une Vampire’s Sword ! Le géant fait le tombé. UN… DEUX… NON ! Comment peut-il s’en sortir ? Qu’est ce qui peut l’animer à ce point ? Du sang coule de sa bouche, il crache mais n’est pas décidé à s’arrêter là !

    Patrick Frazer : El Verdugo en reste bouché bé, ça, il ne l’avait pas prévu !

    Claudia Banks : Peut-être n’est-ce pas trop tard pour Sex Bomb ?

    El Verdugo reste planté à regarder son adversaire qui bouge avec difficulté, qui serre les dents et les poings. A l’aide des cordes, il parvient à se relever… POUR SE PRENDRE UN BIG BOOT DE RAFAEL ! NON ! Le pied de Verdugo se coince entre les cordes après que Sex Bomb ait évité le coup dans un réflexe de survie. Rafael se retourne après s’être sorti la jambe du cordage… HALL OF FAME DE SEX BOMB QUI EXPLOSE LE CRANE DE RAFAEL DANS LE SOL ! UN… DEUX… NON ! Ca ne suffit pas ! Sex Bomb est prostré, il ne sait plus quoi faire. Il relève Rafael qui commence réellement à peiner dans le match… SEX DROP ! UN… DEUX… TOUJOURS PAS ! C’en est trop pour Sex Bomb. Malgré deux de ses prises de finition, il n’arrive pas à vaincre le géant colombien. Son crane est en sang mais il ne cède pas. Sex Bomb recule et s’adosse dans les cordes, le regard vide, sans savoir que faire.

    Claudia Banks : Quelle résistance hors du commun…

    Patrick Frazer : C’est du jamais vu !

    El Verdugo se tient le crane mais voyant l’état psychologique de Sex Bomb, il parvient encore à sourire ! Lentement et avec difficulté, il se relève. Sex Bomb est brisé mentalement. Il se jette sur Rafael pour une Clothesline mais le géant l’arrêtera net en le saisissant à la gorge. VAMPIRE’S SWORD ! Le géant se laisse tomber sur Sex Bomb pour le tombé. UN… DEUX… TROIS !

    Spoiler:
     

    Verdugo l’aura fait malgré la haine de Sex Bomb qui l’aura fait tenir longtemps dans ce match. Le géant colombien est aidé pour se relever et se met à pousser un rire machiavélique au-dessus du corps inconscient de Sex Bomb.


    Dernière édition par Didier Desville. le Lun 13 Juin - 20:01, édité 2 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Lun 13 Juin - 14:09

    Claudia Banks : Et voilà le clou de la soirée, le moment que tout le monde attendait… Le match pour le SOW Championship !

    Patrick Frazer : Veuillez accueillir comme il se doit… WES YESCO !

    Le colosse rentre dans l’arène d’un pas lourd et regarde régulièrement dans son dos pour s’assurer qu’aucun des sbires de Chuck Striker ne vienne l’attaquer avant même que le match commence. On peut le voir sur son visage qu’il s’attend au pire depuis l’arrivée du nouveau General Manager. Il parvient à rentrer dans le ring sans la moindre embuche et même l’arbitre a l’air normal ! Il ne lui reste plus qu’à attendre l’arrivée d’ULMANN.

    Claudia Banks : Tant de pression et pour cause, il n’a pas arrêté de se faire avoir par le vil Chuck Striker !

    Patrick Frazer : Ne parlez pas comme ça du General Manager…

    ULMANN RENTRE DANS L’ARENE ! Le voilà notre champion ! Il s’avance, ceinture à la taille et à mesure qu’il marche des hommes viennent lui amener des attributs royaux. Un manteau tout d’abord qu’on lui place sur les épaules mais qu’il jette d’un revers du bras. Une couronne qu’on tente de lui poser mais qu’il saisit et écrase contre le sol. Et enfin un sceptre dont qu’il balance dans la foule non pas sans un agacement croissant. Il rentre dans le ring et fait face à son adversaire. Sans prétention, il lève son titre au ciel avant de le rendre à l’arbitre.

    Le match semble étonnamment normal et peut maintenant commencer !


