Bienvenue à la Sanctuary of Wrestling, une fédération virtuelle québécoise accueillant vos lutteurs créés.
     
    AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

    Partagez | .
     

     Showdown: 10 Août 2015

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Showdown: 10 Août 2015 Lun 10 Aoû - 17:10

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Hartford, Connecticut

    La semaine dernière à Injection

    On débute la projection des images de la semaine dernière avec des images de Sex Bomb dans le ring, qui s'adresse à la foule. Syd Filmore l'interrompt bien vite, et échange quelques paroles avec l'ancien champion Omega. Vient ensuite Pétale, toujours amochée de son match à Civil War, et qui monte dans le ring pour les rejoindre. La rousse tourne autour du champion et lui saute dessus. L'assaut est violent, et interrompu au bout d'un moment par Riggs et Yesco, qui descendent, alors que le couple sort du ring et le quitte avant de disparaitre dans la foule.

    Images du Ken Thompson's invitationnal, accepté par Azrael, et on termine le tout sur la victoire de Thompson lui-même.
    Viennent ensuite les images de l'entrevue donnée à Phil par Aaron Riggs, rapidement interrompu par Philo, qui vient donner son avis au sujet du Mr.Money in the Bank, avant de s'en prendre physiquement à lui.
    On nous montre ensuite des images de Chuck Striker qui fait une petite promo avant son match contre Yan Yungsung, puis les moments forts du match en question. On voit le tombé victorieux obtenu par Chuck Striker, puis l'entrevue de Yan par Phil Salfino... qui se transforme vite en Ryan Wilson déguisé en Phil Salfino. Vient ensuite s'ajouter Booya, qui s'en prend à Wilson, sauvé par une armée de Wilsonites déguisés en leur idole, laissant Booya et Yan rentrer en coulisses, avec une petite pointe d'incompréhension collée au visage.

    Les images suivantes sont celles du match entre Darkside et Drash. Match violent, dont l'agressivité est augmentée par l'apparition de Harper sur le stage, qui se contente de regarder de là-haut le match remporté par Darkside, qui s'adresse ensuite à tout le monde en disant qu'il tiendra parole et épousera Harper quand elle le décidera.
    Retour en coulisses, où Sarah vient mettre Sex Bomb et Pétale au courant de leur match plus tard en soirée contre Yesco et Riggs.

    Brujah descend sur le ring et cherche du challenge. Xanax et Al' répondent à l'appel et on voit à présent les images du handicap match qui s'en suit, avec une victoire de St-Michel.
    On nous présente ensuite la discussion entre Philo et Devilhand au sujet de Brujah, puis l'arrivée des policiers qui repartent avec Philo.

    Comme segment final, on nous montre les moments forts du match opposant l'équipe formée d'Aaron Riggs et Wes Yesco à celle comportant Pétale et Sex Bomb. On nous montre la victoire de Men of Mayhem, mais aussi la bataille générale qui a complété le show.



    *
    * *


    Hunt you down se fait entendre, et Pétale sort des coulisses, micro à la main. Elle se dirige sans attendre vers le ring, où elle monte, avant de s'approcher des cordes, où elle échange des paroles avec les fans dont les réactions sont plutôt difficile à cerner. Certains huent, d'autres restent fidèles à leur favorite et le font savoir. La rousse se dirige vers l'autre côté du ring, grimpe sur la corde du bas et se penche par dessus la corde du haut pour provoquer les fans de l'autre côté, qui réagissent de manière tout aussi divisée. La rousse éclate de rire, et se place au centre du ring, où elle prend finalement la parole, faisant en sorte que tout le monde sans exception se taise.

    Pétale: Syd, je sais que tu m'écoutes en ce moment. Probablement en compagnie de Sarah, d'ailleurs, puisque vous vous êtes décidés à démontrer que vous êtes un couple "uni jusqu'à la fin".

    Elle mime les guillemets avec ses doigts, et éclate de rire, puis reprend la parole, sans reprendre entièrement son sérieux.

    Pétale: Si vous avez eu des tensions à cause de rumeurs véhiculées au sujet d'une possible infidélité, comment réussirez-vous à survivre à ce qui se profile? J'espère sincèrement que vous serez aptes à le faire, mais je garde certaines réserves. Mais bon, la raison de ma venue sur le ring n'est qu'une petite piqure de rappel. Je veux un match pour le SOW Championship. Je le mérite. Plus que n'importe qui au monde. Surtout après tout ce que je viens de traverser.

    Elle est interrompue par le theme song de Syd Filmore, qui se présente avec Sarah, main dans la main. Le titre brille à la taille de Syd, et Pétale a les yeux rivés dessus. Le couple descend la rampe, et passe les cordes pour se retrouver face à Pétale. Syd tend la main vers Pétale pour avoir le micro, et elle lui donne, sans pour autant le lâcher facilement. Il faut que Filmore tire un bon coup dessus pour l'avoir enfin entre les mains.

    Syd Filmore: Tu crois mériter une chance au titre mais est-ce que c'est vraiment le cas?

    Pétale lui répond par l'affirmative d'un mouvement de la tête, et lui lance quelques mots, probablement des insultes. Syd regarde Sarah, dont la colère rougit les joues, et il lui dit visiblement de garder son calme.

    Syd Filmore: C'est drôle, si y'a un soir où je me tiendrais tranquille à ta place, c'est bien ce soir. Parce que t'es visiblement en infériorité numérique. Justin est pas là, n'est-ce pas? Personne l'a vu dans l'aréna ce soir.

    Sarah confirme d'un mouvement de la tête, et le couple sourit.

    Syd Filmore: Et je ne suis pas certain que qui que ce soit serait prêt à te venir en aide. Mais j'entends ta demande. On en a d'ailleurs parlé Sarah et moi durant la semaine. Et on en est venus à la conclusion que si tu pouvais battre Riggs ET Yesco au cours des prochains shows, tu pourrais avoir droit à ce que tu demandes.

    La rousse lui arrache le micro des mains.

    Pétale: Parfait.

    Sarah lui arrache le micro à son tour. Visiblement...

    Sarah Filmore: Très bien. Ton premier adversaire sera Riggs, MAINTENANT.

    Alors que le theme Song d'Aaron Riggs retentit, le couple Filmore sort du ring et retourne en coulisses, pendant que Pétale s'échauffe et insulte déjà son adversaire qui fait son entrée d'un pas calme.
    *
    * *


