Bienvenue à la Sanctuary of Wrestling, une fédération virtuelle québécoise accueillant vos lutteurs créés.
     
    AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

    Partagez | .
     

     Showdown : 08 Février 2016

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Showdown : 08 Février 2016 Mer 10 Fév - 0:36

    Alors que le show est sur le point de démarrer, Neil Whitis est dans son bureau et termine les derniers préparatifs de Showdown. Alors qu’il est en train de vérifier le fil conducteur de la soirée, il est interrompu par des coups sur la porte. Focalisé sur son programme, il demande quand même au perturbateur de rentrer. Et quel perturbateur ! C’est nul autre que Matthew Duke, le Protagoniste qui rentre dans le bureau de Whitis et qui l’apostrophe sans plus tarder.

    Matthew Duke : Je veux un match contre vos deux guignols. Enfin, contre Drash et Doom, y a tellement de guignols ici que ça pourrait créer un quiproquo…

    Neil Whitis relève le nez, un instant et lui répond aussi sèchement qu’implacablement.

    Neil Whitis : Non.

    Vexé de ce refus sans appel, Duke frappe de son poing contre le bureau du General Manager et avance ses arguments.

    Matthew Duke : Vous savez, depuis le temps que je suis dans le milieu, je sais ce qui fait monter les audiences et croyez-moi, ce que je vous propose va vous intéresser. Je me suis fait avoir la semaine dernière, je n’étais pas assez préparé mais cette fois, ça sera différent, j’ai mûrement réfléchi à cette défaite et je ne m’arrêterai pas dessus… Puisque nous allons refaire ce match ! A l’identique ! Le même. Seule l’issue sera bien différente. Regardez, je vais vous donner un indice.

    Matthew Duke arrache des doigts le crayon que Whitis tenait et vient griffonner quelques symboles sur sa feuille.

    Matthew Duke : Bon, ça c’est un dessin d’éléphant car je sais bien les faire. Toutefois, lisez le mot inscrit juste à côté. Je pense que ça devrait vous suffire.

    Sans même attendre une réponse, le Protagoniste tourne les talons et s’apprête à partir tandis que la caméra s’avance pour tenter de voir le mot qu’il vient d’inscrire mais Whitis plaque sa main contre la table et l’interpelle.

    Neil Whitis : Vous entamez le show alors soyez prêt.

    Un sourire communicatif est envoyé par le Protagoniste qui reprend sa route et se dirige vers sa loge.



    *
    * *


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Des explosions pyrotechniques jaillissent de part et d’autre de l’immense arène où est réunie des fans de la première heure de la Sanctuary of Wrestling pour assister à Showdown ! La caméra se dirige de suite vers les deux commentateurs, souriant, qui accueillent les spectateurs en ce début de show.

    Patrick Frazer : Cher public, bonsoir !

    Claudia Banks : Bonsoir ! Ce soir, la SOW vous a réservé un grand show, comme chaque semaine ! Nous venons d’être informés à l’instant du match qui entamera le spectacle de ce soir, il s’agira d’un match entre Matthew Duke et Doom sans aucune disqualification possible. Une revanche faisant écho au match passé la semaine dernière mais cette fois, le Protagoniste semble être préparé à toutes les éventualités !

    Patrick Frazer : Nous lui souhaitons en tout cas. Le deuxième match de la soirée a d’ores et déjà été annoncé sur nos réseaux sociaux : MJ Price fera son retour en affrontant pas moins que Zack Keibler ! Et quel morceau pour démarrer, il vient d’enchaîner deux victoires de taille contre Sex Bomb et Wes Yesco. D’autant plus que MJ Price semble avoir quelques petits problèmes avec ULMANN…

    Claudia Banks : Le Main Event est lui aussi connu de tout le monde et on peut s’attendre à quelque chose d’impressionnant… Rafael après avoir vaincu Wilson va maintenant faire face au champion Intercontinental en la personne de Finn Simmons ! Le match ne sera pas pour le titre, titre par ailleurs très convoité puisqu’on peut observer Wes Yesco, Zack Keibler et The N. qui gravitent autour !

    Patrick Frazer : Enfin, nous pouvons vous annoncer l’affrontement entre notre champion SOW, Yan Yungsung et le héros du peuple Flying Booya ! L’un se voit déranger depuis quelques semaines par Darkside tandis que l’autre ne peut plus vivre depuis qu’il a croisé la route de Didier Desville, il est difficile de croire que ce match se passera sans interventions !

    Claudia Banks : Mais tout de suite, place à Chuck Striker pour ouvrir le show !


    *
    * *


    "Driiiiiing!"
    À peine le son de cloche est-il entendu que la foule se met à huer, enterrant pratiquement le theme song de Chuck Striker, qui fait d'ailleurs son apparition sur le stage, micro en main et vêtements impeccables sur le dos. Il descend la rampe, avec un petit sourire en coin, alors que le public continue de faire savoir son opinion. Chuck Striker traverse les cordes, et se positionne au centre du ring. Alors que la foule continue de hurler, Chuck attend patiemment. Au bout d'un moment, il finit par obtenir l'occasion de parler.


    Chuck Striker: Allez, huez moi, alors que tout ce que je fais depuis mon arrivée ici c'est relever la barre de l'excellence. Sachez cependant une chose, que vous vous plaisiez à me huer alors que vous acclamez haut et fort Syd et Sarah Filmore en dit beaucoup sur votre intelligence, à tous! Les Filmore n'apportent rien de bon à cette fédération, malgré le fait qu'ils s'y raccrochent, refusant de laisser tomber leurs gloires anciennes, ils ne font plus rien qui vaille la peine. Et pourtant!

    L'ex enseignant lève l'index en s'arrêtant. Son visage devient très sérieux, puis il continue.