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La paix règne en ce début de match et c’est la première chose qui nous surprend ! Pas de Striker, ni d’Anarchists ! Les deux hommes commencent à s’agripper les épaules et cherchent à faire céder l’autre. Un jeu de puissance s’installe entre Yesco et ULMANN, chacun profitant de ses atouts physiques. C’est le champion SOW qui prend l’ascendant en ce début de match et qui parvient à repousser les assauts de Yesco et à y répondre avec des coups qui, eux, trouvent leur cible ! ULMANN profite de son allonge pour garder Yesco à distance, on assiste presque à un combat de boxe entre les deux hommes… Coup de genou du champion dans l’abdomen de Yesco ! On commence à rentrer dans la vraie lutte avec une Clothesline from Hell ! Yesco est au sol et ULMANN le travaille au corps avec un Cobra Clutch !

    Claudia Banks : Un match assez classique pour commencer !

    Patrick Frazer : A quoi vous attendiez-vous en même temps ?

    Claudia Banks : Aux mêmes matchs qu’on a pu voir les deux dernières semaines…

    La lutte entre les deux hommes bat son plein, chacun renversant la prise de soumission de l’autre en une nouvelle prise. C’est Yesco qui ressort gagnant de ce match là, regardez-comme il parvient à contrer ce Bear Hug en Belly-to-Belly Suplex… Non ! Il change d’idée et Spinebuster ! Il est maintenant parfaitement lancé dans sa quête pour le titre SOW ! Les embûches sont multiples sur son chemin mais ce soir, c’est le sien ! ULMANN semble un peu en retard sur les attaques de Wes Yesco et se fait surprendre par le Big F***kin’ Superkick d’El Yescito ! Malgré une tentative de Last Supper, Yesco se rend compte que son adversaire tient encore trop bien sur ses jambes et pour cause, Vertical Suplex du champion qui a encore son mot à dire !

    Claudia Banks : Un match entre deux colosses, le ring en tremble !

    Patrick Frazer : Plus de 250 kilos à eux deux !

    U-TOMIQUE LEG DROP ! Non ! C’est esquivé par Yesco qui se relève dans la foulée… DROPKICK ! ULMANN est envoyé dans les cordes, il revient et Wes Yesco profite de l’élan pour un LAST SUPPER ! IL L’A FAIT ! UN… DEUX…

    ??? : TU ES VIRE !

    L’arbitre partait peut-être pour le compte de trois mais il a été interrompu par la voix de Chuck Striker qui apparait sous le titantron ! Des officiels viennent chercher l’arbitre qui est remplacé par le General Manager qui est déjà en tenue ! Wes Yesco peste et frappe ULMANN pour se défouler ! Striker accourt dans le ring et sépare les deux hommes à la grande colère d’El Yescito ! Il explique que celui qui fait la loi ici, c’est lui ! Le champion SOW se relève et passe dans le dos de Striker pour un Big Boot suivi d’un Powerslam au retour des cordes ! Il enchaine avec le tombé et Chuck le tape très rapidement mais ça ne suffira pas pour Wes Yesco qui a su rester vif ! ULMANN remet sur pied Yesco… Que fait-il ? TORTURE RACK !!! Yesco est en l’air malgré son poids ! Son visage se crispe… La cloche sonne !

    Spoiler:
     

    ULMANN ne comprend pas et laisse tomber Wes Yesco, il se retourne vers Chuck qui explique qu’El Yescito avait tapé, ce que nie le champion. Les deux hommes se bousculent et ULMANN commence à s’énerver, il frappe Chuck d’une Clothesline et lui porte son U-TOMIQUE LEG DROP ! Le champion SOW n’a pas l’air d’avoir aimé cette intervention de Chuck Striker.

    Ce dernier est loin de ses attentes pour ce fin de show, couché au sol, il a tout de même réussi à empêcher Wes Yesco d’obtenir le titre !
    Revenir en haut Aller en bas
    Didier Desville.

    avatar

    Messages : 195
    Date d'inscription : 07/07/2015

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Lun 13 Juin - 20:02

    Remerciements à :

    - Titi pour le Wilson vs Darkside

    - MC pour l'opener

    - Didier pour le reste.
    Revenir en haut Aller en bas
    Titi

    avatar

    Messages : 254
    Date d'inscription : 15/12/2012

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Lun 13 Juin - 21:27

    Survivor Series! Ca p-e tourné de manière intéressante!

    MC qui booke un match de MC contre MC, MCception en vrai. Bon p'tit opener, la fin est sympa!