    Riggs est à peine entré dans le ring qu'il est déjà victime d'une attaque vicieuse et violente de la rousse qui lui saute dessus et le frappe de coups de poings bien placés au visage, jusqu'à l'amener dans un coin, où elle lui envoie une série de coups de genou dans la face en grimpant sur les cordes pour prendre de la hauteur. L'arbitre vient enlever Pétale de sur son adversaire, et l'avertit que le match n'est pas officiellement commencé. Il laisse à Riggs le temps de reprendre ses esprits, lui demande s'il est prêt, et sonne la cloche.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Nouvel assaut de la rousse, cette fois mieux contenu par Riggs, qui la tient pratiquement sur son épaule et se sert de la corde du haut près de laquelle il se laisse tomber, faisant en sorte que la gorge de la rousse s'y frappe. Pétale tousse au sol en roulant, et Riggs profite de cette petite pause pour reprendre encore un peu ses esprits, et il l'attrape par les cheveux sous les avertissements de l'arbitre. Pétale repousse Riggs avec un coup de tête dans le ventre, puis elle enchaine d'un neckbreaker, avant d'y aller d'un lionsault, raté après que Riggs ait relevé ses genoux. Pétale roule plus loin en se tenant le ventre mais fait aussi une roulade pour se relever debout, pendant que Riggs se remet sur ses pieds lui aussi. La rousse fonce comme une malade et Aaron lui attrape le bras avec lequel elle tentait de le frapper. Il lui tord, bien fermement, jusqu'à faire tourner la rousse dans les airs et la ramener au sol. Pétale est maintenue un moment au sol, mais réussit à se replacer debout, mais Riggs lui maintient le bras et lui porte un arm breaker sur son épaule en tournant le dos à la rousse, qui tombe au sol en se tenant le bras. Des coups sont encore échangés de tous les côtés, et Pétale reprend le dessus sur son adversaire, profitant du fait qu'il soit partiellement assommé par un nouveau coup dans la face qui fait trébucher Riggs. Elle en profite pour foncer sur lui pour enchainer avec le mistica, qui déboussole Riggs au point où lorsqu'il touche le sol elle ne tient même pas le bras et se relève simplement en hurlant. Pétale est en feu, et ordonne à son adversaire de se relever, ce qu'il fait, mais à mi chemin, la rousse lui envoie son puissant kiss of darkness et le couvre.

    Spoiler:
     

    Pétale se relève lentement, lève les bras, et sort du ring sans perdre de temps. À l'approche de la rampe, elle se retrouve très près d'une caméra, devant laquelle elle lève son index. La rousse remonte la rampe, tout sourire, alors que le public regarde Aaron Riggs se relever doucement en se tenant le crâne.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown: 10 Août 2015 Lun 10 Aoû - 17:11

    La caméra nous emmène en coulisse, ou plutôt sur un gros plan du visage de Flying Booya, qui attaque la rétine des téléspectateurs de la blancheur de ses dents et de son sourire.

    Booya : Ce qui démarque les Légendes des autres lutteurs, c’est leur capacité d’adaptation. C’est cette créativité dont ils savent faire preuve pour, soir après soir, show après show, ville après ville, et année après année, savoir rester original dans leur manière de vaincre leurs adversaires. N’est-ce pas, ma Nation?

    Lourd chant de Yes! Booya hoche de la tête positivement, toujours aussi souriant, les yeux grand ouvert, fixé sur l’objectif… de la caméra.

    Booya : Cependant, lorsque la Légende, sorte d’animal distingué et gracieux, arrive face à face avec une bête de l’espèce de Ryan Wilson et ses Wilsonites, elle est en droit de se demander : mais qu’est-ce que j’ai fait pour me retrouver avec ce genre d’énergumène complètement névrosé sur ma route? Est-ce que c’est ce que je mérite réellement?

    Son sourire disparaît, et sa Nation se met à scander un lourd Non à l’unisson! Le visage du Représentant devient plus sérieux.

    Booya : Puis rapidement la Légende, dans son état naturel, élude la question du mérite pour focuser sur son objectif : comment attraper, et vaincre, un animal aussi imprévisible et irrévérencieux. Évidemment plusieurs réponses se présentent à la dite Légende, mais la réponse ultime se présente nécessairement après quelques tentatives infructueuse de dompter l’animal. Et voici comment.

    La caméra dézoom rapidement, sur un Flying Booya habillé tel un chasseur. Chapeau de trappeur, gant léger, veste longue à design de camouflage et pantalon d’armée beige, brun et sable. Booya retrouve son large sourire.

    Booya : Bienvenue à la chasse.

    Flying Booya fait un pas vers l’arrière et tend le bras vers le corridor, invitant le caméraman à s’y avancer. On peut y apercevoir une série de pièges à souris immense, avec des formages entier, en plus de collet grandeur humaine, longer l’ensemble du corridor, toujours avec de la nourriture, ou d’autres objets pour appâter l’animal.

    Booya : Ce soir, j’attraperai le Wilson, comme il se doit, comme un animal. L’aréna au complet est garni de ces pièges. Et une fois que j’aurai mis la main sur lui…

    La foule se remet à scander un lourd Yes! Au fond du corridor, s’approchant avec précaution et observant les pièges et collets, Yan Yungsung s’approche tranquillement de Booya. Lorsqu’il arrive à sa hauteur, dans son dos, il lui pause une main sur l’épaule. Le Représentant du peuple sursaute, puis sort une longue machette qu’il pointe vers Yungsung qui recule d’un pas.

    Booya : Mais t’es complètement fou l’asiatique? T’arrive pas dans le dos d’un chasseur qui traque sa proie!

    Les yeux du dragon solitaire s’écarquillent.

    Yan : C’est moi qui est fou? Ça alors…

    Yungsung pointe le corridor.

    Yan : C’est pas moi qui met en danger l’ensemble des travailleurs de cette fédération. Fou moi la paix maintenant, tout ce que je voulais, c’est passer.

    Yungsung tente de poursuivre son chemin, mais Booya le pointe toujours avec sa machette. Les deux lutteurs entreprennent ce qui ressemble presque à une dance qui permet à Yungsung de poursuivre son chemin. La caméra le suit jusqu’au bureau de Sarah Filmore où il entre, alors qu’elle est seul. Il s’assoit face à elle.

    Sarah : Qu’est-ce que tu veux?

    Yan : Premièrement t’avertir que y’a un fou qui pose des pièges à la grandeur de l’aréna pour attraper un autre fou.

    Sarah hausse des épaules.

    Sarah : Et qu’est-ce que tu veux que je fasse? J’irai certainement pas défaire ses collets, ou demander à mes gars de se mettre à risque et de défaire ses pièges. Je vais faire comme je fais d’habitude quand des lutteurs foutent le bordel. Payer, et envoyer la facture au responsable. Gestion saine des finances. À un certain moment donné, vous allez apprendre à pas tout casser.

    Le sino-québécois est béat.

    Sarah : Dit moi pas que t’es venu juste pour te plaindre de Booya là, j’ai d’autre chose à faire.

    Yan : Non. Je viens ici pour réclamer mon match retour contre Wes Yesco. Et je le veux ce soir. Et je veux que tous les membres des Men of Mayhem soient bannis de l’extérieur du ring. Je veux aussi qu’il soit stipulé que si l’un d’entre eux interrompt le match, je reprends ma ceinture automatiquement.

    Le shaolin superstar à l’air confiant. Sarah semble impressionnée.

    Sarah : Ça fait du bien de te voir avoir confiance en toi-même Yungsung, tu devrais essayer ça plus souvent. Et même si t’as perdu ton match contre Stiker la semaine dernière, c’est agréable de te voir plus impulsif… mais en même temps, si tu pouvais éviter de rouler trop longtemps à basse vitesse sur l’autoroute, et d’agresser des policiers, ça serait bien… Je me sens de bonne humeur grâce à toi, alors je t’accorde ton match, avec toutes tes stipulations. Maintenant dégage.

    L’homme aux milles surnoms se lève, tout souriant, et attrape la main de Filmore en la serrant vigoureusement, un peu trop. Elle s’en défait, et il sort de son bureau, alors que la caméra nous emmène au ring pour le prochain match.
    *
    * *


    Hooked on a feeling résonne dans l'aréna. Ken arrive en dessous du titantron dès le début de sa musique d'entrée. Le public l'accueille chaleureusement en répétant "OOGA OOGA TCHAKKA" tel un slogan de politique. Ken avance en direction du ring et tape dans la main de tous les fans aux abords. Livia lui prête son micro, et il la remercie poliment avant de se placer au centre du ring.