    Chuck Striker: Pourtant, ils continuent de tout avoir tout cuit dans le bec. Ils l'ont facile, vivent la vie des gens riches et célèbres, avec leur belle maison, leurs beaux vêtements, leurs beaux discours. Syd se paie même le luxe de donner des conseils à un gars qui trime plus fort que lui depuis son arrivée ici! Wes Yesco, celui qui est "son frère" reçoit l'insulte suprême d'être conseillé par quelqu'un qui n'a rien à faire pour que tout lui tombe sous le nez.

    Nouvelle pause, pendant laquelle Chuck ne perd pas une once de son sérieux, et regarde la foule qui hue.

    Chuck Striker: Et c'est une injustice, considérant que pendant que les Filmore sont favorisés, d'autres sont sans cesse lésés par la direction. Je parle ici de moi-même, mais aussi de Alejandro Chomsky et Aiden Grayson! On offre des matchs de feu chaque fois qu'on monte dans ce ring, et pourtant, le bon vieux Neil Whitis, qui est étrangement comme un père pour Syd Filmore, ne nous donne aucune chance de montrer l'Ampleur de notre talent. Eh bien, ça changera. Dès ce soir, ce sera le début du changement, puisque j'affronterai Syd Filmore dans un one on one match. Un face à face qui servira à passer un message très clair à Whitis. Nous résisterons. Bec et ongles nous nous battrons, mais jamais nous ne laisserons la direction nous museler.

    Il laisse ensuite tomber le micro, puis sort du ring, avant de remonter la rampe, sous les huées puissantes de la foule qui scande le nom de Syd.


    *
    * *

    Claudia Banks : Et la soirée va de suite commencer avec un imprévu de dernière minute…

    Patrick Frazer : En effet, Matthew Duke a demandé une revanche, il l’aura !

    Et le Protagoniste est le première à rentrer dans l’arène, il a l’air plus assuré que jamais. Il aperçoit une banderole à l’effigie de Drash et Doom juste sur les côtés de la rampe et vient s’en approcher. Il interpelle le porteur de l’affiche et lui arrache des mains avant de la déchirer en deux. Le Protagoniste est fier de son affront et monte maintenant dans le ring où il mime de regarder sa montre, signe de son impatience de vaincre son adversaire !

    Patrick Frazer : Il a la défaite joyeuse, en tout cas.

    Claudia Banks : Il a un plan, je n’en doute pas.

    Patrick Frazer : Vous disiez ça la semaine dernière, non ?

    Les lumières sont perturbées par une agitation mystérieuse, et pour cause, Drash et Doom font leur entrée dans l’arène ! Les deux monstres s’avancent de leur habituel pas lourd et ne perdent pas de vue leur adversaire. Doom se fait craquer les os de la main, prêt à vaincre de nouveau le Protagoniste prétentieux. Il monte dans le ring tandis que son frère l’attend dans le côté du ring, prêt à agir au besoin.

    Claudia Banks : Quelle idée de choisir un match sans disqualification aussi…

    Patrick Frazer : L’ego d’un homme, trop de confiance !

    L’arbitre regarde les deux hommes et fait un geste pour faire sonner la cloche, le match peut commencer !

    No-DQ Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Ce soir, c’est Duke qui attaquera en premier, il semble avoir un plan d’attaque et celui-ci, c’est de s’en prendre aux longues jambes du monstre, le Protagoniste se jette de tout son élan, épaule la première contre le genou du Enchained Maniac qui s’agenouille sous le choc ! Matthew repart dans les cordes et cueille son opposant avec un bel Enzuigiri ! Doom est au sol et son assaillant en profite pour l’attaquer, visant le genou déjà atteint pour l’affaiblir et l’empêcher de se relever. De son côté, Drash tente d’encourager son frère en tapant sur le sol du ring mais ceci a pour effet d’attirer l’attention de Duke. Celui-ci ne perd pas une seconde, il se jette en Dropkick qui part en pleine mâchoire de Drash qui est projeté contre les barricades, sonné. Il a bien peaufiné sa stratégie et a conscience des enjeux du match, il ne peut pas perdre une deuxième fois. Il se retourne pour faire face à Doom qui s’est relevé plus vite que prévu et l’abat d’une Clothesline !

    Patrick Frazer : Quel beau Lariat, très bien exécuté !

    Claudia Banks : Il va lui falloir des yeux dans le dos pour gagner ce match !

    Drash est de retour vers le ring mais voyant que son frère a repris l’avantage, il ne rend pas son coup à Duke qui est maintenant envoyé valser dans un des corners où Doom vient se jetter en Splash contre lui ! Il reçoit maintenant une série d’atemis, un, deux, trois, quatre, Doom se lasse et le soulève pour le placer sur la deuxième corde !  HIP TOSS DEPUIS LA DEUXIEME CORDE ! Duke est propulsé loin dans le ring et Doom vient faire le tombé sous l’œil attentif de Drash. UN… DEUX… Non, le Duke se débat ! Est-ce une bonne idée ? Il est maintenant attrapé par la gorge et remit sur pied pour le fameux Chokeslam de Doom ! Non ! Des deux pieds, il donne un coup dans l’abdomen du géant qui le relâche et recule d’un pas, Doom jette son poing pour frapper le visage de Duke mais celui-ci profite de l’élan de son adversaire pour un Armbar Legsweep ! Le bras de Doom n’est pas lâché ! C’EST LA DUKEMISSION ! DOOM EST ENFERME ET SE TORD DE DOULEUR ! Son frère s’en mêle et monte dans le ring !

    Claudia Banks : Et on reproduit le même schéma.

    Patrick Frazer : Il est maintenant dans le ring et se prépare à…

    Plus de lumières. La salle est plongée dans le noir total. Cinq secondes passent. Dix. Elle se rallume et… DRASH N’EST PLUS FACE A DUKE ! IL SE PREND UN COUP DE PIED DANS L’ABDOMEN ET NO CHANCE ! BELZEBUTH FAIT SON RETOUR POUR BLOQUER L’INTERVENTION DE DRASH ! Le géant est à terre tandis que Doom est relâché par Matthew Duke qui vient saluer le nouvel arrivant d’une poignée de main ferme. Les deux hommes se jettent un regard et Duke se jette sur Doom pour l’attraper en Full Nelson Lock… REVENGE & HUMILIATION ! Un Big Boot de plein fouet pour Doom qui était déjà bien affaibli. Le tombé est executé par Duke. UN… DEUX… TROIS !