    Bon, ben un match pour les Survivor Series est parfaitement mis en place avec ce match là haha! Ca ne pouvait que dégénérer, et ça a effectivement dégénéré.

    Chuck, va bientôt s'prendre une tarte dans la gueule, c'est moi qui vous l'dis.

    Content de voir Zack gagner, je veux le voir SoW champ' un de ces quatre, pour le voir se servir du titre comme d'un plateau pour poser le Mojito qu'il sirote à la plage tranquillou.

    Didier hardcore et violent bien comme il faut. Bonne idée qu'il a eu de menotter Ventura.

    Moh c'est mignon cette fin! J'aime bien, ça change de toute cette violence (ça va sans doute faire contraste avec le Raf/Bomb ça, je le sens haha)

    Bah voilà, je le sentais. J'aime bien ce final, avec Bomb qui a tout tenté mais échoué. Il va être encore plus brisé. Bon, cependant, Raf a été tellement violent envers Pétale que j'aurais presque vu Bomb l'attaquer avec une tronçonneuse au début du match!

    Je m'attendais forcément au coup crasseux de Striker, content qu'ULMANN lui porte son finish quand même! Après en avoir profité, bien entendu Very Happy

    Merci Didier pour le travail que t'as fourni, c'est du solide!
    Revenir en haut Aller en bas
    Simon-Gaele Primeau

    avatar

    Messages : 3953
    Date d'inscription : 13/03/2012
    Age : 27
    Localisation : Montreal

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Mar 14 Juin - 0:30

    Ca fait longtemps que je n'ai pas ete mind blown a lire un match.
    DarkSide versus Wilson... Je fut genre ''What??'' plusieurs fois tellement il m'a surpris!
    Wow! ^^ Wilson es sexy en costume de Claudia. lol

    Je donnerai mon opinion sur le PPV en entier dans le courrant de la semaine mais chose es sure: Excellent PPV! Chapeau!
    Revenir en haut Aller en bas
    Ezekiel

    avatar

    Messages : 1499
    Date d'inscription : 05/05/2013
    Age : 31

    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016 Mer 15 Juin - 23:57

    J'attendais d'avoir échangé avec Didier sur la suite des choses entre Sex Bomb et Rafael (Car oui il y aura une suite :-P ) avant de donner mes commentaires.

    J'avais fait certaines demandes à l'équipe créative pour ce combat et avant d'avoir discuté avec Didier, j'étais un peu déçu. J'avais demandé à ce que Bomb se fasse squasher. Pure et simple (Vous comprendrez au cours des prochaines semaines). En lisant le combat, je me disais que Sex bomb avait trop de ''bons'' moments, mais Didier a soulever des passages du combat qui démontre que Rafael n'a jamais vraiment été en danger. Suite à ma deuxième lecture, je lui ai donné raison et je suis bien content de voir où les choses nous mènerons.

    L'idée des Survivors Series est très bonne. Des concepts qu'on voit rarement ici, c'est toujours plaisant.

    Victoire évident d'Azrael pour relancer le personnage.

    Zack win! Zack for President! J'espère qu'on lui donnera plus de jus.

    La Bromance peut revenir entre Duke et Price! Qu'est-ce qui les attends? Didier qui s'en mêle? Bien hâte de voir la suite.

    Je sens qu'ULMANN va finir par peter un plombs et que Striker va payé pour. C'est juste une idée comme ça........ Hahaha

    Wilson Vs Darky était vraiment bon. Il a fallu que je relise le début deux fois pour être sur de comprendre, mais j'ai bien aimé. Effectivement, je suis sur qu'il fesait une bien belle Claudia lol. Wilson is on a roll! What's next pour lui et Darkside?

    De nouvelles portes s'ouvriront au prochain show, mais je m'attends à ce que quelques feud restent intact. Un gros GROS merci à Didier qui s'est taper le show pratiquement au complet. De l'excellent travail mec! Et un bravo à Titi et MC aussi. Je ne vous oublie pas les gars Hahaha

    Good job guys!
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Chuck's Party 2016

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Chuck's Party 2016

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

     Sujets similaires

    -
    » Chuck Cigale, Yoka haha.
    » Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
    » Bisounours Party | V. 2.0
    » Garden Party
    » Dungeon party

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Sanctuary of Wrestling :: Le In-Gimmick :: Shows :: Les PPVs-