    Ken Thompson: Cette semaine encore, je lance un open challenge, question de rester en forme. La semaine dernière, Azrael a perdu face à moi. Cette semaine, qui est-ce que ce sera?

    Sur cette rime, le theme song de Drash se fait entendre. L'homme en bleu sort des coulisses, et descend la rampe jusque sur le ring, où il vient se placer face à Thompson, qui rend le micro à Livia et se prépare à l'affronter.

    Spoiler:
     

    La cloche est à peine sonnée que Thompson en a déjà plein les bras avec Drash, qui se déchaîne littéralement sur lui. Ken réussit après un moment à faire trébucher Drash, à qui il envoie des coups dans la face, puis il lui porte un DDT. Drash est au sol et Ken en profite pour lui porter de bons coups de pieds. Drash le repousse vivement en se relevant, évite une clothesline, et revient avec un neckbreaker,porté directement sur son genou. Thompson roule sur le ring en se tenant la nuque, et Drash le relève, l'envoie dans les cordes, avant de l'envoyer au sol avec une big boot bien violente. Thompson met du temps à se relever, et une fois fait, Drash ne lui laisse pas d'espace et le martèle de coups violents. Le combat est ensuite mené par Thompson, qui s'acharne littéralement sur les jambes de Drash dans le but de le garder au sol. Drash le repousse à quelques reprises mais Thompson trouve toujours le moyen de revenir. Après une tentative ratée de hisser Drash sur ses épaules, Thompson perd l'avantage et Drash le met à terre avec une clothesline bien sentie. Drash se déchaine à nouveau sur le corps fatigué de The Glory, qui protège sa tête du mieux qu'il peut. Drash le relève et se prépare lentement pour le positionner dans le but de faire son jacknive powerbomb, mais avant même qu'il n'ait le temps de se positionner comme il faut, son attention est attirée sur le stage par la présence de Xanax, qui lui gueule des menaces. Al' apparait derrière, confus et ne comprenant pas pourquoi tout le monde hurle comme ça. Il hurle d'ailleurs lui aussi... Et Didier Desville s'empresse de venir les rejoindre, tente de les faire revenir en coulisses, s'excuse de loin à Drash, qui est surpris par derrière alors que thompson enchaine avec un school boy pour le compte de trois.

    Spoiler:
     

    Thompson ne perd pas de temps et sort du ring pour s'éloigner de Drash dont le sang est littéralement en train de bouillir. Didier réussit à prendre le dessus sur les deux autres et les ramène en coulisses, paniqué. Thompson fête sa victoire brièvement avec le public, et retourne en coulisses.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown: 10 Août 2015 Lun 10 Aoû - 17:12

    La caméra nous ramène en coulisse, gros plan sur la tête d’un Ryan Wilson, l’air effrayé. Flying Booya entre dans le cadre, mais il est à l’envers, tout sourire. La caméra le remet du bon côté, tout en reculant, uniquement pour montrer que le Ryan Wilson est suspendu dans les airs, par les pieds.

    Booya : T’es étonnamment silencieux pour quelqu’un qui s’est fait prendre au piège aussi facilement Wilson.

    Silence.

    Booya : Allez, dit quelque chose pauvre bougre. Fait moi pas la gueule, c’était facile de t’attraper.

    Resilence.

    Booya : Tu commences à m’énerver…

    Re-resilence. Booya s’énerve, puis donne une gifle à Ryan. Aucune réaction. Booya s’énerve pour vrai, et arrache le masque de la tête du lutteur. C’est un mannequin! Booya rage, lance le masque au sol, puis entend le bruit d’une trappe qui vient de se refermer. Au pas de course, il s’approche de l’animal blessé. Arrivée sur les lieux, il constate que c’est un technicien qui s’est pris dans la trappe à souris gigantesque. Il a un fromage dans la main.

    Booya : Et toi, c’est quoi ton excuse?

    Technicien : J’avais faim!

    Booya lève les yeux au ciel, puis tire vers le haut la trappe. Le technicien se relève, les mains pleine de fromages.

    Technicien : Ça dérange si je les gardes…

    Booya : Fait juste dégager…

    Puis Booya recommence son pèlerinage, marchant d’un pas léger, pour ne pas faire de bruit afin de vérifier ses collets. La plus part d’entre eux son vide. Il croise un Wilsonite obèse dans un costume de Wilson beaucoup trop petit, qui s’est pris dans un des pièges. Il croise aussi une Wilsonnette qui elle, s’est pris dans un collet où se trouvait une photo autographié de Flying Booya en costume de main, flexant ses muscles. Puis soudainement, il s’interrompt, et aperçoit nul autre qu’Azrael, attaché par la cheville, cul par-dessus tête, qui flotte dans les airs en tentant d’attraper un cartable.

    Azrael : Booya! Très ingénieux, oui. Ha ha Ha ha Ha! Tu as même réussi à m’attraper moi! Le joueur de tour. Je te félicite.

    Booya se met une main dans le visage.

    Azrael : Cependant, tu veux me dire comment t’a réussi à avoir le cartable avec la carte des gagnants et perdant pour ce soir? Je l’avoue, c’est comme ça que je me suis fait prendre…

    Booya regarde sous Azrael, aperçoit le cartable, puis le ramasse.

    Booya : Je n’ai pas placé cet objet comme appât Azrael…

    Booya l’ouvre avec précaution, puis comme un livre pop-up pour enfant, un petit Wilson en carton sort de la boîte. Il fait un fuck you, et une petite voix de Wilson répète sans cesse : Tu ne m’attraperas pas! Booya se fâche, puis lance le cartable au sol, avant de poursuivre son chemin, laissant Azrael pendu par les pieds, tournoyant dans le vide.

    Azrael : Oh, Ih, Ah… Je suis bien mal foutu moi là là…

    Puis il aperçoit quelqu’un au loin.

    Azrael : OH HEY! S’IYOUPLAIT! UN PETIT COUP DE MAIN… Oh… Ah… Ouh…

    Azrael semble moins ravis de voir qui s’approche : c’est Drash. Il se penche pour regarder en face le madtrickster.

    Drash : D’accord.

    Drash se relève, puis donne littéralement un coup de main à Azrael en le poussant, le plus haut possible, avant de le relâcher, pour qu’il se mette à basculer et tournoyer sur lui-même de plus en plus fort.

    Azrael : OUH! AHH! OOOUUUUH! AHHH! NON. Bordel, qu’on me fournisse un dictionnaire Drash-Français… OUH!!! AHHH! OUUUHH!! DÉCROCHE MOI, DÉCROCHE MOI ET JE TE DEVERAI QUELQUE CHOSE… oui je t’en serai éternellement reconnaissant… je ne me sens pas bien… Ouuhhh… ahh…

    Azrael semble sur le point de perdre connaissance lorsque Drash coupe la corde. Le madtrickster tombe lourdement au sol, les pieds toujours attaché, puis Drash saisit la corde et commence à tirer Azrael avec lui, à l’extérieur du cadre de la caméra qui nous envoie à la pause publicitaire.