    Spoiler:
     

    La foule est partagée entre huées et ovations tandis que Belzebuth lève la main de Duke pour le désigner comme étant le vainqueur. Il laisse ensuite le Protagoniste célébrer sa victoire, préférant rejoindre les vestiaires.

    Claudia Banks : Retour d’un soir ou reformation de leur équipe ?

    Patrick Frazer : Nous ne le saurons pas de suite !
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown : 08 Février 2016 Mer 10 Fév - 0:37

    On nous emmène en coulisses, où Rafael se déplace en direction de sa loge. Le géant Colombien marche lentement, avec une insouciance qu'on lui connait bien. Il progresse dans le couloir, où tout le monde s'enlève de son chemin, par précautions. Le vampire s'arrête devant la porte de sa loge, et met sa main sur la poignée. Avant qu'il n'ait le temps de la tourner, quelque chose attire son attention. Sur la porte, une marque noire, placée à la hauteur du visage du vampire, bien mise en évidence. Rafael l'observe longuement, l'air de se questionner. Il finit par tourner la poignée et ouvrir la porte, avant de pénétrer dans la pièce, et de refermer la porte derrière lui. La caméra s'approche de la marque noire, puis fade-out pour nous ramener sur le ring.


    *
    * *


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les deux hommes se font face, et au son de la cloche se lancent dans une épreuve de force. Keibler se fait d'abord malmener, et est projeté dans les cordes par Price, qui tente de le réceptionner avec un armdrag, mais Keibler bloque et c'est finalement MJ Price qui se retrouve au sol. Keibler enchaine en vitesse avec un elbow drop, mais Price roule pour s'enlever du chemin, et Price se pète le coude au sol. Price se remet sur pieds d'un bond, et Keibler fait la même chose de son côté. Face à face, pendant lequel ils s'échangent quelques mots avec un petit sourire en coin, puis les voilà repartis. Headlock de Price sur Keibler, qui finit par le repousser dans les cordes et lui porte un dropkick derrière la tête. Price tombe face première, mais s'enlève à nouveau du chemin alors que Keibler lui portait un legdrop. Keibler se relève en se tenant la cuisse, et Price en se tenant la bouche. Il fonce; clothesline sur Keibler! Price saute sur le top turnbuckle, et enchaine d'une moonsault parfaite, malheureusement bloquée par Keibler qui relève les genoux. Zack ne perd pas une seconde et se place sur Price; 1...2! Keibler se relève bien vite, et attend que Price fasse la même chose. Springboard DDT de Keibler sur Price! Keibler retourne Price sur le dos, et lui soulève la jambe; 1...2..!

    Claudia Banks: Ça aurait pu être la fin!

    Patrick Frazer: C'est beaucoup trop tôt!

    La foule s'est levée et les deux lutteurs font la même chose, avant de s'affronter à coups de poings. Zack réussit à coincer Price dans le coin, et se prend ses pieds dans la face. Keibler titube, alors que Price escalade le coin en vitesse et enchaîne avec un missile dropkick. Price se place sur Keibler; 1...2! Price se relève, taunt un peu la foule, et relève Zack, à qui il porte un neckbreaker, avant d'enchainer avec un lionsault. Nouvelle tentative de tombé; 1...2..! Keibler kick out une nouvelle fois. Price se relève, et amène Keibler avec lui. Keibler le repousse dans les cordes, et lui sert un pelee kick bien puissant, avant de tenter de couvrir Price; 1...2..! Zack relève son adversaire, le projette dans les cordes, et le reçoit avec une clothesline. Malheureusement pour lui, Price a eu la même idée, et les deux hommes se retrouvent au sol. La foule encourage les deux lutteurs qui se relèvent lentement au même moment. Nouvel affrontement à coups de poings auquel les deux ne semblent pas prêts à laisser un centimètre à l'autre. C'est finalement Price qui surprend Keibler en lui portant son Price DDT sorti de nulle part. Il s'empresse de grimper sur le coin et enchaîne avec son Five-Star Moonsault. Pin; 1...2...3!

    Spoiler:
     

    Alors que plusieurs sont vraisemblablement sous le choc, MJ Price se relève, essoufflé par le match qu'il vient de livrer. Il regarde en direction de Livia à l'extérieur du ring, et lui demande son micro, qu'elle lui donne sans même annoncer sa victoire. Price se positionne au centre du ring, et fait face à la caméra.

    MJ Price: J'espère que vous avez tous vu ce match. Je viens de vaincre l'un des lutteurs les plus proléfiques de la fédération en ce moment. Le même gamin qui a récemment battu des légendes et s'en vante à tout va. Cette victoire est loin de n'être qu'une victoire. Elle est une preuve. La preuve que Matthew Jay Price est bel et bien de retour, et pas dans le rôle de faire valoir qui semble me coller au cul depuis mon retour. Je suis ici pour accomplir ce que je n'ai pas eu le temps d'accomplir dans le passé.

    Il marque une pause, et regarde Keibler sortir du ring. Il reprend la parole, avec l'air plus sérieux encore.

    MJ Price: Ceci étant mis au clair, j'ai un message pour le bon vieux Ulmann. Je vais le dire dans une langue que tu comprendras sûrement. T'as merdé mon vieux t'as pas idée à quel point. J'me laisserai pas marcher dessus comme une carpette, t'as intérêt à surveiller tes arrières, j'vais te faire payer à chaque centime les coups que tu m'as donnés.

    Il balance ensuite le micro au sol, puis quitte en direction des coulisses.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown : 08 Février 2016 Mer 10 Fév - 0:37

    Cut the cord retentit, et il ne faut pas grand temps avant que le couple de légendes de la SOW ne fasse son arrivée sur le stage, main dans la main. Ils marchent en direction du ring, sans vraiment se soucier de la foule qui hue plutôt fort. Pétale passe devant Sex Bomb pour monter les marches en métal, et il la rejoint sur l'apron après avoir pris un micro. La living legend abaisse la corde pour faire entrer sa fiancée dans le ring et la voilà qui se place au centre du ring.

    Sexy: Nous sommes ici pour vous faire part d'une bonne nouvelle. Une excellente nouvelle, même! Au PPV, comme vous l'avez déjà vu dans un bulletin de nouvelle, le titre Tag team sera en jeu. Et nous venons d'apprendre que nous participeront au match de championnat.

    La foule hue vivement, et Pétale saisit le micro en souriant malgré la réaction plutôt négative du public.

    Pétale: Nous venons sauver la division par équipe, qui souffre depuis trop longtemps d'un désintérêt de la plupart des membres du roster. Par une simple manifestation d'intérêt envers cette division, nous lui donnons plus de prestige que n'importe quelle équipe ayant détenu le titre au cours des derniers mois. Vous feriez mieux de nous remercier, mais en ingrats que vous êtes vous allez vous contenter de nous huer. Et on se contentera de cette réaction sans problème. Parce qu'au fond, on s'en fiche un peu.

    La rousse est interrompue par un theme song, et l'apparition sur le stage de Devilhand, accompagné par son partenaire Madrock.

    Devilhand: Pardon d'interrompre votre petit speech, mais on avait nous aussi une bonne nouvelle à partager. Ça nous a semblé être le moment opportun pour le faire. On participera aussi au match de championnat.

    Madrock: Et les titres seront à nous.

    Ils finissent de descendre la rampe, et montent dans le ring pour rejoindre le couple, qui se contente de les regarder avec un petit sourire en coin.

    Madrock: On compte bien terminer ce qu'on avait commencé. Peu importe que Carrie et Cole soient partis. J'espère simplement que vous êtes aussi prêts que vous le dites.

    Sex Bomb s'approche du jeune lutteur, et Pétale lui attrape le bras pour le faire reculer de quelques pas, avant d'elle-même s'avancer face à Madrock.

    Pétale: T'avais même pas encore imaginé pouvoir être lutteur qu'on était prêts. Et je vais te dire une chose, Rockland. J'avais promis à Cole de le traiter comme une légende, mais il n'a pas eu le temps de goûter à ce que ça signifiait. Entre nous, il n'aurait probablement pas apprécié. Du moins pas autant que tu devrais l'apprécier, toi, aux vues de ce que tu as fait au cours des derniers mois. Je te fais donc la même promesse. Dans mon ring, face à nous, tu seras "notre égal".

    La rousse regarde ensuite Devilhand, avec ce sourire arrogant qui pique à vif les émotions de bien des gens.

    Pétale: Quant à toi, Dédé, on se connait depuis si longtemps, et j'ai pas souvenir qu'on se soit réellement retrouvés face à face. Plus de 10 ans de carrière, dans les mêmes fédérations, et on n'a jamais croisé le fer, à ce que je me souviennes. Je te propose donc qu'on remédie à la situation. La semaine prochaine, en main event d'Injection. Toi et moi. Un contre un, en membres d'une même famille.

    La rousse lui tend la main, et il faut un moment avant que Devilhand ne la serre. Les deux se regardent dans les yeux, alors que Sex Bomb saisit le micro de la main de Pétale, et s'adresse à Madrock.

    Sexy: Ne va surtout rien tenter de stupide durant ce match, parce que je serai tout près à veiller à ce que tu n'y arrives pas.

    Échange de sourires, et tout le monde continue de se toiser du regard, pendant que la foule est enveloppée de cette tension entre les deux équipes.


    *
    * *


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les deux hommes se font face alors que l'arbitre s'adresse à eux. Ils se rapprochent, jusqu'à se retrouver front collés en s'insultant. L'arbitre s'interpose et les sépare pour faire sonner la cloche. Le début du match est à peine souligné que Filmore est déjà sur son opposant, à qui il envoie de grands coups de poings bien violents, suivis de coups de coude dans la face. Syd se relève rapidement, et attend que Striker fasse pareil, mais au moment où il allait tenter un coup de genou dans la face de l'ex champion Wildside, celui-ci se lance sur le dos pour l'éviter. Striker enchaîne rapidement en chassant la jambe de Syd, qui était déjà dé-balancé. C'est maintenant Striker qui se défoule sur le visage de Syd, et qui se relève ensuite pour lui ordonner de se relever. Syd le fait, et est accueilli avec une clothesline particulièrement violente de la part de son adversaire.

    Syd se met à ramper pour se relever et Chuck "l'aide". Filmore repousse Striker, et l'envoie au sol avec un neckbreaker, puis le frappe à nouveau de coups dans le visage. Striker s'étire pour atteindre les cordes, alors que l'arbitre intervient pour enlever Syd de sur Chuck. Ce dernier en profite pour s'extirper du ring, et Syd repousse l'arbitre, avant de se donner un élan dans les cordes et de sauter entre les cordes, en direction de Chuck, qui a tout juste le temps de s'enlever pour regarder Syd s'écraser près du muret de sécurité. Chuck rit aux éclats avant de se mettre à frapper Syd de coups de pieds, pendant que l'arbitre continue le décompte en leur disant de remonter dans le ring.

    Claudia Banks: Ils feraient mieux de se dépêcher!

    Patrick Frazer: Effectivement, l'arbitre en est déjà à 6...

    Chuck est plaqué contre le muret, et Syd monte dans le ring. Chuck le rejoint au compte de 8, et les voilà qui se frappent encore à grands coups de poings. Syd prend le dessus sur son adversaire pendant un moment, et il en profite pour infliger le plus de dommages possible. Chuck réussit à le repousser dans un coin, et vient l'écraser sous son poids, avant de lui donner des coups de genou dans la face. Syd repousse Chuck, et le hisse sur ses épaules, annonçant le GTS! La foule hue étonnamment, et on comprend vite pourquoi, puisque voilà Grayson et Chomsky qui glissent dans le ring et frappent Filmore par derrière. Striker tombe au sol lourdement, et les deux autres frappent Syd à deux contre un.