    *
    * *


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Devilhand et Harper s’échangent une poignée de main avant que la cloche ne résonne dans l’aréna. À peine ont-ils commencé à s’étudier dans le ring que le maître des enfers, Darkside, sort des coulisses sous une forte réaction mitigée de la foule, et un large sourire ténébreux d’Harper. Malgré tout, Devilhand profite de la diversion pour attaquer son adversaire avec une série de coups de pieds qui résonnent partout dans l’aréna. Il fait reculer la louve jusque dans le coin et rapidement l’assoit sur le top turnbuckle. Elle la repousse, il recule au centre du ring, elle monte sur le top, il s’avance, et bam solide hurricanrana. Elle se redresse à genoux sur son adversaire, enchaîne avec une série de violent coup d’avant-bras au visage avant de retourner Devilhand au sol et de le placer dans un Straighjacket Camel Clutch! Elle tire vers l’arrière en criant, alors que Devilhand réussit peu à peu à se relever, et à reculer rapidement dans le coin du ring, se libérant, avant de saisir la tête d’Harper et de l’envoyer au sol en bulldog, suivi d’un crossface! Harper rompt la prise en plaçant son pied droit sur le premier câble. DH relève Harper qui explose à son tour avec une série de coups de poing et de pieds qui font reculer son adversaire jusqu’au coin, avant de se donner un élan sur le deuxième câble puis de ramasser le nez de la main du diable avec son genou. Il se retrouve au sol, et du sang se met à couler, au grand plaisir de Darkside. Harper lui envoie un sourire, alors qu’elle relève la main du diable et lui envoie la tête à plusieurs reprise contre le top turnbuckle, avant de le propulser dans les câbles. S’ensuit une série d’esquive qu’Harper remporte en envoyant son adversaire au sol avec un Handspring Enziguri… Suivi du London’s Call! Harper applique toute la pression possible sur le bras de Devilhand, mais ce dernier à son tour réussi à agripper les câbles avec ses pieds! Harper refuse de relâcher la prise, Darkside frémit et se met même à applaudir sa future femme. Au compte de 4 et demi, elle relâche la pression, et envoie une série de coup de pied à Devilhand, avant de le relever… et d’être surprise par The Hook… Qu’elle réussit à renverser en Harper’s Kiss… Mais Devilhand maintient son Mandible Claw aussi fortement que possible…! Ni l’un ni l’autre des deux lutteurs ne veut lâcher prise… Les deux épaules d’Harper sont au sol, mais elle ne s’en rend pas compte… Compte de 3!!!!

    Spoiler:
     

    Après le match, Devilhand relâche rapidement la pression avant de sortir du ring sous le regard hébété d’Harper qui prend conscience de ce qui vient de se passer! La main du diable quitte l’ère du ring par le côté de la rampe, alors que Darkside observe toujours Harper, qui enguirlande même l’arbitre… avant de l’attraper par le bras et de lui appliquer à son tour le Harper’s Kiss! La foule se met à huer copieusement la louve qui se fout bien que l’arbitre tape rapidement au sol en criant. Darkside rit à gorge déployé, avant de tourner le dos à la scène et de retourner en coulisse, moment où Harper relâche la pression avant de sortir du ring.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown: 10 Août 2015 Lun 10 Aoû - 17:12

    La caméra nous emmène à l'intérieur d'un pénitencier de la grande région métropolitaine de Montréal. Série de long plan fixe. L'intérieur d'une cafétéria bruyante, remplie de détenu. Un long corridor avec plusieurs portes de cellules s'allongeant les unes derrières les autres. Un poste de garde donnant vue sur une salle commune, deux gardes en uniformes en train d'observer. Une cellule, deux lits à étages. Philo est pour le moment seul dans la cellule, étendu sur son matelas, vêtu d'un simple jogging gris, et d'un simple t-shirt blanc. Plusieurs bandages couvres encore son corps, mais le Chaman semble en meilleur forme qu'il ne l'était lundi dernier. Il ne fait rien, regarde le vide, contrôlant sa respiration. Un garde approche, cogne sur les barreaux de la cellule, déjà ouverte, pour attirer son attention.

    Philo : L'heure d'aller voir le médecin?

    Le garde hoche de la tête négativement.

    Garde : Aller, lève-toi, t'as de la visite.

    Philo lève les sourcils, l'air surpris, puis s'assoit sur le lit avant de se relever, par étape. Philo semble encore inconfortable à mettre un pied devant l'autre, mais il suit quand même de près le Garde. Suite de plans présentés sur les caméras de sécurité de la prison. Les deux hommes en croisent d'autre. Philo reste stoïque, ne croise jamais le regard des codétenus. Certain d'entre-eux le siffle, d'autre le nargue, alors que plusieurs le salut respectueusement. Les deux hommes arrivent finalement à la salle des visites. Le Garde laisse passer Philo devant lui. Il s'arrête dans le cadre de la porte, sillonne la salle du regard, puis esquisse un léger sourire. Le Chaman s'approche tranquillement d'une table situé tout au fond de la pièce. C'est nul autre que l'ancien champion omega, la légende vivante, Sex Bomb, qui s'y trouve. Philo s'assoit devant lui, le salut silencieusement de la tête. Les deux hommes n'ont pas encore commencé à parler qu'un jeune visiteur étant venu voir son père d'approche de Sexy pour lui demander un autographe. Le lutteur se prête mécaniquement au jeu, esquisse un large sourire, prend le temps de discuter avec le jeune, lui signe son autographe, et le renvoi respectueusement vers son père qui le salut. Philo s'est adosser contre le mur adjacent, bras croisé, l'air peu impressionné.

    Philo : T'es pas épuisé d'avoir à faire semblant?

    Sexy: Il y a des jours que j'enverrais promener n'importe quel dude qui vient me voir pour signer une photo qu'il tentera de revendre sur Ebay. Mais il y a des jours où je vois des enfants comme celui-ci et je me dis qu'au moins, il aura eu un moment de bonheur dans sa journée misérable. On voit clairement qu'il n'a pas le goût d'être ici, en train de voir son père crépir dans un trou et s'affaiblir de jour en jour! Si je peux faire en sorte de lui donner de la motivation pour ne pas qu'il finisse au fond d'une cellule pendant que son enfant est en dehors, aillant besoin de lui, je vais le faire!

    Philo affiche un léger sourire, mais n'as pas le temps de placer un mot que Sex Bomb reprend la parole.

    Sexy: C'est quand même drôle que ça vienne de toi cette question. Quand je te regarde, j'ai l'impression que tout ce que tu représente est une farce, que tu fais semblant continuellement. Et quand je commence à me convaincre, je me dis que tu as sauvé la femme que j'aime en la ramenant à la vie. C'est pour ça que j'ai de la misère à te blairer, mais qu'en même temps, si Laurence veut aller te voir, j'irai la porté chez toi. Je lui ai déjà promis.

    Philo : Et pourtant, ma vie jusqu'à maintenant n'a été qu'une longue quête de vérité. Vérité sur mon âme, sur les souffrances qui l'ont habité pendant si longtemps... Et aussi un profond besoin de comprendre l'autre, les gens qui m'entourent, la société, l'invisible qui, pour moi, est beaucoup plus tangible et sincère que la majorité des fausses représentations, et des relations fade et nocive qui constituent l'ensemble de cette belle société si édifiante dans laquelle nous survivons.

    Silence.

    Philo : Ce que je représente, une farce? Regarde toi en face Justin, celui qui fait semblant, jour après jour, c'est toi, quand tu te mens à toi-même pour donner un sens à tes actes, quand tu te valorise à travers la misère des autres, en te disant que la maigre lueur que tu offres aux gens leur permet de prendre contrôle sur leur vie, et les motiver à se changer eux-mêmes. J'ai au moins l'honnêteté d'énoncer clairement mes intentions, et de livrer la marchandise, alors que tu nies encore le fait que les moments où tu te sens le plus libre, c'est lorsque tu fais exactement ce que tu désirs, et ce qui t'habite. C'est lorsque tu attaques brutalement Syd Filmore parce qu'il le mérite. C'est lorsque Pétale et toi vous faites un pied de nez à Sarah et que vous vous foutez des conséquences de vos attaques, parce que vous avez suffisamment confiance en vous-même pour être libre, assumer, et vaincre.