    Spoiler:
     

    Striker se relève, sourit, et se joint à eux, alors que Sarah descend la rampe en courant pour venir dans le ring. Striker la voit arriver, et lui porte son test final! Il se place ensuite sur la jeune femme et lui attrape le haut du corps pour la redresser et la forcer à regarder les Anarchistes s'en prendre à Syd. Ils effectuent ensemble un running knee chacun leur côté du crâne de Syd, qui tombe inerte au sol, aux pieds des deux hommes qui le regardent en riant. Chuck relâche Sarah, dont l'impuissance est aussi douloureuse que les coups reçus par Syd. Le trio se rejoint au centre du ring, et regardent la foule, puis le couple, et quittent le ring sans en ajouter. 
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown : 08 Février 2016 Mer 10 Fév - 0:38

    On revient en coulisses, où Ryan Wilson fait les cent pas, déguisé en ce qu'on devine être Rafael. Il marche de long en large devant le titre Wildside, en grommelant dans son masque. La caméra le suit, alors que le champion Wildside continue son manège, et on parvient enfin à entendre ce qu'il dit. Un seul mot sort de sa bouche; Rafael. Il continue à marcher pendant quelques secondes, avant de finalement s'Arrêter, la tête basse, la respiration rapide. Puis il relève la tête en regardant la caméra, et tout vole en éclat autour de lui. Wilson détruit tout ce qui se trouve sur son passage, lançant des objets contre les murs, frappant de grands coups de poings sur d'autres. La seule chose qui reste à sa place est le titre, qu'il prend entre ses mains, pour le regarder longuement. Il regarde à nouveau la caméra, puis quitte finalement.


    *
    * *

    Claudia Banks : Et dès maintenant, faites un tonnerre d’applaudissements pour notre champion : Yan Yungsung !

    Patrick Frazer : Et à son adversaire du soir, Flying Booya !

    Des lumières rouges et jaunes virevoltent à travers l’arène, ceci annonce l’arrivée du champion SOW, Yan Yungsung ! Ce dernier sautille et crie dans tous les sens, plein d’énergie. Tout en descendant la rampe, il tape dans les mains des fans et fait quelques photos avec eux. Il finit par arriver dans le ring et grimpe sur un des corners où il présente son si-convoité titre !

    Claudia Banks : L’homme à abattre de la fédération !

    Patrick Frazer : Et quel adversaire lui barre la route : Darkside qui ne le lâche pas !

    Un autre favori du peuple fait son entrée et pour cause, il s’agit de son héros : Flying Booya ! Il n’a rien à envier à l’énergie de son adversaire du soir, il bondit avec vivacité et vient lui aussi célébrer avec sa foule. Il grimpe dans le ring et se dirige directement dans un des corners où il se frappe le torse puis lève le poing, acclamé par la foule.

    Claudia Banks : Le match peut maintenant commencer !

    Les deux hommes se serrent la main d’une poignée franche, la cloche sonne : le match commence !

    Non-Title Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Le champion prend l’avantage de suite dans le match en attaquant le visage de son adversaire avec des coups de poing rapide faisant reculer Flying Booya. Ce dernier arrive dans les cordes et Yungsung en profite pour le balancer et le fait courir pour le réceptionner en Powerslam ! Ni une, ni deux, son adversaire au sol, il bondit sur la deuxième corde à la relevée de son adversaire pour une Springboard Clothesline ! Booya est, en toute logique, dominé par le champion de la SOW. Celui-ci attend maintenant que le héros du peuple se remette sur pied…  LE BDE ! Booya se retrouve jeté contre le corner où il est affalé… DEUXIEME DROPKICK DE YUNGSUNG, cette fois contre le corner !

    Patrick Frazer : Ca change de Desville, là, Booya a à faire à un sacré niveau.

    Claudia Banks : On parle du champion de la SOW, c’est normal !

    Pour autant, Booya est plein de détermination et n’abandonnera pas comme cela. Il est maintenant positionné pour un Double Underhook Backbreaker mais ne se laisse pas faire. Il balance Yungsung par-dessus sa tête avant de se laisser tomber pour un Elbow Drop ! Flying Booya a du mal à reprendre ses esprits après tout ce qu’il a subi mais compte bien saisir sa chance. Nécessitant un appui, il s’accroche à la chevelure du champion et le soulève pour un DDT simple mais efficace ! Le héros du peuple communie avec lui en soulevant son poing, il est prêt pour le FINISH LINE ! C’EST REUSSI ! Le tombé est tenté… UN… DEUX… TR… NON! Ca ne suffira pas pour abattre le champion qui se relève à l’aide des cordes. Booya ne perd pas de temps et commence à le frapper à grands coups de pied.  

    Claudia Banks : Grosse période de domination de Booya qui va devoir achever le match désormais !

    Patrick Frazer : Regardez, il accule son adversaire à l’aide d’un enchainement de coups.

    La série de coups de pied du héros du peuple fait reculer Yan Yungsung et Booya s’élance maintenant pour son BOOYACADABRA ! Mais Yungsung récupère son adversaire au retour avec son Superkick à lui bien placé qui le fait tituber, il s’apprête à le porter… GO TO CHINA ! LE FINISHER DE YUNGSUNG EST APPLIQUE SUR BOOYA ! MAIS DARKSIDE ARRIVE SOUS LA RAMPE MAIS ? Alors qu’il allait intervenir Darkside semble soudainement paralysé, son corps tremble et il semble se débattre sans pouvoir bouger d’un pouce. Ses membres se contractent et il ne peut pas avancer plus. D’un coup, d’un seul, il est comme projeté, tête vers l’avant, contre le sol. De son côté, Yungsung fait le tombé. UN… DEUX… TROIS !