    Autre moment de flottement. Les deux hommes s'échangent un long regard silencieux.

    Philo : Qu'est-ce que t'es venu faire ici?

    Sexy: À ce que je sache, quand j'ai répondu à ta première question, je parlais bien de fans et non de lutte! Il y a un grand fossé entre les deux. Pour ton information, j'ai fini de faire semblant lorsque j'ai averti Syd que je me foutais du résultat de notre combat et que c'est le message que mes actions allait délivrer qui était important! Résultat? Sex Drop sur Sarah, attaque sur Syd avec Pétale et brawl infernal avec les MoM à la fin d'Injection. Selon toi, est-ce que Justin "Sex Bomb" Danger est de retour non? Qu'est-ce que tes visions te dises?

    Sex Bomb lance un petit sourire narquois au Chaman qui lève les yeux aux ciels.

    Philo : Ta résurgence n'a rien à voir avec une vision quelconque... les raisons qui y t'ont mené cependant, c'est une tout autre histoire... Et sache que même si tu parlais uniquement des fans de lutte, dans ton ton, dans ton être, tout ce que j'ai ressenti, c'est l'agressivité qui portait ta réponse et qui m'était destinée... excuse moi d'y avoir réagit. Malgré tout tu ne répond pas à ma question...

    Bomb tique.

    Sexy: Pour ma venu ici, il n'y a qu'une seule raison. Laurence. Je suis venu pour Laurence!

    On peut sentir le malaise qui se dégage entre les deux hommes.

    Sexy: Je ne pourrai jamais t'enlever le fait que tu es son père biologique. Je ne pourrai jamais non plus lui empêcher de te voir. Mais une chose que je peux te promettre, c'est que si tout ce cirque ne sert qu'à tenter de l'utiliser pour faire du mal à Pétale......Je serai là, prêt à te montrer que je ne fais plus semblant! Vous avez beau avoir vos vieilles histoires toi et sa mère, mais en aucun cas la petite ne mérite qu'on joue avec ses émotions. Je veux seulement m'assurer que tes intentions sont bonnes et non rempli de coups sadiques et tordus! Je ne suis peut-être pas son père, mais je l'aime comme si elle était ma fille. Ça fait maintenant plus d'un an qu'elle est dans ma vie et je me battrais à la mort pour elle.

    Sex Bomb prend une légère pause, pendant que Philo l'écoute attentivement, sans dire un mot.

    Sexy: Je ne veux pas voler ton titre de père Philo, c'est juste que je la connais mieux que toi. Je sais ce qu'elle aime et ce qu'elle déteste. Je veux seulement son bien et c'est la raison de ma visite. Tu as gagné le droit de visite et je veux m'assurer que cette nouvelle transition ce fasse sans anicroche, que tout aille bien. Ça sera plus bénéfique pour nous trois. Et si j'ai pris l'initiative de venir te voir, c'est parce que je ne crois pas que Pétale serait encore capable d'avoir une discussion dans le "respect" avec toi. Du moins, pas tout de suite!

    Philo hoche positivement de la tête.

    Philo : Sache que chacun des mots que j'ai écrit la semaine dernière à Laurence viennent de mon coeur. Sache qu'il n'y a aucune intention tordu, ou vicieuse caché derrière mon désir de me rapproche de ma fille. J'ai porté mon fardeau suffisamment longtemps pour tout faire afin d'éviter qu'elle n'ait à le porter à son tour. Et même si tu considères que mes coups envers Pétale étaient vicieux, et oui, ils l'étaient, ils étaient aussi nécessaire... et au fond de toi même, en quelque part, tu es torturé par le fait que tu l'as encouragé à allez jusqu'au bout, et qu'ultimement tu es celui qui a mis la touche finale à sa transformation. Sans même le savoir Justin, tu faisais parti du rituel depuis avant même que tu ne saches que j'étais sur le point de revenir dans cette fédération. Je n'ai pas l'intention de t'évacuer de la vie de Laurence, d'autant plus que tu es une influence positive d'un tout autre ordre. Tu peux lui apporter quelque chose que je ne suis pas en mesure de lui apporter... tout comme j'étais en mesure d'apporter la paix à Pétale... et que je suis convaincu qu'ultimement je pourrai aussi t'apporter...

    Léger flottement.

    Philo : Malgré tout, tu n'as pas répondu à ma question. Tu sais comme moi que Laurence n'était pas la véritable raison de ta visite. Soit honnête Justin.

    Sex Bomb hésite. Il pourrait sauter un câble dû à l'agacement de la question répétitive de Philo, mais ne le fais pas. Philo reste neutre, le regarde fixement dans les yeux.

    Sexy: Habituellement, je t'aurais crier une panoplie d'insultes, je me serais levé et je serais parti... mais ce n'est pas ce que j'ai envie de faire. Crois moi, je ne suis vraiment pas le genre à confier mes émotions, encore moins à un homme que je ne connais pas vraiment, même s'il prétend voir au fond de mon âme... Par contre, il y a quelque chose chez toi qui fait en sorte que je veux toujours en savoir plus... t'es comme un espèce d'aimant magnétique complètement malsain. Est-ce le fait que tu es réussi à redonner la vie à la femme que j'aime?

    Philo : Ou peut-être est ce que par mes gestes et actions, j'ai réussi non seulement à libérer Pétale de ses chaînes, mais aussi à te libérer de ton carcan mental.

    Sexy tique à nouveau, Philo lui envoi un clin d'œil, lui fait un petit signe pour lui dire de s'approcher, de le frapper, juste pour voir. Sexy hoche négativement de la tête.


    Sexy : Peut-être... qui sait. Car si on y pense, j'aurais tout les droits de vouloir t'étriper pour tout ce que tu as fais subir à ma fiancée et sa fille, et par défaut à moi-même. J'y pense souvent. Je me vois en train de te casser la gueule, en train de te faire souffrir comme tu l'as fait souffrir, couvert de ton sang... Mais chaque fois que je me retrouve face à toi, la haine se dissipe.

    Philo : C'est grâce à mon charme infini.

    Philo fait semblant de se replacer les cheveux comme une reine, au grand dam de Bomb.

    Sexy : Pour être honnête Philo, je ne sais pas pourquoi je suis venu ici aujourd'hui... probablement pour essayer de te comprendre, ou de me comprendre. Au fond, Est-ce que c'est vraiment important? Malgré tout... Merci.

    Il tend sa main, à nouveau, à Philo, qui la saisit.

    Philo : Cette fois, je te ferai pas un DDT.

    Sexy : Cette fois, t'es chanceux d'être en prison, parce que y'a rien qui me retiendrait de te faire goûter à ta médecine, juste parce que...

    Sex Bomb tire Philo pour le rapprocher de lui, sorte d'épreuve de force.

    Sexy : Je te respecte peut-être d'une manière étrange, mais j'te laisserai plus jamais faire de mal à ma famille... notre famille.

    Philo : T'as pas d'inquiétude à te faire Justin... Est-ce que tu pourrais emmener Laurence la semaine prochaine?

    Sexy :
    Sans problème.