    Spoiler:
     

    Le champion récupère rapidement sa ceinture et célèbre sa victoire avec sa foule sans relâcher son regard sur Darkside qui semble en pleine lutte contre lui-même. Des médecins viennent s’intéresser au  dieu des enfers qui a le visage déchiré par la douleur, douleur dont l’origine est inconnue !

    Claude Banks : Quelle drôle de scène, que lui arrive-t’il ?

    Patrick Frazer : Je ne saurai dire mais il y a de quoi s’alarmer…


    *
    * *

    Booya est accompagné d’un médecin vers l’infirmerie pour vérifier qu’il n’a rien de mal après le match éprouvant qu’il vient de vivre. Une chose est sûre, Yungsung n’y a pas été qu’à moitié, il a voulu gagner ce match et il a fait en sorte que cela arrive. Flying Booya ne se plaint pas de douleur et discute amicalement avec le soignant, rigolant pour penser à autre chose qu’à ses membres endoloris. Arrivé devant la porte de l’infirmerie, le docteur frappe quelques coups pour vérifier que personne n’est là. Pas de réponses. Il ouvre la porte et invite Booya à rentrer en premier, ce qu’il fait.

    Une seconde aura suffi pour lui faire regretter son choix ! Desville l’attendait derrière la porte et vient lui cogner la tête directement contre le mur, le sonnant pour de bon. Sans le lâcher, Desville balance le héros du peuple pour le balancer dans une table de soin où il se retrouve allongé. Que fait Didier ? Il sangle Booya à la table ! Celui-ci se débat malgré l’étourdissement du coup qu’il vient de prendre mais est maintenant immobilisé ! Il ne peut rien faire !


    Didier Desville : Tu vois, Booya, tu ne sais pas y faire. Je n’ai pas répondu à tes derniers propos et qu’as-tu cru ? Que je te pardonnais. Que tu n’avais pas à t’inquiéter. Et encore une fois, je suis là pour te prouver que tu te trompes. Tu ne vis que dans le mensonge et tu ne sais t’en défaire. A force de mentir à ces idiots qui t’applaudissent à chacun de tes matchs, tu finis par te bercer toi-même dans tes illusions. Tu arrives encore à me dire que tu te fiches de la victoire contre Goodluck ? Alors pourquoi me l’avoir volée ? Essaie de me faire la morale, ça ne me gêne pas, au contraire, cela me fait rire.

    Tu as raison, tu es d’un autre niveau. Tu es tellement pathétique, je n’ai encore jamais vu ça.

    Desville farfouille dans les tiroirs de l’infirmerie jusqu’à trouver une seringue et une fiole d’un liquide non étiqueté. Il enfonce l’aiguille et aspire tout le produit avant d’approcher la seringue près d’un des bras maintenus de Booya.

    Didier Desville : Tu as voulu faire le malin en déformant mon nom, tu en es encore à ce niveau d’attaque après tant d’années de carrière dans la lutte. A croire qu’à chaque fuite que tu fais, tu oublies le métier. Je t’assure que tu ne vas pas m’oublier de ci-tôt. Peu importe que tu saches mon nom car je serai celui qui t’abattra devant ton public débile qui ne réalise pas encore que tu n’es rien d’autre qu’un lache.

    L’aiguille s’enfonce dans une des veines de Flying Booya qui tente de se débattre encore mais le produit finit par être injecté et on aperçoit rapidement des gouttes de sueur sur son front. Il semble être pris par la fièvre et le délire, gesticulant encore plus et poussant des cris d’effroi.

    Didier Desville : La lutte m’a appris qu’il n’y avait aucune limite. Que seul l’extrême permettait de faire comprendre quelque chose à un lutteur de cette fédération alors devine quoi ? Tu risques de passer quelques sales heures. N’oublie surtout pas que je suis ton pire cauchemar et que tu ne me tromperas pas avec tes conneries. Bon courage.

    Sans la moindre émotion sur le visage, Didier Desville sort de l’infirmerie avant de la fermer à clef et d’enfoncer cette dite clef dans une des poches de son pantalon.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown : 08 Février 2016 Mer 10 Fév - 0:38

    La caméra est maintenant en coulisses, pointée sur Phil Salfino qui se trouve devant une loge au nom d’ULMANN.

    Phil Salfino : Public de la Sanctuary of Wrestling, bonsoir ! Suite aux propos de MJ Price, un peu plus tôt dans la soirée, j’aimerai poser quelques questions au destinataire de ces farouches paroles, en l’occurrence, ULMANN ! Essayons de voir s’il est là…

    L’interviewer frappe à la porte de l’ancien champion Wildside et quelques secondes après, la porte s’entre-ouvre, ne laissant voir qu’un gros cigare. La porte est claquée de suite. Salfino bafouille et frappe de nouveau. La porte s’ouvre et Salfino est happé vers l’intérieur, le caméraman le suit.

    ULMANN : Bon l’Salfino, qu’est-ce qui veut ? T’veux savoir comment qu’c’est ? J’suis fort énervé par ses chicanes qu’il m’fait l’aut’ zigoto. J’vais t’dire une chose, ou pt’être même deux. Des mecs qu’en avaient après ma carcasse, j’n’ai connu plus d’un et pas plus tard qu’y a peu, l’aut’ Wilson qui m’courrait après. Il m’fait pas peur et j’lui montrerai t’inquiète pas pour ça. Maint’nant z’allez m’laisser avec vos histoires et laissez-le parler un peu. Le Ulmann y craint personne.

    Sur ces mots avisés, ULMANN passe devant Salfino et avant qu’il ait eu le temps de dire quoi que ce soit, il sort de la pièce… MAIS EST DE SUITE ABATTU PAR UN COUP DE CHAISE ! MJ Price accompagne ses mots par des actes et vient abattre sa chaise à de nombreuses reprises sur le corps au sol d’ULMANN qui ne peut pas répondre à de tels coups. Salfino pousse la caméra de la main et celle-ci se coupe juste après.