    La tension reste vive entre les deux lutteurs, puis un Garde s'approche, pour signifier que la rencontre est terminée. Philo s'éloigne ensuite en jetant un dernier coup d'œil à Sex Bomb, qui semble un peu plus trouble qu'à son arrivée. Il le suit du regard jusqu'à ce qu'il soit complètement disparu, avant de dire une dernière phrase, à voix basse.


    Sexy: Si tu fini par sortir d'ici, peut-être qu'on sera capable de se parler au tour d'un verre et de trouver ensemble la véritable raison de ma venu...

    Bomb se lève, puis quitte à son tour la salle alors que la caméra fade out pour une pause publicitaire.


    *
    * *


    Alors que Brujah est déjà sur le ring prêt pour son match, le remix de coming undone de Korn se fait entendre. Cependant, ce n’est pas uniquement Azrael qui sort des coulisses. En fait, Drash tient toujours Azrael par la corde de laquelle il l’a détaché plutôt. Il entreprend de le traîner jusqu’au pied du ring, où il le détache finalement, avant de l’envoyer dans le ring. Azrael, libre, va se cacher derrière Brujah en lui disant de l’attaquer lui, Drash, et non pas ce pauvre Julio. L’arbitre fait résonner la cloche…

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    …et Brujah n’a que faire des implorations du madtrickster. Il se met à le frapper rudement jusqu’à ce qu’il soit au sol, avant de le relever par le fond de culotte et de le propulser à nouveau à l’extérieur du ring au pied de Drash, qui observe Brujah, puis Azrael. Ce dernier peine à se relever, alors que Drash le soulève dans les airs en military press, uniquement pour le renvoyer au pied de Brujah! Ce dernier grogne sourdement alors qu’il relève son adversaire et le martèle de coup d’avant-bras et de genou avant de l’envoyer dans le coin pour y aller de solide coup d’épaule dans le ventre. Il l’assoit ensuite sur le top turnbuckle mais Azrael réussit à repousser Brujah dans le ring. Il descend ensuite sur le bord du ring puis attire l’arbitre vers lui, en lui disant qu’il doit le protéger de Drash. L’arbitre tente de se défaire de lui, alors que Drash fait le tour du ring pour venir rejoindre Azrael. Il descend du ring à son tour, puis se met à courir autour pour se sauver de Drash… uniquement pour être faucher d’un retentissant spear qui couple le souffle même à la foule et qui va se terminer dans la rampe. Brujah se relève, relève Azrael, puis l’envoie tête première dans le poteau. Il le remonte ensuite dans le ring, et tente le tombé. Compte de 2. Brujah se relève, et son adversaire roule à nouveau à l’extérieur du ring. Il semble un peu désorienté et cherche toujours à fuir Drash. Malheureusement, plutôt que de se sauver, il va dans sa direction. Lorsqu’il se tape le nez contre son torse, il tente de virer les talons, mais Drash l’attrape par les cheveux, puis le renvoi dans le ring sous les avertissements de l’arbitre. Brujah l’accueil avec une série de retentissant coup de pied. Il le relève, puis le soulève dans les airs puis le renvoi au sol avec son Mauvaise Augure! Compte de deux. Brujah se relève, soulève Azrael, le place sur ses épaules pour son Pretador’s Mark, mais Azrael se débat, réussit à glisser dans son dos, descend du ring, et se sauve par la foule! Drash part à sa poursuite, et Brujah s’accote contre les câbles attendant que l’arbitre finisse son compte de 10!

    Spoiler:
     

    Alors que l’arbitre lève son bras dans les airs et que Brujah est mi-souriant, mi-fâché d’avoir gagné de cette manière, la foule se met à s’énerver alors que Devilhand descend des gradins à toute vitesse avant d’entrer dans le ring et de se placer dans l’angle mort du vampire! Devilhand attend que Brujah se retourne… SHOWSTOPPER! Devilhand enchaîne avec une série d’Hopebreaker directement sur le nez de Brujah, sans protection, puis sans lui laisser le temps de respirer… Mandible Claw! Devilhand maintient solidement la pression, Brujah se débat mais peine à se défaire de la prise et semble peu à peu manquer d’air! L’arbitre tente de défaire Devilhand de la prise, mais y est impuissant. Rapidement une douzaine d’arbitre et technicien sortent des coulisses pour tenter de séparer les deux lutteurs, mais ils n’ont pas besoin de travailler très fort que Devilhand est déjà de retour parmi la foule avant même que le premier des renforts soit arrivé dans le ring! Devilhand célèbre dans la foule, tout sourire, alors qu’il reçoit étonnamment beaucoup d’encouragement des fans!

    La caméra nous emmène ensuite en coulisse où Azrael vient tout juste d’arriver, toujours aussi effrayer d’être poursuivi par Drash! Il bouscule technicien et faux Ryan Wilson qui se trouvent sur son passage… uniquement pour se retrouver à nouveau cul par-dessus tête pris les deux pieds dans un des collets de Flying Booya! Il tente par tous les moyens d’attraper quelque chose qui lui permettrait de se défaire de cette fâcheuse position, trop peu, trop tard, alors que Drash refait son apparition dans le cadre de la caméra. Il s’agenouille pour se placer à la hauteur d’Azrael.

    Drash : Tu ne pourrais pas te sauver de moi, petit joueur de tour. Tu m’es redevable jusqu’à ce que j’aie décidé que tu ne le soit plus, compris?

    Azrael : Mais, Mais, Mais, Ouhh, Ihhh, Ahhh… AHHHH!!!!

    Drash a entrepris de faire tournoyer sur lui-même le madtrickster qui semble de plus en plus étourdi.

    Drash : T’as compris??!

    Azrael : Oui! Ouh, Ah, Ouhh! Oui, j’ai compris, je ferai ce que tu veux! Décroche-moi… Décroche-moi!

    Et Drash s’exécute… s’assurant à nouveau qu’Azrael soit toujours bien attaché par les deux pieds. Il quitte à nouveau le cadre de la caméra en tirant le madtrickster qui semble complètement désespéré.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown: 10 Août 2015 Lun 10 Aoû - 17:13

    La caméra nous emmène en coulisse où Phil Salfino est en compagnie du Champion Wildside Chuck Striker.

    Phil : Alors que nous sommes à quelques minutes du Main Event qui verra Yan Yungsung dans un match de la dernière chance contre Wes Yesco, je me trouve avec l’actuel Champion Wildside qui semble avoir développé une certaine obsession pour le sino-québécois. Quelques mots au sujet de votre relation à Yungsung?

    Chuck affiche un large sourire en hochant la tête de gauche à droite, il pose sa main sur l’épaule de l’intervieweur.

    Chuck : Phil, tu as tout faux. La seule obsession que j’ai, c’est de faire de cette Ceinture la plus grande de la SoW. C’est de propager mon savoir, et ma passion. C’est d’élever les autres lutteurs qui se trouvent dans mon entourage, de les rendre meilleur. Yungsung, Booya, Wilson. Qu’importe. Tous sont dans une position d’apprentissage. Tous pourraient gagner à monter dans un ring contre moi, et de revisiter leur base, leur technique.

    Phil : Malgré tout, depuis Civil War, vous n’avez cessé de le confronter, lui, allant même jusqu’à le challenger…

    Chuck : Et le vaincre Phil, surtout, le vaincre.

    Phil : …et le vaincre, lors du dernier Injection.

    Chuck : À nouveau, ce n’est pas de l’obsession, c’est de la grandeur d’âme. Bon d’accord, suite à ma victoire de Civil War tout m’était permis! Je nous voyais déjà, lui et moi, sous les feux de la rampe à Summer Chaos, luttant dans le show stealer de la soirée, unifiant la ceinture Intercontinental et la ceinture Wildside… mais c’était sans compter son inaptitude à défaire ce gros babouin qu’est Wes Yesco, malgré un avantage au niveau de la rapidité et de la technique de Yungsung.

    Phil : Donc vous ne considérez pas qu’il soit un mauvais lutteur?

    Chuck : Bien au contraire Phil, bien au contraire! Je le vois comme un lutteur au grand potentiel, qui a besoin d’un certain encadrement pour passer au prochain niveau, encadrement que je me porte garant à lui donner. D’ailleurs, ce soir j’ai bien l’intention d’aller observer son match en première loge, alors que j’irai rejoindre Claudia et Patrick à la table des commentateurs pour illuminer les téléspectateurs de mon analyse sur les forces et faiblesse du dragon solitaire.

    Phil : J’aimerais aussi savoir votre point de vue sur votre adversaire à Summer Chaos, Ryan Wilson.

    Chuck se fait hésitant, se passe une main au visage.

    Chuck : Écoute Phil, je vais être honnête avec toi. Même si Wilson a gagné une opportunité à la ceinture Wildside, rien dans son contrat n’indique qu’il doit être mon unique opposant. Je l’ai déjà proclamé : je veux être le plus grand champion Wildside de l’histoire de la SoW, et même de la FNNF! Et quoi de mieux que de débuter un règne en affrontant non seulement la prochaine grosse chose Ryan Wilson, mais aussi Yan Yungsung et Flying Booya.

    Léger pop de la foule qui se met à scander Yes! Chuck part pour reprendre la parole, mais il s’interrompt, lorsque Flying Booya, toujours vêtu de son costume de chasse, passe tranquillement devant lui et Phil Salfino, à pas furtif, avec un filet dans les mains. Lorsqu’il prend conscience qu’il est devant Striker, il s’interrompt, se redresse, et lui fait face.

    Booya : T’aurais pas vu passer Wilson par hasard?

    Striker : Non. Au fait Booya, tu serais intéressé à m’affronter, ainsi que Yungsung et Wilson, pour la ceinture Wildside à Summer Chaos?

    Large sourire, il se retourne vers la caméra.

    Booya : YES!

    La foule enchaîne avec le même mot, répété encore et encore. Il fait ensuite signe à Striker de se taire, reprend sa position furtive avec son filet et sort du cadre de la caméra. Salfino et le professeur s’échange un haussement de sourcil.

    Phil : Finalement, hum, avez-vous une idée dans quel type de match vous défendrez votre ceinture Wildside, puisqu’il n’en tient qu’à vous de déterminer les stipulations en tant que champion.

    Chuck : Et bien Phil, j’ai une petite idée. Comme je cherche à revenir aux bases de la lutte…

    Grand fracas, la caméra dézoom. Salfino n’est plus Salfino, c’est désormais Ryan Wilson, tout sourire.

    Wilson : Moi aussi je veux bien de ce four way Chuck, très bonne idée. Tu permets que je t’emprunte ta ceinture un instant?

    Striker la regarde, soupire, puis lui passe. Wilson se penche ensuite, et Striker reçoit le filet de pêche de Booya en pleine gueule! Wilson sort de derrière le professeur, puis envoie Booya solidement au sol avec un solide coup de ceinture Wildside en pleine gueule! Wilson se redresse, puis revient vers le champion.

    Wilson : Merci!

    Il dépose la ceinture sur son épaule, par-dessus le filet, puis se sauve, laissant Striker se démêler seul du filet de pêche, pendant que Booya reprend peu à peu conscience.
    *
    * *


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Avant que la cloche ne soit sonnée, le champion Wildside fait son entrée et rejoint les commentateurs "dans l'unique but d'assister au match". Après un moment où Yan et Striker s'échangent des insultes, l'arbitre ramène l'attention de Yan sur le match. Yungsung fait face à Yesco qui se moque un peu de lui, et l’arbitre sonne la cloche. Yan fonce rapidement, mais se fait porter une spinebuster bien violente qui lui coupe probablement un peu le souffle. Yesco se relève et attrape la tête de Yan qui lui envoie un coup de poing dans le ventre avant de se redresser pour lui faire un DDT. Les deux hommes s’échangent de nombreux coups, Yan se déchainant totalement sous une pluie d’acclamations de la foule qui hurle son nom de manière puissante. Yungsung lui-même semble surpris, et Chuck glisse de nombreux commentaires dirigés sur la foule qui ne connait rien, ainsi que sur Yungsung, pourtant en contrôle du match. Yesco fauche une jambe à Yan et prend le temps de se relever alors que Yungsung fait de même, plus lentement. Yungsung est ensuite projeté dans un coin, écrasé sous le poids de Wes, qui le ramène vers le centre du ring, lui porte une souplesse, puis le traine vers un coin, où il grimpe sur la deuxième corde, puis se laisse tomber sur Yan, dont le souffle est coupé. Wes l’éloigne des cordes et se couche sur Yungsung pour le compte de 2 seulement, et se relève en remettant en question le compte de l’arbitre. Yan en profite pour se relever, et les deux lutteurs s’échangent plusieurs coups et plusieurs prises. Tous deux essaient d’avoir le dessus pendant un moment, mais personne ne semble en mesure de le faire. À un moment, Yan prend le dessus, et envoie plusieurs coups à Yesco, sous les acclamations de plus en plus puissantes de la foule. Le bruit causé par le public et les insultes de Striker, qui s’est à présent levé pour crier à Yan finissent par déconcentrer le lone dragon, qui vient répondre à Striker près des cordes. Dans son dos, Yesco en profite pour se relever, et au moment où Yan se retourne, Wes le hisse sur ses épaules et porte the last supper! Yesco se couche sur Yan, sous les huées de la foule et les moqueries de Striker, pour le compte de trois.

    Spoiler:
     


    *
    * *


    Yesco descend du ring pour récupérer son titre et se retrouve nez à nez avec Striker. Ils s'échangent quelques mots, l'air sérieux. Face à face des deux champions brisé après un moment par Yesco qui s'éloigne, alors que Striker monte dans le ring et s'approche de Yan. Il pose son titre au sol et s'affaire à relever Yungsung, qui cherche son souffle. La foule hue à tue tête à l'intention de Chuck, qui sourit,, leur adresse la parole, puis tente de placer Yan pour la fin des classes, mais Yan réussit à éviter le tout, et fait tomber Striker qui se relève lentement, mais se fait écraser la face au sol par le shaolin practice de Yungsung. Le champion Wildside est inerte au sol, et Yungsung s'empare du titre, qu'il lève à bout de bras sous une explosion de joie du public. Le show se termine sur les chants de la foule à l'intention de Yan.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Admin
    Admin
    avatar

    Messages : 1947
    Date d'inscription : 22/09/2011

    MessageSujet: Re: Showdown: 10 Août 2015 Lun 10 Aoû - 17:13

    Remerciements

    Pétale & Philo pour l'ensemble du show.
    Sex Bomb pour sa contribution au segment l'impliquant.