    *
    * *

    La caméra nous ramène au ring alors que The N et Wes Yesco ont déjà fait leur entrée respective sous les applaudissements de la foule alors que les deux lutteurs vont joindre Patrick et Claudia à la tables des commentateurs, non sans s’échanger quelques phrases qui restent hors-micro mais qui révèlent une tension déjà présente.

    Wes : Alors N, tu croyais être le seul à avoir des billets VIP pour voir Simmons se prendre la raclée de sa vie, juste avant que je ne lui botte le derrière pour reprendre cette putain de ceinture.

    The N se met à rire lourdement, de manière exagéré même.

    N : T’es qu’une note de bas de page dans l’histoire de cette ceinture Wes, croit moi, c’est clairement pas toi le prochain champion intercontinental de la SOW.

    Puis les deux lutteurs sont interrompu alors que Behind Blue Eyes se fait entendre sous les huées de la foule qui accueille froidement le dernier vampire de la SOW. El Verdugo fait lentement mais surement son chemin vers le ring, avant d’y monter, tout aussi stoïquement, pour attendre son adversaire. C’est ensuite Sad But True de Metallica qui enchaîne alors que Finn Simmons sort des coulisses sous de forte réactions mitigées de la foule. Le Champion Intercontinental semble en pleine forme alors qu’il brandit haut sa ceinture dans les airs en criant vers la foule. Le lutteur fait rapidement son chemin vers le ring pour aller faire face au géant colombien. La musique s’estompe, les deux hommes se font face, l’arbitre explique les règles, puis la ceinture résonne.


    Non-Title Match
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Patrick : La cloche qui sonne, Simmons qui parle fort.

    Claudia : Son adversaire ne bronche pas …

    Puis fonce à toute vitesse sur le Champion qui se retrouve violemment au sol. Rafael ne laisse pas le temps à son adversaire de respirer en le martelant de puissant coup de pied dans les côtes et à la tête. Rafael pose un genou au sol puis frappe le crâne de son adversaire de son poing à une dizaine de reprise avant d’envoyer un violent coup de genou sur le dessus de la tête de Finn qui tombe au sol. Rafael le couvre pour un compte de deux. Le Géant Colombien relève le Champion avant de le soulever dans les airs et le maintenir dans cette position pendant une vingtaine de seconde avant de le laisser retomber lourdement sur le dos. Rafael couvre à nouveau et obtient le même résultat.

    Wes : Tu vois N ce que Raf fais à Simmons? Regarde bien parce que c’est comme ça que j’vais dominer ton cul quand on va s’affronter.

    N : T’arrête de jacasser le gros? J’essaye de regarder le match.

    Wes se lève, Patrick s’interpose, arrive à calmer les tensions…

    Alors que Simmons réussi à retourner la situation en renversant une projection de la part de Rafael dans les câbles en puissant spears, avant de s’accroupir sur le torse de son adversaire avant de lui balancer au visage une suite de coup d’avant-bras violent.  Finn se relève, s’élance dans les câbles, alors que Rafael se redresse, à quatre patte : drop kick dans les côtes du Géant. Descente du coude dans le dos de son adversaire, à trois reprise, quelques claques derrières la tête avant de relever son adversaire et de le propulser lourdement dans le coin. Simmons s’élance… Stigner Splash effectué avec succès. Simmons projette Rafael dans l’autre coin du ring, s’élance à nouveau… Deuxième Stigner Splash appliqué avec succès! La foule s’emballe alors que Simmons recommence son manège, propulse son adversaire de l’autre côté, s’élance… avant de manger la plus solide des Big Boot qu’El Verdugo puisse balancer.

    Patrick : Voilà, commotion cérébrale.

    Claudia : Compte de 1, Compte de 2…

    Et le compte est brisé de justesse. Rafael relève le Champion qui réussit à le repousser dans le coin avant de lui enfoncer son épaule à dix reprises avant de se relever, tirer son adversaire vers le centre du ring puis le balancer au sol avec une impressionnante Overhead Belly to Belly Suplex qui fait lever la foule! Compte de deux de la part du Champion! Finn se relève rapidement, tout comme son adversaire avant de le retourner au sol avec son European Uppercut Combo qui lui donne à nouveau un compte de deux. À nouveau Finn relève Rafael, l’envoi dans les câbles, puis lui fait encaisser un Spinebuster qui fait trembler le ring. Finn se relève, tient les deux jambes de Rafael bien droite puis martèle l’arrière des deux genoux du Géant, avant de tenter d’appliquer son Simmonizer! La foule encourage le Champion qui voit Rafael réussir à le tirer suffisamment vers lui avec ses jambes pour lui balancer une série de droite qui le fait lâcher prise.

    Wes : Et ça tu vois N? C’est comme quand je vais t’en foutre plein la gueule, j’voudrais pas être à ta place.

    N : Cause toujours Yesco, je peux te battre n’importe quel soir, à tous les soirs, soir après soir, et ce même avec une putain de main dans le dos.

    Nouvelle escalade, cette fois c’est Claudia qui sépare les deux hommes.


    Rafael finit de repousser Finn à grand coup de pied, avant de faire une roulade arrière puis d’exploser vers l’avant avec une nouvelle puissante clothesline! Rafael relève Finn avant de le ramener violemment au sol avec un Flatliner. Rafael retourne son adversaire pour un compte de deux et six dixième. Rafael se redresse et pour la première fois du match esquisse une moue d’irritation sur son visage. Il se relève puis redresse son adversaire qui le pousse durement dans les câbles avant de le soulever dans les airs puis de le retourner au sol avec Flapjack qui coupe le souffle de Rafael. Finn capitalise, réussit à mettre Rafael à genou puis de cette position le frappe avec un Snap DDT qui semble mettre Rafael hors de service. Le Champion couvre… Compte de deux et cinq dixième! Finn soulève Rafael puis le lève du sol et le place sur son épaule. Le Champion s’élance en position de Running Powerslam, tente le Finn-Isher. Rafael glisse dans son dos, lui attrape les cheveux et le penche vers l’arrière puis BAM, The Vampire’s Sword.

    Wes : Oh putain le crâne vient de lui exploser…

    N : Comme je vais le faire à ta gueule.

    Patrick : Calmez-vous les gars…

    Claudia : Rafael couvre… Compte de trois! La cloche résonne!

    Spoiler:
     

    *
    * *

    Puis Wes et N en viennent aux coups après avoir gentiment demandé aux commentateurs de s’écarter du chemin. Alors que l’arbitre est entrain de soulever le bras de Rafael à l’intérieur du ring, Wes balancer une série de coup de tête à son adversaire avant de le lancer sur la table des commentateurs. The N tombe devant celle-ci, et pendant que Wes grimpe dessus, Rafael, dans le ring relève Finn Simmons puis le frappe avec son Electric Chair Backbreaker. Au sol, The N réussi à faucher la jambe de Wes qui tombe sur la table. The N relève son adversaire puis les deux lutteurs se retrouvent au sol alors que Rafael s’est élancé dans les câbles avant de sauter par-dessus la troisième corde en suicide dive!

    Rapidement, Rafael se relève et sous les huées de la foule fait un tranche gorge avec son pouce avant de faire claquer ses crocs. Il soulève de terre The N par le coup puis d’un bras lui frappe violemment contre le poteau du ring à trois reprises, avant de finir le tout à nouveau en Electric Chair Backbreaker… Tout juste avant de ramasser puissamment Wes avec une Big Boot plein impact. La foule hue, Rafael sourit. Tranquillement, méthodiquement, Rafael redresse Wes… place sa tête entre ses deux jambes… Puis encastre Wes Yesco dans la table des commentateurs avec un impressionant Powerbomb!

    La foule hue encore plus, alors que Rafael attrape la Ceinture Intercontinental tout en roulant dans le ring. Il pointe l’arbitre puis exige qu’il lève son bras dans les airs. L’arbitre s’exécute… puis les lumières s’éteignent. Quelques secondes de flottement, puis un spot blanc éclair sur le top du stage : Légion. Un deuxième spot s’allume au centre du ring : Rafael. Le Géant Colombien respire fort, Légion reste impassible, puis les caméras arrêtent de rouler sur cette image de deux géants qui se toisent.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown : 08 Février 2016 Mer 10 Fév - 0:42

    REMERCIEMENTS:

    Al': Pre-show + Récap + Duke Vs. Doom + Yan Vs. Booya + Interview Ulmann
    Pétale: Segment Striker + Segment marque noire + Price Vs. Keibler + Segment Original Sins/Devilhand&Madrock + Striker Vs. Syd Filmore + Segment Ryan Wilson
    Philo: Main-Event + Après-Match
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Titi

    avatar

    Messages : 254
    Date d'inscription : 15/12/2012

    MessageSujet: Re: Showdown : 08 Février 2016 Mer 10 Fév - 4:15

    Bon, c'est quoi le plan de Duke? Son dessin est moche en tout cas!

    Striker en mode rebelle.

    Yeah! Ca c'est une bonne surprise! J'imagine qu'ils vont reformer une équipe!

    je m'attendais pas à la victoire de Price! Ca le rend crédible pour l'affrontement vs ULMANN.

    Les OS challenger, DH/Madrock aussi, attendu.

    Bon, Chuck montre bien que quand il aime pas quelqu'un, il l'aime pas.

    Bon p'tit match et bonne victoire de Yan, et Philo a encore du jouer un tour de magie à DS!

    Hola le Price y va se calmer! Segment bien écrit au niveau du style de ULMANN

    Raf gagne, logique, on a les p'tits échange entre Wes et The N. qui sont sympas.
    Revenir en haut Aller en bas
    Mr Mayhem

    avatar

    Messages : 734
    Date d'inscription : 25/02/2015
    Age : 24
    Localisation : Belgique

    MessageSujet: Re: Showdown : 08 Février 2016 Mer 10 Fév - 5:59

    C'est le show des débordements ça dis donc ! ça pète chez tout le monde et dans tous les sens ! L'attente en valait la peine !
    Revenir en haut Aller en bas
    Eden

    avatar

    Messages : 1632
    Date d'inscription : 11/02/2012

    MessageSujet: Re: Showdown : 08 Février 2016 Mer 10 Fév - 7:13

    Oh Rafael qui commente un show ? Non rassurez vous, je ne sais toujours pas le faire. Simplement pour dire que ce Showdown m'a bien plu car il ressemble à un Injection ! Tous le monde est impliqué et cela va envoyer du lourd pour la suite. Putain légion se pointe, on va bouffer du boudin!
    Revenir en haut Aller en bas
    Darkside

    avatar

    Messages : 1264
    Date d'inscription : 23/02/2012

    MessageSujet: Re: Showdown : 08 Février 2016 Mer 10 Fév - 8:00

    C'est un show qui bouge donc ca permet de se sentir toujours impliqué au moment de la lecture.

    En vrac: les + : Belze+Duke ca peut le faire, MJP pose sa marque, Didier c'est hard avec Booya (!), La pose finale intéressante et va arrêter la croisade de Raf !
    Revenir en haut Aller en bas
    Titi

    avatar

    Messages : 254
    Date d'inscription : 15/12/2012

    MessageSujet: Re: Showdown : 08 Février 2016 Mer 10 Fév - 15:35

    Putain j'ai lu trop vite et j'ai zappé Légion haha, dans ma tête c'était Darkside! Hé beh, ça envoie encore plus du lourd que ce que je pensais!
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Showdown : 08 Février 2016

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Showdown : 08 Février 2016

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

     Sujets similaires

    -
    » 13 février 2016
    » Campagne présidentielle Février 2016
    » [95 - Survilliers] : La Journée du Studio Tomahawk - 13 février 2016
    » Votez pour le forum ! [Février 2016]
    » [Console] Pokémon Rouge/Bleu/Jaune sur 3DS !

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Sanctuary of Wrestling :: Le In-Gimmick :: Shows :: Showdown-