    (J'avais pas envie de tout détailler les remerciements. D'ailleurs je pense arrêter de le faire lorsque les shows sont écrits seulement par P.O.² et ne détailler que lorsque plusieurs bookers sont impliqués dans le show...)
    Revenir en haut Aller en bas
    http://sanctuaryofwrestling.forumgratuit.org
    Simon-Gaele Primeau

    avatar

    Messages : 3959
    Date d'inscription : 13/03/2012
    Age : 28
    Localisation : Montreal

    MessageSujet: Re: Showdown: 10 Août 2015 Lun 10 Aoû - 17:46

    Bordel que ce fut un criss de bon show!
    J'ai adorer les interactions entre Elmer ''Booya'' Feud et Bugs Wilson! Il manquait juste un ''Quoi d'neuf Docteur?''
    Quoi que perso avec la facon que la finale c'est jouer le vois Wilson partir a rire comme Daffy Duck.

    Pour ceux qui comprenne pas :

    Osti de bon show! Very Happy
    Revenir en haut Aller en bas
    Darkside

    avatar

    Messages : 1264
    Date d'inscription : 23/02/2012

    MessageSujet: Re: Showdown: 10 Août 2015 Mar 11 Aoû - 3:36

    Un show bien maîtrisé avec :

    -Une intro de Pétalou qui fixe la feud avec un classique "travaux d'Hercule" pour arriver à une chance au titre. La 1er match enchaîne donc même si aucun suspense possible (le suspense peut arriver au second match).

    -Segment Booya qui n'a pas compris que la chasse n'est pas "in" en ce moment (cf l’actualité du lion Cécil) : barré donc bien et Yan le seul équilibré de la fédération tente vainement de faire réagir la directrice lol.

    -Ken Cena continue : il aime les freaks en adversaire en tout cas...

    - Segment Booya chasse : suite logique et comique bien agréable.

    -DH/Harper : je trouve génial la relation bizarre entre mon perso et Harper. On ne sait plus si ils sont adversaires ou "couple" pour de bon. Un potentiel pour être une des relations les plus complexes de la SOW.

    -Segment Philo et Sex vont sortir ensemble : profond et "sentimental" (peut être trop pour moi), voilà un gros segment qui pose des bases saines entre les deux.

    -Brujah is the man match : Bon match et DH arrive à se placer après.

    -Segment Azrael le boulet : encore bon ce ptit passage sur le freak.

    -Segment Chuck a les yeux plus gros que le ventre : annonce intéressante, ça va être bon !

    -ME : Bon match et surtout Yan est l'attraction centrale de la fin du show, c'est bien.
    Revenir en haut Aller en bas
    Ezekiel

    avatar

    Messages : 1500
    Date d'inscription : 05/05/2013
    Age : 32

    MessageSujet: Re: Showdown: 10 Août 2015 Mar 11 Aoû - 22:02

    Je trouve que cette semaine, nous avons eu droit a un sacré bon show, mais avec d'autres acteurs mît en valeur et j'ai bien aimé. Le spotlight a été placé sur d'autres personnes et le show a été aussi bon.

    Signe que les feuds en placent vont dans le bons sens et qu'on a du bon matériel entre les mains.

    Oui, la victoire était plus que logique (surtout l'absence de Riggs depuis un certain temps), mais j'ose croire que le suspense aura lieu la semaine prochaine! De toute façon, Pétale Vs Syd est un gros BlockBuster pour Summer Chaos!

    Booya qui part à la chasse était plaisant à lire. J'avais juste parfois l'impression de voir un heel malcommode tenter de chasser le petit face qui réussit toujours à s'échapper. Mais dans l'ensemble, les segments étaient solides, avec de belles incursions de plusieurs lutteurs.

    Je suis surpris que personne n'aie parler du segment avec Philo et Bomb, disant que ça aurait bien pu être une promo. En l'écrivant, Philo et moi étions sur que ça allait être soulevé Hahaha

    Faut dire qu'il n'y a que deux autres commentaires.......

    Tu as raison Darkside, le couple Darkside/Harper pourrait être le plus Twisted ever à la Sow!

    Ken qui continu ça lancé! Aura-t-il un lutteur capable de le surprendre? J'ai hâte de voir comment le tout va aboutir!

    Un très bon Main Event qui met Yan en avant plan, devant un Wes qui gagne de la façon qu'il devait!

    Et oui, je suis vraiment fan de Chuck Striker!

    Bon show gang!
    Revenir en haut Aller en bas
    M.D

    avatar

    Messages : 493
    Date d'inscription : 10/09/2012
    Age : 28
    Localisation : Chez Mickey

    MessageSujet: Re: Showdown: 10 Août 2015 Mer 12 Aoû - 13:41

    'Hooga Chaka Hooga Hooga Hooga Chaka' !!!

    Hooked on a feeling !!! I can surf on a saaaalmon.... With a esquimau coaaaat \o/

    Je prendrais le temps de faire un truc plus long dès demain^^ Mais un petit show sympa !
    (Oui, j'ai trouvé mon nouveau boulot ! J'ai ma date de début, et j'ai plus besoin de me prendre la tête à chercher^^ Promis, je ferais du bon boulot sur l'application du parc Disney :P - Donc j'ai vraiment du temps à partir de cette semaine^^)
    Revenir en haut Aller en bas
    M.D

    avatar

    Messages : 493
    Date d'inscription : 10/09/2012
    Age : 28
    Localisation : Chez Mickey

    MessageSujet: Re: Showdown: 10 Août 2015 Ven 14 Aoû - 18:07

    - Le suspens n'arrivera qu'au dernier combat... Ca aurait été plausible s'il y avait plus d'étapes, mais là, on sait que Pétale est là pour pougner du Sydounet^^ C'est sympa, et bien amené.

    - Double segment qui sonne double ! Autant la partie Booya est bien mise en avant, autant la fin expédie un peu trop les choses en mettant de la confuse^^
    Par exemple... Yunsung qui demande à ce que les MoM soient bannis de l'extérieur du ring... Ca veut dire qu'il n'existe qu'un SEUL endroit au monde où les membres devront être : DANS LE RING \o/
    Yan, tu vas morfler :h

    - A qui le prochain ? Darky ? xD
    En espérant que ce ne soit pas l'effet Soupart/Aiden avec un lutteur mis en avant d'être laissé au gré du vent^^

    - Suite comique, avec Drash qui passe en mode 'after match'.

    - J'ai pas suivi toute l'histoire, mais Philo a bien pris en main le cas Devilhand^^

    - Segment profond de sens/révélation qui est sympathique... Surtout que ça émet des doutes quant à certaines rumeurs autour de Philo^^ C'est cool.

    - Pas tout pigé, j'vais devoir le revoir à la fraîche^^

    - Azrael, c'est un peu le Wilson quand ce dernier est chez lui à mater le show ? xD

    - Petit point book, faut essayer de garder la même forme tout au long du segment, pas mettre 'Chuck :' partout en début, puis mettre 'Striker :' à un moment, ça surprend xD
    Sinon, très bon segment qui annonce son envie de dominer la baraque, avec les protagonistes qui se pointent^^

    - A peine dépossédé, Yan rebondit. Dommage qu'il ait encore ce côté 'aimant à emmerdes' qui lui colle au derche^^
    Je pense que c'est le plus apte à créer quelque chose parmi les prétendants^^
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Showdown: 10 Août 2015

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Showdown: 10 Août 2015

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

     Sujets similaires

    -
    » Tournoi Showdown n°38 (Monotype UU)
    » Orica Green-Edge 2015
    » meilleurs passeurs 2014-2015
    » 8.1.2015
    » Règles des matchs Showdown - Talents DW interdits

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Sanctuary of Wrestling :: Le In-Gimmick :: Shows :: Showdown-